M1 : Docker amène ses conteneurs à bon port

Anthony Nelzin-Santos |

Docker Desktop, la suite logicielle de création et gestion de conteneurs logiciels, est maintenant adaptée aux processeurs Apple Silicon. Docker a rapidement trouvé place dans la boite à outils des développeurs, qui utilisent les conteneurs pour isoler des applications et des services, tout en conservant le bénéfice des ressources du système.

Image Docker.

Après 45 000 téléchargements des versions de développement, la finalisation d’une version tournant nativement sur le processeur M1 était « rapidement devenue le point le plus réclamé de notre feuille de route », expliquent les développeurs de Docker. Imaginé en France par une équipe franco-américaine, Docker est maintenant un projet open source géré par une entreprise proposant des outils supplémentaires.

Parmi ces outils, Docker Desktop facilite la gestion et la création de conteneurs sur Mac et Windows. Cette version universelle peut faire tourner des images x64 conçues pour les processeurs Intel comme des images arm64 conçues pour les processeurs ARM, et le répertoire Docker Hub identifie clairement les images multiplateformes.

Avec Docker, presque tous les outils utilisés par la plupart des développeurs sont maintenant adaptés à l’architecture Apple Silicon. Quelques noms manquent encore à l’appel, comme celui du gestionnaire de paquets Cocoapods, mais il faut remarquer la vitesse et la relative simplicité de cette transition pour des usages somme toute spécifiques.


avatar DG33 | 

Docker est à présent open source : les syndicats s’ancrent vent debout contre cette décision 😀

avatar guigus31 | 

Joli titre 🙂

avatar anon8029 | 

Docker en lui même n'est pas le plus important, ce sont les images qui posent les plus gros problémes.

avatar byte_order | 

Tout à fait.

avatar Amaczing | 

@byte_order

Vous l’avez dit mon cher Jean-Michel

avatar Kounkountchek | 

oui enfin, si Docker ne fonctionne pas, tes images ne fonctionneront pas de facto.
Donc oui Docker est le plus important.
On pourrait aussi dire que les images ne sont pas le plus important, mais que ce sont les librairies non compatibles qui posent problème...

avatar YetOneOtherGit | 

@anon8029

"Docker en lui même n'est pas le plus important, ce sont les images qui posent les plus gros problémes."

Une condition cependant nécessaire même si elle n’est pas suffisante 😉😎

avatar Matlouf | 

Ça, c'est un titre pour un vendredi...

D'ailleurs, comment ça se passe à MacGé ? Tout les vendredis, y'en a un qui dit "A qui le tour de trouver le titre rigolo pour vendredi ?"
- Nan, moi, c'était il y a deux semaines !
- Moi, je suis vraiment pas inspiré, là...
- Pas à mon départ en vacances, quand même !
- Pourquoi c'est pas Michaël qui s'y colle pour une fois ?
- On n'a qu'à bizuter le stagiaire, non ?
- Et si on tirait au sort ?
Etc.

avatar garba50 | 

« Quelques noms manquent encore à l’appel, comme celui du gestionnaire de paquets Cocoapods »

...euhhh, bah si en fait. Avec Rosetta on a home brew et cocoapods.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@garba50 : donc pas natif.
avatar Vleg | 

Au moins ces conteneurs-là n'iront pas boucher le canal de Suez.

avatar marc_os | 

> isoler des applications et des services, tout en conservant le bénéfice des ressources du système

Pourriez-vous expliciter la deuxième partie de la phrase svp ? (« tout en... »)
Je ne la comprends pas.
Merci d'avance.

avatar morpheusz63 | 

@marc_os

En informatique on te direr souvent RTFM, les images vaut 1000 mots
https://www.wanadev.fr/23-tuto-docker-comprendre-docker-partie1/

CONNEXION UTILISATEUR