Lite OS, la réponse de Microsoft à Chrome OS, pourrait bourgeonner au printemps

Mickaël Bazoge |

Microsoft mitonne sa réponse à Chrome OS, qui dévore les parts de marché normalement dévolues à Windows1. L’éditeur de Redmond prépare depuis quelques temps Lite OS, un nouveau système d’exploitation qui pourrait complètement abandonner le patronyme de Windows… et une bonne partie de son héritage.

Maquette de Lite OS.

Selon Brad Sams, qui est généralement bien informé des coulisses de Microsoft, ce nouveau système offrirait une « expérience » assez proche de celle de Windows 10, même si en termes d’interface Lite OS serait un peu différent (voir le mock-up ci-dessus). On y retrouve un explorateur de fichiers et les logiciels en mode fenêtré, bref, ce qui fait un système d’exploitation de bureau.

L’éditeur identifie deux types d’utilisateurs : ceux dont les besoins sont couverts par les fonctions de base de Windows (les utilisateurs « Lite »), et ceux qui veulent les fonctions avancées (les utilisateurs avancés). Dans le plus pur style Microsoft (comprendre : c’est compliqué), Lite OS pourrait être un jour amené à en faire autant que Windows 10, mais sans que cet OS empiète sur les fonctions d’entreprise de l’OS classique.

Sous le capot, Lite OS serait plus limité que Windows. On ne pourrait ainsi y installer que des logiciels provenant du Microsoft Store, même si l’éditeur tourne autour de l’idée de supporter aussi les apps Win32. Autre option sur la table : le streaming d’applications. L’objectif est de limiter la maintenance et faire en sorte que les interactions soient plus faciles.

Les travaux vont manifestement bon train, puisque des produits sous Lite OS seraient déjà dans les tuyaux, à l’instar de la tablette à deux écrans Centaurus ainsi que chez les partenaires habituels de l’éditeur. Le système s’accommoderait des processeurs Intel et Arm, mais il n’est pas encore dit si ces deux types d’appareils apparaitront en même temps, en décalé, ou si l’un ne sera pas privilégié par rapport à l’autre.

Lite OS apparait dans un contexte où Microsoft a déjà un fer au feu avec Windows sur Arm, une initiative commune avec Qualcomm où l’on trouve déjà des appareils. Le spectre de Windows RT, précédente tentative ratée d’imposer un système sur puces Arm, hante toujours les mémoires… Microsoft devrait en dire plus durant les journées Build 2019 en mai.


  1. Dans le secteur de l’éducation aux États-Unis, la présence d’Apple ne cesse de reculer au profit de Chrome OS. ↩︎

avatar Mamdadou | 

Ils veulent donc faire revivre W10S mais en plus évolué si j'ai bien compris ?

avatar pim | 

Ce qui fait le succès de Chrome OS, en plus de ses portables très peu chers, à très faible consommation d’énergie et « allumés de façon instantanée », c’est la gratuité (apparente, entendons nous bien !) d’outils utiles et standards : un équivalent d’Office et d’autres apps, toutes totalement synchronisées en ligne et immédiatement disponible car liées au compte Gmail.

Quand Windows aura la même chose autour de son compte Live, en gratuit, ce sera bon ! On en est loin, ne serais-ce parce que cela signifierait tuer Office payant, la vache à lait du groupe.

avatar huexley | 

A administrer c'est un vrai bonheur, on est a des années lumières du bordel que c'est sur Mac, petit bisous au DEP d'Apple.

avatar glaglasven | 

@pim

Office est gratuit pour les tablettes et smartphone, et tous les étudiants l'ont gratuitement

avatar pim | 

@glaglasven

On va dire que le service marketing est efficace !

Et c’est de plus gratuit pour tout le monde sur smartphone et tablette... jusqu’à 10 pouces ! Rien que pour ça, il faut prier pour qu’Apple ne retire pas l’iPad de 9,7 pouces.

avatar Mamdadou | 

@pim

Cela existe, et ça s'appelle Word online. En restant connecté, on bénéficie de la suite Office ainsi que de pleins d'outils de Microsoft

avatar pim | 

@Mamdadou

Oui, effectivement mais je trouve que c’est (légèrement)moins accessible que les apps Google. Comme si chez Microsoft ils n’allaient que timidement vers cette solution, dans le but de préserver la « vraie » suite Office, celle que l’on paye très cher, que l’on télécharge, et qui met plusieurs secondes à s’ouvrir !!! Car je crois me souvenir qu’Office représente une forte part des ventes chez Microsoft.

avatar Mamdadou | 

@pim

Vous avez totalement raison. Microsoft souhaite totalement que les gens s'abonnent à ofiice 365, mais je pense que pour ce nouvel OS qui semble lui aussi se baser sur internet Office online sera pleinement présent

avatar bonnepoire | 

Bar à pub ou pas?

avatar armandgz123 | 

Alors là, je dit oui ! Même si je préférerai largement pourvoir installer la suite office sur ElementaryOS

avatar Glop0606 | 

Je comprends pas tout à fait la différence avec la version Home de Windows 10 vu qu'à terme, on pourra aussi utiliser les applis Win32... D'ailleurs faudrait que MS pense à se décider quelle langage de programmation il privilégie pour le futur, UWP, X86, PWA, Win 32,... C'est tellement le bordel que même les programmes de MS ne fonctionnent pas logiquement entre eux. Ex: Partager une image à partir du programme Photo donne seulement la possibilité d'ouvrir Mail pas outlook...

avatar reborn | 

@Glop0606

À mon avis cela doit être aussi délesté de toute les fonctionnalités hérité du debuts des années 2000

avatar oomu | 

"Je comprends pas tout à fait la différence avec la version Home de Windows 10 vu qu'à terme, "

les différences n'ont aucune importance.

Il s'agit de créer un produit bien identifié par segment de marché identifié au prix maximal que le dit segment accepte de cracher.

Ainsi, s'il est identifié que le Oomu claque Max Pognon pour tout ce qui est en Aluminium de Bon Gout, alors Microsoft se devra de créer "Windows 10 Aluminium Experience" au prix de $MaxPognon pour que le Oomu se sente obligé d'acheter cette version là.

On y glissera 2 ou 3 fonctionnalités "oomu essentielles" (genre, un mode de lecture Manga exclusif, trop oomu ça, je claque vite mon argent là)

-
Bref: il s'agit d'identifier des marchés distincts et faire un produit calé pour lui. Chacun doit payer le produit, dans une forme plus ou moins spécifique, au prix qu'il peut y mettre.

-
vous comprenez bien que si Microsoft veut faire un windows à bas coût pour les pau..heu les institutions publiques qui veulent de l'ordi à bas coût et ainsi occuper ce marché, elle doit trouver une variation de Windows qui ne va pas dégouter ceux qui crache déjà pour Windows Home, Enterprise, Server et Data Center.

Il faut donc réussir cette habile alchimie de fournir le même produit moins un truc pas trop grave mais suffisant pour encore justifier Home.

dur dur dur...

avatar oomu | 

", un nouveau système d’exploitation qui pourrait complètement abandonner le patronyme de Windows… et une bonne partie de son héritage."

QUEUAH ?! *tombe dans le coma*

-
"Sous le capot, Lite OS serait plus limité que Windows. On ne pourrait ainsi y installer que des logiciels provenant du Microsoft Store"

tutututut, apprenons le bon vocabulaire, comme pour IOS, ce n'est pas une limite mais un Bridage pour Raison Politique (contrôler, dominer et surveiller le O..heu faire plus de sous en se gardant un monopole de la distribution de binaires).

", même si l’éditeur tourne autour de l’idée de supporter aussi les apps Win32"

haaaaa bon, ça reste quand même mon vieux kernel Windows en dessous.. ça va, je peux me remettre de mon coma

*respire*

-
notons que le gag de faire un windows que pour leur boutique en ligne est tenté une fois tous les deux ans et le succès d'Apple de nous l'avoir fait avaler reste en travers de la gorge de Microsoft (ironiquement).

avatar oomu | 

entre deux versions de windows 10 qui se battent dans un bar, je suis toujours pour la moins chère que je peux hacker en version supérieure.

avatar DareMac | 

Le jour où Microsoft sortira un Windows sous Linux, on en reparlera. D’ici là, ils peuvent garder leur sytème de mise à jour foireux et leurs problèmes de sécurité pour eux, et les joueurs compulsifs.

avatar lepoulpebaleine | 

@DareMac

Pour l’instant on peut installer des distributions Linux (sans interface graphique) « nativement » (?) sous Windows 10 !
Source : https://m.nextinpact.com/news/99572-bash-ubuntu-sous-windows-10-comment-...

CONNEXION UTILISATEUR