Le client mail Nylas N1 financé avec un abonnement

Nicolas Furno |

Parmi les clients mail sortis récemment, Nylas N1 est sans conteste l’un des plus intéressants. Open-source et multiplateforme, il se distingue aussi par une multitude de fonctions avancées, comme l’envoi différé des mails, un suivi de lecture ou encore un système de rappels à la Mailbox. Pour offrir toutes ces fonctions, le logiciel dépend du Nylas Cloud, des serveurs qui servent d’intermédiaires entre votre boîte mail locale et le service utilisé (Gmail, iCloud, Outlook, etc.).

L’une des nouveautés attendues prochainement de Nylas N1 : le publipostage.
L’une des nouveautés attendues prochainement de Nylas N1 : le publipostage.

Nylas N1 est peut-être un projet libre avec son code source disponible intégralement sur GitHub, il n’en reste pas moins le produit d’une entreprise qui cherche la rentabilité. Il faut en particulier payer les serveurs sur lesquels s’est construit le Nylas Cloud, une installation complexe et coûteuse. Le succès de la bêta a été tel que ses concepteurs ont été contraints plus rapidement que prévu de trouver des solutions pour rentabiliser leur produit.

Cette solution, c’est un abonnement mensuel qui sera obligatoire pour exploiter toutes les fonctions de Nylas N1. Le logiciel lui-même restera gratuit et libre, mais les fonctions adossées au nuage nécessiteront un compte et elles seront payantes. Il faudra compter 7 $ par mois avec des tarifs qui restent à annoncer pour les entreprises et groupes d’utilisateurs. Pour remercier ses premiers utilisateurs, les concepteurs offrent l’abonnement pendant un an. Pour en bénéficier, il faut utiliser Nylas N1 avant le mois de mai.

Autre nouveauté attendue, mais réservée aux abonnés payants : un panneau de statut pour suivre l’état de tous les mails envoyés.
Autre nouveauté attendue, mais réservée aux abonnés payants : un panneau de statut pour suivre l’état de tous les mails envoyés.

Si vous ne souhaitez pas payer, vous pourrez continuer à utiliser les fonctions de base passées la première année. Nylas N1 reste intéressant, même coupé de son nuage : on perd les fonctions de suivi de lecture (est-ce qu’un mail a été lu, est-ce que le lien a été ouvert), l’envoi différé ou encore le publipostage qui sera ajouté très prochainement.

Le logiciel reste compatible avec OS X, Windows et Linux, toujours uniquement en anglais à ce stade.


avatar andr3 | 

Un peu ras-le-bol de ces solutions mails et autres qui doivent absolument faire transiter les informations par leurs propres serveurs (spark, nylas, ...).

avatar marc_os | 

« le logiciel dépend du Nylas Cloud, des serveurs qui servent d’intermédiaires entre votre boîte mail locale et le service utilisé »

Donc faut payer ET donner ses données.
Non merci. C'est gentil, mais ce sera sans moi.

avatar Avenger | 

Je rejoins andr3 et marc_os...

Je ne parviens pas à comprendre ce qui peut motiver quelqu'un à prendre un tel service! C'est comme si je payait une société extérieure pour récolter mon courrier postal afin de venir le déposer, au final, dans ma boîte aux lettres! Ce que le facteur fait sans que cela me coûte de l'argent!
Le seul truc de bien, c'est l'interface de leur application, qui est bien sympathique. Pour le reste, aucun intérêt.

Tout comme les nombreux services internet dont la création du compte passe impérativement par l'accès à son compte Facebook. Cela devrait être purement et simplement être interdit.

Et après, on vient "gueuler" sur les problèmes de confidentialité de Google.

avatar mistermicro.fr | 

Encore un truc en abonnement... Et bien bye bye, sans moi

A la fin du mois tous ces petits abonnements ça commence a faire très cher, idem sur la durée, donc en attendant je reste sur le couple Mail / Thunderbird (ce dernier pratique pour son côté multiplateforme est ses accusés de réception...

CONNEXION UTILISATEUR