QuickTime Player 7 ne passera pas au 64 bits

Nicolas Furno |

Cela fait huit ans qu’Apple a abandonné QuickTime Player 7, l’ancien lecteur vidéo par défaut de macOS, remplacé depuis Snow Leopard par QuickTime Player X qui est toujours maintenu depuis. Même si le constructeur n’a plus jamais mis à jour son ancêtre, cela ne veut pas dire qu’il ne fonctionnait plus pour autant. Vous pouvez toujours télécharger la dernière version sur le site d’Apple et si vous avez encore sous la main un code d’activation, vous pouvez toujours bénéficier de toutes les fonctions payantes qui permettaient de modifier les vidéos.

Son interface détonne, mais QuickTime Player 7 fonctionne encore très bien sur la dernière version finale de High Sierra.

Les fans de QuickTime Player 7 n’ont pas eu de problème jusque-là, mais cela va certainement changer avec la prochaine mise à jour majeure de macOS. L’app n’est jamais passée au 64 bits et High Sierra prépare le terrain pour supprimer totalement la prise en charge du 32 bits, comme iOS 11 l’a fait à l’automne dernier. Pour le dire autrement, il est fort probable que macOS 10.14 — ou son successeur, au pire — ne soit plus compatible avec les apps 32 bits et QuickTime Player 7 sera alors bloqué.

Apple pourrait mettre à jour son application si l’entreprise le voulait. Pour en avoir le cœur net, le journaliste Jason Snell a soumis un rapport de bug pour signaler que le lecteur vidéo n’était pas compatible 64 bits. Réponse très claire : ce bug ne sera pas corrigé et QuickTime Player 7 restera en 32 bits seulement, dans sa version de 2010.

Pourquoi utiliser encore ce vieux logiciel quand Apple propose une version à jour par défaut dans macOS ? Parce que QuickTime Player 7 proposait des fonctions d’édition assez simples que son successeur n’a jamais reprises. Au-delà de l’interface d’une autre époque, il permet de copier une partie seulement d’une vidéo pour la coller au milieu d’une autre vidéo et ainsi offrir quelques fonctions de montage assez basiques1.

On pouvait aussi ajuster le son et l’image, là encore avec des outils très simples, mais qui pouvaient dépanner. Sans compter qu’un écosystème complet de modules capables de lire des codecs vidéos très spécifiques existait pour QuickTime Player 7 et qu’il va disparaître en même temps.

Est-ce qu’Apple compte reprendre ces fonctions pour les ajouter à la version actuelle de QuickTime Player ? C’est la deuxième question posée par Jason Snell, mais honnêtement, il ne vaut mieux pas trop compter dessus et trouver une alternative.

Malheureusement, elles sont rares pour qui veut simplement quelques outils d’édition sans un logiciel de montage complet. Si vous avez des idées à suggérer, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires !


  1. Pour être juste, la version X dispose également de quelques fonctions de montage, mais elles ne sont pas aussi simples à utiliser et sont plus limitées. ↩︎


avatar Moonwalker | 

Les qlgenerators développés par des tiers reposent sur ffmpeg, donc pas sur le système mais sur un ajout au système. Ça n’a rien à voir avec la présence ou non de QuickTime. Il n’entre plus en ligne de compte. Ce ne sont pas des « passerelles ».

Récupérer d’anciens éléments pour les ajouter ce n’est pas non plus une solution pérenne.

https://discussions.apple.com/message/30379718#message30379718

Ici ce ne sont pas que des plug-ins qui sont rajoutés mais carrément un frameworks qu’on manipule. Comme l’avait commenté Pierre Dandumont sur le site du Lapin « c’est une mauvaise idée ».

D’ailleurs, il ne semble pas que cela soit allé au-delà de Yosemite.

S’il faut recourir à ces pis-aller, c’est bien que le support Quicklook via QuickTime est terminé depuis longtemps. C’est à dire Mavericks.

Depuis cet OS X, tu ne peux plus lire un avi xvid-mp3 dans Quicklook ou un fichier midi.

Avant Mavericks le simple fait qu’un fichier soit lisible via QuickTime 7 permettait de le lire via Quicklook.

À partir de Mavericks, seuls les fichiers lisibles via Quicktime X, donc AV Foundation, sont géré par Quicklook.

L’API QuickTime n’a plus rien à voir là-dedans. Elle est déjà coupée de Quicklook.

avatar gela | 

Gerder bien votre Pablo-machin sous le coude. Ça fait des années qu'il fonctionne. Ha ! C'est con, je l'ai perdu...

avatar flux_capacitor | 

QT7 (Pro) : architecture ouverte avec codecs. Fonctionnalités inexistantes dans la version X : avance au clavier ← → image par image, sélection couper/coller, lecture en boucle, lecture aller-retour, option lire toutes les images, equalizer, possibilité de supprimer ou ajouter une piste son supplémentaire… etc etc

8 ans que ça aurait dû être incorporé dans QT X. Ça ne le sera jamais.

avatar Spike2311 | 

Ce qui me manque le plus c'est QuickLook qui ne donne plus l'aperçu vidéo de nombreux formats...

avatar Moonwalker | 

Y’a des plug ins pour ça.

https://github.com/Marginal/QLVideo

Ce n’est pas parfait mais ça fonctionne.

avatar houl | 

Ce qui est drôle , c'est que même eux , ça va les emmerder ...car pour ceux qui bosse pour des livraisons ITUNES STORE, seul QT7 permet de renommer les canaux audio correctement avec la langue et le canal (gauche/droit ...).
Même APPLE dans ses notices de livraisons nous dit d'utiliser QT7 ... Car il n'y a pas d'autres alternatives pour le moment.

Merci Apple ;)

avatar Le docteur | 

La dernière fois que j’ai testé mon code d’activation, il ne marchait plus, justement.

avatar Moonwalker | 

Ben t’es un cas.

Le mien fonctionne toujours. Sur El Capitan, Sierra et High Sierra.

avatar rolmeyer | 

Bon alors vu l’enfilade de commentaires je vais me lancer dans la virtualisation de macos... histoire de faire pouvoir encore tourner les vieilleries vu qu’elles ne sont pas remplacées.. me demande si on peut virtualiser la dernière version faisant tourner classic...?

avatar r e m y | 

@rolmeyer

Seules les versions "serveur" de MacOS X sont autorisees à être virtualisées.
Parallel Desktop et VMWare Fusion respectent cette limitation de la license et n'acceptent pas les versions "non serveur"

avatar Spike2311 | 

@r e m y

Depuis Lion les versions "client" sont autorisées à la virtualisation. Apple tolère la virtualisation uniquement si elle est faite à partir d'un Mac.

avatar r e m y | 

@Spike2311

Rolmeyer parle de la dernière version de MacOS X compatible avec l'environnement Classic... (Tiger)

avatar Spike2311 | 

Effectivement j'avais mal lu, je croyais qu'on parlait des dernières versions de macOS.

avatar r e m y | 

@Spike2311

Je n'ai moi-même pas été très précis dans ma réponse qui, lue indépendamment la question, est en partie inexacte.

avatar Moonwalker | 

Ben non.

Quelle découverte !

C’est depuis longtemps qu’on sait l’API QuickTime condamnée. Apple l’a déclarée « dépréciée » voilà plus de six ans.

La fin du 32 bit, c’est la fin de QuickTime et la fin de Carbon.

avatar Karamelmou | 

Pour faire des montages vidéo simples, j'utilise Avidemux, logiciel libre et gratuit 64 bits. Avec sa bibliothèque Ffmpeg, il sait lire et encoder pratiquement tous les formats.

avatar r e m y | 

@Karamelmou

Je n'ai pas encore vérifié... les bibliothèques ffmpeg sont passées en 64 bit?

avatar pat3 | 

@Karamelmou

"Pour faire des montages vidéo simples, j'utilise Avidemux, logiciel libre et gratuit 64 bits. Avec sa bibliothèque Ffmpeg, il sait lire et encoder pratiquement tous les formats."

Merci, je vais le tester de ce pas.

avatar popeye1 | 

Il faut savoir ouvrir les yeux et prendre les bonnes décisions :
* il fut un temps où APPLE c’etait bien, c’était simple, c’était ergonomique.
* ce temps est révolu. Apple nivelle par le bas, laisse tomber des logiciels qui fonctionnaient bien et les remplace par des bouses ( un parmi d’autres : Number (tiens ça fait penser à Uber !)
* 93,647 % des gens n’ont pas grand chose à tirer du Cloud, de l’uniformisation des applications sur les divers systèmes, de l’APFS... C’est prouvé scientifiquement, comme la crème anti-rides.
* les bénéfices de l’apfs ? Pour l’instant c’est un peu la brasse papillon et surtout un manque d’informations flagrant et un utilitaire de disque qui ne sait plus faire une copie de disque.
* une assistance Apple qui semble un peu débordée. Mais ça va s’arranger, l’embauche se limitant à des ingénieurs de haut niveau, X par exemple.
* une promesse de confidentialité à toute épreuve, sauf qu’un petit boîtier permettrait de récupérer assez facilement les données !
* j’allais oublier l’optimisation fiscale, nom poétique pour détournement de fonds et l’amour immodéré de la marge bénéficiaire.

C’est pour quand la noyade d’Apple ?

Bref il y aurait la place

avatar jicebe | 

J'aurais bien voulu que quelqu'un parle du Midi que j'ai découvert dès mon premier Apple II et qui n'a cessé d'être méprisé et maltraité par Apple, y compris dans ses logiciels les plus récents (Logic X et Garage Band). Même le premier Quicktime le traitait simplement et fidèlement. Les DJ du monde entier et autres musiciens s'en servent mais Apple a toujours fait comme si cela ne concernait qu'une poignée d'énergumènes sans intérêt.

avatar Brice21 | 

@jicebe

Faux. Le midi est même très bien pris en charge par iOS.

avatar Jacti | 

Ce que tu dis est faux. Je fais de la musique, en semi-professionnel avec Logic X et je ne trouve pas que Apple méprise le MIDI, au contraire. Il y a GarageBand qui est gratuit, que je n'utilise pas . Tu peux également définir des configurations MIDI, même très complexes. Il y a un gestionnaire IAC (pour communiquer en MIDI entre applications. J'utilise ça pour communiquer avec Noatikl) et, depuis début avril, j'utilise ORB Composer et j'ai défini un projet avec 50 piste MIDI dans Logic, via ce logiciel sans problème (on peut aller jusqu'à 249 pistes MIDI avec ce logiciel !)

avatar jicebe | 

Une prise en charge n'a rien à voir avec la facilité d'emploi. Logic X ou Garageband sont, sur ce point, des "usines à gaz" qui demandent des efforts disproportionnés pour modifier parfois un seul octet d'un midifile. J'ai vu, au fil des années, Apple devenir un agregat d'ingénieurs qui ne comprenaient pas que l'utilisateur puisse aimer la simplicité. Avec une petite équipe de programmeurs français, nous sommes d'ailleurs jadis entrés en conflit avec Cupertino pour avoir montré, avec l'Apple II GS ("graphique et son") quels effets visuels (en couleur) et sonores, bien meilleurs que sur les premiers Mac, on pouvait obtenit avec l'attelage Quickdraw3d-Quicktime-Midi. Notre démonstration publique (à la foire de Bordeaux) se fit en camouflant les GS. En représailles, elle signa la mort de Quickdraw3d dès le retour de Jobs chez Apple.
C'était il y a bien longtemps mais, cette "culture d'entreprise", vous en constatez aujourd'hui les dégâts !

avatar BeePotato | 

@ jicebe : « pour avoir montré, avec l'Apple II GS ("graphique et son") quels effets visuels (en couleur) et sonores, bien meilleurs que sur les premiers Mac, on pouvait obtenit avec l'attelage Quickdraw3d-Quicktime-Midi. »

QuickDraw 3D et QuickTime sur Apple II GS ?!?
Et le tout en compétition avec les premiers Mac, qui dataient de 10 ans auparavant ?

avatar jicebe | 

Ils ne dataient pas de 10 ans : les Apple II Gs étaient de 1986, les Mac II Ci de 1988. Plus profondément les "toolbox" logicielles (les routines Système) de ces derniers Apple II et celle de ces Mac II étaient quasiment identiques.

avatar Moonwalker | 

Et en 1914, ils utilisaient le fusil Lebel modèle 1886. C’était autre chose que le FAMAS ! Oui, monsieur. Ce machin n’est même pas capable de tirer une munition de 8 mm.

avatar BeePotato | 

@ jicebe : « Ils ne dataient pas de 10 ans : les Apple II Gs étaient de 1986, les Mac II Ci de 1988. »

Je ne sais pas pourquoi tu mentionnes le Mac II ci, vu qu'avant ça tu parlais des premiers Mac.
Mais surtout, tu nous parlais de QuickDraw 3D, qui, si ma mémoire ne faillit pas, date de 1994 — donc bel et bien 10 ans après les premiers Mac.

M'enfin, le truc bizarre de ton histoire reste le fait de raconter avoir fait une démo de QuickDraw 3D et QuickTime sur un Apple II GS…

avatar jicebe | 

@beepotato Rien de bizarre : je rappelais simplement ce que vivaient les développeurs dans cette époque chaotique et je ne parlais pas du tout premier Mac (1984) mais des suivants qui reprenaient l'aspect "boite à pizza" du GS (et bien d'autres choses encore). L'architecture Apple GS-Mac était d'ailleurs très voisine et on n'en était pas encore à changer radicalement de processeur. Beaucoup de progrès décisifs du Mac (souris, fenêtres, etc) ont d'ailleurs été testées sur ces derniers Apple II et ce fut le cas de Quickdraw3d comme de Quicktime. Par contre à l'inverse, le Mac ne comporta jamais de synthétiseur, ce que le GS eut dès le début. C'est pourquoi j'ai toujours pensé que le Mac n'était pas si révolutionnaire qu'Apple voulait le faire croire.
(Et j'ai eu aussi des Apple III qui avaient des idées épatantes et jamais reprises)...

avatar Mike Mac | 

@Doctomac

" iMovie est un soft gratuit, EFFICACE ET SIMPLE pour le public qu’il vise et pour lequel il a été conçu. D’ailleurs, il n’a pas d’équivalent dans le monde PC, c’est peut-être pour ça que tu as mal aux fesses".

Faut sortir de sa grotte !

https://www.usine-digitale.fr/article/build-2017-avec-story-remix-microsoft-revolutionne-le-montage-video-grace-a-l-intelligence-artificielle.N539719

Gratuit, efficace et simple ! Et même avant-gardiste...

Et il y a d'autres exemples d'éditeurs vidéo ailleurs que chez Microsoft.

avatar bazino | 

a sent mauvais pour le lecteur de DVD aussi...

avatar CaptainBinouz | 

Adieu "Pablo/nop" ?
Comprendra qui pourra ;)

avatar Moonwalker | 

Ah! Ah! Ah! Petit filou. :D

avatar Doctomac | 

Oups erreur.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR