TextExpander abandonne iCloud et Dropbox et arrive sur Windows

Florian Innocente |

Smile Software, l’éditeur de TextExpander, lance une version bêta pour Windows, il change de modèle économique et laisse tomber Dropbox ainsi qu’iCloud. Les fidèles de cette application sophistiquée qui permet d’associer toutes sortes de contenus à des raccourcis clavier — pour gagner du temps dans la frappe, ou éviter de ressaisir constamment les mêmes infos — risquent de faire la grimace.

TextExpander sur Mac — Cliquer pour agrandir

Côté pile, trois nouvelles versions sont disponibles gratuitement, avec un léger lifting d’interface et une nouvelle icône : TextExpander 4 pour iOS 9, TextExpander 6 pour OS X Yosemite/El Capitan [6.0 — 7,6 Mo] et une bêta pour Windows 7 minimum [600 Ko]

Côté face… tout change. TextExpander sait toujours synchroniser entre différents postes et appareils iOS la liste des abréviations que l’on a patiemment constituée, mais Dropbox et iCloud se sont envolés. L’éditeur les a purement et simplement remplacés par TextExpander.com, son propre système de sauvegarde et de synchronisation en ligne.

Utilisation de TextExpander pour rédiger un tweet

Avantage, on peut accéder à ses raccourcis depuis n’importe quel navigateur web, les modifier, supprimer ou en ajouter. Les changements seront répercutés vers les clients installés. Inconvénient, on n’a pas d’autre choix que d’en passer par ce nouveau service qui repose sur un abonnement payant.

Auparavant, on achetait une licence du logiciel et en cas de besoin d’une synchronisation entre deux Mac, on utilisait les réglages Dropbox ou iCloud intégrés. C’est fini, TextExpander et TextExpander.com sont indissociables. Lorsqu’on lance TextExpander 6 sur son Mac, la première chose demandée est de s’identifier, impossible de passer outre.

Dropbox et iCloud on disparu des options, il faut un compte payant TextExpander.com pour utiliser le logiciel — Cliquer pour agrandir

L’éditeur met également en place une formule pour les groupes de travail, lorsqu’il faut partager des listes d’abréviations entre plusieurs utilisateurs, rédacteurs. L’interface web permet d’administrer les comptes de chacun et de choisir qui a accès à telle ou telle abréviation.

Abonnement obligatoire

Combien cela va-t-il coûter ? Comptez 3,96 $ par mois pour un abonnement annuel ou 4,95 $ par mois sans engagement. La formule de groupe est facturée 7,96 $ par mois et par utilisateur avec un abonnement d’un an ou 9,95 $ sans engagement. Cela inclut des mises à jour perpétuelles.

Les titulaires d’une licence individuelle ont droit à une remise de 50 % pendant un an sur la formule annuelle. Quant à ceux qui ont acheté TextExpander après le 1 décembre dernier, leur numéro de licence leur donne droit à 3 mois d’essai gratuit (les nouveaux venus peuvent le tester pendant 30 jours).

Les versions actuelles de TextExpander — 5 sur Mac et 3 sur iOS — vont bien sûr continuer de fonctionner. Tout le monde n’a pas forcément besoin de ce nouveau service ou envie d’un abonnement. Mais Smile prévient qu’il n’assurera leur support technique que pour iOS 9 et El Capitan. Si demain leurs successeurs cassent la compatibilité avec TextExpander, il n’y aura d’autre choix que d’aller vers la concurrence (comme Typinator, TypeIt4Me) ou s’en tenir à la fonction d’abréviations d’OS X si elle n’est pas trop basique pour vos besoins.

L’approche de Smile évoque, pour partie, celle de Day One, l’application pour créer un journal personnel. L’éditeur a récemment abandonné iCloud et Dropbox au profit de son propre moteur de synchronisation, expliquant que de futures fonctions en dépendaient. Mais au moins, le modèle économique n’a pas bougé. L’application est restée payante et utilisable sans cette fonction, par ailleurs gratuite aussi. Ce qui n’a pas empêché des utilisateurs fidèles de pester contre cette évolution technique.

Pas sûr que ceux de TextExpander accueillent mieux la nouvelle au vu des changements plus radicaux instaurés. Il faut croire que Smile était arrivé dans une forme d’impasse économique pour faire évoluer son outil et recruter de nouveaux utilisateurs. L’abonnement se sera présenté alors comme la seule solution viable à long terme, quitte à laisser des utilisateurs sur le bas côté.

avatar gwen | 

Mais c'est horriblement cher.

À l'année ça aurait pu passer, mais le tarif au mois c'est du racket. L'avenir nous dira si des clients sont prêts à payer un tel prix pour un service aussi basic et surtout facilement remplaçable.

avatar polop35 | 

Ce sera sans moi.
Je continuerai à utiliser les versions Mac et iOS précédentes.

avatar Iounmoutef | 

À ce prix, ce sera aussi sans moi. Presqu'aussi cher qu'un abonnement à Deezer !

avatar occam | 

Qu'ils abandonnent iCloud, cela se comprend — who wouldn't ?
Dropbox, passe encore.

Mais qu'ils se prennent pour Adobe, ça pousse le bouchon au milieu du Pacifique.
C'était pas le bon jour chez Smile pour commencer à sniffer de la colle, hein ?

avatar ckermo80Dqy | 

Pas question que je prenne un abonnement. Les éditeurs de soft commencent tous à débloquer.

avatar bordchamp | 

Pour ce prix-là, je reste sur la version 5 et si plus tard il le faut absolument, alors je les quitterai pour des cieux numériques plus cléments.

avatar fte | 

Quelques abos c'est tenable et parfois bienvenu. Mais pour un utilitaire, c'est plus discutable.

Que la formule business soit sur abonnement, à l'image de 1Password, et qui propose un modèle de partage et de collab, ma foi, pourquoi pas.

Mais en individuel, sans moi.

avatar weagt | 

Et un de plus qui se met à l'abonnement.

Ca va finir par faire vraiment cher au mois tous ces services.

avatar oomu | 

"Cela inclut des mises à jour perpétuelles."

perpétuelle signifiant: jusqu'à ce que ça change d'avis ;)

avatar MiB42 | 

Du grand n'importe quoi chez Smile ... version 5 sur Mac et 3 sur iOS et le jour où plus rien ne marchera, adieu.

avatar defre2937 | 

Je ne passerai pas sur la nouvelle version et lorsqu'il ne sera plus possible de l'utiliser avec les nouvelles versions de mac os, j'irai voir ailleurs si l'herbe est plus verte....

Je veux bien payer le logiciel, ce n'est pas le problème mais là 95€ à l'année, faut pas déconner !

Autant je peux comprendre l'abandon de la synchro icloud autant l'abandon de dropbox me parait discutable.

Donc la nouvelle version ce sera sans moi...

avatar Khefin | 

Soyons précis, 4 $ par mois si on prend un abonnement annuel, ça donne 42 € par an, pas 95.

En somme, la seule nouveauté est la version Windows. C’est vrai que c’est léger pour nous pousser à migrer vers l’abonnement.

avatar defre2937 | 

Autant pour moi, j'ai pris le tarif groupe au lieu du tarif individuel.
Enfin 47$ annuel c'est pas donné ! Pour moi ça ne change rien, ce sera sans moi....

avatar MiB42 | 

Ils demandent du feedback ... pour ma part c'est fait, et en résumé, je leur demande s'ils ne sont pas devenus fous avec cette politique de license

avatar Rikly | 

Stop au racket des éditeurs de logiciels. Ce sera sans moi !

avatar legallou | 

Déjà que je boycotte iCloud, ce n'est pas pour aller sur leur nuage. Finalement, c'est une raison de plus pour que je reste sur ma Mavericks.

avatar michelgoldbergjazz | 

Adios!

avatar duc998 | 

Je passe mon tour. C'est bien trop cher, même si ce soft fait gagner beaucoup de temps. Il existe une concurrence que je vais tester de ce pas.

avatar Corentin Cras-Méneur | 

Pareil… Outre le fait que je suis allergique au modèle d'abonnement auxquels ils essayent de nous faire souscrire de force, leurs prix sont exorbitants pour le service offert !

avatar jmbclub | 

Sans moi. Buy text expander va se transformer en bye text expander !

avatar fygma | 

Pour les déçus, aText qui n'a pas la couverture médiatique qu'il mériterait.

avatar Shralldam | 

Ils ont beau s'appeler Smile on my Mac, m'est avis que vu la grogne des utilisateurs, ils ne vont pas rigoler dans les jours qui viennent.

Pour ma part, pas de mise à jour également. Tant que la v5 fonctionne…

avatar FPC91150 | 

Sans l'ombre d'un doute : xType qui est efficace et gratuit
Sur Windows, il y a l'excellent Texter

avatar ludobubner | 

Adios amigos

avatar sergentPepper | 

Et bien moi ça m'intéresse. Le simple fait de la sortie d'une version Windows est un réel plus.
Quant à la nouvelle politique de prix, je ne trouve pas ça scandaleux du tout, surtout quand vous avez la version Mac, la version iOS et la (future) version Windows et qu'on sait pertinemment qu'il faut repasser à la caisse tous les ans ou presque pour des nouvelles versions.

Qui plus est, en tant que détenteur d'une licence Mac de TE, la première année est à moitié prix.

Après il est vrai que l'annonce est un brin...brutale et inatttendue.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR