Photo : ON1 Photo RAW 2021 disponible, Capture One se prépare à Big Sur

Stéphane Moussie |

C'est la saison des mises à jour majeures des logiciels de photo destinés aux passionnés et aux pros. Après Lightroom et DxO PhotoLab 4, ON1 Photo RAW est disponible dans une édition 2021 pleine de nouveautés et compatible avec macOS Big Sur.

L'application, qui sert aussi bien à cataloguer ses photos qu'à les retoucher, s'enrichit d'une fonction pour « optimiser » les portraits en un clic : le visage est accentué par rapport au reste du cliché, la peau éventuellement lissée (on peut modifier après coup les réglages automatiques), les yeux mis en avant…

Un nouvel outil plus rapide et non destructif permet de supprimer facilement des éléments indésirables, comme de la poussière ou des lignes électriques.

Sur un plan plus créatif, ON1 Photo RAW 2021 offre la possibilité de remplacer simplement une couleur par une autre et un pinceau avec des formes personnalisées (nuages, cils…) est présent.

Au niveau de la gestion des fichiers, une fonction permet de dénicher les doublons ou bien de grouper les photos similaires. On peut aussi les prévisualiser en plein écran et lancer un diaporama en un clic.

Les nouveautés restantes sont détaillées sur le site de l'éditeur. Une version d'essai valable 14 jours est disponible. La licence perpétuelle de ON1 Photo RAW 2021 coûte 106 €. L'éditeur propose aussi depuis le printemps un abonnement à partir de 8,50 €/mois qui comprend l'application de bureau, l'application mobile et du stockage en ligne.

Du côté de Capture One Pro, considéré par certains comme le logiciel d'édition photo de référence, des tests sont en cours pour la compatibilité avec macOS Big Sur, qui va bientôt sortir en version finale. En attendant, l'éditeur conseille de s'en tenir à Catalina. Capture One 20 et la prochaine version Capture One 21 seront compatibles avec macOS 11. Pas d'information en revanche sur une éventuelle adaptation à l'architecture Apple Silicon.

Lightroom « Cloud » devrait tourner nativement sur les Mac Apple Silicon peu de temps après leur sortie, tandis qu'il faudra attendre 2021 pour Lightroom Classic. Quant à DxO PhotoLab, l'éditeur nous avait répondu qu'il n'avait rien prévu de spécifique à ce sujet pour le moment.


avatar YSO | 

L’embêtement pour ces logiciels photos évoqués c’est qu’ils sont très complets et tournent sur Mac et Windows.
Ça devait être plus simple de développer le logiciel pour x86 pour le recompiler pour les 2 plateformes et d’y apporter des améliorations au fil du temps.
Certains risquent de traîner des pieds pour développer des versions performantes : devoir réécrire pour ARM afin de profiter pleinement de sa puissance (trop fastidieux).
Donc ne risque-t-on pas de constater dans un premier temps ce que l’on voyait jadis (époque PowerPC) : un simple portage des versions pour Windows qui ne sera pas vraiment performant sur Mac (cf. Excel 5 et Word 6 pour çeux qui s’en souviennent) en attendant que Windows passe sur ARM, si jamais il y passe.

Pour On1 Photo RAW : sur leur site, ils indiquent qu’il sera en plug-in pour Capture One et Lightroom. Mais qu’apporte-t-il que ces 2 logiciels n’ont pas et qui nous amènerait à le prendre en plug-in ?

avatar jean_claude_duss | 

@YSO

C’est déjà le cas de soft comme Lightroom, première, after affect, qui sont bien moins performants sur mac !

avatar Adk3rn | 

Bonjour,
Juste en lisant « considéré par certains comme le logiciel d'édition photo de référence », je me demandais qui ? C’est pas Lr la référence du milieu ?
(Just asking)

avatar belrock | 

@Adk3rn

C’est 50/50 au niveau des pro. Beaucoup de gens ont des problèmes d’ergonomie avec C1 alors qu’il existe un environnement de travail spécifiquement pour les switchers venant de Lr. Au niveau puissance de traitement et gestion des couleurs C1 mène largement, tandis que Lr essaie de rattraper du terrain. Lr a une approche plus Photoshop comme ON1 d’ailleurs qui orienté très marketing publicité est un hybride avec tellement de possibilités et fonctions qu’on peut attraper le tournis. Mais ON1 est très très gourmand en ressources et non transparents en utilisation de l’espace mémoire. Il permet d’obtenir des résultats plus facilement et rapidement exploitables et est très ouvert à l’utilisation des formats actuels.
C1 est sans aucun doute le logiciel de référence pour le photographe qui sait précisément comment obtenir quel résultat et demande très clairement une connaissance profonde du traitement d’image.

avatar Hasgarn | 

@Adk3rn

Lr profite de la popularité d’Adobe.
Mais de tous les logiciels de dematricage, il est un des plus mal codés, limite (cause photoshop) et celui dont le dematricage est le moins bon. Quoique, Aftershot est quand même bien mauvais

avatar YSO | 

@Adk3rn

Pendant le voir dans le milieu de la photo de mode et du studio ce qui est le plus plus utilisé

avatar mediapress | 

non, je dirai plutôt que c'est bien Capture one la référence

avatar Adk3rn | 

Merci pour vos réponses, j’ignorais complètement !
Je suis sur Lr depuis longtemps, j’y ai mes aises mais je le trouve parfois un peu poussif voire limité (sans utiliser les 10000 plugins/intégrations qui existe). C1 a l’air pas mal du tout je sais pas pourquoi j’ai pas essayé avant... :p

avatar belrock | 

@Adk3rn

Son prix peut-être...

avatar Adk3rn | 

@belrock

Dans un premier temps ce sera free trial 😅

avatar YSO | 

@Adk3rn

Si tu as un Nikon, un Fuji ou un Sony, la version spécifique aux RAW de ces boîtiers est moins chère.
Et leur version Express (plus limitée) gratuite.
A voir, après la période d’essai de la version Pro.

avatar petergab64 | 

@Adk3rn
peut être aussi l'excellente gestion de nos bibliothèques par Lightroom...

avatar Hasgarn | 

@petergab64

Là dessus, Lr est clairement bon et certainement le meilleur

avatar belrock | 

@Hasgarn

J’ai quitté Lr justement pour sa gestion de bibliothèque...

avatar Hasgarn | 

@belrock

On ne peut pas plaire à tout le monde.
Mon favori, c’était Aperture.
Il était tellement génial, ce soft

avatar Adk3rn | 

@petergab64

Tellement bon en effet que la v10 présente comme une « feature » le fait de dupliquer les catalogues pour sécuriser la mise à jour... 😅😂

avatar Mac Hiavel | 

J’adore ce genre de petite phrase au détour d’un article pour tenter d’asséner une évidence universelle et quasi gravée dans le marbre : « considéré par certains comme le logiciel d’édition de référence... ».
Ben non la réalité est beaucoup plus nuancée, et les utilisateurs nettement plus divers dans leurs choix. Ce que je constate autour de moi. Sans compter avec l’inertie de chacun par rapport à des logiciels très riches et dont l’apprentissage requiert une fidélité un peu « obligée ». J’utilise Photoshop, Lightroom et DxO Photolab conjointement et depuis longtemps et ni Capture One ou ON1 ne m’ont à ce jour convaincu. Bien sûr chacun a des préférences et des capacités financières différentes, et les besoins sont variés (catalogage, dérawtisation, édition web, production amateur ou professionnelle...) mais asséner lourdement et sans aucun argument « considéré par certains... » est trompeur et un peu léger.

avatar jean_claude_duss | 

@Mac Hiavel

C’est noté dans l’article « considéré par certains » c’est pas noté : « considéré par tous »

avatar Mac Hiavel | 

@jean_claude_duss

Oui bien sûr mais le « certains » est tellement anonyme qu’il en devient prescriptif. C’est un biais journalistique très commun qu’il faut savoir décoder.

avatar mimot15 | 

@ Mac Hiavel :
Il est certain que Capture One est bien une solution "professionnelle" surtout si on prend en compte son prix d'acquisition et de ses mises à jour..! Mise à jour coûte le prix d'un abonnement annuel Photoshop CC ! Pour la partie purement retouche photo il y aurait beaucoup à redire.
Utilisant aussi C1, DxO et Photoshop, je constate qu'ils ont tous leurs particularités et chacun y trouvera son compte. Toutes ces solutions ont beaucoup progressé ces dernières années et proposent des fonctionnalités globalement très proches.. Choix donc pas toujours facile, mais il n'y a PAS de solution de référence en fait.

avatar Mac Hiavel | 

@mimot15

Tout à fait d’accord. Moi aussi je regrette Aperture dont la fin m’a obligé à migrer vers LR. Tous ces logiciels évoqués ont des performances de haut niveau, pour spécialistes. Mais chacun a un domaine d’excellence qu’il faut compléter par d’autres : conversion raw, édition/retouche, catalogage. Je n’ai pas encore trouvé le logiciel complet.

avatar Mac Hiavel | 

Le vrai avantage de C1 sur beaucoup d’autres logiciels concurrents c’est son mode connecté avec certains boîtiers. Mais évidemment ça se limite aux photographes de studio. Les « certains » évoqués plus haut sont bien sûr de ceux-là et on peut les comprendre.

CONNEXION UTILISATEUR