Parallels corrige discrètement un bug et fait enrager des clients

Florian Innocente |

Des utilisateurs de Parallels Desktop 12 sont furieux et le font savoir abondamment dans les forums de l'éditeur du logiciel de virtualisation. La dernière mise à jour 12.1 de Parallels Desktop a brusquement activé deux limitations dans le logiciel. Désormais, dans sa version Standard, chaque machine virtuelle peut utiliser un maximum de 8 Go de RAM et 4 coeurs pour le processeur. Pour aller au-delà, c'est à dire 64 Go de RAM et 16 coeurs, il faut basculer sur la version Pro.

Premier problème, cette modification n'était pas documentée dans les notes de versions de cette mise à jour, ces utilisateurs l'ont donc appliquée sans se méfier. Au lancement suivant, le logiciel les a avertis de ce bridage avec comme seuls choix de passer sur la version Pro ou de revoir à la baisse les allocations RAM et CPU dans les réglages du logiciel. Ce qui a pour effet, à les entendre, de ralentir considérablement l'exécution de leurs machines virtuelles.

Abonnement ou rien

Deuxième motif d'énervement, la version Pro implique un changement de licence majeur puisqu'on passe sur un abonnement de 100 €/an. Là ou la version Standard utilise un système de licence perpétuelle (il y a un abonnement à 80 €/an mais optionnel).

On peut arguer du fait que les clients qui se plaignent sont précisément ceux pour qui est faite la version Pro. Certains se décrivent comme utilisateurs d'un Mac Pro et d'environnement de développement tels que Visual Studio.

Cependant la méthode utilisée par l'éditeur est cavalière, et plus encore lorsque le choix de licence proposé se borne à un abonnement. Certains n'ont trouvé comme autre solution que de restaurer ou partir chercher une version 12.0.2 qui n'inclut pas ce blocage.

Parallels a tenté de calmer certains mécontents en offrant par ci par là un abonnement Pro. Mais ce cadeau n'aura de valeur que pendant 12 mois. Ensuite, il faudra s'acquitter cette dîme annuelle si l'on veut conserver la version complète du logiciel.

L'éditeur a contesté aussi l'accusation selon laquelle il y a eu un défaut d'information sur les différences entre les versions. En pointant vers le mode d'emploi du logiciel ainsi que cet article de blog de septembre 2015. Mais d'autres pages, bien plus visibles sur son site n'ont, à en croire des utilisateurs, été actualisées que ces tout derniers jours.

Et pourquoi ces deux blocages n'étaient pas actifs depuis tout ce temps ? Eh bien, c'était un bug, a aussi expliqué Parallels. Sur certains Mac des fonctions réservées à la version Pro étaient utilisables en toute transparence dans la Standard.

On some Mac computers, several features of Parallels Desktop for Mac Pro Edition were available for use by Standard Edition users. The issue was fixed in the latest update (12.1.0) and as a result, you may have lost this functionality.

On peut penser que pas mal des clients de Parallels Desktop Standard n'y ont vu que du feu car leurs machines ne sont pas taillées pour profiter des bénéfices de la version Pro. Mais les autres se sont pris les conséquences de ce correctif en pleine figure.


avatar madaniso | 

Maintenant que Visual Studio est disponible sur macOS, je pense que ces solutions vont être moins utiliser même si il reste plein d'autres logiciels uniquement sous Windows.

avatar LordJizzus | 

@madaniso

VS n'est pas dispo sur Mac. Le truc sur Mac, c'est juste un renommage de Xamarin Studio.

avatar oomu | 

Visual Studio et sa myriade de services et fonctionnalités ne sont PAS disponibles sur macOS.

Ce que Microsoft a sorti sous le nom "visual studio" est un autre logiciel : Xamarin , https://www.xamarin.com/products

ce qui très différent.

avatar Mrleblanc101 | 

@madaniso

Visual studio pour Mac ne permet pas de développer des application UWP (Platforme Windows universelle) alors Visual studio n'a pas grande utilité pour eux... C'est, en gros, qu'un nouveau nom pour Xamarin

avatar C1rc3@0rc | 

@madaniso

Non, la virtualisation a beaucoup d'usages différents. Tout le monde n'en a pas besoin, mais pour toute personne qui fait du développement (application, web), de l'administration informatique, de la securité, ou qui doit jongler entre plusieurs OS pour x raisons c'est indispensable.

Par contre, Parallels vient d'ouvrir une autoroute pour ses concurrents et va devoir en faire de la promo et de la réduction de prix pour recuperer des clients...

avatar bonnepoire | 

Comment on payer acheter ça quand il y a fusion en face???

avatar minitoine | 

Les performances sont loin d'être égales. Tout comme les fonctionnalités offertes.

avatar bonnepoire | 

VMware est meilleur à tous les niveaux.

avatar albanet | 

@bonnepoire

Je pense pour avoir tester sur de nombreuses années l'exact inverse. Au niveau transparence du système virtualisé pour des VM "simples" Win XP / Win 10 2-4 Go de RAM et 2 cores ça tourne bien mieux et plus simplement sur // que Fusion.

avatar bonnepoire | 

Pour avoir testé des environnements mixtes Windows/Linux avec du Windows server, jamais je ne pourrais me passer de fusion.
La possibilité de connecter un esxi est un gros plus.

avatar mika944 (non vérifié) | 

+1000

J'ai switché il y a 2 mois et je ne regrette pas du tout. Possibilité d'allouer tous les cores et toute la RAM sans restriction.

avatar vache folle | 

@bonnepoire

Faut arrêter de prendre vos vessies pour nos lanternes. ?

VM est une daube monstrueuse quand il s'agit de faire fonctionner les produits Autodesk.

Pour avoir souvent fait la comparaison, en DAO avec Autodesk, // reste la meilleure solution, et de très loin. ?

avatar melaure | 

@vache folle :
Utilisation très courante c'est sur ...

Pour le reste VMware Fusion est un produit excellent dans lequel je fais tourner des bases de données, des environnements de dev, des applis métiers, etc ... avec de très bonnes perfs et aussi un produit multi plateforme alors que // reste figé aux Macs.

Je suis désolé mais on est pas du tout chez la même crèmerie entre les deux éditeurs. Et je ne parle meme pas de la virtualisation sur gros système que j'utilise tous les jours ;)

avatar bonnepoire | 

Virtualiser pour autodesk... ok... lol

avatar jackhal | 

Allez gamin, dis-nous quels sont les usages "non lollesques" de la virtualisation ?

avatar simnico971 | 

Hop, mises à jour désactivées !

avatar LoossSS | 

"si l'on veut converser la version" => "si l'on veut conserver la version"

Désolé, je n'ai pas trouvé de bouton pour signaler une erreur..

avatar Florian Innocente | 
Merci ! Je corrige.
avatar Filou53 | 

Vu les besoins que j'en ai,
je suis vraiment content d'être finalement passé à VirtualBox !

Maintenant, je peux comprendre que pour certains usages professionnels...

avatar oomu | 

pas les même performances.

avatar ErGo_404 | 

Ben non, mais il ne dit pas le contraire.

Virtualbox suffit largement à beaucoup de monde, si la machine virtuelle sert à lancer Edge pour faire des tests de compatibilité ou pour quelques outils Linux, ça fait le boulot et ça évite de payer 80€.

avatar oomu | 

oui.

avatar Eltigrou | 

Une belle méthode de vauriens et de malotrus personnages.

avatar menestrelo | 

Un cas d"école quand une boite est en position de monopole. Fusion est un peu moins bien c'est vrai (je l'ai ) et il me semble que vmware a viré l'équipe en charge du dev pérennité évolution ???

avatar yapafoto | 

Tous les ans, au fil des commentaires sur les articles parlant de Parallels, les mêmes rengaines : c'est trop cher ! ce sont des voleurs ! Virtual Box c'est mieux !
Dans les commentaires de cet article https://www.macg.co/logiciels/2015/08/parallels-desktop-11-prise-en-main-90646 parti l'an dernier, pouetpouet parlait même d'arnaque parce que la version standard était affublée d'une limite à 8Go de RAM.

L'année dernière, en août, pour le passage à la version 11 et la mise en avant de la formule d'abonnement, il y a eu une promotion pour l'abonnement Pro Edition à 49,99€/an, ce qui revient au même que le tarif de mise à jour de la version perpétuelle. Vu le service rendu par ce logiciel au quotidien, j'aurai tendance à trouver cela plutôt bon marché.

avatar jjrikly | 

Parallels Desktop, c'est cette daube qui m'a niqué un disque dur et 5 machines virtuelles, sans réponse de support et sans aucune compensation.

Depuis, passé à VMWare et aucun problème en 1 année d'utilisation (Windows 7, 10 et Linux).

avatar zorg008 | 

@menestrelo
"Fusion est un peu moins bien c'est vrai (je l'ai ) et il me semble que vmware a viré l'équipe en charge du dev pérennité évolution ???"
L'équipe qui a été virée est celle qui s'occupait des interfaces utilisateurs ("HostedUI") de l'application pas du moteur de virtualisation proprement dit dont de très larges pans sont communs avec VMware Workstation et VMware vSphere. De plus cette équipe "HostedUI" a été remplacée par une équipe de développement indienne.

avatar Maxi93 | 

Une raison de plus pour rester sur 11 alors

avatar menestrelo | 

c

avatar totonix | 

Absolument zéro problème avec fusion et ce depuis des années.

CONNEXION UTILISATEUR