Simplenote restera une application native

Anthony Nelzin-Santos |

Simplenote restera une application native. Son éditeur Automattic avait envisagé remplacer la version originale du gestionnaire de notes, conçue pour macOS, par une nouvelle application multi-plate-forme, conçue avec le framework Electron. Avant de revenir sur sa décision pour finalement « concentrer le développement sur l’application native » afin de maintenir « la meilleure expérience sur macOS. »

Simplenote pour macOS.
Simplenote pour macOS.

Avant de rejoindre le catalogue d’Automattic, qui édite notamment la plateforme WordPress.com et le service Jetpack pour WordPress, Simplenote était développé par la petite société Simperium. Plus qu’une application de prise de notes, Simplenote était alors un système de synchronisation de données. Mais c’était aussi une application de prise de notes, née sur iOS puis portée sur macOS.

Comme elle a pleinement adopté l’idée de la synchronisation dans le nuage, Simperium avait pleinement adopté les codes des plateformes d’Apple, tant esthétiques que technologiques. La décision d’Automattic de recourir à Electron, un framework basé sur les technologies du web qui pourrait tirer son nom de sa consommation énergétique excessive, faisait donc figure de revirement complet.

Il partait pourtant d’un bon sentiment : les développeurs d’Automattic sont familiers des technologies du web, et la version macOS avait clairement souffert du développement de versions Windows et GNU/Linux. L’utilisation d’Electron aurait facilité le développement d’une application multi-plate-forme, au détriment du confort d’utilisation et de l’intégration au système.

C’est bien pour procurer « la meilleure expérience sur macOS » qu’Automattic a finalement décidé de revenir sur sa décision. Seules les versions Windows et GNU/Linux utiliseront Electron, et le travail sur la version macOS native a repris. Une mise à jour, intégrant la police système San Francisco dans une interface légèrement retouchée, est d’ailleurs disponible.

avatar oomu | 

Electron, pouah! Je fuis cela sur linux.

avatar madaniso | 

Qu'est que tu reproches à Electron ?

Vouloir fuir Electron en 2018, c'est un peu comme refuser l'iPhone... Un standard dans sa catégorie.

avatar bobdu87 | 

Non c'est juste avoir un cerveau. Electron c'est du JS, donc ca veut juste dire consommer des dizaines de fois plus de ressources qu'un framework natifs.
Il suffit de voir les éditeurs du style Atom pour voir le problème : ouvrir un .txt de 1ko demande 128 Mo de RAM...

avatar Deckard | 

« Build cross platform desktop apps with JavaScript, HTML, and CSS »

Rien que cette phrase a une double alarme :

- cross platform
- apps with JavaScript, HTML, and CSS

avatar Hertzfield | 

@Deckard

Olalalala, bullshit total ton commentaire.

https://facebook.github.io/react-native/showcase.html

avatar Tiroly | 

@Hertzfield

Sauf que react-native n’utilise ni css, ni html. Cette technologie effectue un rendu natif en utilisant du javascript.

Les performances sont ainsi très différentes.

avatar Hertzfield | 

@Tiroly

C’est du JSX, il n’en reste pas moins des technos web.
Électron ça reste le moteur V8 de Chrome point

avatar Deckard | 

T'essaye de prouver quoi avec cette liste d'App ? Y a pas que le problème de performance... y a aussi toutes les APIs et la « culture » de chaque OS qu'on ne retrouve plus à cause de cette soupe d'apps au même dénominateur commun pour chaque plateforme. Elles sont fades et sans saveurs...

Chaque OS devrait juste être un Browser et qu'on ne s'emmerde plus, alors...

avatar Hertzfield | 

@Deckard

Je dis juste que l’on peut faire très bien avec des frameworks React Native / Electron / Xamarin / Ionic etc ...

Que le code de merde, natif ou pas reste du code de merde, que des boites qui sortent des app plantés ça pullule et qu’il faut juste pas tirer sur l’ambulance.

Je ne me suis pas intéressé à Snapchat par exemple, je ne sais pas si c’est du CP ou du natif pour chaque OS mais en tous cas, l’application est un gouffre pour la batterie et fait flamber mon téléphone, mais j’aimerais bien savoir avec quoi elle est faite.

Attention aux arguments de la pente glissante, il ne faut pas me faire dire ce que je ne dis pas, je parle des technos web je ne dis pas qu’il faut que l’os se résume à navigateur 😉

avatar iPop | 

@Hertzfield

Il est vrai que YouTube est une référence. 🤔

avatar Hertzfield | 

Que viens faire YouTube ici ?

avatar iPop | 

@Hertzfield

E bien vu comment elle lague, pourtant pas si compliqué que ça, elle doit certainement être codé avec ce genre de recette cross-plateforme.

avatar YAZombie | 

Le problème de la version native est qu'elle ne supporte pas le Markup, ce qu'avait commencé à faire celle usant d'Electron. Espérons qu'ils sortent un mise à jour rapidement 😔

avatar Rictusi | 

Entièrement d'accord.

Il reste néanmoins bizarre qu'ils fassent ce choix, pour être honnête je ne crois pas une seconde en leur explication car c'est un non sens économique, bien que l'application soit open source. Étant donné leur model (gratuit), avec du stockage et une synchronisation en ligne, comment peuvent-ils bien payer tout ça sans contrepartie ? C'est quand même bizarre...

Si quelqu'un a plus d'info je suis grandement preneur !

avatar Grug | 

Cool, la version native est quand même beaucoup plus légére et pratique que la version Electron. Le markdown n'est malheureusement pas encore supporté par cette version (en même temps c'est du texte) mais promis dès la prochaine mise à jour.
(à noter are le markdown est supporté partout ailleurs que sur macos.

Perso j'utilise simplenote sur ios, sur mac, j'utilise NValt qui se synchronise parfaitement avec simplenote.

CONNEXION UTILISATEUR