Google va enterrer définitivement les Chrome Apps

Stéphane Moussie |

Google abandonne totalement les Chrome Apps, ces web apps qui exploitaient le moteur de Chrome, mais avaient leur propre fenêtre et quelques fonctionnalités similaires aux apps natives (gestion du hors-ligne, notifications…).

Les Chrome Apps en 2013 sur Mac

L'annonce du jour concerne tout particulièrement Chrome OS, la section dédiée aux Chrome Apps dans le Chrome Web Store étant fermée depuis 2017 sur Mac, Linux et Windows.

À partir de mars, le Chrome Web Store n'acceptera plus de nouvelles Chrome Apps (les développeurs pourront encore mettre à jour leurs apps existantes jusqu'en juin 2022). En juin, les Chrome Apps ne seront plus prises en charge sur Mac, Linux et Windows, à l'exception des clients Chrome Enterprise et Chrome Education Upgrade qui auront un sursis de six mois.

En juin 2021, ce sont les API NaCl, PNaCl et PPAPI, utilisées par les Chrome Apps, qui seront abandonnées. Ce même mois, les Chrome Apps ne seront plus supportées sur Chrome OS (avec un sursis d'un an pour les clients des secteurs de l'entreprise et de l'éducation).

« Installation » d'une PWA à partir de Chrome.

L'abandon des Chrome Apps ne va pas laisser de grand vide. Ces fausses apps natives sont progressivement remplacées par des web apps de plus en plus évoluées. Depuis l'année dernière, Chrome sur Mac permet d'ailleurs de recréer l'équivalent des Chrome Apps : les web apps avancées (surnommées PWA), comme Twitter, peuvent être « exportées » de Chrome, pour disposer de leur propre fenêtre et raccourcis. Les utilisateurs de Chromebook peuvent aussi compter sur la compatibilité des apps Android avec leur système.

avatar guibrush | 

Google change totallement de stratégie chaque 5 ans, mais cela ne fait jamais tilter autant les gens que quand Apple abandonne une techno après 10 ans, allez savoir pourquoi :-)

avatar bonnepoire | 

Je pensais à la même chose.

avatar occam | 

@guibrush

"allez savoir pourquoi :-)"

Hard vs soft, par exemple ?
Chez Apple, l’abandon d’une technologie ou d’un standard a tendance à déprécier ou à rendre obsolètes des générations de machines et d’accessoires. À bousculer des écosystèmes.

Tandis que Google, pschiiitt...

avatar DahuLArthropode | 

@occam

Mmm…
L’abandon d’un logiciel peut rendre inexploitables les données qu’on a produites ou stockées: c’est le pire qui puisse arriver.
Avec l’avènement du cloud, on est devenu moins sensible au changement de machine qu’à l’obsolescence des applications et de leurs formats.

avatar occam | 

@DahuLArthropode

Concrètement, par rapport à la question de @guibrush ?

avatar DahuLArthropode | 

@occam

Je n’ai pas de réponse pour lui. Je ne pense pas que ton explication (matériel / logiciel) soit la bonne, car je trouve plus perturbant de perdre des données que des machines, promises à l’obsolescence, mais utiles à produire des données qu’on voudrait pérennes. L’abandon de Picassa par Google a été une vraie source d’ennui pour moi et ma migration la cause de quelques pertes.
Par ailleurs, l’abandon de logiciels par Apple fait beaucoup râler aussi, au moins sur ce site.

avatar Calorifix | 

D'où l’intérêt d'utiliser des formats ouverts et de fuir les formats proprios de Microsoft, Google ou Apple.

avatar DareMac | 

@Calorifix

Oui, mais d’un autre côté, rien ne garantit qu’un logiciel comme LibreOffice par exemple, qui utilise un format ouvert comme .odt, ne disparaisse lui aussi un jour. Quel autre logiciel utilise ce format dit ouvert? Word le supporte à moitié depuis peu, Google Doc le convertit... et puis c’est tout. Donc, ouvert ou pas, pas de garantie de pérennité.

avatar mouahahaha | 

"Donc, ouvert ou pas, pas de garantie de pérennité."

... Sacré troll va. :)

Donc si un grand chef de cusine met a disposition de tout le monde ses recettes, s'il meurt plus personne ne sera jamais capable de les reproduirent alors qu'absolument toutes les infos pour sont disponible ? Pas même d'autres professionnels de la cuisine dont c'est aussi le métier ? :)

J'vais te donner un indice. Le .odt est un conteneur, comme un fichier zip ou mkv, qui contient des fichiers textes, au format xml qui est un autre format ouvert, lisiblent avec un simple éditeur de texte ultra basique.

Du coup essai de répondre toi même à ta question en ayant cette info en tête. :)

avatar DareMac | 

@mouahahaha

Me demande qui agit en troll, mais bon. À lire le pseudo, on a un indice.

Comparer un logiciel complexe, avec des milliers, voire des millions de lignes de code, à une recette de cuisine.

Bravo, fallait y penser.

avatar mouahahaha | 

On ne parle pas d'un logiciel mais d'un format de fichier... Si déjà t'as du mal à faire la différence, c'est aps étonnant que tu bites rien...

avatar DareMac | 

Mais ton format de fichier, cher rigole de la rate, personne ou presque ne l'utilise, ouvert ou pas. Tu comprends ça? C'est comme de dire que les fichiers de Pages, tu n'as qu'à les décompresser pour trouver le fichier texte dedans. Voilà, c'est ouvert. C'est tellement simple chez les simplets.

avatar mouahahaha | 

Personne n'utilise le xml, c'est nouveau ça. T'as l'air vachement limité toi :)

L'odt n'est qu'un conteneur, c'est ce qu'il contient qui est important. :)

D'ailleurs tellement personne ne l'utilise qu'il est celui qu'a imposé le gouvernement sud coréen à tout le pays. Soit déjà largement plus d'utilisateurs que ceux de la suite d'apple. :)

avatar DareMac | 

@mouahahaha

Tu sais pas que le xml de Word n'est pas le même que celui de LibreOffice? Comne le reste, d'ailleurs. Un troll frimeur.

avatar mouahahaha | 

C'est bien toi qui dit que c'est utilisé par personne ? Au point que microsoft fasse de même pour concurrencer le .odt des années après sa création via un quasi copier/coller du fameux format que personne "n'utilise".

Mais bon, personne ne s'en sert, tout le monde s'en fout mais l'un des plus gros éditeurs de logiciel de la planète utilise un format qui n'intéresse personne par peur de perdre des pdm ? Au final il se retrouve utilisé par seulement quelques des centaines de millions de personne, 3 fois rien quoi. :)

Ah et MS office word supporte le .odt depuis office 2007, mais apparement ça fait "peu" de temps. T'es plein de conneries toi...

avatar DareMac | 

@mouahahaha

Je remarque surtout que tu n'as aucune réponse, que des sarcasmes vides. Bref, que tu fais semblant et que tu sais pas trop de quoi on parle et que tu portes bien ton surnom.

avatar mouahahaha | 

De la part d'un mec qui te sors que 12-13ans de support c'est peu, tu te poses la en tant que "je parle sans vraiment savoir". :)

avatar oomu | 

@Guibrush

parce que ça a moins d'impact sur les clients finaux.

Google a moins d'impact. Apple a des clients très engagés (on est investi dans les solutions Apple car consensuels à l'usage d'un mac/ios). Forcément, l'arrêt d'un service ou standard va se ressentir. Aussi, nous parlons dans le cas d'apple de l'arrêt de produits matériels ou standards industriels massivement utilisé (opengl par exemple).

Les chromes apps n'étaient pas des usages critiques,, voir souvent anecdotiques, ni leur abandon demande d'acheter du nouveau matériel pour suivre le nouveau bidule.

Google lance beaucoup de services, qui ne deviennent pas si populaires que ça ou ne créent pas beaucoup d'engagements (les utilisateurs ne restent pas fidèle), leur fermeture a guère d'impact.

Pour 1 youtube (un rachat bien malin) y a 35 google wave (ma plus grande déception).

Mais gageons que si demain Apple annonçait fermer la version web de Notes, ça ferait vite pschitt sur un nextinpact.com.

avatar fte | 

@oomu

Il y a une version web de Notes ?!

avatar Tomtomrider | 

@oomu

Je croyais être le seul à avoir rêvé de Wave!!!

avatar Ghaleon111 | 

Google abandonne pour quelque chose de mieux contrairement a apple.

avatar fte | 

@guibrush

Parce que les usagers de Google sont flexibles et les usagers d’Apple psychorigides ?

Probablement. 😎

avatar guibrush | 

oui, du matériel, comme iPhoto, Clarisworks, Quicktime pro, Aperture...

avatar Ajioss | 

À quand Stadia ?

avatar oomu | 

dans 3,5 ans.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR