Carbon Copy Cloner tire parti des instantanés APFS en bêta

Stéphane Moussie |

Carbon Copy Cloner ou SuperDuper ? C’est la question qui revient à chaque fois que l’on aborde la problématique de la sauvegarde sur Mac. Ce sont tous les deux des logiciels fiables, mais SuperDuper peut se prévaloir d’un avantage depuis quelques mois : la prise en charge des instantanés APFS.

Carbon Copy Cloner va toutefois rattraper son concurrent très prochainement. Sa version 5.1 actuellement en bêta tire parti des instantanés APFS (VF), elle aussi. L’occasion d’en savoir plus sur cette fonctionnalité.

Carbon Copy Cloner 5.1

Les instantanés sont une nouveauté d’APFS, le système de fichiers de macOS High Sierra qui remplace HFS+ (exclusivement sur les Mac à SSD à l’heure actuelle). Ce sont des « captures » complètes du Mac à un instant T stockées en local. Grâce à elles, on peut restaurer son Mac à un état antérieur sans disque dur externe ni même logiciel supplémentaire, puisqu’elles sont gérées nativement par macOS.

Mais les instantanés ne remplacent pas une sauvegarde en bonne et due forme sur un support de stockage externe — si le disque interne plante, les instantanés ne sont d’aucun secours. SuperDuper et Carbon Copy Cloner inscrivent donc cette nouveauté au sein de leur mécanique de sauvegarde.

Carbon Copy Cloner 5.1 crée automatiquement un instantané quand le processus de sauvegarde démarre et l’utilise pour l’opération. Comme l’instantané est disponible seulement en lecture et pas en écriture, la sauvegarde est plus fiable car elle n’est pas affectée par des modifications de fichier intervenant en cours d’opération.

L’application liste aussi chaque instantané réalisé et permet de l’afficher dans le Finder pour consulter son contenu. Pour restaurer un fichier individuel, il suffit de le glisser à l’endroit voulu. Elle permet également de restaurer l’intégralité du Mac à un état antérieur à partir d’un instantané. Des informations sur les cas particuliers sont disponibles dans cette fiche technique.

Si vous voulez profiter dès maintenant des instantanés sur Carbon Copy Cloner, vous pouvez demander à recevoir les versions bêtas du logiciel dans ses préférences, rubrique mise à jour logicielle. Carbon Copy Cloner coûte 42 €. Une version d’essai [13,8 Mo] utilisable pendant 30 jours est disponible.

Source
merci Jean-Marie
avatar r e m y | 

Au passage, j'ai noté qu'Apple, dans sa description d'APFS, indique désormais que ce file System est dédié aux disques SSD à l'exclusion de tout autre support alors que jusqu'à peu, ils indiquaient que ce système était "dans un premier temps" limité aux seuls SSD.
https://support.apple.com/fr-fr/HT208033

J'ai l'impression qu'ils ont abandonné l'idée de rendre APFS compatible avec les disques durs à plateaux.

avatar getnuts | 

@ r e m y : hmm ?
https://imgur.com/a/naUrD

EDIT : Pour info c'est une clean install sur un mbp mid 2012 avec le disque plateau d'origine. On m'a imposé l'APFS si je me remémore bien.

avatar r e m y | 

@getnuts

Tu peux formatter un disque à plateaux en APFS, mais attention aux lenteurs et gros bugs destructeurs de données, et Apple ne le recommande pas (en indiquant même maintenant, qu'Apfs est destiné aux SSD et support de stockage 100% à mémoire flash)

avatar getnuts | 

J'ai édité mon message mais il me semble bien que ça m'a été imposé à l'installation.

avatar r e m y | 

@getnuts

Non... si tu as installé les bêtas de HighSierra, tu as dû choisir lors de l'installation de convertir en APFS ou pas (quel que soit le type de disque).
Avec la version finale de HighSierra, soit on a un SSD et la conversion en APFS est automatique, soit on a un disque à plateaux ou FusionDrive et le disque reste en HFS+
Apple conseillait même à ceux n'ayant pas de SSD et ayant converti leur disque à plateaux ou fusiondrive en APfS durant la phase de bêta test, de revenir en HFS+, avec un pas à pas permettant de réaliser cette opération nécessitant d'effacer complètement le disque.
https://beta.apple.com/sp/betaprogram/apfsfusion

avatar C1rc3@0rc | 

«Au passage, j'ai noté qu'Apple, dans sa description d'APFS, indique désormais que ce file System est dédié aux disques SSD à l'exclusion de tout autre support»

Moais, ils tentent de limiter les problemes avec la justice autrement dit. Bientot une mention dans les CGU: APFS n'est operationel que sur les SSD Apple, appliqué a tout autre support de stockage il entraine des dangers majeurs de pertes de données et altere le bon fonctionnement de la machine...

Ce FS est meme pas une beta, c'est un produit meme pas au point qui doit etre fuit comme la peste.

En plus il ne présente aucun intérêt par rapport a ce qui existe. Pourquoi Apple a donc voulu initialement l'imposer aussi sournoisement que systématiquement?

avatar r e m y | 

@C1rc3@0rc

On peut également noter que bien que Sierra en version 10.12.6 sache lire et écrire un volume APFS (ce qu'Apple indiquait clairement comme possible il y a quelques semaines encore), désormais Apple indique que seul HighSierra sait gérer ce format.
En clair, si vous subissez des corruptions de données en écrivant sur un disque APFS depuis Sierra, ne venez pas vous plaindre. Sierra n'est pas (plus) supposé interagir avec ce format.
(On peut également en conclure que les pilotes APFS de Sierra ne seront plus mis à jour pour corriger les bugs restants, voire qu'ils seront supprimés à l'occasion, par exemple, d'une mise à jour de sécurité)

avatar fte | 

@r e m y

"J'ai l'impression qu'ils ont abandonné l'idée de rendre APFS compatible avec les disques durs à plateaux."

Je crois surtout qu’ils ont réalisé à coups de pied dans le cul qu’ils s’étaient précipités et qu’il faudra plusieurs années pour qu’il puisse vraiment prendre la place d’HFS+ de façon fiable.

Je parie qu’il y a eu pas mal de meetings de crise bien chauds bouillants.

avatar Rayorbe | 

Désolé pour la question qui va suivre, mais j’aimerai savoir quel est intérêt de ces deux solutions vis à vis d’un Time machine?

avatar Yohmi | 

@ Rayorbe
Time Machine est avant tout conçu pour rechercher et récupérer un fichier supprimé par erreur, dans une interface élégante. Carbon Copy Cloner a pour but de cloner un volume directement. Ce volume peut être donc utilisé comme disque de démarrage, ce qui se révèle salvateur si jamais le disque interne a des soucis. Il me semble que l'on est censé pouvoir démarrer sur un volume Time Machine, mais chez moi cela n'a jamais fonctionné. Aucun problème sur mon clone CCC, qui m'a vraiment sauvé la mise.

L'autre avantage, c'est pour tout ce qui est stockage externe. Cela permet d'effectuer des sauvegardes de fichiers, qui se lancent automatiquement à la connexion d'un disque, ou encore au bout d'une certaine période. Dans mon cas, toute ma collection iTunes et mes photos sont sauvegardées sur un disque externe, régulièrement. Donc, même si un jour mon disque et ma sauvegarde TM sont en rade, je sais que mes photos et mes musiques sont à l'abri sur un disque dédié à ça. Qui sait, entre ces attaques qui "chiffrent" les disques, et les aléas des systèmes d'exploitation, je préfère multiplier les sauvegardes 😊 Et puis, cela me permet aussi de sauvegarder le contenu d'un disque externe sur un autre disque externe, c'est ce que je fais avec ma collection vidéo, tout est stocké sur un disque et dupliqué sur un autre disque. J'ai déjà eu un disque comme ça, de 4 To, qui a commencé à battre de l'aile. J'aurais pu perdre plusieurs téraoctets de données, et avec CCC, j'ai tout simplement pu formater le disque en question et éradiquer le problème, puisque les données étaient en double sur un autre disque, et tout fonctionne correctement à nouveau (et j'ai toujours ce filet de sécurité). 🙂

avatar supermars | 

@Rayorbe

Avant tout : avoir 2 systèmes de sauvegarde en cas de bug de l'un des deux.

SuperDuper est bootable, donc tu as accès à tes fichier en 1 minute contre 2 à x heures par timemachine.

Perso : sauvegarde wifi tous les jours ou presque par Time machine et plus exactement Time Capsule + une ou deux fois par mois SuperDuper qui est très simple.

avatar C1rc3@0rc | 

@Rayorbe

«Désolé pour la question qui va suivre, mais j’aimerai savoir quel est intérêt de ces deux solutions vis à vis d’un Time machine?»

Time Machine et Carbon Copy Cloner sont deux produits tres differents.
Time Machine est une logiciel de versionning, autrement dit il enregistre chaque modification d'un fichier de maniere separée, permettant de revenir a une version d'un document a un instant T. Il faut voir TimeMachine comme un super "Annuler" (touche commande +z )

Carbon Copy Cloner est un logiciel de backup. Il permet de faire des sauvegarde et des archives que ce soit d'un dossier ou d'un disque entier.

On peut utiliser TimeMachine pour restaurer un disque entier mais c'est un detournement de son usage. Ce que va faire alors Time Machine c'est reconstituer fichier par fichier en ne conservant que la derniere modification

Carbon Copy Cloner va etre capable de creer de vrais clones d'un disque qui seront bootables (tant qu'Apple le permet...) ce qui est fantastique quand on a un disque interne qui se crash: suffit de redemmarer la machine avec la touche Option, connecté avec un disque USB/Firewire/ Thunderbolt, et ça fonctionne alors comme le disque interne...

L'ideal est en fait de disposer des 2.
Time Machine pour le versionning et Carbon copy cloner comme solution de backup.

avatar caissonbulle | 

Peut-on partir du principe qu'après un semestre depuis la sortie de High Sierra (et de nombreuses updates), ce système de gestion de fichier est maintenant mature et fiable ?
Il semblerait que oui, mais je n'ai pas encore passé le cap et suis encore sous Sierra, ainsi que tous mes disques de sauvegarde.

APPEL !...
MacGe va-t-il nous proposer un article (à moins que ce ne fut déjà le cas ?) sur la mise en œuvre de cette transition pour nos macs comme pour nos disques externes de sauvegarde et les interactions (s'il y a lieu, mais j'en doute) avec les NAS ?
TimeMachine sous High Sierra utilise-t-il maintenant APFS en interne ?

Un p'tit article sur les erreurs à ne pas commettre et les précautions d'usage seraient le bienvenu.

Merci...

avatar Nesus | 

@caissonbulle

Même si APFS apporte des avantages indéniable, il n’est pour l’heure pas parfaitement au point. Il faut attendre la prochaine grosse mise à jour.

avatar caissonbulle | 

Parfait, je vais suivre ta recommandation. Merci...

avatar C1rc3@0rc | 

@Nesus

Aujourd'hui APFS n'apporte rien par rapport a HFS Plus des OS d'avant MacOS HS 10.13.
Il dispose de fonctions theoriquement qui pourraient etre plus efficace que HFS+, mais elles sont en l'etat innexploitables et inexploitées. Le principe des snapshot existe dans d'autres FS du monde Unix depuis fort longtemps, mais n'a vraiment d'utilité que dans le cadre des serveurs.

Time Machine de son coté fait deja bien le travail comme outil de versionning.

Bref si on compte HFS+, Time Machine, les divers service dans MacOS,... aujourd'hui APFS n'a pas le moindre interet, surtout face aux dangers qu'il provoque

De plus APFS est un outil dangereux dans un OS catastrophique - MacOS HS 10.13 donc - qu'il faut eviter a tout prix.

Bref pour l'instant la coherence c'est de faire tourner sa machine avec MacOS 10.11 ou 10.12 et utiliser Time Machine et Carbon Copy Cloner.

avatar deltiox | 

@C1rc3@0rc

Les tous nouveaux Mac arrivent maintenant livres sous High Sierra et par exemple pour les MacBook Pro sous APFS
Plus vraiment le choix maintenant

avatar r e m y | 

@deltiox

On peut réinstaller Sierra.

avatar deltiox | 

@r e m y

Vraiment sur ?
D’habitude un Mac qui arrive avec un firmware sous un OS n’accepte pas l’OS précédent

avatar deltiox | 

Doublon

avatar r e m y | 

@deltiox

Je l'ai encore fait le week-end dernier sur un nouvel iMac.
Il n'y a pas de verrou au niveau du firmware.

Par contre ça risque de ne plus être le cas des prochains modèles qui embarqueront sans doute des composants matériels dont les pilotes ne seront disponibles que sur HighSierra.

avatar deltiox | 

@r e m y

Désolé d’insister encore
Un iMac sous APFS ou encore sous HFS+ ?

Et oui à un moment donné il faudra vraiment y passer

avatar r e m y | 

@deltiox

Un iMac full SSD livré sous APFS (ce qui nécessite de démarrer via "réinstallation internet" et passer par le Terminal pour supprimer le container APFS et ensuite reformater en HFS+)

Une fois le SSD reformaté, on peut installer Sierra en bootant sur une clé usb d'installation préparée à l'avance depuis un autre Mac.

(Sujet régulièrement traité dans les forums MacG... cherche le terme downgrade)

avatar occam | 

@caissonbulle

"Peut-on partir du principe..."

Non ; et non. Hélas.

En ordre inversé :
• HS et APFS, pas encore mûrs pour des systèmes de production, tout simplement. Un FS qui "perd" ou qui détruit des données, sur quelque support que ce soit, n'est même pas apte à être déployé. Il est aberrant qu'en 2018, un FS puisse même être installé sur un support pour lequel il est spécifiquement inadapté.

• En ce qui concerne les OS, le principe à appliquer est exactement le contraire : tout OS doit être considéré comme potentiellement instable, sauf pour les configurations, les applications et les utilisations testées rigoureusement. Qu'un OS soit "sorti" officiellement depuis un nombre n de mois — ou d'années — ne change rien à l'affaire. Ce n'est surtout pas un gage de stabilité.

J'ignore si HS atteindra un degré de maturité le rendant apte à la production, ou s'il faudra attendre son successeur, ou désespérer carrément de macOS. Mais en ce moment précis, le compte n'y est pas.

avatar caissonbulle | 

Pour le coup, j'ai eu le nez creux en achetant un iMac sur l'AppleStore juste AVANT la livraison de la version 1 d'High Sierra...
Occam, merci pour tes éclairages...
Je vais quand même essayer de prendre des infos sur la préparation à la transition : la com de la part d'Apple autour du sujet ne m'apparaît pas très lisible.

Tu écris :
“• HS et APFS, pas encore mûrs pour des systèmes de production, tout simplement. Un FS qui "perd" ou qui détruit des données, sur quelque support que ce soit, n'est même pas apte à être déployé. Il est aberrant qu'en 2018, un FS puisse même être installé sur un support pour lequel il est spécifiquement inadapté.”

Ça fait peur... pour des boîtes ayant investis avec des machines livrées sous High Sierra et n'ayant pas la possibilité de revenir “simplement” sous Sierra !...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR