Pixelmator Pro : l’intelligence artificielle ajuste les couleurs d'une image par rapport à une autre

Mickaël Bazoge |

Pixelmator Pro [43,99 €] fait bon usage des technologies d’apprentissage automatique Core ML d’Apple, notamment pour ajuster les couleurs d’une image (l’option ML Enhance dans le menu Ajuster les couleurs)1. La prochaine version va aller un cran plus loin avec la fonction ML Match Colors.

Le principe est d’adapter les couleurs d’un objet provenant d’une photo aux couleurs de la photo de destination. Dans l’exemple ci-dessus, le skater qui a été photographié dans la lumière s’assombrit automatiquement quand on le déplace dans une image ombragée.

Cette fonction est également en mesure d’ajuster les couleurs d’une photo en fonction d’une autre photo. En glissant la photo très lumineuse d’origine sur le panneau des réglages de l’application, l’image plongée dans l’ombre s’éclaire soudainement.

Il faudra bien sûr voir en détail comment tout cela fonctionne, mais sur le papier en tout cas la manipulation semble donner de bons résultats. La fonction sera disponible dans la prochaine mise à jour du logiciel.


  1. Core ML est aussi au cœur de Pixelmator Photo, la nouvelle application de l’éditeur pour iPad. ↩︎

avatar vlsf1 | 

Très bonne idée, et ça a l’air plutôt bien fait. Si en plus après on peut légèrement peaufiner le réglage pour que ce soit encore meilleur, ça sera très intéressant

avatar vivientaupas | 

Cette application a replacé totalement Photoshop dans mon utilisation professionelle. Avec cette nouvelle fonction et la superbe application pour iPad, ça se confirme!

avatar Nixam | 

@vivientaupas

Photoshop a une fonction similaire, et ce depuis quelques années...
Mais j’avoue que l’adaptation iPad est un endorme plus, idem pour Affinity Designer sur iPad pour remplacer Illustrator, dommage qu’il n’y aie pas la notion d’espaces colorimétriques et que l’on puisse calibrer l’écran de l’iPad que dans une app Côme duet display et qu’à la fermeture la calibration se perde...

Edit : La gestion colorimétrique existe bel et bien dans Affinity Designer

avatar alexcom | 

@Nixam

Peut-tu nous dire comment s’appelle cette fonction sur Photoshop stp ?

avatar Nixam | 

@alexcom
Il me semble que c’est « correspondance des couleurs »

avatar jcp25 | 

@Nixam

"Correspondance de la couleur" qui existe depuis les premières versions mais oublié (du moins chez moi). C'est en lisant le précédent post que j'ai pensé "mais oui bien sur"
Donc merci pour ce rappel !

avatar pat3 | 

@vivientaupas

Pour info, quel est ton métier? Ce n’est pas un troll, je milite dans ma fac pour qu’on abandonne la dîme Photoshop dans les formations (sauf, pour l’instant, les formations de graphistes).

avatar Nixam | 

@pat3

Mon métier de base c’est photograveur (chromiste) non ce n’est pas un métier déchu, loin de là, maintenant je fais pas mal d’automatisation de mise en page assez poussée, bref j’suis un grafist

avatar pat3 | 

@Nixam

Merci, tu apportes de l’eau à mon moulin et je cherche d’autres témoignages de graphistes ayant quitté l’impôt Adobe. MacG, ce serait un sujet très intéressant aujourd’hui: les graphistes qui font leur métier sans passer par Adobe…

avatar Nixam | 

@pat3

Je ne l’ai pas quitté et loin de là... Elle est essentielle à ce métier aujourd’hui encore... Tant qu’Indesign sera le meilleur logiciel de MEP et que tout le reste ira avec, ils auront le monopole.

avatar pat3 | 

@Nixam

Intéressant. Tu dois donc quand même acheter la suite même si tu travailles avec d’autres outils ?
Tu achètes la suite complète ou seulement certaines parties ?

avatar Nixam | 

@pat3

C’est mes outils de travail, c’est payé par la société mais c’est 60€/mois pour la suite complète
Mais Photoshop et Illustrator restent sincèrement au dessus des outils « parallèles » pour mon metier en tous cas, j’utilise Affinity pour me faire plaisir

avatar pat3 | 

@Nixam

Oui je comprends (ça m’arrange pas ?, mais je comprends).
Pour les facs, c’est un énorme problème, parce que même au tarif université, ça fait tout de suite des grosses sommes, vu le nombre de postes concernés.

C’est pour ça que je cherche une alternative, qui permettrait aux étudiants d’acquérir des compétences de graphistes (même s’ils ne se destinent pas à ce métier), sans faire porter le coût sur les budgets limités des universités.

avatar Nixam | 

@pat3

En réalité, il faut contacter adobe, il savent très bien s’adapter à l’éducation il me semble

Sinon, oui ils peuvent acquérir des compétences de graphiste avec ce type de soft, mais en milieu professionnel ils auront besoin d’un gros temps d’adaptation

avatar pat3 | 

@Nixam

En réalité, il faut contacter adobe, il savent très bien s’adapter à l’éducation il me semble

On a de « bons » prix (même très bons par rapport aux pros, dixit nos formateurs), et la négociation s’est faite au niveau national, directement avec le ministère. On peut pas tirer plus bas, mais avec l’abonnement et le renouvellement annuel, ça tire, pour une université. Jusqu’à la CS6, on pouvait jongler, renouveler au gré d’un financement et garder la CS jusqu’au financement aléatoire suivant.

Sinon, oui ils peuvent acquérir des compétences de graphiste avec ce type de soft, mais en milieu professionnel ils auront besoin d’un gros temps d’adaptation

Si tu as des exemples, ça m’intéresse.
Je suis plutôt parti du principe que si t’arrives chez un employeur avec des compétences suffisantes sur un logiciel à 50-100€, il aura tendance à se dire qu’il peut en profiter, plutôt que de continuer à lâcher 50€/mois.
Et je forme des étudiants en communication culturelle, où il y a de moins en moins de fric dans les structures…

avatar Nixam | 

@pat3

L’es fonctionnement des courbes de Béziers, qui est tout de même le fer de lance d’illustrator, comprendre le vectoriel, coloris et, créer des dégradés simples à complexes, la gestion des types, les différents types de calques et de modes de calques, la correction colorimetrique (basique)

En effet, le boss préfére payer une seule fois 150€ pour une suite complète que 50€/mois pour un truc similaire, sauf que tout l’écosystème graphique fonctionne avec Adobe, le simple fait que leur moteur de rendu PDF est génial... Et allez essayer d’envoyer à un client des natifs qui sont autre qu’adobe... Ce n’est pas possible !

avatar iPop | 

@Nixam

Oui et non. Je me souviens d’une époque on travaillait sur Quark Xpress.
La même boîte à l’étranger étaient sur Freehand.

avatar iPop | 

@pat3

Tu as cette application, c’est Illustrator en moins complet mais c’est très bien fourni. Il y a même des trucs simple que illustrator ne fait pas (les mesures, les ombres internes, les reliefs, etc...)
On peut apprendre comme créer. Elle coûte 20 euro.
https://www.graphic.com/mac/

avatar pat3 | 

@iPop

Merci, je connais (j’en ai essayé un certain nombre, dont l’accès a été démocratisé par l’arrivée de l’iPad). C’est vraiment une chouette application, même si je m’en sers assez peu, in fine.

J’étais assez fan de Pixelmator mais leur politique de compatibilité (seulement avec les dernières machines et les derniers OS) m’emmerde, et, contrairement à Affinity, ils ne sont pas multiplateforme — ce qui est un GROS argument par chez moi pour pouvoir acheter des macs plutôt que des PC.

avatar iPop | 

@pat3

On peut aussi créer des interfaces d’application grâce aux librairie. La version Mac étant plus complète. Et ainsi les animer avec Keynote.
On peut Aussi faire du dessin et de la mise en page. Créer des fond ou des objets pour Keynote ou Pages. Bref...

Bien que Affinity soit complet, je ne le trouve pas très intuitif. Beaucoup d’illogisme dans cette app.

avatar pat3 | 

@iPop

Merci, ça m’incite à y aller voir à nouveau, avec ces possibilités en tête.

avatar iPop | 

@pat3

Tu as aussi cette application vectorielle très complète
https://youtu.be/oBfgRhaSPU4

avatar iPop | 

@Nixam

Mais Photoshop et Illustrator restent sincèrement au dessus des outils « parallèles » pour mon metier en tous cas, j’utilise Affinity pour me faire plaisir

— ça dépend, il y a des choses simple comme les reliefs ou les ombres internes que d’autres app font tout simplement.
Mais supérieur ou pas n’est pas le problème. Adobe a assuré son hégémonie par un monopole redoutable tel que même si AFFINITY propose des outils puissants, il sera difficile de s’imposer.

avatar Benitochoco | 

@Nixam

Pour le moment j'utilise la suite Affinity (et je garde la CC2019), c'est quand même pas aussi bon que la suite Adobe. Mais, dans beaucoup de cas, ça fait très bien taff. Faut juste apprendre de nouvelles habitudes, c'est ça le plus chiant. Le temps c'est de l'argent :-)

avatar vivientaupas | 

@pat3

Je dirige une agence de communication orientée web, community management, webdesign, etc. J’utilise même pixelmator pour du print.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR