Acorn 5.2 gère toutes les couleurs des nouveaux iMac 27 pouces

Nicolas Furno |

Les iMac Retina 27 pouces de dernière génération, sortis cet automne, marquent une étape importante pour les utilisateurs les plus exigeants en matière de colorimétrie. Leurs écrans et OS X encodent désormais les couleurs sur 10 bits, au lieu de 8 bits « seulement » sur leurs prédécesseurs, et sur tous les autres Mac. Concrètement, on peut afficher plus d’un milliard de couleurs différentes sur cet écran, avec à la clé des couleurs plus fidèles sur les photos (lire : L’iMac Retina 5K passe à 10 bits, pas l’iMac Retina 4K).

Pour bénéficier de cette nouveauté, Apple devait passer son matériel et son système au 10 bits. C’était la condition nécessaire, mais pas suffisante : il faut aussi que les logiciels s’adaptent et gèrent toutes ces couleurs. Adobe était en avance sur ce point et Photoshop, Premiere Pro et After Effects sont compatibles depuis la CS6. Il fallait pour cela un PC sous Windows (qui prend en charge le 10 bits depuis Windows 7) et une carte graphique compatible reliée à un moniteur compatible.

Sur Mac, ces logiciels devraient permettre de travailler en 10 bits, mais les concurrents d’Adobe se préparent aussi. L’excellent éditeur d’images Acorn propose dès maintenant une version compatible avec les couleurs 10 bits. La 5.2 est encore en bêta, mais on peut l’utiliser dès maintenant en la récupérant sur cette page (si vous avez acheté le logiciel sur le Mac App Store, vous pouvez utiliser cette version pendant deux semaines).

L’autre nouveauté de la version 5.2, c’est le sélecteur de couleur (en bas à gauche) qui a été modifié pour mieux faire comprendre que l’on peut agir séparément sur la couleur de contour et celle de remplissage. Cliquer pour agrandir

La nouveauté la plus importante de cette mise à jour est la prise en charge du 10 bits. Acorn sait lui aussi gérer le milliard de couleurs (1 073 741 824, si l’on veut être très précis) nécessaires et, à condition de travailler avec des images qui en tirent parti, on devrait voir la différence sur les nouveaux iMac. Pour les photos, il faut un appareil capable d’enregistrer les clichés en RAW 14 bits, ce qui reste encore assez rare.

Néanmoins, la mise à jour est aussi intéressante si vous générez des dégradés avec Acorn. Là où l’on pouvait obtenir un résultat pas parfaitement net avec des couleurs 8 bits, et notamment un effet d’escalier sur certaines transitions, on devrait avoir un résultat totalement fluide. C’est quelque chose d’impossible à montrer sans un iMac Retina de dernière génération, mais le créateur d’Acorn propose des fichiers pour tester sur sa machine

Pour en bénéficier, il faut au minimum OS X 10.11.1, mais mieux vaut passer à la bêta d’OS X 10.11.2 qui corrige certains bugs. Par ailleurs, il faut penser à créer des documents avec une profondeur d’image de 16 bpc (on a l’option dans le panneau de création). Ce qui génère aussi des fichiers beaucoup plus lourds à la sauvegarde.

On attend maintenant que les autres éditeurs d’image passent aux couleurs 10 bits. On imagine que Pixelmator s’y mettra rapidement et on sait que les logiciels Affinity sortiront leurs mises à jour d’ici la fin de l’année. On ne sait pas où en est Apple sur ce point, la gestion du 10 bit serait très utile au moins dans Photos, mais aussi dans Final Cut Pro.


avatar YARK | 

Encore un concours de bits...

avatar oomu | 

non.

Les concours, c'est quand je me battais dans la récré entre l'amstrad 464 et le commodore 64. "+ de bits de couleurs !" "mais - de bits pour le son pauvre sourd !" "-pauvre aveugle !" "-tueur de Beethoven !" "-tueur de Van Gogh !" paf pif pouf.
(bon ptet que la fin est un poil exagéré, mais je me rappelle bien qu'on se disputait sur des priorités différentes en réalité).

maintenant, le 10b et le 1 milliard de couleurs:

OUI CA SE VOIT !

Ptet pas pour jouer à Overwatch et éclater les pauvres losers d'en face.

Mais l'oeil humain voit la différence. On le voit quand on peint, en photographie, en rendu d'image de synthèse et sur les films.

L'oeil est très sensible sur certaines parties du spectre. Le Vert typiquement.

On a très souvent des dégradés dégueulasses sur les verts.

Parce que les ingénieurs sont des TRUFFES en art et biologie. Les couleurs sur 24b sont réparties égalitairement sans aucune considération que ça va servir pour des humains (ce fut le même gag qui fit choisir les infâmes couleurs CGA et EGA).

Alors qu'en réalité on aurait pu négliger certaines couleurs pour rajouter plus de précisions sur d'autres.

sur 10b, on contourne cela. Les verts ont bien plus de variations, les dégradés sont plus doux, on a plus de dynamique, c'est mieux.

-
et essentiellement TOUT est concours de BITS.

En ce moment même je fais un concours de BITS : remplir le + possible ce formulaire de exactement 2000 caractères codés en BITS.

Aie. reste 493 caractères...hmm vite une anecdote absurde avec une citation farfelue d'un auteur perdu des années 70... matin! quel site!

avatar YARK | 

Ce n'était que pour essayer de faire un "bon" mot Oomu.
Bien sûr que cela ne peut être mieux puisqu'on élargit le gamut.

avatar oomu | 

un bon mot, un bon mot, on dit des bons mots et à l'autre bout du monde c'est la Dexintox TOTALE, alors non mOssieur on laisse pas passer ! *part grommeler avec sa canne sur l'état de la jeunesse et la dégénérescence de Startrek* :)

avatar GoKart | 

Je doute qu'un quelconque utilisateur de Photos se rende compte d'une différence, vu à qui cette (daube d') application s'adresse ......

Rendez nous Aperture !!

:-(

avatar oomu | 

tout utilisateur de lightroom ou de affinity s'en apercevra. Sinon pourquoi diantre se fatiguer avec tout ce bazar.

-
toute façon, moi.. j'ai déjà mon budget pour racheter télé HDR, lecteur HDR, chips gout traditionnel HDR pour enfin l'ultime nouvelle finale une de + édition de... Blade Runner en HDR ! RAAAh
alors le 10b sur ordi ? bien sur que ça me plairait.

Rien qu'en CGI c'est cool.

avatar Feflefoo | 

Incroyable. A chaque fois que vous parlez de couleurs et d'écrans, vous racontez des bêtises... La question des affichages en 10 bits est abordée notamment dans cet (excellent) ouvrage : http://www.eyrolles.com/Loisirs/Livre/la-gestion-des-couleurs-pour-les-photographes-les-graphistes-et-le-prepresse-9782212132977

La technologie des affichages en 10bits, destinée à proposer de meilleurs dégradés et, de façon générale, une meilleure gestion des écrans après étalonnage et caractérisation, n'a rien à voir avec la profondeur de codage des fichiers RAW (12, 14 ou 16 bits suivant les fabricants).

De la même façon, vos avis sur la qualité des écrans Apple vous décrédibilisent beaucoup. Leurs écrans ne sont pas mauvais pour un usage grand public, mais n'ont STRICTEMENT rien de comparable à des écrans destinés aux arts graphiques. Les espaces de couleur gérés tiennent de la blague. Soyons sérieux, Apple se découvre soudain une fascination pour le standard DCI-P3 ? C'est tout simplement parce qu'ils ne peuvent pas, à un coût raisonnable, s'approcher d'une couverture descente de l'espace Adobe RGB(1998). Quant au reste : écran brillant, non uniformité de la luminosité, possibilités de réglage ultra-limitées... Ne parlons même pas des pseudo-niveaux de contraste qui ne riment à rien, et des niveaux de luminosité rédhibitoires pour une activité photo... De la blague. Mais vous courrez, et les dithyrambes pleuvent...

Bien le bonsoir.

CONNEXION UTILISATEUR