macOS 10.15.6 provoque des kernel panic avec les virtualiseurs

Florian Innocente |

La dernière version 10.15.6 de Catalina pose des problèmes aux utilisateurs de virtualiseurs tels que Fusion de VMware ou VirtualBox. Le bug se traduit par des kernel panic qui touchent macOS et qui résultent d'une saturation de la mémoire utilisée par le système et en particulier son noyau. L'espace alloué se remplit de manière démesurée et ça finit par planter.

Des témoignages dans les forums de VMware et de VirtualBox ont fait le même constat. Des retours d'utilisateurs qui ont mis l'équipe de Fusion sur la piste d'un bug dans le composant système com.apple.security.sandbox ou dans l'une de ses dépendances.

Apple a été prévenue et d'ici à l'arrivée d'un correctif les solutions sont toutes laborieuses. On peut revenir par exemple sur macOS 10.15.5 ; quitter ses machines virtuelles chaque fois qu'elles ne servent pas et/ou redémarrer régulièrement son Mac, voire plusieurs fois par jour afin de purger la mémoire.


avatar JLG01 | 

Utilisant VirtualBox régulièrement, je n’ai jamais été confronté à ce problème.

avatar Macbook31 | 

Bonsoir,
Il suffit de regarder les numéros de versions de Mac OS :

Catalina : 19g73 en 10.15.6
Big Sur : 20a5323i en 11.0 béta 3

Comme s’ils bossaient à fond dessus depuis le déménagement à l’Apple Park

Catalina a été traité par deux stagiaires...

J’utilise sur mon 16 ‘ big sur, avec des logiciels bureautiques et SketchUp, entre autre.
Cela marche beaucoup mieux.

Autant j’avais l’impression que cataclysma était codé « à la trouelle »,
Et merdait pour beaucoup de choses dès qu’on touchait au réseau, autant ces buts ne sont plus qu’un mauvais souvenir.

Quelques bugs visuels, mais c’est tout pour ma part.

avatar cd633 | 

C’est tout simplement une blague ce Catalina. Apple pour le coup n’est pas sérieux. Arrêtez les mises à jour aussi lamentables les unes que les autres !!!

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Redémarrage du Mac trois fois par jour comme au bon vieux temps du Système 7.

avatar aspartame | 

cet os est une catalinastrophe

avatar mimot15 | 

Et où trouve-t-on le 10.15.5 aujourd'hui en version complète ? Apple évidemment ne la proposant plus..?
Comme je répète depuis août 2019 (une beta publique de Cata a totalement viandé l'EFI sur un vieux MBP qui marchait impeccable et qui est HS aujourd'hui. Le Coût d'intervention proposé par le sav : changement de carte mère 474 €), le "lina" donc est de trop : Cata suffit. La 10.15 est la pire des différentes versions de MacOS depuis Tiger. Quelqu'un a pu utiliser "Rappels" avec alarme programmé un jour donné, sans s'y reprendre à plusieurs fois ? Moi pas. Il reste une multitude de bugs non résolus et qui ne le seront jamais. Absolument certain ! Et il y en a qui se plaignent de MS..? Presque drôle.

avatar r e m y | 

@mimot15

Depuis que macOS est devenu gratuit, Apple ne debuggue jamais complément aucune version majeure. Dès que la version majeure suivante est disponible, la version précédente est laissée en plan au prétexte qu'il suffit d'upgrader pour bénéficier des correctifs (et de tous nouveaux bugs... the best ever!)

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

En faites personne ne sait faire un système parfait... donc dire « Apple ne debuggue jamais complément aucune version majeure » est exagérée

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Exagéré? Absolument pas...
évidemment qu'on ne peut jamais totalement supprimer tous les bugs, mais lorsque macOS était payant (et relativement cher), les bugs identifiés d'une version continuaient à être corrigés longtemps après que la version suivante de macOS soit disponible. Ce n'est plus le cas aujourd'hui. Chaque version de macOS (au moins depuis Lion), est restée avec des bugs parfaitement documentés mais qui n'ont été corrigés que dans la version majeure suivante de l'OS

Exemple:
MacOS X 10.6 sorti en juin 2008
Mise à jour MacOS X 10.5.8 sortie en août 2009 (plus d'un an après que 10.6 soit disponible)

avatar Krysten2001 | 

Ça dépend. Mojave est toujours mit à jour de ce que je sais

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Uniquement les mises à jour de sécurité.
Aucun des bugs restants ne seront corrigés
(comme celui apparu avec 10.14.6 qui provoque des clignotements d'écran sur certains iMac5K obligeant à éteindre à la sauvage pour redémarrer. Il est parfaitement connu mais Apple ne propose rien d'autre que de passer à macOS 10.15 pour le régler)

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Oui enfin il y a toujours une solution 🤷‍♂️

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Ben non... passer à la version suivante de macOS n'est pas toujours une solution possible (sans compter que ça introduit d'autres bugs!)

Pour moi, il a fallu trouver le moyen de réinstaller l'avant dernière version de Mojave qui n'a pas ce bug. Passer à Catalina avait trop d'autres conséquences sur certains logiciels.

avatar mimot15 | 

@ remy

effectivement, passer à la version suivante résout certains bugs mais en apporte d'autres, nouveaux bien sûr et pas forcément négligeables. Les systèmes peuvent aussi être TRES différents. Cf Mojave avec ses applis 32 bits supportés et Cata non. Le fait d'admettre que l'éditeur ne corrige pas tous ses bugs au fil du temps, surtout quand ils sont gros (virtualiseurs sous 10.15.6 par exemple s'il n'est pas corrigé) est une solution de facilité : les équipes sont sûrement focalisées sur le nouveau système qui doit impérativement être (presque) prêt pour la fin septembre et ça chaque année. Donc en fait aucun système n'est jamais vraiment fini, sachant qu'il sera estampillé 'version finale' en juillet de l'année suivante. Quelqu'un peut-il me dire en quoi c'est indispensable à ceux (approx. 90%) qui utilisent simplement un MAC et qui ne vivent pas des fournitures hard et softs associés ? Apple écoute ses 'utilisateurs' ? Vraiment ?
Je me fiche éperdument que MacOS soit gratuit (le prix de l'OS est de toute manière inclus par défaut dans le prix du matos). Windows est payant et les gens l'utilisent, donc..

avatar r e m y | 

@mimot15

Je partage tout à fait.
Personnellement je préférais l'époque où macOS était payant car Apple avait une responsabilité vis à vis des clients l'ayant acheté et faisait en sorte de corriger les bugs identifiés, même après que la version suivante soit sortie.
Assurer la maintenance de ses OS pendant x années, ne se limitait pas, alors, à fournir seulement les mises à jour de sécurité.

avatar oomu | 

@Krysten2001

non, le fond de ce que dit Remy est vrai.

Avant le passage à "macOs gratuit" (entre " ", on le paie via le mac et en bugs), Apple mettait plus d'efforts sur MacOS

chaque version était bien plus imposante et fiable, et surtout Apple faisait du support plus longtemps. Par support, on parle de corrections de BUGS de fonctionnalités, pas de sécurité.

Apple part du principe qu'il suffit de passer à la version majeure suivante puisque gratuit

mais non.

chaque version "majeure" amène son lot de changements parfois profonds (ça arrive) et de changements de comportement du système.

En milieu pro, entre distinguer ce qui est un bug et devoir absorber la perte de compatibilité/achats de logiciels à jour/formation des utilisateurs/re-documentation, c'est une perte de temps.

Il serait préférable d'en rester à une version majeure stable et avoir des correctifs sur plusieurs années que l'instabilité permanente annuelle.

Au final, c'est une des raisons pour laquelle je me remets à déconseiller Apple en entreprise et pourquoi c'est une plaie.

Et cela quoi qu'en dise les études d'IBM qui a un budget IT et la capacité d'avoir une gestion de parc par prestataire que je n'ai pas !

En pme, c'est pénible.

Oui, je préférais quand macos X était payant et une version majeure tous les 3 ou 4 ans.

-
Microsoft, oui LE Microsoft, arrive à séparer, au sein de son "windows 10 qui n'a plus de version hhahaha" les versions de corrections, les correctifs de versions de Windows 10 ET les versions de nouvelles fonctionnalités.

Bien sur tout n'est pas parfait et il faut tôt ou tard reprendre le train en marche pour reprofiter de correctifs de bugs et de failles de sécurité.

Mais, et c'est un comble, c'est MIEUX que ce que fait Apple avec Mac OS.

ha, et si on met la main dans le cambouis, on sait quels patchs on installe dans Windows 10 et on peut en virer sélectivement, même si on suit l'arbre "Semi Annual" de mise à jour.

Avec les mises à jour majeures de Mac Os, il n'est pas possible de sélectivement virer un patch de "Catalina" pour en rester à un pan de "Mojave".

c'est tout ou rien.

Sans parler de tout ce qu'Apple brise par juste envie stratégique...

avatar Krysten2001 | 

@oomu

Je vais ajouté ma pierre à l’édifice. Les bugs ne seraient pas plus important car l’os devient de plus en plus compliqué qu’avant ? Maintenant rien n’est parfait comme Windows comme vous avait mais niveau logistique, résolution des problèmes,... c’est moins cher pour une entreprise d’être sur Mac que sur Windows. Maintenant je pense que Catalina, je dis bien je pense, a été un peu mit de côté pour la préparation à la transition ARM et que Craig avait dit qu’ils allaient plus faire attention ⚠️. On verra avec Big Sur qui a l’air prometteur. Et aussi les bugs, ça dépend de ce qu’on fait avec la machine car si on fait de la bureautique,... ça va c’est plus on fait des choses pro que ça coince d’après de ce que je vois...

avatar Orus | 

Moi je me demande comment une entreprise aussi riche qu'Apple peut en arriver là, surtout vu comment ils se vantent d'être les meilleurs de l'univers.

avatar r e m y | 

@Orus

Mais ils sont également les meilleurs pour les bugs!

The best bugs... ever 😔

avatar oomu | 

@Orus

imaginez la concurrence...

avatar mimot15 | 

@ Orus

Ce n'est pas une fatalité mais un choix dans les priorités de ce qu'Apple fait ou ne fera pas (jamais éventuellement), que la société pense sûrement être la seule à pouvoir décider pour les utilisateurs. Ce n'est pas une question de moyens mais d'état d'esprit des décideurs financiers, marketing, production etc.. les conséquences subies arrivent un peu plus tard.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR