Et voici deux nouvelles failles de sécurité pour Zoom

Mickaël Bazoge |

C'est peut-être le bon moment de ne plus utiliser Zoom. Plus le logiciel de vidéoconférence gagne en popularité, plus l'incurie de ses développeurs en matière de sécurité est patente : faux chiffrement de bout en bout, divulgation d'informations personnelles, mauvaises pratiques d'installation… Arrivé là, mieux vaut se chercher une alternative, qu'il s'agisse de Skype, WhatsApp, voire FaceTime si les proches sont tous équipés de produits Apple (récents).

Pour convaincre les plus récalcitrants, le chercheur en sécurité Patrick Wardle a mis la main sur deux vulnérabilités supplémentaires qui touchent spécifiquement le Mac. Pour chacune d'entre elles, le malandrin doit avoir un accès physique à l'ordinateur, ce qui limite les possibilités de piratage. Il n'en demeure pas moins qu'il s'agit de failles de sécurité et que celles-ci continuent de s'empiler.

La première permet à un forban d'obtenir les mêmes droits d'accès au micro et à la webcam de Zoom. Le logiciel doit en effet demander la permission de l'utilisateur pour accéder à ces composants indispensables à son fonctionnement. Cette demande d'autorisation présente une faille qui permet à un bandit d'injecter du code malicieux, afin de récupérer les droits d'accès. Ce dernier peut alors surveiller en douce l'utilisateur.

La deuxième faille est directement liée au système d'installation du logiciel sur macOS, qui va beaucoup trop vite en besogne. Il se trouve qu'un malapris est en mesure de glisser du code avec les privilèges d'un utilisateur lambda afin d'obtenir un accès root. Il peut ainsi accéder aux couches les plus basses et les plus sensibles de macOS, ce qui n'est pas sans poser de sérieux problèmes de sécurité.

Zoom n'a pas encore fourni de correctifs.


Source
Tags
#Zoom
avatar Bricolas | 

@macg
À quand un petit comparatif approfondi ?
« Zoom » vs « Jitsy Meet »

Pages

CONNEXION UTILISATEUR