Affinity Designer : deux nouvelles fonctions pour la version 1.5

Mickaël Bazoge |

Le studio Serif continue d’améliorer son (déjà très bon) outil de dessin vectoriel Affinity Designer. D’ici le mois d’août, le logiciel sera proposé dans une version 1.5 qui apportera entre autres deux nouveautés d’importance. La première, Symbols, sera particulièrement utile aux graphistes qui utilisent un même objet plusieurs fois dans une composition : les modifications apportées à un symbole se répercuteront sur toutes les instances de l’objet.

Plus original encore, la fonction Constraints offrira la possibilité de contrôler la position ou la taille d’un objet par rapport à son conteneur. Dit autrement, c’est un moyen de modifier une composition de manière responsive. Une image valant mieux qu’un long discours, Serif a réalisé une vidéo ci-dessus qui donne à voir les deux fonctionnalités.

Symbols et Constraints feront leur apparition dans une version bêta d’Affinity Designer, qui sera disponible avant la fin du mois sur OS X et sur Windows.


avatar Hasgarn | 

Déjà une beta pour Windows ? Ça va vite chez Serif, didonc ^^'

avatar tomyj59 | 

Bonjour,
Tout d'abord merci pour cet article !
Juste une petite question : Est ce que cette version 1.5 d'Affinity Designer engendrera des frais supplémentaire ? Ayant déjà acheté le logiciel sur le Mac App Store j'aimerai pouvoir en bénéficier gratuitement ! Je me doute que vous auriez certainement spécifié le coût engendré si cela en avait un mais c'est pour en être sûr !
Merci par avance pour votre réponse !
Bonne journée, Tomyj59.

avatar frankm | 

Ca rebondit bien avec l'article sur Sketch.

avatar iPop | 

Vraiment superbe cette application.

avatar tomyj59 | 

Mais ne trouves-tu pas que Adobe reste tout de même au-dessus ?
Bien sûr ce n'est pas le même prix mais je trouve que Adobe, après utilisation des deux, reste plus pro... Ce n'est que mon avis mais c'est justement pour cela que je te demande :)

avatar megared | 

Perso je trouve que la différence est minime en terme de possibilités alors qu'en terme de prix il y a un gouffre entre les deux. Je n'utilise plus qu'affinity. Après ça demande un petit temps d'adaptation mais avec le temps c'est la suite Adobe qui me semble plus compliquée à utiliser.

avatar tomyj59 | 

Ouais c'est sûr que le temps d'adaptation je galère personnellement... Les seuls "tutos" que je trouve sont sur la suite Adobe alors c'est un peu compliqué de savoir comme faire si ou ça sur Affinity, je sais qu'il existe des "tutos" mais en anglais donc j'ai du mal ahah !

avatar occam | 

@tomyj59 : megared a raison.

Je viens juste de coordonner un projet qui s'est achevé à minuit. La partie dessin comprend deux volets :
• dessin architectural en VectorWorks ;
• illustrations en PostScript.

Les gens qui travaillaient sur Illustrator avaient différentes générations : CC, CS6, CS5, même une collaboratrice encore sur CS3. D'où pagaille, et plus petit dénominateur commun. Plus le projet avançait sous pression, plus la pagaille augmentait. Pour questions de budget et autres, pas question que tout le monde se mette à niveau sur le CC actuel. Il y a 10 jours, en désespoir de cause, j'ai mis tout le monde sur Affinity Designer (et Photo, pour ceux qui avaient à traiter des images en surimpression).
Après 36h de balbutiements, pagaille finie. Projet abouti. Deadline respecté.

J'ignore si les collaboratrices qui ont déjà Adobe CC, mais qui n'utilisent en fait que PhotoShop, Illustrator et Acrobat, voudront renoncer à renouveler leur abonnement. Pour tous les autres, plus question de passer de CS5/6 à CC : Affinity fait l'affaire, et a passé ses épreuves. Si Serif Labs nous donne aussi un Affinity Publisher qui puisse remplacer Indesign, il n'y aura plus grand monde dans notre projet pour regretter Adobe.

avatar oomu | 

les deux sont aussi pros l'une que l'autre (même cible).

qu'appelez vous "Adobe" ? Adobe Illustrator ou Adobe CC ?

Adobe CC reste à plusieurs décennies cumulées d'avances. Adobe CC permet d'animer, d'écrire des sites web responsives, d'ajouter un gros nez rouge à un clown et de partager ses assets à travers son équipe corporate via un service en ligne depuis une tablette dans le train.
Affinity Designer ne permet pas d'animer ni de monter une bande annonce de cinéma. Très limité.

Plus sérieusement, si on compare Affinity Designer à Adobe Illustrator, cela devient beaucoup plus raisonnable: le logiciel est rapide et contient quasi toutes les fonctionnalités attendues. Le prix est lui aussi beaucoup plus raisonnable: inutile de souscrire à tout Adobe CC juste pour un bon logiciel de travail vectoriel.

Adobe Illustrator a tout de même presque 30 ans de développement derrière lui. Personne n'arrivera à rattraper 30 ans.

Après, y a les autres solutions du marché.

avatar tomyj59 | 

Je voulais bien sûr parler d'Adobe Illustrator, on ne peut pas comparer ce qui n'est pas comparable, on est bien d'accord là dessus !
Personnellement j'utilise plus Photoshop que Illustrator, pour des retouches photos etc... Mais je trouve que l'équivalent de Photoshop pour Affinity : Affinity Photo est bien plus difficile d'utilisation... Un simple exemple, je n'arrive jamais à utiliser la baguette magique sur Affinity, elle qui est si simple d'utilisation sur Adobe...
Après je ne m'y connais pas beaucoup, je ne suis pas du tout pro, je m'intéresse simplement :)

avatar occam | 

« Adobe Illustrator a tout de même presque 30 ans de développement derrière lui. Personne n'arrivera à rattraper 30 ans. »

C'est à peu près ce qu'on dit à chaque fois que quelqu'un lance un produit plus simple, plus performant et moins cher. Exemple : Wozniak et son Integrated Woz Machine.

En informatique, 30 ans de développement, ça peut aussi signifier 30 ans de mauvaises habitudes accumulées. Et un management qui rechigne à tout remettre à plat, because Sunk Cost Fallacy.

avatar hawker | 

Aucun logiciels Adobe n'est utilisé dans le cinema, a part photoshop pour les mattepainters, et encore.

avatar enka | 

Hi hi hi, qu'est ce qu'on se marre à lire des commentaires comme ça :D
Et en plus ça n'a aucun rapport avec le sujet !

avatar ziggyspider | 

C'est sur que pour la gestion des couleurs, de la surimpression, ou des outils d'affichage des séparations, Illustrator est au dessus. Mais tout le monde n'a pas besoin de ces fonctions. AD a une place de choix dans le vectoriel.

avatar Simeon | 

La fonction Constraints devrait faire des merveilles en intégration avec le futur Publisher (qui doit sortir l'année prochaine si je ne m'abuse).

avatar phychi1 | 

Super logiciel que j'utilise pour tous mes schémas de cours mais....ON VEUT DES FLECHES sur n'importe quelle ligne ! Pitié !

J'avais les flèches dans Corel Draw dans le passé (ça fait un bout de temps !) et sur Affinité Designer ça me manque vraiment beaucoup beaucoup.

Bon, il y'a une sorte d'outils "flèche" mais ça ne fait que des flèches droites et c'est galère pour les annotations...

avatar nicolas | 

Il manque tjs le support du DWG et du DXF...

avatar EBLIS | 

Ces fonctions me rappelle très fortement Flash dans lequel je les ai vues intégrées il y a 15 ans.

avatar tekikou | 

Ce soft est une dinguerie.
Il ne manquera plus que le background blur pour dire définitivement adieu à Sketch.

avatar copoli | 

Je suis de plus intéressé par ce soft. Par contre, dans Illustrator j'adore la fonction vectorisation. Cette fonction est-elle disponible dans Affinity Designer ? Merci pour vos réponses

avatar Thibs69 | 

@copoli :
J'ai AD sur mon MBPr et même si j'apprécie énormément ce logiciel, la fonction VECTORISATION me manque INFINIMENT ! Elle n'a malheureusement pas l'air d'être au menu pour la 1.5, elle est pourtant fondamentale...

avatar iAnn | 

@ copoli

Vectorisation du texte ? oui.

avatar copoli | 

Merci @iAnn, c'est surtout comme @Thibs69 la fonction vectorisation d'une image est vraiment géniale dans Illustrator. Après il existe peut être d'autres applis pour faire cette fonction uniquement...

avatar lolodigital78 | 

Quid de l'intégration des scripts ? Et de leur comparabilité avec ceux de Adobe ? Là. J'adopte.

avatar marc_os | 

De manière "responsive"....
Vous ne savez pas le dire en français ?

avatar lenogre | 

J'utilise AD tous les jours. Je fais du design et mes dessins sont exportés en png pour être inclus dans des pdf générés avec indesign.

Globalement, j'ai été conquis dès la 1ère heure. Après plus de 20 ans avec AI, j'ai vu une vraie différence. Bon je suis toujours en CS4 donc certaines choses ont sans doute évolué positivement avec la CC mais avouons que Adobe a fait payer et fait toujours payer très cher.

De nombreuses fonctions sont encore absentes dans AD (filtres de déformation, dégradés de formes, vectorisation d'images), certaines manips impossibles (on ne peut pas agir sur une partie d'objet en mode points - mise à l'échelle, rotation par ex) MAIS le copier/coller AD <> AI est totalement transparent. En fait c'est ça qui m'a fait définitivement adopté AD.
Au moindre blocage, je fais un saut dans AI et l'affaire est réglée.

Le seul bémol structurel concernant AD, c'est la sélection d'objets. Outre le fait qu'on ne peut pas encore faire de sélection suivant la couleur du fond, son contour ou son épaisseur (mais je crois que c'est dans les tuyaux), la simple sélection en cliquant sur un objet s'avère parfois rigoureusement impossible. Il faut alors passer par le gestionnaire d'objet et ouvrir les hiérarchies. Il n'y a pas non plus de recherche par nom, ce qui rend la manip chronophage. De par ce défaut, on passe beaucoup de temps à nommer ses objets et les organiser, hiérarchiser correctement contrairement à AI.

Malgré ce gros défaut, tout va plus vite et tout est plus beau avec AD : les effets sont de toute beauté et se calculent quasi instantanément, les corrections colorimétriques évitent un logiciel tiers et on peut basculer dans une autre interface (pixel personna) pour faire des sélections progressives comme dans Photoshop.

Au niveau productivité, j'ai gagné un temps phénoménal car pour un même produit je fais souvent des déclinaisons de couleur et un simple calque de réglage de couleur fait le job.

Conclusion : commencez à oublier AI.

avatar BDG | 

Bonjour lonogre,

Quand j'ai ce problème sur ce point :

la simple sélection en cliquant sur un objet s'avère parfois rigoureusement impossible.

Je fais un cmd+y pour sélectionner mon objet, pratique également dans le cas d'un groupe d'objets, cela évite les doubles cliques.

avatar lenogre | 

La beta 1.5 est sortie.
Ma fonction préférée : "Instantané" qui permet d'enregistrer son job à un boulot donné. Super pratique quand on a un produit composé de plusieurs parties et que le client demande un panachage de couleur. Ça va me faire gagner un temps fou et m'éviter de faire des erreurs (mauvais calque activé ou oublié).

On a aussi les symboles (ou instance selon la terminologie de certains logiciels). J'ai pas encore pigé le process. Ça me semble plus évident dans cinema4d.

Nouveaux outils de contraintes. Le comportement du snap m'a l'air de mieux fonctionner (dans la 1.4, certains objets refusent obstinément de servir de point d'accroche, c'est très pénible).

Un outil Pipette

Le bidule Responsive. Peu utile pour moi mais je comprends que ça fasse des heureux

Une bibli pour créer et ranger ses objets (une bibli iOs est déjà dispo)

Voilà, amusez-vous bien.

ATTENTION : pas de possibilité d'ouvrir un doc 1.5 dans 1.4.

avatar BDG | 

Bonjour,

Moi aussi j'avais des difficultés à comprendre les symboles, je trouvé cette vidéo qui présente différents exemples : https://www.youtube.com/watch?v=oh8YOzB7IQk

CONNEXION UTILISATEUR