Final Cut Pro X : le transcodage de clips RED RAW 8K trois fois plus rapide

Anthony Nelzin-Santos |

Amélioration du flux de production, meilleure gestion des fichiers proxy, stabilisation des vidéos à 360°, outils automatisés de recadrage pour les réseaux sociaux, fondu audio coordonnée au fond vidéo… Avec une révision ancrée dans la pratique, Apple résout de nombreux points de friction dans Final Cut Pro. Pour autant, elle n’oublie pas les performances.

Image Apple.

Régulièrement, nous devons renforcer nos tests de transcodage vidéo, les tâches incroyablement difficiles une année devenant extrêmement faciles quatre ou cinq ans plus tard. Nous sommes passés des clips HD 1080p en 2010 aux clips 4K et 5K en 2015, puis aux clips 8K l’an passé. Et pas n’importe lesquels : nous utilisons des clips 8 192 × 4 320 px tournés à 47,95 i/s avec une caméra RED DSMC2 équipée d’un capteur Monstro 8K VV.

Le transcodage d’un « simple » clip de quelques secondes met un MacBook Pro 16" à plat pendant plusieurs minutes. D’abord parce que ce petit clip, même compressé à 10:1, est un gros fichier de plusieurs centaines de mégaoctets. Mais aussi et surtout parce que cette opération repose sur le processeur. Du moins jusqu’à maintenant.

Avec la seizième version du plug-in RED Apple Workflow, présenté en même temps que Final Cut Pro 10.4.9, la décompression des fichiers encodés avec le codec REDcode exploite (enfin) la carte graphique grâce à Metal. Les gains sont immédiats dans notre test de transcodage d’un clip 8K REDcode vers un clip 4K H.264.

Exemple avec l’iMac 27" Retina 5K 2020 que nous venons de tester (3 224 €). Une opération qui prenait 2 min 13 s hier, avec la version 15 du plug-in de RED, prend aujourd’hui 44 s, avec la version 16. Alors que le processeur Intel Core i7-10700K à 3,8 GHz était mis à plat, c’est maintenant la carte graphique AMD Radeon Pro 5500 XT qui est saturée.

Par coïncidence, le Mac Pro 2019 équipé du processeur Intel Xeon W-3223 à huit cœurs (6 499 €) mettait lui aussi 44 s pour transcoder cette vidéo… avec l’ancien plug-in. Autrement dit, avec certes une pointe de mauvaise foi, une simple mise à jour peut vous faire économiser plus de 3 000 €. Ce n’est pas tous les jours que ça arrive.


avatar the_optimist | 

Est-ce que ça prend en charge l'eGPU, et si oui le multiple eGPU ?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 

@the_optimist : disons que non :

Et le panneau de préférences associé au plugin ne donne aucune info sur les GPU connectés, contrairement aux préférences de DaVinci Resolve, par exemple.

avatar the_optimist | 

Et rien pour la carte after burner ?

avatar tiboug974 | 

@the_optimist

Ils laissent l'effet whaouu pour septembre/octobre, et apple silicon 😂

avatar raoolito | 

@the_optimist

je crois qu'ils n'ont pas pu l'acheter pour la tester :)

avatar fousfous | 

@the_optimist

Je ne pense pas que ça change car dans tout les cas c'était la carte qui prenait en charge ce genres de choses.
Et la l'amélioration vient du fait qu'on passe du CPU au GPU.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@the_optimist : pour le moment, la carte Afterburner reste réservée aux codecs ProRes et ProRes RAW.
avatar Adodane | 

Ça dépote les mac arm ! 😅

avatar YetOneOtherGit | 

« Autrement dit, avec certes une pointe de mauvaise foi, une simple mise à jour peut vous faire économiser plus de 3 000 €. Ce n’est pas tous les jours que ça arrive. »

Les gains de performances que l’on peut obtenir par un travail sur le logiciel ont toujours été dans des ordres de grandeur incomparablement supérieur à ceux que l’on peut obtenir par la force brute du chéquier.

Une des noblesses des sciences informatiques 🧠

avatar MarcMame | 

« tournés à 47,95 i/s »
—————-
Bien exotique comme il faut la cadence du fichier !

avatar Thohack | 

Non vous n'économiserez rien, Final Cut, visiblement ne fait que rattraper son retard...
Adobe et Davinci Resolve exploitent les ressources GPU depuis bien longtemps pour décoder les R3D...

avatar malcolmZ07 | 

Resolve oui mais pas Adobe, enfin ça fonctionne très mal

avatar cv21 | 

euh... là, il est question d'un plug-in de RED mis à jour ce mois d'août. Bref, il s'agit d'une évolution proposée par RED grâce aux APi d'Apple.

En lisant cette info, j'ai les impressions suivantes :
- Pour RED, je ne pense pas qu'Apple ait eu l'intention de développer quoi que ce soit et je suppose que ce sera aussi le cas pour le B-raw...
- Canon propose son module pour son Cinema Raw, idem pour phantom

- En gros, FCPX aura toujours le .ul entre deux chaises. Apple vend un éditeur et pour les besoins spécifiques il laisse la possibilité de développer des produits tiers. A la différence des concurrents sur les marchés du cinéma et de la "production" qui glissent tout ce qu'ils peuvent dans le logiciel... Pour Adobe Première, la com à propos des panneaux des logiciels tiers cela passe pour FCPX non. Je ne sais pas pourquoi.
https://www.apple.com/fr/final-cut-pro/resources/ecosystem/

- J'ai eu très peur en voyant arriver l'api propriétaire Metal face à vulkan, cuda, etc... J'ai l'impression que cela porte ses fruits aujourd'hui sur macOS.

avatar Pipes Chapman | 

@Tohack de toute façon FcpX était déjà plus rapide que Resolve sur tout le reste :)

sauf cet aspect là il est vrai ...

avatar KimoMac | 

« c’est maintenant la carte graphique AMD Radeon Pro 5500 XT qui est saturée. »

Qu’est ce qui la fait saturer, la taille de sa mémoire ou sa vitesse?

avatar YetOneOtherGit | 

@KimoMac

"
Qu’est ce qui la fait saturer, la taille de sa mémoire ou sa vitesse?"

Un algorithme de ce type bien implémentée en GP-GPU va exploiter le potentiel de calcul à quasiment 100%

Ce n’est pas un goulot d’étranglement mais l’exploitation au quasi maximum des ressources de calcul disponibles.

On peut gagner en performance avec un GPU plus puissant mais il sera lui aussi “saturé”

Les ressources sont juste totalement utilisées

avatar TomCom | 

C'est pas sorcier de saturer la 5500XT, s'agissant d'une carte d'entrée de gamme en fin de vie: Nvidia et AMD vont annoncer leurs nouvelles générations d'ici quelques jours pour le premier, à quelques mois pour le second.

avatar YetOneOtherGit | 

@TomCom

"C'est pas sorcier de saturer la 5500XT, s'agissant d'une carte d'entrée de gamme"

ce serait exactement la même chose avec la plus performante des carte du marché, c’est l’algorithme qui est capable d’utiliser quasiment 100% de la puissance disponible

CONNEXION UTILISATEUR