Parallels Desktop M1 ne sera pas prêt au lancement des nouveaux Mac

Mickaël Bazoge |

Il faudra attendre encore un peu avant de pouvoir installer Parallels Desktop sur les mac M1, prévient Nick Dobrovolskiy, vice-président ingénierie et support de l'éditeur. La version universelle de l'outil de virtualisation est encore en développement ; on comprend qu'elle ne devrait pas trop tarder, mais a priori c'est mort pour le lancement des nouveaux Mac1.

La distribution Debian 10 dans Parallels Desktop présentée pendant le keynote de la WWDC.

Parallels a travaillé avec Apple pour mettre au point cette version M1, qu'on a entr'aperçue durant le keynote de la WWDC, en juin. Il s'agissait d'un « prototype », rapporte Dobrovolskiy. Depuis, le développement de Parallels Desktop pour les machines M1 a réalisé « d'énormes progrès », notamment au niveau du support des machines virtuelles.

Reste l'éléphant dans le magasin de porcelaine : la prise en charge des machines virtuelles Windows. Les systèmes GNU/Linux et autres Unix sont compatibles, mais la version ARM du système d'exploitation de Microsoft se fait tirer l'oreille (lire aussi : Boot Camp ne sera pas disponible sur Mac ARM !).

La balle est dans le camp de Microsoft : les licences pour Windows ARM ne sont distribuées qu'aux constructeurs pour une pré-installation sur leurs machines, pas auprès du grand public. Nick Dobrovolskiy salue le support à venir de l'émulation d'apps x64 dans la version ARM de Windows, qui va ouvrir au système la vaste bibliothèque d'applications x86 en 64 bits. L'OS ne supportait jusqu'à présent que les apps x86 en 32 bits, et ARM en 32 et 64 bits. C'est peut-être ce qui manquait à Windows ARM pour sortir de l'ombre de son grand cousin qui roule pour Intel.

Les premiers utilisateurs de Mac M1 qui voudront mettre les mains dans le cambouis peuvent demander à faire partie du programme Technical Preview de Parallels.


  1. Les autres logiciels de Parallels, à savoir Parallels Access, Parallels Toolbox et Parallels Client ne poseront en revanche pas de souci sur les Mac M1, ils ont passé sans encombres le cap des binaires universels. Sur les Mac Intel, Parallels Desktop 16 est disponible et compatible avec macOS Big Sur.  ↩︎


avatar armandgz123 | 

@simK

Il faut un émulateur pour émuler Parallèle Desktop pour émuler Windows ARM qui émulera à son tour une app intel (non je rigole j’en sais rien)

avatar Monsieurmickael | 

Le truc qui va me manquer pour bosser c’est SAP

avatar YetOneOtherGit | 

La transition est un grand challenge pour Parallels pour qui, contrairement à VMWare, la plateforme Apple est le centre de l’activité.

Le challenge technique est conséquent, mais ils n’ont pas d’autres choix que d’essayer de le relever s’ils ne veulent pas disparaître à un horizon de quelques années.

D’ailleurs VMWare semble bien moins s’activer, les produit pour ordinateur individuel étant une petite part de son activité et ceux sous Mac une petite part de cette petite part.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR