Logiciels Catalyst : pas aussi simple que de cocher une case dans Xcode 🆕

Mickaël Bazoge |

La version finale de macOS Catalina, disponible depuis hier, est l'occasion de voir éclore une nouvelle race d'applications provenant de l'iPad, les logiciels Catalyst. Les premières apps disponibles sur le Mac App Store annoncent un début prometteur mais bien sûr, il faudra un peu plus que cette poignée de logiciels pour dire si le pari Catalyst est tenu.

Apple vante un portage aussi simple que possible : il suffit de « cocher une case dans Xcode ». Et bim, l'app pour iPad fonctionne comme par magie sur Catalina. Les développeurs peuvent se contenter de pousser ce bouton, même si la plupart des applications Catalyst ont besoin d'un coup de polish pour s'adapter aux canons esthétiques du Mac. Les premiers logiciels disponibles montrent la bonne volonté des développeurs, mais beaucoup préfèreront peut-être se contenter de cliquer sur la case.

Difficile cependant de leur en vouloir : d'une part, Apple donne le mauvais exemple avec les portages bâclés de Maison, News ou Bourse, dont les interfaces s'accordent bien mal avec macOS. D'autre part, le constructeur a fourni bien peu de documentation sur Catalyst, préférant tout miser sur SwiftUI qui représente un futur plus lointain : ce framework permet en effet de créer des interfaces pour toutes les plateformes d'Apple (lire : Catalyst aujourd’hui, SwiftUI demain, Apple prépare le futur des interfaces).

Catalyst pourrait ne représenter qu'une transition, en attendant ce monde merveilleux où tous les appareils du constructeur auront accès au seul et même App Store et où une app pour iPhone pourra s'installer et s'adapter comme qui rigole sur un Mac. La rumeur a évoqué 2021 pour cette fusion. Mais cela n'exonère pas Apple de faire le boulot de fond pour épauler les développeurs iPadOS dans leur tâche d'adaptation à macOS. Selon Bloomberg, c'est loin d'être le cas.

Si les développeurs interrogés par le site ont effectivement pu créer une application macOS à partir de leur app pour iPad, il leur a tout de même fallu plonger les mains dans le cambouis pour produire quelque chose d'utilisable sur Mac. En s'arrangeant avec une documentation parfois absente… et peut-être même des briques manquantes. Ce qui expliquerait pourquoi le client officiel Twitter, pourtant lourdement mis en avant par Apple, n'est pas encore disponible.

Plus étonnant, Apple a retiré toute mention à deux logiciels Catalyst qui faisaient jusqu'à présent partie de l'arsenal marketing du constructeur pour vanter la facilité de portage de son projet : DC Universe, le service de streaming du géant du comics, et Asphalt 9, le fameux jeu d'arcade de Gameloft. Ces deux logiciels figuraient pourtant parmi les vedettes de la page dédiée à macOS Catalina (avant, après). Asphalt 9 a même été cité en exemple durant le keynote la WWDC.

DC Universe.

Impossible de savoir ce qui coince avec les deux éditeurs, ni la raison du retard de Twitter. Bloomberg a également obtenu la confirmation que Netflix n'adaptera pas son application iPad sur Mac avec les outils de Catalyst, du moins pas maintenant. Au moins, le service de streaming est disponible depuis Safari et plutôt efficace.

Autre écueil, du côté des utilisateurs cette fois, les applications Catalyst doivent être achetées, même si l'on en possède la version pour iPad. Une récrimination que l'on a entendu aussi chez certains d'entre vous ! Cette plainte a une logique : puisque le portage des apps iPad sur macOS est aussi facile que ce qu'en dit Apple, alors pourquoi devoir payer à nouveau ? Mais comme on le voit, dans les coulisses les choses ne sont pas aussi simples.

Est-ce à dire pour autant que Catalyst fera pschiiit ? C'est bien sûr beaucoup trop tôt pour tirer un premier bilan, car il manque encore des pièces importantes au puzzle qu'Apple n'a pas encore mises sur la table.

Mise à jour — Gameloft a indiqué qu'Asphalt 9 était « légèrement repoussé » afin de peaufiner « l'expérience ». Courage amis bourrins, le jeu sera disponible d'ici la fin de l'année !

Tags
avatar FloMo | 

Même si la version Mac est plus cher, pouvoir débloquer des fonctionnalités par abonnement (quitte à conditionner selon la plateforme) et pouvoir acheter un bundle incluant macOS, même plus cher, ce serait un vrai confort.

avatar Rifilou | 

HS mais c’est une question que je me suis toujours posée : est-ce Apple qui fixe différents prix pour les apps et les abonnements parmi lesquels les développeurs piochent, ou est-ce que ce sont eux qui en décident ?

avatar marenostrum | 

les développeurs bien sûr. chacun met le prix qui pense marcher. Apple touche 30 % pour sa part, plus 99€ par an, par chaque développeur. il faut aussi compter la TVA, etc.

avatar Rifilou | 

@marenostrum

Pas d’après la réponse suivante

avatar marenostrum | 

ça ne change pas le fond. la liste c'est juste pour avoir une cohérence dans la boutique et pas des prix, 10,50€, 5,8€, 15€, etc. mais c'est le développeur qui choisi son prix. tu peux le distribuer gratuitement, et Apple ne gagnera rien dessus, même si ton app se telecharge par millions.

avatar Rifilou | 

@marenostrum

Vous n’avez pas compris ma question. Je voulais savoir précisément ce qu’il se passait. Je me doutais bien que les développeurs avaient d’une manière ou d’une autre un choix très large.

avatar Gadgetboy99 | 

@Rifilou

Apple propose une liste de tarifs (0,99€, 1,99€, 2,99€, …) et les développeurs choisissent.
Il y a pas mal de prix possible donc finalement les développeurs peuvent vraiment mettre le prix qui leur conviennent le mieux

avatar Rifilou | 

@Gadgetboy99

D’accord merci 😊

avatar Doctomac | 

« Difficile cependant de leur en vouloir : d'une part, Apple donne le mauvais exemple avec les portages bâclés de Maison, News ou Bourse, dont les interfaces s'accordent bien mal avec macOS. »

Ces application ont évoluées dans Catalina avec un résultats de meilleur qualité.

avatar Alberto8 | 

Maison sur Mac c’est une horreur 🤮

avatar pim | 

Je ne sais pas si Cayalist va faire pschit sur Mac, mais pour l’instant je trouve ça abracadabrantesque !

🙃

avatar Rodri31 | 

On est d’accord que Catalyst = projet Marzipan ?

avatar John McClane | 

@Rodri31

Oui tout à fait

avatar John McClane | 

@MacGé :

Avez-vous prévu une version Mac de l’app iGen ? (Quitte à cocher une case dans Xcode 😬)

avatar Yohmi | 

Le développeur de Pleco (le module de dictionnaire chinois de référence depuis très longtemps) est très enthousiaste mais explique que tout ce qui est « fait maison » ne marche pas, et qu’il faut donc retravailler ces éléments en espérant pouvoir trouver les éléments « standard » dans la boîte à outils d’Apple. Donc effectivement en fonction de l’appli, ça peut demander peu ou beaucoup de travail…

avatar robertodino | 

C’est de pire en pire chez Apple dernièrement. Tout est à moitié bâclé, le soin du détail est un lointain souvenir. Seul les prix faramineux nous rappellent à la réalité...

avatar pat3 | 

Comme toujours, attendre.
Apple a annoncé Catalyst, mis à jour iOS et macOS, et les devs vont avancer chacun à leur rythme et selon leur calendrier. Le catalogue d’applis Catalyst sera intéressant à voir dans un an.

C’était pareil au moment de créer des apps universelles. Au début on n’en trouvait peu, elles étaient mal faites, et… ça râlait dans les commentaires de macg (je n’ose imaginer ce que ça devait donner sur MacBidouille).

Il y a toujours de bons secs qui font les choses bien, et des devs qui cherchent à faire des sois rapidement. Le temps fait son tri. Rendez-vous dans un an.

CONNEXION UTILISATEUR