Retrobatch, un nouvel outil d’automatisation dédié aux images

Nicolas Furno |

Retrobatch est un nouvel outil d’automatisation de tâches répétitives et dédié exclusivement aux images. Il a été créé par le même développeur qu’Acorn, un excellent éditeur d’images pour macOS, et il est actuellement proposé en bêta. Cet utilitaire mérite un essai si vous avez besoin de régulièrement traiter des photos et que vous voulez le faire avec une interface graphique.

Retrobatch avec un processus très simple, ici en cours d’exécution, qui ajoute la date et l’heure de prise en watermark sur chaque photo. Chaque processus peut être sauvegardé pour être utilisé plusieurs fois.

Par bien des aspects, Retrobatch évoque une app comme Automator, outil d’automatisation graphique toujours intégré à macOS même s’il a été largement abandonné par Apple. Vous pouvez utiliser des scripts Shell ou AppleScript pour aller plus loin, mais l’application propose avant tout de créer des processus d’automatisation en combinant plusieurs briques. Ces dernières ont été développées par le créateur de l’app et elles permettent de réaliser la majorité des actions courantes sur les photos : découpage, modification de la taille, ajout d’un watermark, suppression des données EXIF, changement des couleurs, etc.

Si vous connaissez Acorn, vous serez souvent en terrain connu, puisque ces briques reposent souvent sur des éléments déjà présents dans l’éditeur d’images. Les contrôles sont parfois identiques, comme la liste d’options de fusion pour appliquer un watermark qui est la même que dans l’app principale. Quelques outils spécifiques ont été ajoutés, notamment une brique qui exploite un modèle CoreML pour filtrer les images et, par exemple, ne conserver que celles qui représentent un chat, un hot-dog, ou ce que le modèle de données peut identifier. La documentation permettra d’en savoir plus sur cette fonction et toutes les autres.

Pendant sa phase de bêta, Retrobatch sera totalement gratuit. Quand l’app sera finalisée, une partie des fonctions de base restera gratuite, mais il faudra payer une licence pour débloquer toutes les fonctions. Pour l’heure, une licence est affichée à 30 $ (25 €) sur le site de l’éditeur, mais ce tarif devrait augmenter après la bêta.

Retrobatch n’est pas traduit en français et l’app nécessite macOS Sierra au minimum.

avatar C1rc3@0rc | 

Ce genre de choses qui apparaissent puis disparaissent aussi vite me laisse perplexe.

MacOS propose tous le nécessaire pour créer des automatisations s'appuyant sur une application.

La on parle de l’éditeur Acorn. Je sais qu'il est scriptable mais n'en connais pas les limites.
Certes le rendre entièrement scriptable demande un peu de boulot (surtout qu'il faut s'y prendre des la conception), mais tant qu'a ecrire une application pour une plateforme autant le faire bien et s'en attacher toutes les possibilités.
Et la Apple permet d'utiliser AppleScript, Javascript (ou autres d'ailleurs l'architecture est souple et ouverte) et d'utiliser aussi l'outil graphique Automator.
Donc si on a une application qui est deja scriptable pourquoi faire un machin séparé?

Apres, si l'editeur ne veut pas utiliser les fonctions natives de la plateforme et faire du sciptable multiplate-formes, il a toutes les possibilités du monde pour embarquer un interpreteur Python, Ruby ou Javascript dans l'application... comme c'est le cas dans la majorité des logiciel graphiques Linux et une bonne partie sous Windows.

Bef cette mode sur Mac est très étrange, peut etre un attachement au syndrome du "not invented here"?

avatar Grug | 

Je ne comprends pas bien ton commentaire.
Il s'agit là d'une application qui permet de faire et combiner **simplement** des actions sur des images.
L’intérêt est justement de ne pas à avoir à utiliser applescript ou javascript ou autre.
Le fait que le logiciel soit Conçu par Flyingmeat, l'éditeur d'Acorn une application de retouche très ancienne et complète garanti justement de pouvoir enchainer des actions sans avoir à ouvrir un logiciel lourd.
La gamme d'action proposée va au delà de ce que propose automator par défaut, et est surtout beaucoup plus lisible.
Évidement il y a d'autres moyen de programmer ce type d'actions,disons que ça se situe entre les scripts Photoshop et automator ;)

avatar C1rc3@0rc | 

@Grug

Ben pourquoi proposer un outil de plus, avec une approche redondante et en compétition avec les fonctions de l'OS, et qui reprend des fonctions fournies par une application qui est deja scriptable et compatible avec Automator?
Pourquoi ne pas simplement developper la scriptabilité et l'usage fin et complet d'Automator?

avatar Grug | 

;)
Probablement parce qu'il est plus simple de configurer et d'utiliser ce type d'appli pour créer des enchainements d'actions que de se lancer dans la réalisation de scripts.
Les scripts Acorn dans Autmator ouvrent Acorn, et s'utilisent via automator… qui n'est pas simple pour beaucoup de gens.
Là on configure des choses compréhensibles par des graphistes, via une interface graphique, et on enchaine les actions.
je trouve que c'est une approche très intéressante et pratique pour configurer des manipulations d'image.

avatar Kriskool | 

Mon je cherche toujours desesperement une app capable d’automatiser l’export de mes photos en conservant toutes l’arborescence de mes dossier et albums vers un disque dur externe.

avatar Marco787 | 

Pouvez-vous préciser ? Vos photos sont où au juste (app) ? Exporter vers quel format ?

avatar Kriskool | 

@Marco787

Pardon mes photos sont dans l’application Photos incluse avec macOs high Sierra.

avatar BitNic | 

Je ne comprends pas bien ce que vous cherchez mais perso, pour copier tous mes fichiers d'images sur des sauvegardes externes, j'utilise BackupCheck.

avatar Marco787 | 

Et un copier-coller de la librairie Photos (à partir du Finder) ?

avatar Kriskool | 

@Marco787

Non cela ne marche pas ainsi. Dans le Finder la bibliothèque photos est organisée totalement différemment...

avatar Marco787 | 

Je sais que Photos organise ses données de manière spéciale. Mais il est toujours possible de copier la librairie pour ensuite accéder à la copie via Photos (donc peu importe l'organisation interne).

Sinon, que vous voulez vous faire au juste ? Que voulez-vous dire par exporter ?

CONNEXION UTILISATEUR