Nvidia va bientôt abandonner la version macOS de CUDA

Nicolas Furno |

Cela fait tant d’années qu’Apple boude Nvidia au profit d’AMD pour les puces graphiques dédiées des Mac que c’était inévitable. Déjà que les cartes graphiques de dernière génération ne sont pas prises en charge officiellement par macOS, voilà un indice de plus que le constructeur abandonne peu à peu la plateforme. La version 10.2 de CUDA sera la dernière à prendre en charge macOS, les suivantes seront réservées à Windows et Linux.

CUDA est l’acronyme de Compute Unified Device Architecture et c’est une solution propriétaire de Nvidia qui permet d’exploiter une carte graphique pour exécuter des calculs génériques à la place du processeur. C’est une technologie concurrente d’OpenCL, un standard créé notamment par Apple et qui a longtemps été mis en avant dans macOS, même si Metal est censée prendre le relai. De son côté, Nvidia n’a jamais pris en charge OpenCL, lui préférant sa propre solution maison.

CUDA a longtemps été privilégié par Adobe, pour l’accélération graphique de ses apps et notamment de Premiere, son outil de montage vidéo. C’est toujours le cas sous Windows, mais pour macOS, les apps sont aussi compatibles OpenCL et même avec Metal pour les versions les plus récentes. C’est peut-être aussi ce qui a poussé Nvidia à abandonner plus franchement encore les Mac.


Source
Tags
avatar byte_order | 

@pocketalex
> Et je suis pas sur que l'arrivée du Mac Pro change grand chose, la majorité des gars qui bossent
> dans ce domaine utilisent des cartes graphiques grand public type GTX 1080 ou RTX 2080,
> et pas des P6000,

Ah ah, finalement on est donc d'accord.
Et pourquoi donc, à votre avis, autant de gens se "contentent" de cartes graphiques "grand public" mais haute gamme plutôt que les modèles "Pro" ?

> donc lâcher 20 ou 30000€ dans une tour Mac Pro pour avoir les mêmes perfs (en rendu 3D)
> qu'une tour à 7000€ ...

On est donc globalement d'accord qu'il n'y a pas si nettement de différence entre des GPU dites "pro" et des modèles haut de gamme mais "grand public".

A part le prix.

avatar melaure | 

@Almux

Chez Apple aujourd'hui on ne fait que du fric, et tout dans la conception du Mac et des iBidules est Fric.

Faut arrêter de rêver, la marque un peu techno est morte, on fait du matériel a marge avec une bonne com, et voilà les sous rentrent.

Les besoins des gens un peu technique, un peu geek, qu'est-ce que Cook en a à battre ? L'industrie du luxe rapporte bien plus !

avatar pocketalex | 

@melaure

C'est une lecture, je t'en propose une autre :

Depuis environ 5/10 ans, l'informatique a atteint un plafond. La RAM est livrée en quantité plus que suffisante pour l'immense majorité des utilisateurs, les CPU sont tellement puissant que pour cette même immensité des utilisateurs, ils tournent à 8% la majorité du temps, donc à part une cible très spécifique : les geeks, les power users, les pros "high end", soit au final une minorité des ventes, le matos plafonne
Apple cherche donc des relais de différentiation, ça ne peut être le design car ce dernier est relativement abouti, donc ce sera les écrans haute résolution, les SSD rapide, et les raffinements par ci par la (touch bar, touch ID) et une orientation vers l'usage de la machine, plus que la machine en elle même, donc la complémentarité iOS, iPadOS, Mac OS, et les services

Apple a trop mis de coté cette minorité de "power users/pros/ pros high end" qu'ils perdaient en crédibilité sur ce secteur, même si ce dernier ne représente pas le gros des ventes, il reste le marqueur de la marque (les MBP, les iMacs et iMacs pro vont quoi qu'il se passe passer dans la moulinette des testeurs et des influenceurs, et à un moment, quand ça déraille trop, ces derniers vont tailler des croupières), il y avait donc un travail à faire de reconquête, cela a commencé avec la refonte du mini, et l'arrivée de l'iMac Pro, puis le boost de l'iMac 27", et se poursuit avec une offre laptop pro 16" crédible, et se terminera avec l'arrivée du Mac Pro et une offre laptop 13" pro qui suit son grand frère

Avec ça, Apple va reconquérir les pros.

Reste sur la route les "geeks" et les bidouilleurs, mais franchement, pourquoi faire des efforts pour un micro pourcentage des utilisateurs qui de toutes façons ne sera jamais content ?

avatar byte_order | 

@pocketalex
> les SSD rapide

Euh... sérieux ?
En quoi les SSD d'Apple sont plus rapides que la concurrence !?
A priori, c'est même l'inverse, les perfs des SSD du Mac Pro sont inférieures (~2.5Gb/s) à ce que l'on trouve désormais facilement partout (3.5 Gb/s), sans parler des nouveaux SSD en PCI 4.0 qui dépasse les 5Gb/s.

Côté PC portable, dans la gamme de prix comparable, les SSD sont tous des NVMe à performance tout à fait comparable. Souvent, ils sont aussi remplaçables.

> Avec ça, Apple va reconquérir les pros.

Elle va surtout faire souffler les pros qui prolongeaient depuis très longtemps leur renouvellement de macs parce qu'ils ont tout encaissé pendant toutes ces années sans partir ailleurs. Ils étaient donc de facto toujours une clientèle conquise.

Pour *re*conquérir, il faudra convaincre les pros qui sont partis ailleurs de revenir.
Et sur ce point, j'ai nettement plus de doute.

> Reste sur la route les "geeks" et les bidouilleurs,

J'adore la condescendance.

> mais franchement, pourquoi faire des efforts pour un micro pourcentage des utilisateurs qui
> de toutes façons ne sera jamais content ?

D'autant que ces utilisateurs, y'a bien longtemps qui ne sont plus chez Apple de toute façon.
Ceci dit, c'est exactement la même raison derrière l'arrêt du support de CUDA sur macOS par NVidia.

avatar pocketalex | 

@byte_order

"En quoi les SSD d'Apple sont plus rapides que la concurrence !?"

Je n'ai jamais dit qu'ils l'étaient, j'ai juste dit qu'Apple utilisait des SSD rapides :)

"J'adore la condescendance."

Rien de condescendant, je suis moi même un gros geek et un énorme bidouilleur. Mais cela fait belle lurette que je ne mets plus les mains dans mes Macs, par ailleurs, l'époque où les machines étaient bidouillables, qui s'est terminée en 2012 chez Apple, donc des années 80 à 2012, était une époque "age d'or" sinon "far west" de l'informatique, et comme l'automobile, comme pas mal de secteurs, on démarre avec des produits compliqués que l'utilisateurs doit "bidouiller", limite il fallait une manivelle à un moment pour démarrer son ordinateur, à une époque ou les performances sont telles que dès l'achat, tu manques de RAM, de disque, voire de puissance CPU pour faire tourner les nouvelles versions de chaque OS et les applications qui enflent

Aujourd'hui, une machine de 5 ans fait tourner sans broncher les deniers OS et les applications office, photoshop, etc, et je parle d'un modèle de base

L'évolutivité ne concerne donc que les pros, car leur besoin évoluent fortement dans le temps, et les bidouilleurs, car c'est leur raison de vivre

Au global, je constate qu'on est d'accord sur bien des points :)

avatar byte_order | 

@pocketalex
> Je n'ai jamais dit qu'ils l'étaient, j'ai juste dit qu'Apple utilisait des SSD rapides :)

Euh, vous avez citer des SSD rapides comme étant l'un des éléments de différentiation :

"Apple cherche donc des relais de différentiation... donc ce sera les écrans haute résolution, les SSD rapide..."

Hors je ne vois pas en quoi ils sont un élément de différentiation avec la concurrence, puisque celle-ci propose la même chose. C'était vrai y'a 4-5 ans, ça, quand les portables PC utilisaient encore massivement des SSD mSATA. C'est plus le cas.

Mais, bon, passons.

> je suis moi même un gros geek et un énorme bidouilleur. Mais cela fait belle lurette
> que je ne mets plus les mains dans mes Macs

J'en déduis que vous le faite donc encore, mais plus avec vos Macs mais avec d'autres plateformes.

Mais est-ce dû au fait que vous n'en éprouviez plus le besoin ou dû au fait qu'Apple a de toute façon réduit drastiquement le champ de ce qui est modifiable par un power-user ?

Attention à ne pas confondre ici la mesure du vouloir avec celle du pouvoir.

avatar pocketalex | 

@byte order

je me suis mal exprimé alors, parceque sur les composants "classiques" (CPU, stockage, RAM, GPU) Apple es loin de se distinguer

Tout au plus fête t'on avec le nouveau MBP 16" l'arrivée d'une carte graphique qui remet le Mac "à niveau" face aux équivalents PC, et encore, quand la GTX 1660 va sortir un écart va encore se creuser, bref .... c'est pas la dessus qu'Apple brille, au pire ils sont moins bien, au mieux ils sont kif kif

Le Mac se distingue par d'autres attributs, le design, les fonctionnalités spécifiques (la touch bar, touch ID, la présence de plus d'un port TB3, le trackpad, le retina et son excellente gestion, les iBidules) et, bien sur, l'OS

Pages

CONNEXION UTILISATEUR