Zoom ouvre son propre App Store

Anthony Nelzin-Santos |

Ce qui devait arriver arriva. Zoom se présente désormais comme une plateforme, et comme toutes les plateformes, propose sa propre boutique d’applications. Zoom Apps, donc, « combine vos applications favorites avec la puissance de la communication en vidéo ». Vous l’aurez compris, nous parlons en fait de petites extensions pour utiliser des services pendant les téléréunions.

Image Zoom.

Zoom s’enorgueillit du soutien d’une cinquantaine de partenaires, parmi lesquels Dropbox, Asana, Kahoot, SurveyMonkey, ou encore Coursera. Pour assurer la visibilité de la rubrique « Apps », certaines fonctions aussi populaires que le minuteur et les arrière-plans virtuels deviennent elles-mêmes des applications.

Les applications peuvent être installées par les utilisateurs eux-mêmes, sauf si elles ont été interdites par les administrateurs. Dans le même temps, Zoom présente Events, une plateforme d’organisation d’évènements virtuels. La conférence annuelle Zoomtopia sera d’ailleurs diffusée avec Zoom Events.


Tags
avatar wataru | 

Ah oui ! On parle bien de l’application qui censure les mouvements pro-démocratie ?

avatar Lucas | 

@wataru

Et de l’application qui a menti sur le chiffrement des échanges, installé un mini serveur clandestin pour se réinstaller sans permission, allumé la webcam sans consentement et laissé énormément de familles passer ?

Bref, poubelle 🚮❌🙅

avatar osxkiller92 | 

@Lu Canneberges Et encore, t’oublies les piratages des réunions de classe élèves-professeurs aux States avec diffusion en live d’un porno des familles 😗🎶

avatar Lucas | 

@osxkiller92

Oui tout à fait, mais même si je le compte dans la liste c’est un tout petit peu moins de la faute de Zoom, qui propose de verrouiller les réunions avec un mot de passe, et un peu plus celles des personnes l’utilisant sans aucune précaution…

avatar occam | 

@wataru

"On parle bien de l’application qui censure les mouvements pro-démocratie ?"

Ah oui ?
On est bien sur un site Apple-centrique ?
Apple, qui plie l’échine en Chine ?
Apple, qui y censure les apps pro-démocratie ?
Apple, qui face à Pegasus s’emmure dans le déni et s’enorgueillit de son opacité ?
https://blog.cryptographyengineering.com/2021/07/20/a-case-against-security-nihilism/

https://www.washingtonpost.com/technology/2021/07/19/apple-iphone-nso/

Le jet de pierres est fortement déconseillé aux fans assis derrière une baie vitrée.

avatar wataru | 

@occam

Ah mais je ne dis pas le contraire.

avatar Franck971 | 

Un peu comme teams…

avatar IceWizard | 

Vend 16,75 € une application pour donner des oreilles d’elfes aux filles sur Zoom, style mangas japonais (ou Final Fantasy pour les connaisseurs).

avatar fr4nk | 

Ça sent les salariés de Teams et Skype par ici 😛

CONNEXION UTILISATEUR