Remplacer le Finder est plus compliqué que je le pensais

Nicolas Furno |

En passant à macOS Catalina, j’ai eu un bug particulièrement pénible avec le Finder. Comme je l’ai détaillé dans un précédent article, les favoris dans la barre latérale disparaissaient régulièrement et je devais les remettre manuellement. En publiant cet article, j’espérais tomber sur quelqu’un qui souffrait du bug et qui aurait pu m’aider à le corriger, mais ça n’a pas été le cas.

Peu à peu, tous les favoris disparaissaient… sauf celui d’iCloud Drive qui a toujours résisté à cette terrible épidémie.

Les jours passant, ma patience s’est rapidement érodée, au point d'envisager une solution radicale. Si le Finder ne fonctionnait plus pour moi, j’allais faire sans le Finder ! Il existe d’autres explorateurs de fichiers que celui d’Apple et je pouvais très bien m’en passer, pensais-je un petit peu naïvement. En vérité, les choses n’ont pas été aussi simples que je l’imaginais.

Précisons pour commencer que je ne voulais pas d’une interface radicalement différente, à la manière de ce que fman peut proposer. Mon idée était d’avoir un clone du Finder, mais qui fonctionnait correctement. J’ai d’abord testé Path Finder, une app qui existe depuis des années et qui ambitionne d’être une alternative plus complète à celle d’Apple.

C’est effectivement le cas, mais je ne cherchais pas à remplacer le Finder par une app plus compliquée. Je n’avais pas besoin de toutes les fonctions supplémentaires proposées par cette alternative, son interface ne colle pas assez à l’esthétique du navigateur par défaut de macOS à mon goût et j’ai noté quelques défauts, comme les dossiers des apps qui ne s’affichent pas dans le dossier iCloud Drive. Après quelques minutes à essayer de bricoler l’interface pour simplifier Path Finder, j’ai décidé de chercher une autre solution.

Path Finder, une alternative (trop) complète au Finder.

Je suis alors tombé sur le client FTP ForkLift, ce qui semble un choix surprenant pour remplacer le Finder. En très peu de temps, j’ai toutefois réussi à obtenir une app suffisamment similaire à celle d’Apple pour me convenir. Car elle ne se présente pas seulement comme un client FTP, c’est aussi comme un gestionnaire de fichiers complet. Et ForkLift est conçu de telle manière que si vous n’utilisez pas ses fonctions dédiées aux serveurs distants, vous obtenez un simple gestionnaire de fichiers local, précisément ce que je cherchais.

Pour y parvenir, j’ai commencé par désactiver toutes les fonctions que je ne désirais pas, en commençant par son interface divisée en deux pour afficher le contenu de deux dossiers dans une seule fenêtre. Il restait bien quelques petits détails que je ne pouvais pas changer, dont la position du chemin d’accès complet qui est forcément au-dessus de la liste de fichiers, mais ce n’était pas très important. Un peu plus gênant, ForkLift ne propose pas l’excellente idée du Finder, où les options de présentation sont mémorisées automatiquement pour chaque dossier1. Sans le réaliser, je reposais beaucoup sur cette aptitude de l’app d’Apple et sa concurrente me forçait à changer régulièrement l’ordre de mes dossiers.

ForkLift propose une interface très proche de celle du Finder, suffisamment pour que je m’y fasse comme alternative.

Malgré tous ces défauts, j’étais satisfait de ForkLift pour une raison simple : une fois créés, les favoris ne disparaissaient jamais de sa barre latérale ! Je préférais avoir à gérer quelques petits défauts au quotidien pour garder en contrepartie tous les dossiers que j’utilisais constamment sous la main. Bref, c’était suffisant pour me convaincre de tenter de vivre sans le Finder.

Tenter, c’est bien le mot qui convient. J’ai réalisé avec cette expérience qu’il n’est pas possible de remplacer totalement le Finder de macOS. Certes, vous pouvez faire de ForkLift ou une autre app le gestionnaire de fichiers par défaut de votre Mac, il suffit pour cela de modifier un réglage grâce au terminal et de redémarrer l’ordinateur (tous les détails sont disponibles à cette adresse). Une fois que c’est fait, les commandes « Afficher dans le Finder » affichées un petit peu partout dans le système renvoient désormais vers l’app tierce, plutôt que celle d’Apple.

macOS ne change pas le texte des commandes « Afficher dans le Finder », mais c’est bien ForkLift qui s’ouvre.

C’est une bonne étape, mais cela ne suffit pas à effacer le Finder, trop ancré au cœur de macOS pour être vraiment remplacé. Ainsi, le bureau est entièrement géré par cette app et elle doit tourner en permanence pour y afficher des éléments. Si vous n’utilisez pas le bureau, il existe des solutions pour le masquer et quitter complètement le Finder, mais j’utilise pour ma part cette interface comme zone de dépôt temporaire et je ne voulais pas m’en passer.

Même si vous quittez totalement le Finder, vous ne vous en serez pas débarrassé pour autant : son icône sera toujours dans le Dock. Je n’avais jamais essayé de le faire jusque-là, mais il est en fait absolument impossible de retirer l’icône, ou même de la déplacer de l’emplacement choisi par Apple. Par ailleurs, les dossiers que vous pouvez placer à droite du Dock, la corbeille et le dossier des téléchargements par défaut, dépendent eux aussi du Finder et ne peuvent fonctionner avec une alternative.

Vous avez déjà essayé de supprimer l’icône du Finder dans le Dock ? Ce n’est pas prévu du tout par Apple…

Il n’y a pas que le Dock et le bureau de macOS qui dépendent entièrement du Finder. Avec Catalina, la synchronisation des appareils iOS est sortie d’iTunes et elle a trouvé place dans le gestionnaire de fichiers d’Apple. ForkLift ne peut pas la remplacer et j’ai besoin de temps en temps de cette fonction. Et puis les boîtes de dialogues pour ouvrir et enregistrer des fichiers sont en fait des projections du Finder et les favoris qui s’y affichent sont les mêmes que ceux du gestionnaire de fichiers par défaut du système. Il existe des raccourcis claviers pour accéder à certains dossiers2, mais il n’y a rien de tel pour les favoris ajoutés par l’utilisateur.

Je me suis demandé à un moment si Default Folder X n’allait pas m’aider à régler ce dernier point. Si vous ne connaissez pas, cet utilitaire ancien surcharge les boîtes de dialogue de macOS avec des fonctions supplémentaires variées. Parmi elles, la possibilité d’avoir un système parallèle aux favoris du Finder, qui aurait pu me permettre d’accéder à mes dossiers favoris même si l’app d’Apple les avait supprimés.

Default Folder X 5, la dernière version majeure de l’app sortie en 2016.

Je songeais aussi à créer une nouvelle session pour voir si le phénomène se reproduisait, mais je n’ai pas eu le temps de m’y atteler3. En effet, Apple a été plus rapide que moi en sortant une mise à jour de macOS Catalina la semaine dernière. J’ai immédiatement installé la version 10.15.3 et depuis que c’est fait, j’ai redonné une chance au Finder.

Cela fait deux jours entiers que j’ai installé la mise à jour au moment où j’écris ces lignes. Deux jours que j’ai installé la dernière version de macOS et remis tous mes favoris dans la barre latérale du Finder. Et pour l’instant, je n’en ai pas perdu un seul, tous les dossiers sont encore là et ils n’ont pas bougé. Deux jours, c’est peut-être trop peu pour sortir le champagne, mais je n’avais jamais connu une aussi longue période sans perdre un favori depuis le jour où j’ai installé Catalina.

Je reste relativement prudent donc, je n’ai pas encore désinstallé ForkLift, mais j’ai quitté l’app et remis le Finder comme gestionnaire de fichiers par défaut de mon Mac. J’ai l’impression qu’Apple a corrigé mon bug, je n’ai jamais noté de dossiers manquants et mes scripts fonctionnent sans problème depuis deux jours. Tous les bugs que je signalais dans ce premier article semblent donc corrigés, en tout cas je croise les doigts 🤞.

J’espère vraiment que je pourrai continuer à utiliser le Finder dans les mois à venir, parce que cette expérience m’a surtout appris que s’en passer était quasiment impossible…


  1. Vous l’ignorez peut-être, mais le Finder retient vos préférences par dossier. Vous pouvez trier le dossier des téléchargements et la corbeille par date d’ajout, mais les autres dossiers par ordre alphabétique, par exemple, et ce tri sera mémorisé pour vous.

  2. Ils sont sous répertoriés dans le menu « Aller » du Finder : ⇧⌘D pour le bureau, ⇧⌘L pour les téléchargements, ⇧⌘A pour les apps ou encore ⇧⌘I pour iCloud Drive.

  3. Il ne suffit pas de créer une session pour tester, il aurait fallu que je l'utilise pendant plusieurs jours et donc tout y réinstaller et configurer. ForkLift me convenait suffisamment pour ne pas me lancer dans cette aventure.


avatar fte | 

@BeePotato

C’était uniquement en comparaison avec iOS et la psychorigidité muette d’Apple.

Car au fond, aucune programmation n’est confortable.

On vit avec.

avatar BeePotato | 

@ fte : « C’était uniquement en comparaison avec iOS et la psychorigidité muette d’Apple. »

Ben justement, le niveau de confort est, de mon point de vue, nettement inférieur à celui qu’offre la programmation pour iOS.

« Car au fond, aucune programmation n’est confortable. »

Là, je ne suis pas d’accord. Par exemple, j’ai toujours trouvé que le développement d’applications pour MacOS avec Cocoa et les outils associés était un modèle de confort. C’est quelque chose qui me manquera le jour où ce sera remplacé par SwiftUI — qui, pour l’instant, est très loin de me conaincre autant ou de m’offrir la moindre impression de confort.
Dans un autre domaine, je trouve aussi un certain confort dans la programmation en Prolog.

Il est vrai cependant qu’il y a d’autres modèles de programmation où, comme tu dis, « on fait avec ».

avatar DavidD59 | 

Pourquoi ne pas mettre les raccourcis dans la barre d'outils ? Perso je trouve ça plus pratique...

avatar Castio | 

Sur le même sujet des performances de logiciels natifs Apple, il n'y a que moi qui a des envies de meurtres à propos de "Contacts"?:
- Impossible d'enrichir le texte des notes dans une fiche (graisser, souligner, colorer, disposer d'url actifs etc).
- voir du texte saisi disparaitre quand vous allez dans une autre fiche et que vous revenez à celle que vous avez modifié.
Connaissez-vous un logiciel concurrent alternatif, même payant, svp ?

avatar oomu | 

j'aurais bien proposé de tester Cardhop, mais c'est par Flexbits, les même qui ont passé fantastical à l'abonnement...

https://flexibits.com/cardhop-ios

avatar Castio | 

Merci oomu.
Le fait de payer un pg que j'utilise ne me dérange pas (comme si les applis natives Apple étaient gratuites et ne faisaient pas partie du prix d'achat de l'ordinateur!), si les fonctionnalités et performances sont au rdv.
Après je préfère un paiement de licence permannente qu'un abonnement, raison pour laquelle j'ai, comme beaucoup, abandonné 1Password pour Dashlane.
Je vais regarder tout ça avec ton lien.

avatar xDave | 

Busycontacts

Pour les styles dans les notes, il faut oublier je pense car tout ceci repose sur le format standard ouvert d'échange de données personnelles vcard

avatar Castio | 

Qui est propriétaire du format Vcard?
Ce n'est pas une boutade, je l'ignore vraiment.
Si c'est un format natif Apple, c'est un caillou de plus dans leurs chaussures, tout ceci étant possible depuis plus de 20 ans dans Outlook.

avatar xDave | 

@Castio

Non c’est un standard ouvert justement.
RFC6350 et 6868 pour la version4.

avatar Castio | 

Dont acte, mais comme le marché a toujours raison, standard ou pas, Apple nous saoule avec des solutions de moins en moins fiable et confortables.

Absence de pavé numériques, logiciel contact bout de bois, câble de synchro iPhone vendus au prix du Petrus bons à jeter après 3 mois, batteries qui gonflent sur MacBookPro hors garantie et pg de rerprise, batteries iPhone qui perdent leur autonomie le lendemain de la fin de garantie. Un iPhone 7Plus acheté en septembre 2019 est refusé en extension de service Apple Care, à croire qu'ils ont encore moins confiance en leurs produits que moi.

C'est aussi vulgaire, que consternant pour une world company qui dispose d'une trésorerie équivalente au PIB cumulé de la moitié des pays africains et à l'heure où la créativité technologique s’essouffle, la robustesse physique des produits est en chute libre, cela s'ajoute aux raisons de plus en plus nombreuses de procéder à une comparaison factuelle exigeante avec la concurrence au moment d'un achat.

Je suis utilisateur de Mac Book Pro de 07 2015, iPhone 7Plus de 09 2019 et Apple Watch 5 de 11 2019.
À la fin de la journée, au tarif où sont commercialisés ces matériels, il n'y a plus que le prix qui est haut de gamme.

avatar xDave | 

@Castio

L’application Contact est à la fois cette base de données, le support à la synchronisation cloud et un Front pour manipuler tout cela.
C’est vrai que ça pourrait gagner en souplesse /outils mais n’importe quel client peut se greffer dessus.
Même une application web par exemple. C’est l’avantage d’un standard cette interoperabilité.

avatar Castio | 

Merci de tes messages et informations.

avatar legallou | 

J’utilise PathFinder depuis des années. Pour moi son gros avantage c’est son muli-fenêtrage.

avatar Bigdidou | 

« j’ai noté quelques défauts, comme les dossiers des apps qui ne s’affichent pas dans le dossier iCloud Drive »

Trop complet, c’est un reproche que je lui faisais avant que je le domestique, et je comprends ce sentiment.
En revanche, pour les dossiers application iCloud, il s’agit d’un problème local : dans ma configuration, je n’ai aucun problème.

Le reproche majeur que je fais à Parh Finder est une gestion très en retrait des tags par rapport au Finder qui fait que au moins pour ça je suis obligé de faire appel régulièrement au Finder.

avatar legallou | 

J’utilise PathFinder depuis des années. Pour moi son gros avantage c’est son muli-fenêtrage.

avatar joelcro | 

Pour avoir les colones qui s'adaptent automatiquement à la bonne largeur : XtraFinder (https://www.trankynam.com/xtrafinder/)
Dispose aussi du double fenêtrage horizontal/vertical et plein d'autres petites options bien pratiques.
Une de mes préférées : une liste de modèle de fichiers accessibles depuis la barre d'outil du finder ou par clic droit.

avatar marc_os | 

« Remplacer le Finder est plus compliqué que je ne le pensais » ;-)

avatar NORMAN49 | 

@feutus
Il faut peut être apprendre à utiliser le finder avant d'assener une telle contre vérité. Les onglets, la vue colores sont là pour ça.
;-)

avatar Doctomac | 

« Deux jours, c’est peut-être trop peu pour sortir le champagne, mais je n’avais jamais connu une aussi longue période sans perdre un favori depuis le jour où j’ai installé Catalina. »

Jamais vu ce problème sur Catalina tournant sur un MacMini.

Mais avez-vous essayé de réinstaller l’OS ?

avatar Nicolas Furno | 

@Doctomac

Non, c’était ma dernière piste si la session supplémentaire n’y changeait rien. Mais c’est tellement galère de tout réinstaller et configurer que j’étais vraiment pas motivé.

avatar Doctomac | 

@nicolasf

Bien, avec une sauvegarde time machine, c’est très simple et on retrouve son Mac comme avant.

Car là, ça a l’air plus d’un os corrompu qu’un bug. Sur la machine, il a été installé des beta ?

avatar Nicolas Furno | 

@Doctomac

C’est vrai, j’ai eu que des mauvaises expériences avec la restauration Time Machine, mais j’ai cru comprendre que ça allait mieux.

Pas de bêta non.

avatar fte | 

@Doctomac

"Mais avez-vous essayé de réinstaller l’OS ?"

Tu bosses au Genius Bar ? C’est la Réponse Officielle.

avatar Doctomac | 

@fte

Non c’est juste du bon sens. Quand un OS dysfonctionne avec des problèmes qu’on ne retrouve pas trop chez d’autres utilisateurs, bien on réinstalle l’OS.

Mais bon, « bon sens » et toi, c’est antithétique.

avatar fte | 

@Doctomac

"Non c’est juste du bon sens."

Non, c’est une réponse de qui ne sait pas résoudre le problème, puis c’est de la résignation face à la médiocrité, sans garantie de succès ni immédiat ni durable.

Pourtant tu t’y connais en médiocrité, tu devrais la reconnaître au premier coup d’œil.

avatar Doctomac | 

@fte

Oui je la reconnais, je suis en train de t’écrire.

Encore une fois, ce problème de barre latérale ne se retrouve chez personne.

La médiocrité serait de rien faire en attendant une solution systémique pour un problème individuel. La réinstallation prend peu de temps, avec une sauvegarde Time Machine, on récupère son Mac comme avant......ce serait stupide de ne pas essayer.

avatar fte | 

@Doctomac

"Oui je la reconnais, je suis en train de t’écrire."

Je suis surpris d’autant de clairvoyance. Tu es en train d’écrire, c’est juste.

"Encore une fois, ce problème de barre latérale ne se retrouve chez personne."

Ah bin si c’est ta justification pour tout réinstaller. Top.

Se demander où sont enregistrés ces favoris ? Un fichier preferences certainement. Quitter le Finder, effacer ce fichier, et voir si ça règle le problème ? Ça me semble un point de départ plus ciblé, plus rapide.

Mais ça demanderait aux Geniuses de consulter des bases de connaissances, ils n’auraient plus l’air de tout savoir. Et à Apple d’admettre qu’il y a des problèmes. L’HORREUR.

Et de réfléchir. AAAHHRG.

avatar BeePotato | 

@ fte : « Se demander où sont enregistrés ces favoris ? Un fichier preferences certainement. Quitter le Finder, effacer ce fichier, et voir si ça règle le problème ? Ça me semble un point de départ plus ciblé, plus rapide. »

Notons que lire la description complète du problème de Nicolas dans son précédent article t’aurait évité de perdre du temps à suggérer ça.

avatar Doctomac | 

@fte

1) j’aurais plutôt d’abord effacé les préférences puis relancer le Finder, ce dernier ne pouvant pas être quitté. 🙄

2) comme le mentionne BeePotato, Nicolas avais déjà essayé ça, d’où ma proposition. 🙄

avatar fte | 

@Doctomac

Il peut être quitté. Devoir pour la semaine prochaine : trouver comment. C’est sans danger. C’est même une option officielle, quoique cachée.

Les favoris sont possiblement stockés ailleurs que dans le fichier préférences principal du Finder... d’ailleurs...

Genre dans sidebarlists.plist plutôt que finder.plist.

Effacer le fichier sans Finder est un autre devoir pour la semaine prochaine.

Oh Terminal, mon vieil ami.

avatar Doctomac | 

@fte

Qu’il est nul. Tu n’as pas besoin de bidouiller pour quitter le Finder, ni d’utiliser le Terminal. Tu supprimes ton fichier préférence et tu le relances.

avatar fte | 

Mais bien sûr.

Sauf que tu n'as visiblement aucune idée de comment fonctionnent les plist des defaults de macOS (et d'iOS pour le coup). Parfois il vaut mieux laisser planer le doute que de l'ôter sans équivoque.

Non, donc. Ca ne suffit pas le plus souvent. Il y a un truc qui s'appelle cache. C'est chiant les caches, parce que ça fonctionne souvent comme un backup. Spécialement avec les defaults. Même, si on veut vraiment assurer le coup, il faut effacer depuis un autre compte, et là seulement on est certain du résultat.

Arrête d'agiter de l'air, tu vas t’enrhumer.

avatar Doctomac | 

@fte

Non mais le type ne sait pas faire une manipe simple et il veut m’apprendre ce qu’est un fichier plist.

Pour la cache si tu veux aussi vider, un logiciel comme onyx fera très bien l’affaire. Pas la peine de changer de session.

avatar fte | 

@Doctomac

Ah. Tu ne sais pas non plus de quel cache je parle. Eh beh.

J’ai l’impression de causer avec un coquetier.

avatar Doctomac | 

@fte

Non en fait je crois que c’est toi qui utilise des termes mais tu ne sais pas de quoi il s’agit.

Tu as dû entendre quelque part une histoire d’effacer ou vider les caches et tu me ressorts ça sans trop savoir.

avatar fte | 

@Doctomac

Ad personam x 2. Nul.

Tu aimerais bien ? Quelle déception.

Lis la doc de NSUserDefaults.standardUserDefaults(), ou mieux, testes le comportement avec un simple app hello world, en effaçant les fichiers et quittant l’app et bim bam boum. Tu verras.

Rien ne vaut l’expérience personnelle.

avatar Doctomac | 

@fte

Non mais loool je n’ai pas besoin de lire la moindre chose, je sais ce que ça permet.

Non mais tu noies le poisson. Tu as ramené ta fraise alors que :

- tu ne sais pas comment effacer les fichiers plist simplement.

-pire, tu n’as pas suivi l’histoire et tu viens te ridiculiser. Notre ami avait déjà réalisé pas mal de manipulations et c’est pour cela, que j’ai proposer un clean install.
Morale de l’histoire, regarde le contexte avant de poster et surtout, assure toi d’être plus équipé avant de donner des conseils techniques sur macos.

avatar fte | 

@Doctomac

T’as raison. Problème de pucerons sur un rosier, tu passes tous les jardins et toute la commune même au napalm.

Ta solution n’en est pas une, c’est nul à chier, c’est une réponse typique de SAV qui ne se donne pas la peine de constituer et consulter une base de connaissance. C’est une réponse Appleienne typique.

Noyer le poisson ? Pointer précisément les fichiers concernés, l’API exacte et souligner son fonctionnement et ses mécanismes de cache est noyer le poisson ? Et tu oses parler de ridicule ?

LOL.

J’arrête de te donner de la confiture. Peine perdue.

avatar Doctomac | 

Mais bien sûr, toi tu es meilleur que les mecs d’Apple, meilleur que tout le monde mais tu n’es pas foutu d’effacer un fichier plist.

Encore une fois, que l’API existe, ou que machin existe, tu ne m’apprends rien, le fait que notre ami avait déjà essayé ce genre de chose et quand dans ce contexte, j’ai proposé un clean install pour repartir sur un OS propre. C’est facile à faire, ce n’est pas long même pour toi.

avatar fte | 

@Doctomac

Tu t’es vu quand tu es à court d’arguments ?

avatar Doctomac | 

Encore une fois, j’ai expliqué clairement pourquoi j’ai proposé un clean install, un contexte que tu ignorais d’ailleurs, et pire tu proposes des alternatives (déjà testée par notre ami) de manière bancale (comme passer le terminal pour simplement effacer un plist ou vider une cache).

Donc réponds juste à la question, un mec a effacé le plist, vider la cache, bref il a récupéré ses réglages de bases mais ça ne résout pas le problème de son Finder, un problème qui visiblement ne se retrouve chez personne. Tu proposes quoi ??

avatar fifounet | 

@Doctomac

"Quand un OS dysfonctionne avec des problèmes qu’on ne retrouve pas trop chez d’autres utilisateurs, bien on réinstalle l’OS. "

Je ne suis pas d’accord , sous Window, la solutions prônée même chez les vendeurs du PC en question et parfois même de la part de l’éditeur , même avec des problèmes rencontrés chez beaucoup d’utilisateurs, sera la restauration de l’OS.
🤪

Après oui,intellectuellement ce n’est pas satisfaisant, et demande du temps qu’on a pas forcément.

avatar aspartame | 

question de fond : pourquoi ne pas

1) s'habituer ( même aux bugs ... tu perds tes favoris ... crée des icones dans le dock , sur le bureau ... ) ? [humour]as tu été diagnostiqué pour névrose obsessionnelle ?[/humour]

2) changer le système : d'autres systèmes ont d'autres applis qui font les mêmes choses ...

pour ma part, je suis trop vieux pour changer mes habitudes , aussi je fais avec les bugs des OS d'apple ... résigné en somme

avatar fte | 

@aspartame

"pour ma part, je suis trop vieux pour changer mes habitudes"

C’est faux. Tu es par contre juste vieux assez pour le croire. Ce n’est cependant que ça. Une croyance.

avatar vez | 

Du bon vieux temps des Systèmes 7,8 et 9, j'utilisais un utilitaire merveilleux qui se substituait au Finder et générait la vue colonne dès cette époque...c'était Greg's browser
([embed]http://www-s.tucows.com/new/static/images/shots/mac/gregsbrowser.gif[/em...)

Quand l'OSX est sorti, j'ai découvert aussitot le fameux PathFinder, qui fonctionnait impeccablement jusqu'à la verson 7. On en est à la v.9, et il faut bien dire que seule la dernière, la 9.0.6, est à peu près stable.
La définition visuelle de la fenêtre est plus précise que celle du Finder, on peut y sauvegarder toutes les configs de colonnes latérales, et les options d'ajustement personnel sont innombrables, du plus compliqué (ou même tordu, d'après certaines saisies d'écran que j'ai croiser) au plus simple.
Je trouve que c'est un utilitaire remarquable et indispensable, et le Finder me semble terriblement à la traîne par rapport par rapport à lui. Apple a effectivement du boulot là-dessus, mais ne semble absolument pas s'en préoccuper !

avatar ech1965 | 

Peu/Pas d'alternative au Finder ? c'est tout à fait normal, quel développeur va passer autant de temps à développer une alternative à une application aussi "standard" ?
Quelle serait la valeur ajoutée et quel serait le marché ?
Porter un truc d'une autre plateforme (dolphin ?) ... pourquoi pas ? mais de nouveau si qcq envie de coder dans Dolphin, il va ajouter des fonctionnalités, corriger des bugs dans la version native plutôt que de passer des soirées à porter sur un autre OS...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR