Jeux vidéo : Vulkan fait fondre la chape de Metal du Mac

Stéphane Moussie |

Valve a mis au point une nouvelle version Mac de Dota 2 qui est 50 % plus performante que l’originale. Comment ? Non, ce n’est pas en utilisant Metal, l’API graphique de bas niveau d’Apple, mais Vulkan et une nouvelle boîte à outils.

Vulkan est l’API graphique libre qui succède à OpenGL et qui est prise en charge par toutes les plateformes… sauf iOS et macOS, qui privilégient le Metal maison. Les créateurs de jeux qui veulent toucher les possesseurs d’appareils Apple doivent soit adapter leur projet à l’API propriétaire de Cupertino, soit se contenter d’OpenGL qui est universel mais piteusement pris en charge par macOS.

Par exemple, en dépit de ses versions OpenGL et Vulkan, Doom 2016 ne peut pas être porté simplement sur Mac parce que Vulkan est totalement absent et que la mouture d’OpenGL supportée par macOS est trop ancienne.

Apple n’étant visiblement pas décidé à gérer Vulkan, le Khronos Group, Valve, LunarG et The Brenwill Workshop ont pris les choses en main et ont créé une boîte à outils permettant de convertir les fonctions de Vulkan en fonctions Metal.

« Faire tourner des applications Vulkan sur les plateformes Apple a été la requête numéro un des développeurs et c’est maintenant possible grâce au runtime MoltenVK et au SDK LunarG », s’enthousiasme Neil Trevett, vice-président de Nvidia et président du Khronos Group qui supervise Vulkan.

En facilitant le travail des développeurs, cette suite d’outils qui est proposée gratuitement pourrait favoriser l’arrivée de plus nombreux jeux ayant par la même occasion de meilleures performances. La version Vulkan de Dota 2 pour Mac sera disponible gratuitement dans les prochains mois.

avatar byte_order | 

> Alors que je demandais rien à personne

Ben tiens. Vous postez un commentaire sur un article portant sur l'usage de Vulkan dans un jeu sur macOS a travers une couche de translation en Metal déclarant votre point de vue moral sur les jeux vidéo, mais c'est moi, nous tous qui vous y avons contraint !?

> Donc c’est vous qui êtes venu m’emmerder et généraliser un exemple

Ah, parce que argumenter "les jeux vidéo sont a 90% violents, et c'est lamentable" en commentaire d'un article sur une technologie de rendu graphique, c'est pas généraliser !?
C'est même du troll, je pense.
J'aurais dû éviter de le nourrir.

> binaire car vous bon moi mauvais, ou plutôt moi toujours mauvais.

Où ai-je affirmé que vous aviez _toujours_ tord !?

J'ai souligné que cette position moralisatrice sur les jeux vidéos, exprimée en public (si vous ne tolérez pas qu'on y réponde, que la démarche est purement affirmative point barre, c'est pas franchement la peine de lire les réponses, et encore moins d'y réagir), position assez forte, elle tranche singulièrement avec celle que vous tenez publiquement et régulièrement sur le pragmatisme économique d'Apple face à certaines questions de moralité fiscale, ou de renoncement à lutter contre la censure de dictatures, etc.

Ce que j'appelle une morale à géométrie variable.
L'industrie du jeux vidéo ne me semble pas plus vertueuse qu'Apple. L'immoralité ne s'exerce pas sur les mêmes sujets, c'est tout.

> Vous comparez la création d’emplois par le développement d’une entreprise
> avec une dictature qui a des richesses.

Ben dans les deux cas, cela créer des emplois et des richesses, non ?

Vous croyez vraiment qui si Apple n'avait pas existé, la Chine ne serait pas ouverte à l'économie mondialisée ni devenue l'usine du monde aujourd'hui, créant des dizaines de millions d'emplois, générant une croissance explosive durant ces 15 dernières années ?

> Celle-ci il faudra la montrer en exemple comme manière de débattre
> dans les ateliers communication des Insoumis.

Comme si dans les ateliers de communication libérale l'entreprise privée comme moteur de la société n'apparaissait jamais dans les éléments de langage enseignés...

avatar vince29 | 

> Les jeux violents engendrent la violence

Elle est ancienne ton antienne.
Et fausse aussi.

avatar Malum | 

Non elle est vraie. Les défenseurs des jeux vidéos ont toujours les mêmes arguments fallacieux dont les études ont prouvé la mauvaise foi : les jeux violents seraient cathartiques et réduiraient la violence. La vérité est l'opposé total. Les jeux violents diluent la barrière entre la réalité et la fiction. On meurt mais non, on a une autre vie. On est blessé mais on n’a pas mal.
Mais les études démontrant que cela n’à pas d’influence sont totalement biaisées. Elles lient les ventes à la criminalité : beaucoup de ventes = baisse. En fait les violents de nature se jettent sur les jeux au lieu d’aller tabasser, puis se lassent et préfèrent la vraie baston. Ce n’est qu’un décalage. En revanche les études poussées avec des personnes individualisées dont on analyse le comportement, donc des personnes sans caractéristiques particulières de violence, on découvre une augmentation sensible de l’agressivité, diminution de la maîtrise de soi et enfin une tendance accrue à la fraude.
Volontairement sont mélangés les deux catégories les violents de nature pour qui cela ne fait que différer leur violence sans l’augmenter. C’est pour eux un dérivatif qui permet d’exercer leur violence débridée sans risque. Et les sans violence particulière pour qui les jeux violents vont modifier et perturber leur comportement vers plus d’agressivité, d’instabilité comportementale et une tendance à la fraude.
En gros un jeu violent ne changera pas grand chose pour les violents mais sera néfaste pour les autres. Et très néfaste à long terme, sans oublier l'addiction qui perturbe les rapports sociaux et les études.

avatar vince29 | 

oui c'est un fait, l'identification dasn les JV est tellement forte que
tous les anciens joueurs de supermario se promènent désormais déguisés en plombier et
ceux de pacman passent leur temps à gober des trucs.

Tu as eu des tonnes d'études et les conclusions dans un sens ou dans l'autre sont à peu près aussi nombreuses. Mais bon, biais de confirmation oblige, tu ne gardes que celles qui t'intéressent.

avatar Bloodwave | 

"par tous les impôts comme les TVA"

La Tva c'est nous qui la payons, pas Apple... Tsss

avatar Malum | 

Éh bien qui d’autre paye les impôts des entreprises petit malin ? C’est à partir du CA. Et qui fait le CA d’une entreprise ? Les produits vendus. Et qui achète les produits ? C’est nous . Tss.
Alors je vais expliquer pourquoi je parle de TVA. Samsung vend un de ses produits à 240 €, l'état français récupère 40 €. La suceuse de sang Apple vend ignominieusement un iPhone à 1159 € pour faire la même chose. Le même usage. L'état français récupère 193,17 €. Bénéfices pour l'état 153,17 € pour un même produit, pour un même usage parce que ces salauds d’Apple vendent des produits hors de prix et que ces pigeons d’acheteurs décérébrés les achètent. La combinaison des salauds et des abrutis fait donc entrer plus l’argent dans les caisses de l’état que le corrupteur Samsung et ses gentils clients éclairés et donc au bénéfice aussi de ces derniers qui vont user des services financés par les impôts.

avatar vince29 | 

Ouais et ils bouffent des pâtes le reste du mois au lieu d'aller chez leur boucher, leur boulanger qui emploient des vrais gens avec un salaire. Salaire qui leur permet à leur tour de consommer chez les artisans du coin. Salaire sur lequel ils payent des cotisations à l'état. Salaire que l'on peut défalquer des indemnisations qui seraient versées si la personne était au chômage.

avatar byte_order | 

Ouais, mais l'idée générale semble être que les prix d'Apple étant ce qu'ils sont, les clients payent *plus* de TVA que s'ils achetaient un produit de la concurrence.

Comme si le pouvoir d'achat mangé par ce surcoût de TVA n'aurait pas été dépensé par ailleurs sans Apple...

avatar Malum | 

Non cela s’appelle l’épargne, cela peut s’offrir un voyage à l’étranger, ou consommer des produits à tva réduite. Cela peut utiliser un auto entrepreneur sans tva etc.

avatar byte_order | 

et aller hop, une généralisation à 2 balles de plus....

avatar DarkMoineau | 

Ah donc il y en a toujours en 2018 qui croient que

1) tous les jeux vidéos sont violents
Et
2) N'ont toujours pas compris que les jeux vidéos violent ne rendaient pas violent
et
3) Que ce sont aux parents de suivre les recommandations du PEGI s'ils ne sont pas eux même joueurs et donc apte à évaluer une oeuvre.

Va donc découvrir les excellent Kerbal Space Program et Planetbase qui tourneront sans problème sur ton Mac.

avatar Malum | 

1- effectivement j’ai exagéré (à tort) en disant que 90 % des jeux vidéos étaient violents
2- dire qu’encore aujourd’hui certains continuent à croire que les jeux vidéos violents n’entraînent pas un accroissement de l’agressivité. Les études voulant prouver le contraire sont biaisées : soit elles parlent d’effet de masse (sortie d’un nouveau jeu vidéo sans préciser du reste sa nature voulant trouver un lien avec la diminution de la criminalité alors que ce n’est qu’un effet connu d’augmentation de l’occupation ludique comme à la sortie d’un Harry Potter ce qui se constate aussi aux urgences médicales), soit elles trichent en voulant faire croire que de parler d’agressivité cela serait équivalent à trouver un lien - qui n’existe évidemment pas - entre meurtre de masse et jeux vidéos violents et enfin assimilent les qualités développées en jouant au reste afin de dire c’est merveilleux. Les études comportementales sérieuses à échelle humaine démontrent sans ambiguïté un lien entre hostilité accrue et jeu vidéo violent. On ne parle pas de la caricature faite par les lobbies des jeux violents qui voudrait qu’un enfant sortant d’un jeu se précipite pour égorger tout ce qui serait à sa portée. Enfin il y a l’addiction à tel point que l’OMS va l’inscrire comme maladie en 2018. Cadeau : https://www.scienceshumaines.com/trois-questions-a-laurent-begue-jeux-vi...
3- d’accord

avatar DarkMoineau | 

Et bien non.

Si les jeux vidéo violents conduisaient a la situation US, tous les pays auraient une tuerie par mois avec une école frappée chaque année. Hors c'est une exclusivité US.

avatar byte_order | 

faut dire aussi que tuer des gens en masse avec une boite d'un jeu pour PS4 ou Xbox, c'est pas si facile que ça...
^_^

avatar byte_order | 

Les études sérieuses vont plus loin que cela.
Elles montrent souvent qu'au final, c'est surtout le mécanisme classique de compétition qui génère l'agressivité, un mécanisme présent chez toutes les espèces vivantes.

Nul besoin que le jeu soit particulièrement violent pour cela, en fait.
La simple frustration face à la difficulté du jeu même dénué de toute violence explicite, ou d'être systématiquement moins bon qu'un adversaire, qu'il soit réel, virtuel ou tout simplement un problème à résoudre, déclenche plus souvent de l’agressivité qu'un jeu plus facile à réussir ou disposant d'un mode d'apprentissage progressif mais nettement plus violent pourtant.

Si la simple vue répétée d'actes de violence était une source suffisante pour déclencher l'agressivité latente chez les gens, vu l'histoire humaine, les humains seraient en perpétuelle guerre. C'est pas le contexte qui joue le plus, mais la façon de chaque individu gère la frustration face à l'échec, c.a.d. son échec a être compétitif.

On voit des sportifs plus agressifs que d'autres par exemple.
Et pourtant personne ne songe à désigner la compétition sportive comme source de violence pour autant, ni ne condamne le concept de compétition sportive.

Qui n'a jamais vu un joueur d'un jeu pourtant parfaitement anodin péter un câble après des échecs répétitifs au point de casser du matériel voir montrer un comportement agressif avec son entourage ?

Enfin, comme signalé par d'autres, comment expliquer que ces jeux vidéo violents étant jouer partout dans le monde, on n'observe pas le même taux de dérive violente de joueurs partout dans le monde ?

Ce pourrait-il que la banalisation de l'accès à des armes semi-automatiques joue plus que la banalisation à des images violentes ?

Bref.
Pourrait-on débattre de l'interêt de pouvoir exploiter de manière multiplateforme la techno Vulkan y compris sur Mac sans botter en touche façon pfff de toute façon cela sera utilisé pour faire des jeux vidéos violents, c'est mieux si c'est pas trop possible, limite c'est mieux que cela soit pas facile comme ça on a pas de jeux vidéo du tout ?

avatar noxx09 | 

Qu'ils continuent : cela donne une petite voie d'espoir pour continuer à avoir des jeux sur Mac. Vulkan commence à être sérieusement utilisé par des émulateurs (Dolphin) et Wine, et peut-être parviendra-t-il à constituer une vraie librairie pour toutes les plateformes...
Avec l'abandon à terme d'openGL, et du 32 bits (pour les vieux jeux), cela risque de devenir vraiment sans espoir pour le jeux sur Mac (sauf via Bootcamp ;-). Avec le risque qu'Apple se coupe complètement des nouvelles générations (je suis sidéré par le manque de vision à long terme d'Apple pour OSX : ils ne veulent vendre que des iPhone ou quoi ?).

avatar DarkMoineau | 

Visiblement Cook et Ive en ont rien à foutre du Mac oui...

Par chance l'effet Aura marche bien et avec la gamme la moins sexy de l'histoire d'Apple comparé a la concurrence ils font des records de vente.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR