Suspicious Package vérifie en français les packages d'installation

Stéphane Moussie |

Ce programme d'installation que je viens de télécharger est-il authentique et fiable ? Si vous vous posez la question avant de procéder à une installation, Suspicious Package vous éclaircira. Cet utilitaire révèle le contenu des installeurs prenant la forme de .pkg, ces packages utilisés par diverses applications ordinaires, mais aussi par des malwares, pour leur installation. Zoom, par exemple, s'installe de la sorte.

Suspicious Package ne date pas d'aujourd'hui, mais il a reçu récemment une mise à jour significative. Il est désormais traduit en français, ce qui est toujours le bienvenu, surtout pour un logiciel portant sur des éléments techniques.

La version 3.6 adopte également le nouveau système de plug-in Quick Look de Catalina. L'aperçu Quick Look, qui s'active toujours en appuyant sur la touche Espace du clavier quand le package est sélectionné, est maintenant moins complet. Pour découvrir en détail le contenu d'un .pkg, il faut utiliser l'application Suspicious Package à part entière.

D'autres améliorations ont été apportées, dont la compatibilité avec macOS Big Sur, mais sans volonté de coller à l'esthétique du nouveau système d'exploitation, le développeur Randy Saldinger n'étant tout simplement pas d'accord avec les choix d'Apple.

Suspicious Package est gratuit et demande macOS Mojave au minimum.

avatar albert13 | 

il a l’air sympa
merci pour l’info

avatar BeePotato | 

« mais sans volonté de coller à l'esthétique du nouveau système d'exploitation, le développeur Randy Saldinger n'étant tout simplement pas d'accord avec les choix d’Apple. »

😀
Je le comprends !

avatar TheUMan | 

Les choix "pourris" d'Apple...
Dès choses qui ne servent à rien(à la limite), mais qui en plus rendent l'usage moins efficace... :-?
Ex: La transparence des menus a déjà été envisagée par le passé et très vite abandonné tellement c'est contreproductif. je ne comprend pas que c'est revenu et pour finalement être adopté ?!

avatar BeePotato | 

@ TheUMan : « Ex: La transparence des menus a déjà été envisagée par le passé et très vite abandonné tellement c'est contreproductif. je ne comprend pas que c'est revenu et pour finalement être adopté ?! »

Ça me laisse tout aussi perplexe. :-(

Je me demande parfois si un tel délire n’est pas dû à une évolution dans la composition de l’équipe en charge de l’interface, avec l’arrivée de gens plus jeunes qui n’utiliseraient MacOS que depuis moins de 10 ans et n’auraient donc pas eu l’occasion de connaître tout ce qui a été testé avant — et se lanceraient donc dans la réinvention d’une roue que l’on sait déjà carrée.

Bien sûr, la vraie explication est peut-être très différente. Mais dans ce cas, j’aimerais bien la connaître.

avatar Faabb | 

Merci beaucoup au développeur pour cet outil gratuit !!

avatar Strix | 

Et quel utilitaire faut-il utiliser pour être sûr que ce programme n'installe pas de malware ? :P

avatar r e m y | 

@Strix

L'antimalware de MalwareBytes est le plus efficace à mon avis (à lancer quand on a un doute)

avatar BeePotato | 

@ Strix : « Et quel utilitaire faut-il utiliser pour être sûr que ce programme n'installe pas de malware ? :P »

Pour éviter une histoire de serpent qui se mord la queue, Suspicious Package n’est pas lui-même distribué sous forme d’un paquet d’installation.
C’est une application propre, qu’on peut copier simplement et lancer depuis n’importe où, sans qu’elle ait besoin d’être « installée ».

Notons que cette approche n’empêche nullement une application d’être un malware (il n’y a pas besoin des droits administrateur pour faire des dégâts), mais ça en fait au moins un malware dont il est plus facile de se débarrasser. :-)

avatar r e m y | 

Zoom est un malware selon vous? 😳

avatar TheUMan | 

@r e m y : Ils ont au minimum une pratique incompréhensible. Ou plutôt je les soupçonne de bien savoir ce qu'ils font et c'est encore plus grave.
Quand on pense qu'une version parfaitement fonctionnelle fonctionne simplement directement dans l'interface d'un navigateur pourquoi forcer l'utilisateur à installer un logiciel (espion ?) sur leur ordinateur ???

avatar r e m y | 

@TheUMan

Une app native présente des avantages par rapport à une interface Web (qui va fonctionner différemment selon le navigateur utilisé).
Si on commence à suspecter toutes les apps natives d'être des malwares...
Dans le même domaine, Teams de Microsoft, par exemple, fonctionne parfaitement via une interface web dans un navigateur. Pourtant Teams existe aussi sous forme d'application.

avatar switch | 

Un excellent logiciel, très utile, surtout pour savoir ce que font les scripts de pré et post installation.

avatar Moonwalker | 

Oui. On a parfois des surprises.

avatar Adrienhb | 

Et quand on l’utilise, comment voit-on qu’il y a un truc de louche?

CONNEXION UTILISATEUR