Test de Default Folder X

ange |
Lorsque vous enregistrez votre document, et que vous plaigniez que vous êtes toujours en train de parcourir toute l'arborescence de votre disque pour trouver le bon dossier, dites-vous que Default Folder peut vous être utile. En effet, cet utilitaire ajoute aux dialogues d'ouverture et de sauvegarde de toute application des fonctionnalités de mémorisation de dossiers et d'accès rapide à ceux-ci, voire à tout dossier de votre disque dur.



L'application se résume donc à une petite palette à 5 boutons qui s'ajoute sur le côté du dialogue d'ouverture/enregistrement, et ce, pour toutes les applications. D'ailleurs, amusez-vous à déplacer ce dialogue et vous verrez la petite palette de Default Folder venir se recoller chaque fois sur le bord du dialogue. Amusant !

Faisons le tour des différents boutons proposés :



Ce premier menu permet d'accéder aux nombreuses préférences de Default Folder, mais surtout de gérer le dossier courant sur lequel pointe le dialogue d'ouverture/enregistrement. Sans repasser par le Finder, il est possible de le renommer, le supprimer, de lui ajouter des sous dossiers ou de le sélectionner comme dossier par défaut, c'est-à-dire être le dossier qui sera proposé lors de l'ouverture du dialogue d'ouverture/enregistrement de l'application en cours d'utilisation. Mais il est également possible de modifier ses attributs (invisibilité, verrouillage et ses autorisations) par une fenêtre d'information propre à Default Folder, voire par une application tierce (cf. préférences)



Le second menu est une reprise de la partie droite du dialogue (accès à tous les dossiers de tous les disques), mais sous forme de menus hiérarchiques. il n'apporte guère autre chose, mais est peut-être utile aux nostalgiques de Default Folder sur Mac OS 9...



Ce menu de Favoris permet d'accéder aux dossiers définis comme favoris communs à tous les programmes. Il est aussi possible d'affecter un dossier particulier par application, qui peut, bien sûr, être différent du dossier où est stockée l'application (ce dernier étant toujours directement accessible). Mais ces deux notions ne sont plus très utiles. En effet, la philosophie Mac OS X "pousse" à mettre les programmes dans le dossier applications et les documents dans le dossier... Documents. Donc quel est l'intérêt d'un accès rapide au dossier de l'application ? Et n'avoir qu'un seul dossier de document par application est peut-être trop réducteur pour être vraiment utile. Restent les favoris globaux qui, eux, sont pratiques.



Ce menu récapitule les 10 derniers dossiers contenant un fichier ayant fait l'objet d'une ouverture ou d'un enregistrement. Le nombre de dossiers est paramétrable, de 0 à 100 ! Pratique lorsqu'on boucle souvent sur les mêmes dossiers. Par contre, les raccourcis clavier (alt-flèche haut/bas) permettant d'aller directement au dernier dossier, ne marchaient pas lors des tests.



Ce dernier menu permet de sélectionner directement l'un des dossiers du Finder déjà ouvert. Mais il est plus simple et plus rapide de passer sa souris au dessus de la fenêtre affichant le dossier désiré : celui passe en gris et le nom du dossier apparaît sous la souris : précis et clair !

Un manque est que les menus hiérarchiques permettent de descendre dans les sous-dossiers, mais pas de remonter vers les dossiers père, ce qui pourrait être pratique par exemple pour aller rapidement à un dossier que l'on sait "voisin" d'un dossier mémorisé....

Il est à noter que Default Folder offre la possibilité d'ajouter une icône dans la barre des menus et/ou dans le dock, mais quel est l'intérêt d'ajouter cette fonctionnalité en dehors des dialogues d'accès aux fichiers, si ce n'est avoir toujours accessible les menus de Default folder pour atteindre via le Finder les dossiers favoris... Mais cela encombre soit le dock, soit la barre du menu.

Enfin les nombreuses préférences du logiciel, qui sont toujours atteignables dans la partie "autre" des préférences système, ou par le menu utilitaire de Default Folder :



La fenêtre principale présente la liste des dossiers par défaut associée à chaque application et la liste des dossiers favoris. Il est possible d'associer à ces derniers un raccourci clavier ! Pratique pour les dossiers très souvent utilisés, soit pour, par exemple, redéfinir en pomme B le Bureau ! (plutôt que D pour Desktop !). Ces réglages peuvent être regroupés par "jeu de dossiers", mais le menu est buggé ce qui rend mal aisé l'utilisation de cette fonctionnalité.





Les autres dialogues permettent de customiser l'aspect ou les commandes de Default Folder. Les snaps d'écrans permettent de se rendre compte des possibilités, celles-ci étant relativement explicites.. Certaines fonctionnalités peuvent s'appuyer sur des logiciels tiers....payant et prédéfinis ! Dommage. Une ouverture totale aurait peut-être préférable.

L'installation de ce logiciel se fait via un .dmg classique contenant un installateur. Cette installation se fait sans redémarrage et a pour originalité de proposer en fin d'installation une option d'accès direct aux préférences !

Finalement, un petit bug : si vous activez une autre application (par pomme-tab) alors que vous aviez déjà ouvert le dialogue d'enregistrement de l'application, et que vous revenez sur l'application (à nouveau pomme-tab), les éléments du menu du premier bouton sont inactifs !

Conclusion

Si on a besoin de fonctionnalités d'accès rapide à des dossiers souvent utilisés, mais perdus dans l'arborescence de votre disque, Default Folder peut vous être très utile. Dans cette famille d'utilitaires, Default Folder est très complet et est très bien fait : il tire son expérience de nombreuses années et versions de Mac OS. Mais est-ce que les fonctionnalités ajoutées valent toujours le prix demandé alors que Mac OS X en propose déjà de base les plus importantes ? Mais il est vrai qu'une fois installé, on y prend goût !

avatar THIERRY | 
tout à fait d'accord : bien sympa mais quand même trop cher pour ce que c'est. A 15-20 €, ça serait très bien.
avatar bens | 
Une astuce intéressante : lorsque vous faites un enregistrer sous, vous allez dans le finder cliquer sur le dossier hôte, puis sans lâcher le clic vous revenez au fichier à enregistrer, soit via exposé, soit via pom tab, et vous lachez le dossier sur la fenêtre enregistrer sous et ça y est, le dossier hôte est désigné cliquer sur 'enter' Mac OSX, des ressources innombrables!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
J'ai informé l'auteur/programmeur. Il regarde ce qui cause le bogue mentionné dans le labo. :)
avatar Iounmoutef | 
Ce logiciel a su se rendre indispensable à ceux qui, comme moi, ouvrent et enregistrent des dizaines de fichiers chaque jour. Un « Must » stable et fiable.
avatar eek | 
sinon il suffit d'avoir un dossier (par exemple Favorites) à cet usage dans la barre latérale, dans lequel on créera au début du projet des raccourcis vers les dossiers intéressants. le tout c'est d'y penser avant.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
oui c'est clair que 32 EUR pour un "petit" shareware, ça fait quand même beaucoup. A quand le retour de "Click there it is" ? (freeware sous OS 9 qui permettait de cliquer sur un dossier ouvert dans le Finder pour positionner le dossier sélectionné dans la boîte de dialogue, et que les mecs de Default Folder ont repris) ?
avatar bens | 
>sd [28.11.2005, 18:19] (...) A quand le retour de "Click there it is" --> relis ce que j'ai dit plus haut au sujet du dossier saisissable dans le FInder
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Sur Mac OS 9 il y avait peut-être Default Folder mais il n'égalait pas Action Utilities qui avait tout inventé à ce niveau là. Il était devenu impossible de travailler sans... même pour faire un clic-dossier du Finder pour l'activer dans la boîte de dialogue Ouvrir/Enregistrer... ;-) http://www.poweronsoftware.com/products/actionUtilities/default.asp
avatar Anonyme (non vérifié) | 
>Bens "au sujet du dossier saisissable dans le FInder" Je connais cette astuce, mais je ne trouve pas que ce soit ergonomique : un clic pour activer la fenêtre Finder, puis un clic pour sélectionner le dossier parent, et enfin un drag & drop. ça fait plus que le seul clic nécessaire avec CTII
avatar Alain | 
Ce serait tellement plus simple d'avoir un document type Word/Excel... avec à gauche/droite les différents dossiers actifs pour cette application (à la Finder). Il suffirait d'activer le dossier "actif" ou d'en sélectionner un pour déterminer où le document sera sauvé. Bien étudié, cette fenêtre pourrait contenir les différents documents/dossiers utiles au quotidien ou pour sauvegarder les versions d'un même document (une combinaison entre la fenêtre du Finder et la partie coulissante de "MS Explorer".

CONNEXION UTILISATEUR