Firefox a perdu des dizaines de millions d'utilisateurs au cours des dernières années

Stéphane Moussie |

Comment inverser la tendance ? C'est la question que se pose depuis un moment la fondation Mozilla alors qu'elle assiste au lent déclin de Firefox. Comme l'a pointé récemment un internaute sur Reddit, le navigateur libre a perdu des dizaines de millions d'utilisateurs au cours de ces dernières années.

D'après les statistiques de Mozilla qui concernent la version de bureau, Firefox est passé de 254 millions d'utilisateurs mensuels dans le monde au plus haut en janvier 2019 à 196 millions au dernier comptage le 2 août 2021. Le nombre d'utilisateurs fluctue sensiblement selon les périodes de l'année (il y a toujours un creux pendant les vacances de Noël), mais même en prenant des périodes similaires, le constat est désolant pour le panda roux : de 238 millions en juin 2019, il est passé à 208 millions d'utilisateurs en juin 2021. Il n'a même pas « profité » d'un effet pandémie l'année dernière.

En dépit de ses avancées en matière de confidentialité, de performances et d'expérience utilisateur, Firefox n'arrive pas à renverser la vapeur face à Chrome et à Safari qui jouissent d'une intégration inégalable aux systèmes et écosystèmes dominants.

Cette chute du nombre d'utilisateurs s'est accompagnée d'une chute des recettes liées aux partenariats avec les moteurs de recherche qui a conduit Mozilla à licencier 320 personnes au total l'année dernière. Pour s'en sortir, l'éditeur mise sur une diversification de ses ressources qui se fait toujours attendre.

C'est en ce sens que plusieurs services payants ou qui pourraient le devenir ont été lancés récemment. D'après le blogueur Sören Hentzschel, Mozilla envisage de commercialiser un « Privacy Pack » qui rassemblerait Mozilla VPN, Firefox Relay et Firefox Monitor. D'autres recettes pourraient être tirées directement du navigateur. Dans une vidéo publiée au début du mois, Selena Deckelmann, la responsable de Firefox, a annoncé de manière très vague des expérimentations à venir sur des « suggestions » personnalisées et des « expériences » censées aider les utilisateurs. Serait-ce une occasion pour introduire davantage de contenus sponsorisés dans le navigateur ?

Mozilla avait déjà expérimenté l’intégration de publicités en 2014, mais la tentative avait tourné court face aux réticences de la communauté. Depuis 2018, des contenus sponsorisés (que l'on peut masquer) sont présents sur la page de nouvel onglet dans une poignée de pays, mais ils ne pèsent quasiment rien dans les comptes de la fondation. Et si Firefox connaissait un regain de popularité grâce à Alerte Rouge, le prochain Pixar qui met en scène une ado se transformant en panda roux ?


Tags
avatar macoupc | 

J’utilise FF sur mac en complément de SAFARI en navigateur principal… quand SF marche pas sur les sites old school notamment institutionnels et parfois Opera à cause de son VPN intégré et gratuit.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR