Safari 9 : du Force Touch... et des extensions qui bloquent la pub ?

Stéphane Moussie |

Dans OS X El Capitan, Safari gagne quelques fonctions appréciables, comme le fait de pouvoir épingler des onglets et la possibilité de couper facilement le son d'une page web. Si ces fonctions, sur lesquelles on reviendra en détail dans un prochain article, ne sont pas inédites (elles existent depuis plus ou moins longtemps dans les navigateurs concurrents), Safari 9 intègre aussi des nouveautés exclusives.

C'est le cas de la prise en charge de Force Touch. Avec du JavaScript, les développeurs de sites web peuvent tirer parti du trackpad Force Touch du MacBook et des MacBook Pro (et des futurs terminaux iOS ?) pour réaliser certaines actions.

Apple prend comme exemple une mosaïque de photos. Un clic normal sur une photo affiche celle-ci en intégralité. Un clic forcé (on clique une première fois, puis en appuyant plus fort on réalise un second clic) permet, lui, de marquer la photo en favoris.

On a attribué un cœur à la photo du milieu en faisant un clic forcé dessus.

Le problème du clic forcé, c'est que rien n'indique quand il est possible d'en faire un. Au début, on se retrouve à faire des clics forcés un peu partout dans OS X et les applications pour voir si cela fait quelque chose. Si en plus il faut tâtonner sur chaque page web... Dans l'exemple de la mosaïque de photos, une icône de cœur dans le coin de chaque image (voire qui apparait au survol) serait bien plus accessible.

Apple donne deux autres exemples : l'ouverture d'un lien dans une nouvelle fenêtre quand on fait un clic forcé (ce geste est pourtant associé par défaut avec l'ouverture d'une fenêtre flottante...) et l'accélération de la lecture d'une vidéo quand on appuie plus fort.

La prise en charge de Force Touch dans Safari 9 se limite à la reconnaissance d'une pression plus forte sur le trackpad. Pas question, pour l'instant, de faire ressentir physiquement une interaction quelconque, comme iMovie ou Photos le font.

Parmi les autres nouveautés sous le capot de Safari 9, il y a le support du FairPlay Streaming, un DRM pour la diffusion de vidéo en streaming. Toujours concernant la vidéo, les développeurs web ont la possibilité de rendre les vidéos intégrées à leurs sites compatibles avec AirPlay. Il faut pour cela du HTML5 et un peu de JavaScript. Ils peuvent aussi détacher leurs vidéos dans une fenêtre flottante (Picture in Picture).

Les développeurs ont par ailleurs droit à un mode pour basculer rapidement entre les différentes définitions des terminaux iOS et écrans de bureau afin faciliter la création de sites adaptatifs (capture ci-dessous) et à un inspecteur web redessiné et avec des onglets.

Cliquer pour agrandir

Mais la nouveauté la plus surprenante, c'est la possibilité donnée aux extensions de bloquer des éléments d'une page. Que ce soit sur OS X ou iOS, l'API Content Blocking « donne aux extensions un moyen rapide et efficace pour bloquer les cookies, images, ressources, pop-ups et autres contenus », indique Apple.

Pour cela, l'extension doit fournir un fichier JSON à Safari spécifiant quels contenus bloquer. Le navigateur prend ensuite en compte ces règles et bloque ledit contenu. Il s'agit effectivement d'une méthode plus commode qu'actuellement où l'extension doit bloquer elle-même chaque requête et injecter du CSS pour masquer les éléments.

Telle qu'elle est décrite, cette nouvelle API permettrait donc à une extension de bloquer efficacement la pub dans Safari (OS X et iOS). Reste à voir si la firme de Cupertino autorisera ce type d'usage. Toutes les extensions de Safari doivent dorénavant passer par elle pour être signées et hébergées.

avatar demop | 

MDR
C'est Google qui va tirer la gueule

avatar olaola | 

L'essentiel des sites web se financent par la pub, pas juste Google

avatar frankm | 

C'est peut être bien Google qui est ciblé !

avatar fousfous | 

Vivement que ça sorte alors, mais du coup les applications remplis de pub ne vont plus être utilisé. Dommage pour vous et vos pub vidéo de merde

avatar Rez2a | 

@fousfous :
Super troll mais il faut apprendre à lire : ça concerne Safari, donc jusqu'à preuve du contraire les applications sont épargnées.
C'est quand même osé de la part d'Apple, ils veulent vraiment faire chier Google, il ne leur manque plus que le moteur de recherche et imposer iAd dans les applis.

avatar frankm | 

Virer toutes les Apps Google, empêcher les comptes GMail, etc...

avatar brunitou2 | 

J'ai déjà ça sur mon ipad jailbreaké et je ne voudrais pas revenir en arrière! Heureusement que je n'en ai pas besoin sur l'iPhone (ainsi je peux au moins continuer à tester les iOS tous frais et tout bugués;))

avatar Apollo11 | 

Parlant de bloquer les pubs, je suis passé à uBlock.

Beaucoup moins gourmand en ressources que AdBlock ou AdBlock Plus.

Disponible sur la page des extensions de Safari.

avatar drikos | 

+ 1000

C'est fou la différence entre ublock et ABP ou Adblock niveau ressources. Et le blockage des pubs est identique.

avatar yorick | 

Merci pour votre retour.
Je ne connaissais pas. Je test.

avatar albert-a-l-ouet | 

Moi je serais le 1er a utiliser un bloquer de pub sur iPhone et iPad, il y a des sites qui en abuse franchement et sa en devient honteux. Quand il s'agit s'une bannière ou d'une video sur le coté ''qui ne se lance pas toute seule'' sa ne me dérange pas, mais il y a des site/application, quand on rentre dessus c'est Hollywood, on se tape des video/images parfois pas spécialement court et même limite par rapport au contenus du site/application.

Le confort d'utilisation de safari sur iOS est trop souvent gâcher par la publicité intrusive et sa consomme pas mal de Mo et Pourcentage de batterie...

avatar Orion | 

Ça existe et ça fonctionne très bien (sur WiFi uniquement) :
http://www.rtl.fr/culture/web-high-tech/weblock-vers-la-fin-des-publicit...

avatar stéphane83 | 

@Orion :
Exactement et la rapidité du navigateur est accélérée ! Vraiment top cette appli !

avatar albert-a-l-ouet | 

@Orion merci pour l'application, je connaissais pas du tout :D

avatar gela | 

@albert-a-l-ouet :
Oui, ces derniers temps je me disais que mon ipad n'était pratiquement plus utilisable avec des applis d'information. Liberation, figaro, Express et ici. J'ai installé Adblock. Ça change la vie. Vas-y les yeux fermés.

avatar gingko | 

@gela :
Une question ? Faut il laisser weblock tout le temps ouverte ?

avatar simnico971 | 

Pourquoi ne pas proposer un changement du pointeur quand on passe sur un contenu prenant en charge Force Touch, et ce dans tout le système ?
Contrairement aux menus contextuels (clic droit), qui sont disponibles quasiment partout dans le système d'exploitation et les applications, le « force clic » déclenche une action qu'on ne peut pas prévoir à l'avance.
Il y aurait donc aussi le problème de connaître l'action qui va être déclenchée.
Une idée serait justement d'utiliser les menus contextuels en mettant une petite icône à côté de l'action que déclenche Force Touch.
Cela pourrait servir d'aide la première fois qu'on utilise une application ou un élément du système, et de rappel par la suite !

avatar Pommeduverger | 

@simnico971 :

C'est un grande grande idée !!!!
Pourquoi on y a pas pensé plus tôt ? ...

(Je suis sérieux hein)

avatar stéphane83 | 

Ça serait sympa sur iOS 9 également

avatar stéphane83 | 

Sur iPad j'ai pas trouvé mieux pour l'instant : https://itunes.apple.com/us/app/weblock-adblock-for-ios/id558818638?mt=8

avatar cham | 

C'est peut-être en bloquant les pubs qu'iOS 9 nous fera gagner 1h d'autonomie...

avatar BrokenStones | 

Apple va bien emmerder Google avec ça !

avatar VanZoo | 

Je ne sais pas pour les sites web mais en tout cas, à la TV, ils n'ont qu'à moins se gaver tous ces porcs cupides et mettre moins de pub !

avatar Mopiu | 

Sur iPhone ce serait une bénédiction. Surfer sur internet depuis iOS est devenu un calvaire, entre les pages qui redirigent vers une application, les pubs qui s'affichent en énorme, les pop up...

avatar colossus928 | 

Les extensions non validées ne pourront pas être ajouté à Safari ?!
Genre AppStore ?

Sinon = +1 pour ublock
Et +1 pour l'idée du curseur modifié au survol d'une zone force touchable.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR