Flickr ramène à partir d'aujourd'hui les comptes gratuits à 1 000 photos maximum

Stéphane Moussie |

C’est à partir d’aujourd’hui, mardi 5 février, que Flickr commence à supprimer des photos des comptes gratuits. Comme annoncé en fin d’année dernière, la plateforme n’autorise plus que 1 000 photos sur les comptes gratuits.

Si vous en avez plus, Flickr va en supprimer une partie, en commençant par les plus anciennes, pour arriver jusqu’à 1 000. Téléchargez immédiatement vos photos s’il n’est pas déjà trop tard… ou bien prenez un abonnement Pro à 54 €/an ou 5,99 €/mois.

En prévision de ce coup de balai, Flickr a bloqué le mois dernier l’ajout de photos pour les comptes gratuits arrivés au millier d’images. Les utilisateurs de l’offre gratuite sont aussi informés clairement du nombre de photos qu’ils peuvent encore importer.

Ce coup de rabot fait suite à l’acquisition de Flickr par son concurrent SmugMug l’année dernière. Le nouveau propriétaire estime que le téra-octet de stockage qui était offert par Yahoo à tout le monde n’était pas viable économiquement.

Dans les plateformes similaires, pour une quantité illimitée de photos, SmugMug coûte à partir de 48 $/an et 500px à partir de 36 $ avec une promotion en cours. 500px dispose aussi d’une offre gratuite, mais limitée à 7 photos par semaines.

Tags
avatar StephanMart | 

Il y a aussi Google qui va supprimer Google+ à partir du mois d’avril.

avatar KorE | 

Au revoir Flickr!
C’est super, mais je ne paierai pas 6e par mois pour consulter mes photos.

avatar Adrienhb | 

@KorE

Et pour les sauvegarder combien paies-tu par mois?

avatar KorE | 

@Adrienhb

10e sur iCloud.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@KorE : on répète après moi : la 👏 synchronisation 👏 iCloud 👏 n'est 👏 pas 👏 une 👏 sauvegarde 👏 !
avatar Paul_M | 

@Anthony

Peux-tu développer ?

avatar gardiolan | 

@Paul_M

Je crois que le terme essentiel est « synchronisation »

avatar Link1993 | 

@Paul_M

Récemment pour mon association, ayant déjà un site chez OVH, j'ai profité de la fonction multi site pour y installer piwigo.
En gros, j'ai deux site. Un pour la page principale (exemple.com), et pour les photos (photos.example.com)

Ça marche parfaitement bien, et l'intégration avec WordPress est correcte, et on profite de nos 100Go ! ^^

avatar tonstef | 

@Anthony

Ok. Mais alors que doit-on faire pour effectuer une “vraie” sauvegarde? Les dvd sont illisibles parfois après quelques années, peuvent s’abîmer facilement, se casser, être volés. Les DD externes ne sont pas mieux lotis car un problème technique peut vite arriver. Les SSD pas certain que ce soit fiable. Les NAS? même combat. En plus c’est pas forcément évident à utiliser pour une personne lambda qui sait parfois à peine utiliser un ordinateur. Les services en ligne sont limités par la vitesse de transfert (côte client et/ou serveur), pas de certitude sur la pérennité du service (nombreux cas de services qui ferment après quelques années), si ce ne sont pas les intrusions ou les bugs informatiques et aussi le non respect de la vie privée. Amazon Glacier? C’est de l’archivage mais pas évident pour tout le monde à utiliser. Et il faut être patient si on veut récupérer un fichier. Bref, oui iCloud n’est pas une solution de sauvegarde mais à quand même pas mal d’atouts ne fusse que par sa simplicité d’utilisation et son intégration à l’écosystème Apple. Alors si il y a d’autres solutions abordables techniquement et financièrement, n’hésitez pas à partager vos expériences. Mais devoir tout recommencer tous les 5 a 10 ans me lasse énormément. Et je pense ne pas être le seul dans ce cas.

avatar Simeon | 

Anthony est précisément l'auteur d'un bouquin sur le sujet.

avatar tonstef | 

@Simeon
👍 Merci. Je vais le lire

avatar Link1993 | 

@tonstef

TOUT SAUF UN SSD POUR L'ARCHIVAGE !!!!

Les SSD ne tiennent pas dans la durée s'ils ne sont pas connectés fréquemment. Un disque dure est mieux pour ça !

(Je préviens juste ^^)

avatar tonstef | 

@Link1993

Merci. Je ne savais pas cela.

avatar marenostrum | 

faut pas faire de photos, mais de la peinture. comme ça tu peux les sauvegarder au moins quelques siècles. cette technologie est au point. en plus si t'as du talent tu vas faire un nom pour toujours.

être photographe, c'est peine perdue. je veux dire que ça sert à rien de sauvegarder à long terme.

avatar oomu | 

je sais bien que vous plaisantez.

Mais je tiens à dire une chose: il n'existe AUCUN espoir. Les étoiles meurent et même les trous noirs s'évaporent...

"faut pas faire de photos, mais de la peinture. comme ça tu peux les sauvegarder au moins quelques siècles."

faux.

Les peintures s'abiment et vite. Celles que vous voyez presque resplendissante dans les musées ou collections privées le sont au prix d'efforts constants.

Selon les techniques de peintures utilisés et papier et produits pour fixer, la dégradation est plus ou moins violente et rapide.

-
Et si on s'intéresse par exemple au Pastel, qui donne des résultats superbes et de magnifiques oeuvres, leur fragilité est affolante. Il faudrait ni les toucher, ni les accrocher, ni laisser un photo ou saloperie d'atomes, les toucher. Un pastel, sans soin, ne dure pas "des siècles".

"cette technologie est au point."
absolument pas au point. Beaucoup d'oeuvres perdus. Clairement les humains de la renaissance, c'étaient que des gros nazes, même pas foutus d'aller sur la lune ou de dire à leurs enfants d'arrêter de faire des guerres.

"en plus si t'as du talent tu vas faire un nom pour toujours."

bah ça vous savez pas. Ptet que dans le futur, passant de cristal en cristal par des interco stellaire à anti-matière, vivront en cycle fermé des oeuvres rétro-pixel-art millénaires après millénaires, hissant leurs auteurs au rang de héros culturel cosmique.

Oeuvres en papier et toiles, elles perdues, suite à la grande catastrophe, dite de la "Lessive du 23eme siècle" et ses pluies acides démentielles, les humains se barrant sur Io avec peu de bagages. ("nooon mon super picsou géant" "-trop lourd monsieur, on a dit 1 pull !" )

Bref, on en sait rien.

"être photographe, c'est peine perdue. je veux dire que ça sert à rien de sauvegarder à long terme."

Rien ne sert à long terme, pas même de vivre. C'est pour cela qu'on lance un cri d'un doigt à la face de l'Univers : rien à foutre, je fais quand même !

avatar tonstef | 

@oomu

Vous avez raison. Rien n’est éternel. Disons que c’était juste l’espoir de pouvoir transmettre « facilement » quelque chose aux générations futures (au sens familial je l’entends, peut-être aussi pour des historien(ne)s, allez savoir). Espoir finalement vain. Et c’est peut-être tant mieux au vu de mes « talents » artistiques 🤣
Je suis probablement une « victime consentante» du marketing de ces 20 dernières années où l’on nous vend du rêve « d’éternité » (pour les données hein, pas pour la santé car ça je n’en veut pas). 🤫🤭😢

avatar oomu | 

Je vais passer cas par cas (et aussi sur la réponse de MArenostrum qui croit avoir trouvé un quelconque espoir, hahahahaarR...)

pour résumé : il n'y a aucun solution définitive à votre angoisse existentielle. Rien ne dure.

"Ok. Mais alors que doit-on faire pour effectuer une “vraie” sauvegarde?"

faire "vivre" régulièrement vos données en les migrants de formats en formats.

" Les dvd sont illisibles parfois après quelques années"

gravez en plusieurs (2 ou 3) avec les même données, stockez les soigneusement, faites une prière régulière à Oomu en espérant qu'il y en ait au moins un qui n'a pas pourri entre temps.

Il y a des disques dédiés archivages qui sont plus résistants.

" être volés."

ou se prendre un météore sur la gueule. Certes, il est difficile d'échapper à un cambriolage ou sinistre. Mais, par exemple, pour les photos des enfants, vous pouvez en distribuer des copies à votre famille.

Pour du travail professionnel, vous passerez en frais pro un archivage profond chez Amazon Glacier, Backblaze ou autre solution similaire

"Les DD externes ne sont pas mieux lotis"
Un DD en bon état, stocké dans un endroit convenable, va pouvoir conserver les données pendant des années sans soucis. Sauf que effectivement la panne peut survenir lors de la lecture (paf l'électronique). Peu utilisé, il est peu probable que la tête de lecture/moteur/mécanique vous lâche. Copiez sur deux, archivez.

"Les SSD pas certain que ce soit fiable."

pour de l'archivage, AUCUN SSD N'EST FIABLE. _AUCUN_. Pour de l'_ARCHIVAGE_ hein. C'est à dire, stocker des fichiers, le débrancher, le mettre dans un placard et le sortir 5 ans plus tard : PAS FIABLE.

Les SSD ont besoin d'être alimentés de temps à autre (oui oui, les SSD, les mémoires flash). Si ils restent très longtemps sans alimentation, les cellules de la mémoire meurent. kaput.

Un SSD est bien pour une sauvegarde/redondance dans une machine qui est utilisée. (sauf que les ssd de premiers prix vont vite s'user si y a de _nombreuses_ écritures par jour).

Les clés USB sont souvent mortes quand on la sort 6 mois ou 1 plus tard d'un placard oublié : il aurait fallu l'alimenter régulièrement.

" Les NAS?"

Un nas n'est pas de l'archivage. c'est de la sauvegarde, de la redondance, pas de l'archivage. Votre NAS doit constamment tourner, il doit avoir de nombreux disques dur en redondance, et si tôt que vous remarquez un soucis, vite mettre un disque dur de rechange.

En somme, le NAS c'est pour votre QUOTIDIEN, pas l'archivage dans le grenier.

"En plus c’est pas forcément évident à utiliser pour une personne lambda qui sait parfois à peine utiliser un ordinateur."

On branche le bidule, on y stocke via le Finder, l'Explorateur de Fichier, le Gestionnaire de Fichier de Gnome/Kde. Ni plus ni moins.

Les NAS ont souvent des milliards de fonctionnalités de serveurs, et bien : ne pas les utiliser ces fonctions.

Typiquement le premier démarrage consistera à s'y connecter via une page web à un ip déterminée automatiquement via un logiciel qu'on aura installé au préalable, pour lui configurer un partage réseau. Ce n'est pas inaccessible pour un débutant, faut lire les 2 pages de prises en main.

"Les services en ligne sont limités par la vitesse de transfert (côte client et/ou serveur)"

Ils sont aussi excessivement chers si vous voulez simultanément du débit, de la capacité et de la réactivité. Sinon vous avez des solutions d'archivages profonds peu onéreux mais très lent et faut plusieurs heures/jours (selon le prix que vous payez) pour que vos données vous soient mises à destination.

Et bien sur vous vous exposez à un tiers/autorité/abandon de l'entreprise. Mais bon, c'est la vie.

"Amazon Glacier? C’est de l’archivage mais pas évident pour tout le monde à utiliser."

La tarification est complexe, les limitations techniques sont complexes, y a carrément un simulateur et des pages et des pages d'explications de ce qu'on peut faire avec ou pas.

Le plus compliqué c'est la limitation en taille des Archives de fichiers. Car on est obligé d'archiver d'abord un paquet de fichiers ensemble (en tar, zip ou autre), et cette archive est limitée en taille, faut donc la découper. (tar.1, tar.2, ... ou zip.1, zip.2, zip.3 )

Et Glacier ne vous aidera pas à vous y retrouverez dans vos archives, à vous d'avoir gardé un chouette index crossréférencé comme il se doit.

" iCloud n’est pas une solution de sauvegarde mais à quand même pas mal d’atouts ne fusse que par sa simplicité d’utilisation et son intégration à l’écosystème Apple."

oui mais justement, icloud n'est pas de l'archivage. Icloud est censé maintenir l'identique de votre mac. Hors, si par accident vous supprimez des choses importantes de votre mac, icloud va tôt ou tard (trop tôt en général) synchroniser cet état et aussi faire le ménage coté serveur apple.

"Alors si il y a d’autres solutions abordables techniquement et financièrement,"

BR gravé, rangés soigneusement.

En moins abordable (qq milliers d'euros), et un poil plus compliqué (faut faire un tar via un logiciel de backup), il y a la bande magnétique (OUI LA BANDE MAGNETIQUE, mais de la grosse là).
Des TO dans un mouchoir de poche, rangé au sec, cool.

Hélas, car l'univers n'est qu'un désastre de cruauté : les formats de bandes comme LTO sont régulièrement remplacés par une "nouvelle génération" plus mieux, pour encourager à renouveler son lecteur de bande, et il y a le risque que dans 15 ans, vous ne trouverez plus du tout de lecteur compatible avec votre vielle bande.

L'industrie (EMC par exemple) en ayant rien à foutre de ce soucis d'obsolescence technologique.

-
En pratique, vous devez faire vivre vos données : les migrer régulièrement de solutions en solutions, les sortir et les tester, ne pas hésiter à multiplier les copies.

Pour des données professionnelles, s'adjoindre un archivage professionnel en ligne (chiffré bout à bout), ou sur de multiples systèmes de backups, en particulier bande. Par exemple, un gros Disque Dur externe , et des bandes. Si le DD est mort, ben y a les bandes.

-
Si vous êtes un studio de cinéma avec un patrimoine culturel de 90 ans, et bien vous êtes dans une panade NOIRE !

En effet, AUCUN industriel ne vend une technologie qu'il s'engage à maintenir viable ou même en fournir les plans/documentations techniques pour se débrouiller sans eux, sur plus de 30 ans. Cas des bandes magnétiques : on ne sait pas si l'industrie aura encore des lecteurs LTO 6 neuf dans 30 ans.
De fait, il y a un énorme investissement de migration des données de médias en médias, avec le soucis que plus le temps passe, plus la quantité s'accroit mais pas autant pour la vitesses des interfaces de transfert.

En vient donc, un moment où une partie de vos données est toujours en décalage d'une, voir plus, de génération de médias, et le risque s'accroissant que votre vieux média est peut être mort ou devenant de plus en plus dur à faire marcher avec du matériel moderne.

-
Sur ce je vous laisse, il me semble que j'ai quelques disquettes 3" et demi avec des .xm que j'adorais dans un carton. et j'ai retrouvé deux copies sur disquettes 3" (3 pouces) de mon clone fait maison de Double Dragons sur Oric Atmos en HyperBasic.

(juste le temps de trouver un lecteur de disquette 3" en usb-c et hop ! je lance ça en émulateur Oric Télestrat sur ipad gro heu pro. ou alors ptet avec un montage port série..émulateur usb, plus un outil de terminal sur ios...)

avatar tonstef | 

@oomu

Merci. Bel effort de pédagogie. 🤗Vous avez parfaitement résumé les choses. 👨‍🏫👩‍🏫Et ce sans animosité ni sarcasme exaspéré. Chose qui devient rare. Et vous avez raison. Je me suis laissé emporté par l’idée ambiante que tout serait plus facile maintenant, pour moins d’effort et de meilleurs résultats. C’était sans doute oublier un peu trop vite les contraintes de la physique qui nous régit tous en ce bas monde. Ça m’apprendra à croire les marketteux sans exercer mon esprit critique (en même temps pas toujours facile à suivre car tout va si vite et suis pas du tout un professionnel des technologies).

avatar KorE | 

@Anthony

iCloud est une solution de sauvegarde comme une autre.

avatar guill | 

@KorE

Comme le dit Anthony, c’est une solution de synchronisation.
Tu efface une photo de ton iPhone, elle s’efface de partout. En ce sens, ce n’est pas de la sauvegarde.
Par contre, tu perds ton iPhone, tes photos sont toujours sur iCloud ! En ce sens ça peut servir de sauvegarde. Il est juste important de comprendre les limites

avatar KorE | 

@guill

Supprimes une photo stockée sur un disque dur externe qui te sert de disque de sauvegarde, la photo sera tout autant effacée que si tu l’avais supprimée d’iCloud drive.

La synchronisation entre appareils, considérée comme un danger ou une limite dans le sens ou,la suppression d’un fichier sur 1 device le supprime partout, c’est pour moi un avantage: j’ai accès à mes sauvegardes sur tous mes appareils, qui sont a jour en permanence.

avatar guill | 

@KorE

Certes. Mais dans l’ordre normal des choses
1/ tu ne touches pas au contenu sur un disque de sauvegarde. C’est une sauvegarde pas un disque de travail
2/ quand bien même, la photo est encore présente sur le disque d’origine.
C’est cela qu’au sens strict on appelle une sauvegarde.

Cela dit, si la synchronisation te suffit comme je l’expliquais avant, que tu connais les limites (et que tu sais sinon utiliser la corbeille des 30 jours) ça peut suffire pour beaucoup. Mais ça reste que ce n’est pas une sauvegarde puisqu’une fausse manip n’est pas rattrapable comme avec une sauvegarde

avatar Link1993 | 

@guill

Techniquement, on a deux mois de restauration. Un mois dans la corbeille, et un mois supplémentaire directement depuis le site, pour restaurer un fichier supprimé ^^

avatar Bigdidou | 

@KorE

« Supprimes une photo stockée sur un disque dur externe qui te sert de disque de sauvegarde, la photo sera tout autant effacée que si tu l’avais supprimée d’iCloud drive. »

Alors ton disque n’est pas une sauvegarde.
Il ne s’agit pas d’incriminer iCloud mais de rappeler ce que c’est : une synchronisation et pas une sauvegarde, c’est tout.

avatar KorE | 

@Bigdidou

C’est surtout ce que l’on souhaite en faire.

Pour ma part, c’est une sauvegarde synchronisée 😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR