The Omni Group annonce de gros développements pour 2017

Florian Innocente |

Ken Case, patron de l'éditeur The Omni Group a publié le programme des développements prévus pour 2017. Une année toute particulière pour ce vétéran de la plateforme NeXT qui a su négocier le passage sur Mac puisqu'il fêtera ses 25 ans cette année. The Omnigroup dispose aujourd'hui d'un solide catalogue de logiciels de productivité pour macOS ainsi qu'iOS.

OmniFocus pour la gestion de tâches, OmniGraffle pour le dessin et les schémas techniques, OmniPlan pour gérer des projets et diagrammes de Gantt et OmniOutliner pour la rédaction de documents structurés

Case liste quelques chantiers déjà entamés qui vont être menés à leur terme dans les prochains mois. D'abord, finir de proposer tous les logiciels disponibles dans une version gratuite (mais limitée sauf micro-achat, lire Toutes les applications d’Omni Group seront gratuites (avec des micro-paiements)) avec l'objectif en outre d'avoir des licences d'entreprise et des réductions en cas d'achats en volume.

Ensuite, OmniGraffle 3 pour iOS doit arriver et contenir les ajouts déjà glissés l'an dernier dans son cousin sur Mac, OmniGraffle 7. Par exemple, l'import SVG et l'export des Artboards. L'acquisition aujourd'hui d'OmniGraffle 2 (50 €) donnera droit à une version 3 sans frais supplémentaires.

OmniGraffle

Dans les semaines à venir, OmniOutliner 5 pour Mac devrait être prêt, avec un nouvel affichage plein écran plus dépouillé ainsi que des fonctions de filtres plus puissantes. La future version 3 pour iOS en profitera plus tard dans l'année. Même chose que précédemment, un achat aujourd'hui garantit une mise à jour gratuite. Pas de Markdown en revanche dans ces deux OmniOutliner, malgré les bonnes intentions affichées l'année dernière. Les développeurs n'ont pas réussi à les mettre en musique d'une manière qui réponde aux différentes attentes exprimées à ce sujet. Ce n'est que partie remise.

Autre gros morceau encore, OmniFocus (40 €) qui va fêter ses 10 ans cet été. Son format de base de données va recevoir une révision importante pour apporter une plus grande vitesse de synchronisation lorsque sont incluses des pièces-jointes de grosse taille ; il y aura une gestion de plusieurs mots-clefs dans une tâche ou un projet et plus de souplesse lorsqu'on rédige une tâche en langage naturel qui contient des critères de répétition ("le troisième jeudi du mois" ou "continue à me le rappeler toutes les 10 minutes jusqu'à ce que je l'interrompe").

À fond sur l'iPad

La grande surface d'affichage de l'iPad Pro va être mieux exploitée, poursuit Ken Case, lui-même grand utilisateur de cette tablette et de son Pencil. Par exemple, en supprimant des pop-over qui s'affichent par dessus l'interface pour les remplacer par des volets escamotables. C'est prévu dans le courant de l'année pour OmniGraffle 3 et OmniOutliner 3. Dans OmniFocus sur iOS on pourra aussi modifier des tâches par lot et la communication avec les autres apps de l'éditeur va être renforcée.

Cliquer pour agrandir

Ken Case fait ensuite grand cas des améliorations prévues dans le domaine de l'automation, pour donner des outils plus costauds à tous ceux qui veulent automatiser des tâches répétitives et même parfois complexes. Et pas seulement en utilisant AppleScript mais aussi avec le renfort du Javascript.

The Omni Group en 2016 au lancement d'OmniGraffle 7 Cliquer pour agrandir

The Omni Group s'est tourné vers Sal Soghoian à la fin de l'année pour avoir son regard de spécialiste (lire Remercié par Apple, Sal Soghoian lance un nouveau site sur l'automatisation). Un exemple assez simple de script est montré dans le billet. Case trace d'autres pistes possibles, comme de générer un schéma en fonction de données récupérées dans une base SQL ou d'élaborer en un minimum d'actions un organigramme basé sur les enregistrements dans un répertoire téléphonique. Ces suggestions et d'autres pourront même fonctionner à l'identique sur macOS et iOS. Sans oublier une compatibilité poussée avec l'app Workflow sur iOS.

Enfin, il reste un gros travail à faire pour assurer un chiffrement des données émises par toutes les apps et transitant par l'Omni Sync Server. Pour le moment, seul OmniFocus sait chiffrer ses fichiers, regrette Ken Case.


avatar Le Gognol | 

Rien sur Omniweb ? Je plaisante, je n'y croyais plus (hélas)...

avatar macfredx | 

@Le Gognol

C'est marrant, j'avais cette question en tête avant de voir ton commentaire ?

avatar Bruno de Malaisie | 

Pareil!!! Il était pas mal ce navigateur.....
Je l'ai beaucoup utilisé.

avatar Bruno de Malaisie | 

La photo ressemble à une pub Apple!!!! Que de Macs!!!!!!
J'attends la mise à jour d'Omnifocus en tout cas...

avatar fte | 

Les plans 2017 pour OmniFocus sont ceux que j'aurais aimé voir il y a 2 ans. Depuis j'ai changé d'application fort douloureusement.

Il y aurait théoriquement tout ce qu'il me faut dans cette version à venir pour faire mon retour sur OmniFocus, que j'ai toujours adoré. Sauf que...

Depuis j'ai ajouté un critère essentiel qui n'est malheureusement pas prévu dans ce grand plan 2017. Windows, je peux m'en passer. Tant que l'application est disponible sur mon téléphone, c'est suffisant. Pas idéal, mais suffisant. Android est manquant. Et ça, c'est vraiment ennuyeux.

Donc je vais gentiment rester sur 2Do malgré quelques limitations irritantes. Tant pis. Zut zut.

avatar iG | 

Todoist ! tu ne le regretteras pas.

avatar Bruno de Malaisie | 

@iG

Oui, mais j'ai essayé la version gratuite, mais je n'ai rien trouvé de transcendant. Je n'en ai peut être pas besoin de fait...

CONNEXION UTILISATEUR