Beyond, un serveur web statique conçu pour macOS

Nicolas Furno |

Beyond [1.0 – US – Gratuit (achats in-app) – macOS 10.13 – Graham Miln] est un serveur web statique qui a été créé spécifiquement et exclusivement pour macOS. En la matière, l’offre est déjà pléthorique, mais en se concentrant sur un seul système d’exploitation, ce nouveau venu peut offrir quelques fonctions spécifiques, comme la prise en charge d’AppleScript pour automatiser son fonctionnement. Et surtout, il est extrêmement simple à utiliser, même s’il est aussi nettement plus limité que ses concurrents.

Beyond en action, avec un serveur activé. En bas à droite, affichage des logs de visite.

La première limite à prendre en compte, c’est qu’il s’agit d’un serveur statique, qui n’est capable que de gérer des fichiers HTML, CSS ou JavaScript. N’espérez pas utiliser Beyond pour un blog sous WordPress ou une boutique en ligne, ce n’est pas son rôle. En revanche, il excelle pour partager rapidement quelques fichiers, surtout si vous voulez uniquement les diffuser en local. En quelques secondes, vous pouvez avoir une URL accessible sur le réseau, ce qui peut en faire un excellent candidat pour un intranet léger, par exemple.

Beyond a un fonctionnement assez différent des autres serveurs web. Une instance différente est lancée pour chaque site, ce qui assure un cloisonnement parfait des ressources. L’app a été optimisée pour consommer le moins de ressource possible et vous pouvez ainsi lancer plusieurs sites en parallèle sans risquer de ralentir le Mac. Par ailleurs, chaque serveur est sauvegardé en local sous la forme d’un fichier de configuration. Cette approche très simple, et surtout parfaitement dans l’esprit de macOS, permet notamment de sauvegarder le site avec TimeMachine, ou même de restaurer un ancien réglage avec la gestion de version intégrée au système.

Les serveurs web émettent par défaut uniquement sur le Mac, ils peuvent aussi être diffusés sur le réseau local et même sur internet. Le cas échéant, c’est à vous de vous assurer que l’ordinateur est accessible depuis l’extérieur, ou d’ouvrir les bons ports sur le routeur, si c’est possible. Toutes ces fonctions sont proposées gratuitement, mais Beyond propose aussi une offre payante, facturée 7,99 € pour trois mois ou 18,99 € pour un an en achat in-app. On a alors accès à l’intégralité des fonctions, y compris la protection du site par un mot de passe. On disposera surtout d’un nom de domaine, plus facile à retenir et à partager qu’une adresse IP.

Exemple de serveur Beyond accessible depuis internet et associé à un nom de domaine.

Quand Beyond est actif, le Mac est verrouillé pour que le serveur fonctionne en permanence et que le site reste accessible. En fonction de vos besoins, ce serveur web peut parfaitement convenir pour héberger un petit site, même si l’auto-hébergement implique d’avoir une connexion internet rapide et fiable. Si vous devez héberger un site statique sans payer, une solution plus complexe à mettre en œuvre, mais qui reste relativement simple est d’utiliser GitHub Pages. Depuis quelques jours, on peut utiliser ce service d’hébergement avec un nom de domaine personnalisé et en HTTPS, ce qui en fait un candidat encore meilleur pour ce rôle.

Beyond a été créée en France, mais la première version n’est proposée qu’en anglais, exclusivement sur le Mac App Store. Vous devez disposer de macOS High Sierra pour l’installer.

Tags
avatar PiRMeZuR | 

Comme vous le dites très bien à la fin, Github Pages est probablement meilleur pour un site statique. Du coup, ce serait pour ceux qui n’aiment pas Jekyll ? Ou juste pour un intranet ou tester ses sites en local ?

avatar Nicolas Furno | 

@PiRMeZuR

Je vois clairement un usage pour qui veut proposer un site en local en effet, c'est évident. Ça l'est moins à mes yeux pour le web, mais peut-être pour un petit site privé qui doit être partagé à trois ou quatre personnes par exemple ?

avatar mightysmurf | 

@nicolasf

Hellas iWeb n’est plus je me souviens qu’on pouvais exporter sa création sur son disque pour héberger en local c’était gratuit simple snif 😿

avatar Jymini | 

@mightysmurf

iWeb fonctionne toujours très bien la dernière version de MacOS.

avatar mightysmurf | 

@Jymini

Je m’en vais le réinstaller dès que je rentre à la maison merci 🙏 j’avais abandonné tout espoir un peu vite il faut croire 😊

avatar françois bayrou | 

En local, OSX propose Python et son fameux simplehttpserver.
En mode console, aller dans n'importe quel dossier ( glisser déposer du nom de fichier si on a la flemme de le taper ), puis lancer la commande pour avoir un serveur web à la racine du dossier en question !
http://www.pythonforbeginners.com/modules-in-python/how-to-use-simplehtt...

( Pour l'avoir sur le port 80 il faut être root mais sur les versions récentes d'OSX paraît que c'est assez facile :p )

avatar C1rc3@0rc | 

françois bayrou

Ou ruby, ou NodeJS, ou... apachectl start, MacOS embarquant le celebre serveur Apache 2 bien qu'Apple a supprimé l'interface graphique pour le gere (il me semble que ça date de 10.10)

Mais ce n'est pas la meme chose que ce que propose cette application. De toute evidence elle s'adresse a une population qui n'est pas des programmeurs, ni meme des power user, ni des webmaster. Éventuellement des gens qui veulent apprendre le HTML peut etre ou ... en fait je sais pas trop.

La grosse reserve c'est cette phrase:«Une instance différente est lancée pour chaque site, ce qui assure un cloisonnement parfait des ressources.»
Je sais pas encore quel serveur utilise cette application, mais une instance pas site... bon ok, vu la cible ça va etre tres rare, mais quand meme,... une instance par site quoi!

Sinon, y a aussi pour ceux qui veulent quelque chose d'un peu moins limité et plus standard les "stack Bitnami" que ce soit en version virtualbox toute prete ou en "application"
leur liste complete: https://bitnami.com/stacks
Wordpress: https://bitnami.com/stack/wordpress-pro
Apache et tout ce qu'il faut: https://bitnami.com/stack/mamp
le Framework Django: https://bitnami.com/stack/django
NodeJS: https://bitnami.com/stack/nodejs

avatar a_y | 

Si non 🙄

ruby -run -e httpd . -p 8080

ou avec Python

python3 -m http.server 8080

avatar destouma | 

C'est genial !! merci.

avatar pocketalex | 

MAMP

Gratuit, relativement simple, et un peu plus fonctionnel ..

avatar mp_ | 

Avec le concept des microservices et la dockerisation des applications serveurs, le serveur HTTP front end qui gagnera est celui qui proposera le meilleur reverse-proxying.

avatar sekaijin | 

jetty tomcat xampp des serveur http ne manquent pas. et si on ajoute coreOS sur la machine vient alors tous les serveurs qui tournent dans docker.
il y en a même en app portable à mettre sur sa clef USB
tu branche sur un PC/Mac/Linux et up en deux clic ta clef est accessible en http pour les démo...

Un de plus on lui souhaite bonne chance.

CONNEXION UTILISATEUR