Microsoft Office largement sous-exploité en entreprise

François Tsunamida |

SoftWatch Technologies propose aux grandes entreprises ses services pour analyser et réduire leurs dépenses en achat de couteuses licences de logiciels (Software License Optimization). La cible numéro un de la solution logicielle de SoftWatch est les licences Microsoft. Certaines entreprises sont persuadées que leurs employés ont besoin de licences de bundle complet, comme Office Professional Plus Suite, alors que bien souvent ces dépenses se révèlent être de l’argent jeté par les fenêtres.

Les résultats provenant des logiciels développés par SoftWatch et installés pendant trois mois auprès de 51 entreprises de tailles mondiales (soit plus de 148 500 employés) ont révélé que 80 % des employés sont des « lights users » (« utilisateurs occasionnels »).

L’étude sur l’utilisation d’Office fournit une série d’informations intéressantes. Les employés des sociétés analysées ne passent en moyenne que 48 minutes sur des applications Microsoft Office, et la plupart du temps, il s’agit d’Outlook (gestionnaire de mails) avec 32 minutes par jour. PowerPoint n’a pas autant la cote qu’on aurait pu le penser : 43 % des employés ne l’utilisent jamais. D’autre part, la plupart des employés se servent des logiciels d’Office principalement pour les consulter et n’ont des fonctions de créations de documents ou de manipulations de ceux-ci que très limitées.

Dans les entreprises, les utilisateurs se servant réellement des applications d’Office représentent un faible pourcentage : 2 % des employés pour PowerPoint (2 minutes d’utilisation par jour en moyenne), 9 % pour Word (5 minutes d’utilisation quotidienne) et 19 % pour Excel utilisé 8 minutes par jour.

L’étude met à mal les arguments de Microsoft qui présente la suite Office comme indispensable pour les entreprises pour la création, l’édition et la communication de données entre les différents services et avec le monde extérieur.

Les conseils de SoftWatch aux entreprises voulant optimiser leurs dépenses ? Utiliser des applications gratuites (tel OpenOffice, iWork…) pour les utilisateurs ne se servant que peu des applications d’Office, ou ne recourant qu’à des fonctions simples. Ou bien acheter la licence d’une ou deux applications (Word, Excel, PowerPoint…) plutôt qu’un bundle avec une quantité de logiciels jamais utilisés. Il y a aussi la possibilité de recourir à des solutions « logiciel en tant que service » (« Software as a Service » ou SaaS, comme Google Apps).

Ces informations ne semblent pas être complètement une surprise pour Microsoft qui commercialise depuis 2011 une offre SaaS avec Office 365 répondant à certains manques et limitations des suites Office traditionnelles (utilisation sans limites de toutes les applications, applications « lecteur » permettant de consulter gratuitement des documents créés avec Office…). Mais selon SoftWatch, ce n’est pas suffisant : ses services et recommandations permettraient aux entreprises d’économiser 90 % de leurs dépenses actuelles en licences Office.


avatar umrk | 

On a le droit de dire qu on préfère LibreOffice à OpenOffice ?

avatar Ali Baba | 

@umrk :
Pourquoi on n'aurait pas le droit ?

avatar ericb2 | 

Absolument.

En fait, ce qui est important, c'est de rappeler qu'OpenOffice, c'est toujours sur http://www.openoffice.org qu'on le trouve, même si c'est maintenant la Fondation Apache qui s'en occupe.

Et pour être honnête, je préfère de loin OOoLight ( http://download.ooolight.org ) : pas aussi fonctionnel, mais avec l'éditeur d'équations intégré, et l'intégration du module de présentation qui permet de voir ses notes pendant que le public voit les diapos, je n'ai pas besoin d'une usine à gaz pour mes cours avec Impress ;-)

avatar RBC | 

Depuis le temps que je le dit...

avatar eilon | 

Cette étude doit être légèrement trafiquée (ce ne serait pas la première fois).
Quand on voit que le métier de SoftWatch est de faire transitionner les entreprises de Office vers Google Apps...

avatar Moonwalker | 

"transitionner" rien que ça.

avatar Akerloof (non vérifié) | 

tu as des sources pour affirmer ça?
Sinon qui selon toi qui doit déployer et financer ce genre d'enquêtes; Les producteurs de tabac, les compagnies d'exploration sous marine, une maison de couture ? Bref qui à part eux peut faire ce boulot?

avatar eilon | 

Si j'ai des sources pour affirmer ça ? Il faut cliquer sur l'hyperlien "Les résultats" dans l'article ci-dessus.

Voici le lien :
http://www.marketwired.com/press-release/softwatch-launches-unique-analytics-application-providing-real-usage-analysis-effective-1903397.htm

Je n'ai pas dit que c'était MARLBORO, EDF, ou ADIDAS qui devaient faire ces études. C'est normal que SoftWatch fasse cette étude. En revanche je dis simplement "les amis, faîtes attention, cette étude est probablement très orientée", voire trafiquée...!

avatar eilon | 

A part ça, il te suffisait aussi de taper http://www.softwatch.com/ et ensuite de lire le gros titre sur la page d'accueil :)
Bref...

avatar Akerloof (non vérifié) | 

Je te quote:

"Cette étude doit être légèrement trafiquée (ce ne serait pas la première fois)"

Donc tu affirme que l'étude doit être trafiqué et je demande des sources... et ensuite que ce n'est pas la premiere fois "qu'il" le font. Qui est le il ?? Soit tu parle de softwatch et là il faut apporter des preuves soit tu suppose que si la compagnie X a triché dans ses études dans le passé alors toute autre compagnie Z, W, etc...triche aussi. Bref dans les deux cas le raisonnement est assez limite pour rester courtois.

La raison pour laquelle j'ai demandé des sources de toutes ces affirmations c'est que je croyais que tu avais contrairement au autres sceptiques autre chose à apporter.

Et puis tu reste bloqué sur Google apps, pourtant ils recommandent aussi des solutions gratuites (comme iWork) et open source. Sinon pour info j'ai travaillé comme Market analyst dans le passé et il arrivait que des études soit tout simplement rangé au placard, et d'autres rapports soit mise en valeurs (transmit à la presse par exemple) mais j'ai jamais entendu parler d' études biaisées, ou pire falsifiées. La crédibilité dans l'entreprise est essentielle, sans compter que les rapports sont signé en interne (personne ne veut devenir la risée dans le secteur pour incompétence ou pire malhonnêteté).

avatar nikosfra06 | 

Ne serait-ce pas plutot les gens qui n'exploitent pas les outils mis à leur disposition ? syndrome du tableur excel chez les cadres quand un ERP dejà en place est capable de gerer tout cela, ...

avatar Boileau | 

Malheureusement j'ai l'impression qu'il n'est plus possible d'acheter Word seul.

avatar Moonwalker | 

Tout le monde n'a pas besoin de M$ Office ou de tout M$ Office.

Les mêmes ne feraient pas grand chose de plus avec Open/Libre Office.

Ça couterait moins cher, sûr.

Mais bon, comme signalé ci-dessus, SoftWatch et l'objectivité…

avatar DouceProp | 

Ça me rappelle quelques commentaires condescendants de vrais professionnels d'utilisateurs d'Office sur Mac... qui considèrent que les non-utilisateurs d'Office « font mumuse avec leur iBidules ».

2 min de PowerPoint, 5 minutes de Word et 8 minutes d'Excel par jour.
Ça vaut le coup d'acheter un Mac rien que pour ça.
Et de s'abonner à Office.

15 minutes de professionnalisme par jour.
Mais j'imagine que les professionnels ne vont pas trouver cette étude très professionnelle.

avatar joneskind | 

@DouceProp'

J'ai pensé exactement la même chose.

Ça ne veut pas dire pour autant que la suite Office n'est pas la meilleure des suites bureautiques, je l'utilise trop peu pour pouvoir affirmer le contraire. Ça veut simplement dire qu'il faut se méfier des discours qui mettent la "vérité" à toutes les sauces.

avatar John Maynard Keynes | 

Ça veut simplement dire qu'il faut se méfier des discours qui mettent la "vérité" à toutes les sauces.

Il faut surtout se méfier de ce type "d'étude" ;-)

avatar _mabeille_ | 

@joneskind

Ça veut simplement dire qu'il faut se méfier des discours qui mettent la "vérité" à toutes les sauces.

Ohhhhhh que oui et tous les discours de vérité en général!!!!

avatar Hugo1978 | 

À chaque fois que quelqu'un dit que dans la plupart des entreprises sous Mac, iWork pourrait suffire amplement, il se fait traiter d'amateur (genre les pros ne peuvent pas se passer d'Office, on ne peut pas travailler sérieusement avec autre chose, bla-bla-bla...). Eh bien si. Nous on est passé à iWork il y a plusieurs mois, plus de Word sur nos ordis et ça marche nickel. Et oui, on arrive à communiquer sans problème
avec le monde extérieur qui tourne sous Windows et Office.

avatar eilon | 

Je doute fort que la suite iWork possède les mêmes fonctionnalités que Word en termes de travail collaboratif... (cf Sharepoint, etc).
Je dirais même qu'iWork est à des années-lumières d'Office.

D'ailleurs Office est en avance de 3 à 4 ans sur toute la concurrence.

avatar joneskind | 

@eilon

La question n'est pas de savoir si Pages fait mieux que Word. Il est clair que ce n'est pas le cas, mais ça ne change rien au problème.

La question c'est de savoir si la suite Office est réellement TOUJOURS nécessaire en entreprise. Et le résultat de cette étude tend à prouver que c'est loin d'être le cas.

avatar eilon | 

Ca c'est la question de départ : Est-ce que la suite Office est toujours nécessaire en entreprise.
Et je dis simplement que la réponse à cette question est quelque peu biaisée par le fait que le métier de SoftWatch est de faire aller ses clients vers du Google Apps.

Après cette question de base, on peut justement se demander : pourquoi SoftWatch nous dis cela ?
La réponse est : c'est pour ensuite nous dire que Google Apps est mieux.

D'où la question : est-ce qu'Office est meilleur que ses concurrents ?

avatar joneskind | 

@eilon

Peu importe que le boulot de SoftWatch soit de faire switcher sur Google Docs ou non.

La question "Ai-je réellement besoin de ce logiciel ?" mérite d'être posée.

Et quand bien même les statistiques de SoftWatch seraient biaisées, le chef d'entreprise qui lit cet article et qui se sent concerné n'a pas besoin de savoir que dans 10, 30, 50 ou 100% des cas Office est inutile. Il a besoin de savoir si dans SON cas Office est utile ou pas. Je veux dire par là que ça ne sert à rien à SoftWatch de gonfler ses statistiques parce qu'elle n'arrivera jamais à vendre Google Apps à un comptable.

Ici la question "Office est il meilleur que ses concurrents" n'a pas d'intérêt.

Un supercalculateur est meilleur que la calculatrice du Mac mais il ne me servirai jamais à rien.
Adobe Premiere est meilleur que iMovie mais il ne me servirai à rien.
Photoshop est meilleur que Pixelmator mais il ne me servirai à rien.

Je n'ai pas besoin de SoftWatch pour répondre à ces questions.

avatar eilon | 

Sur le fond on est d'accord.

Moi j'aime bien prendre du recul et comprendre la "big picture" quand je me pose une question, mais chacun fais comme il veut...
En l'occurrence j'avertis les lecteurs du métier de SoftWatch, pour qu'ils puissent prendre du recul et se demander si cette étude est objective ou pas.

Après ça, quand à la question de savoir si Office est meilleur ou pas, pourquoi on ne pourrait pas se la poser pour approfondir le débat ?
Je vois pas où est le problème. D'autant plus que c'est une question utile et je le répète vraiment dans le sujet puisque SoftWatch proposent de passer sous Google Apps.

Pour la question est-ce que Office est utile, je crois que chaque DSI connaît déjà la réponse... Je crois qu'aucune entreprise n'a de l'argent à jeter par les fenêtres (surtout avec la crise) donc crois-moi si Office n'était pas utilisé il serait purement et simplement éliminé des budgets des DSI.

Tout ça pour dire que cette étude est bien fausse selon moi.

avatar joneskind | 

@eilon

"Est-ce qu'on a encore le droit de parler de sujets connexes ?"

Bien sûr. Mais je ne pense pas que tu aies besoin de lancer ce débat. Tu ne trouveras à mon avis personne ici pour oser dire que Microsoft Office n'est pas la suite bureautique la plus complète qui existe (et donc, d'un certain point de vue, la meilleure)

Je suis certain qu'Office fait des choses incroyables qu'aucune autre suite n'est capable de faire. Ça ne la rend pas meilleure dans l'absolu. Tout dépend du contexte.

Par exemple, un chauffeur de bus scolaire n'a pas les mêmes besoins qu'un coureur de Formule 1. Tu pourras toujours dire qu'une Formule 1 est une meilleure mécanique qu'un bus scolaire et le chauffeur du bus ne te contredira pas. Pour autant, du point de vue du chauffeur, la formule 1 ne sert à rien, et donc elle ne peut pas être meilleure que son bus pour son utilisation.

C'est tout le problème ici. Définir les critères qui vont faire que Microsoft Office ou Google Apps ou iWork ou LibreOffice correspondent au meilleur choix possible en fonction de son utilisation propre.

avatar John Maynard Keynes | 

Etude a prendre avec de très longues pincettes tant elle sert étrangement les intérêts de ceux qui la porte ;-)

Il ne faut pas prendre les DSI pour plus con qu'ils ne sont ;-)

avatar solent | 

Et encore, l'étude ne parle pas de la sous-utilisation des possibilités de ces logiciels, par ceux qui les utilisent vraiment..
Combien se contentent de faire des additions avec excel ;-)

Mais je suppose qu'il est plus simple d'équiper tout le monde avec le même logiciel que d'aller expliquer à chacun quel logiciel il devrait utiliser. J'ai essayé Page, j'ai vite laissé tomber car mes correspondants n'arrivaient pas à lire mes PJ. J'ai pas une vocation de hot line.

Ces cost-killer ils ont toujours des bonnes idées, mais ils coûtent combien ?

avatar joneskind | 

@solent

"J'ai essayé Page, j'ai vite laissé tomber car mes correspondants n'arrivaient pas à lire mes PJ"

T'as essayé de les envoyer en Pdf tes PJ ? J'ai toujours utilisé Pages pour ma correspondance professionnelle en utilisant le PDF et ça n'a jamais ennuyé personne.

Par ailleurs, quand tu envoies un courrier, il n'y a AUCUNE raison que ton correspondant le modifie (d'où l'intérêt du Pdf), à moins d'un travail collaboratif. Mais là encore, il existe de très nombreuses solutions autres que la suite Office.

avatar eilon | 

"Il existe de très nombreuses solutions autres que la suite Office"
OK. Sont-elles aussi puissantes, pratiques, agréables visuellement ?
La réponse est non.

Merci.

avatar joneskind | 

@eilon

Je ne dis pas que ces autres solutions sont mieux. Je dis qu'elle sont suffisantes.

"Sont-elles aussi (...) agréables visuellement ?"

Tu veux vraiment que je réponde à cette question ? Je crois qu'il n'est plus nécessaire de démontrer que Office est une usine à gaz. Difficile de faire autrement quand on a aussi le plus grand nombre de fonctions avancées, l'un ne va pas sans l'autre.

avatar eilon | 

Office 2003 était une "usine à gaz" au sens péjoratif du terme. Beaucoup de fonctionnalités, très mal présentées.

Depuis Office 2007, c'est dans le sens mélioratif du terme : beaucoup de fonctionnalités, mais très bien présentées. Top de chez top.

avatar eilon | 

Suffisante mais pour qui ? Pour quoi ?

Les concurrents d'Office c'est...? Libre Office ? Ce truc buggué à mort et avec une interface démodée ?

iWork ? Avec ses formats propriétaires que personne n'utilise en entreprise ?

...bon... ok.

avatar joneskind | 

@eilon

"iWork ? Avec ses formats propriétaires que personne n'utilise en entreprise ?"

Parce que le format Docx n'est pas propriétaire ?
Parce que le format PDF n'est pas utilisé en entreprise ?
Parce que iWork dans le navigateur n'est pas universelle ?

iWork est une solution parfaitement envisageable en entreprise. Désolé de t'ouvrir aussi brutalement les yeux.

avatar eilon | 

"iWork est solution parfaitement envisageable en entreprise" ? Ha ha ! :)

Docx est propriétaire mais d'après toi pourquoi tout le monde l'utilise ? Car Word est utilisé depuis la nuit des temps et que ça convient parfaitement à tout le monde !

Si demain je passe sous Pages, je ne pourrai plus travailler efficacement avec les 99% d'autres entreprises...

Et ça n'est qu'UNE raison parmi tant d'autres...

Donc pour moi dire que c'est "envisageable", ça me fait doucement rigoler. :)

avatar Francis Kuntz | 

C'est marrant mais c'est pourtant ce que je fais en entreprise constamment. Et pas la petite PME, on est + 100 000.

Et ca marche. Parce que tout simplement quasi personne ne modifie jamais un fichier qu'une autre personne n'a cree, ils les consumment.

Quand il faut partager: PDF ou HTML est tres bon.
Quand il faut modifier: iCloud Web ou multimarkdown.

Ca marche parfaitement. Mais continue, tu me fais bien rire avec tes logiciels des 90s. Quand on voit 92% des parts de marches entreprise c'est de l'iPad et ce avant meme la sortie d'office (incournable en entreprise hein ? bwhahaha), il semblerait que la majorite des gens utilisent d'autres logiciels.

avatar eilon | 

Une boîte de +100 000 qui travaille avec iWork uniquement ? Tu travailles chez Apple ? :)

"Parce que tout simplement quasi personne ne modifie jamais un fichier qu'une autre personne n'a cree, ils les consumment."

Woaw. C'est la première fois que j'entends parler d'une boîte où tout le monde travaille de son côté comme ça. :)

Bref, je travaille dans une société de +280 000 (véridique) et déployer iWork serait tout bonnement inenvisageable. Rien de moins.
Car je le répète n'utilise iWord : ni mon entreprise en interne, ni nos clients. Personne avec un grand P.

Que te dire de plus ? C'est pas plus compliqué.

avatar joneskind | 

@eilon

"Car je le répète n'utilise iWord : ni mon entreprise en interne, ni nos clients. Personne avec un grand P."

Pourtant rien ne l'en empêche puisque la suite iWork est disponible dans le navigateur.

Ce qui est pénible dans ton discours c'est qu'il est réactionnaire. Personne n'utilise iWork chez moi donc personne n'utilise iWork dans le monde et personne n'utilisera jamais autre chose que MSO.

Quoi que tu en penses, la suite iWork est gratuite et universelle. De même que Google Apps. Les documents iWork sont lisibles et modifiables sur n'importe quel poste via le navigateur.

Bien sûr, les fonctions sont moins nombreuses que sur Office mais quand je me tue à le répéter, et comme l'illustre très bien cette étude, ce n'est pas un problème puisque dans 80% des cas les fonctions avancées de MSO sont inutilisées.

Je ne comprends pas le sens de ton intervention. Ce que tu cherches à prouver et le rapport avec l'article. Tu te contentes de dire que TOI tu ne peux pas te passer de MSO - ce que je suis bien prêt à croire - mais en quoi est-ce pertinent ?

avatar joneskind | 

@Eilon

"Docx est propriétaire mais d'après toi pourquoi tout le monde l'utilise ? Car Word est utilisé depuis la nuit des temps"

C'est très juste. Microsoft a su imposer sa suite bureautique avec une politique agressive. Par ailleurs Microsoft Office est là depuis bien longtemps et c'est normal qu'on trouve du .doc dans toutes les entreprises.

"...et que ça convient parfaitement à tout le monde !"

Non. Le coût de la suite Office représente une dépense que bien des entreprises préféreraient éviter. Je sais pas si t'es au courant mais c'est la crise économique là.

"Si demain je passe sous Pages, je ne pourrai plus travailler efficacement avec les 99% d'autres entreprises..."

Parce que tu es dépendant du format propriétaire .doc et rien d'autre. Pas parce que la suite Office est "meilleure" que iWork. Par ailleurs, je ne sais pas ce que tu fais, donc il est parfaitement possible que TOIi tu ne puisses absolument pas te passer de la suite Office. Je n'ai aucune raison de remettre ta parole en doute sur ce sujet. Mais tu n'es pas seul au monde, et c'est tout l'objet de cette étude.

"Donc pour moi dire que c'est "envisageable", ça me fait doucement rigoler. :)"

Pour TOI oui. Tu fais donc partie des 20% d'utilisateurs qui ont réellement besoin de Microsoft Office. Est-ce une raison pour être condescendant avec les utilisateurs qui n'en ont pas besoin ?

avatar eilon | 

Je ne veux pas du tout être condescendant, vraiment.

Je pars simplement d'un constat : Tout le monde utilise Office. Il possède toutes les fonctionnalités dont on peut avoir besoin. Il est simple. Interface agréable. Et encore environ 500 autres avantages, à peu près.

Donc : pour moi, oui, même la plus petite des PME devrait être sous Office (même une version basique et peu onéreuse d'Office, s'il le faut).

avatar joneskind | 

@eilon

"Je ne veux pas du tout être condescendant, vraiment."

Alors tu devrais peut-être éviter les smileys et autres "Ahah" dans tes commentaires si tu ne veux pas donner l'impression que tu te moques du monde.

"Je pars simplement d'un constat : Tout le monde utilise Office."

D'une part c'est faux, d'autre part ce n'est pas parce que la majorité fait un truc que la minorité doit nécessairement suivre.

" Il possède toutes les fonctionnalités dont on peut avoir besoin."

C'est bien le problème. Il possède surtout un nombre incalculable de fonctions dont je n'ai PAS besoin et qui sont autant de distractions et de complications. C'est d'ailleurs pour ça que je préfère me tourner vers des solutions beaucoup moins lourdes pour mon usage. C'est ce que tu as visiblement beaucoup de mal à accepter.

"Il est simple"

Non, MSO n'est pas simple. MSO est une suite bureautique aux nombreuses fonctions avancées. Donc il est compliqué. Tu ne peux pas comparer Photoshop à Instagram.

"Interface agréable."

C'est une question hautement subjective. Pour moi, l'interface en bandeau, en particulier sur un écran 16/9, est une hérésie ergonomique totale. Une page est verticale, un écran est horizontal, donc si on doit occuper l'espace, on l'occupe verticalement, pas horizontalement.

"Et encore environ 500 autres avantages, à peu près."

Et moi je te dis que iWork et LibreOffice ont 100 000 autres avantages. Bon, ça nous mène où ?

"Donc : pour moi, oui, même la plus petite des PME devrait être sous Office"

Aucun intérêt quand des suites bureautiques gratuites et suffisantes sont disponibles.

"(même une version basique et peu onéreuse d'Office, s'il le faut)."

Cette version n'existe pas.

avatar Bruno de Malaisie | 

@eilon

Tout le monde l'utilise parce que le changement, ça fait peur.
C'est tout.
J'utilisais Windows dans le temps. Pourquoi? Parce que je ne savais pas qu'Apple était une excellente alternative.
Exactement pareil.
Ce serait bien de réfléchir un tout petit peu;)

avatar gloupsy | 

Avec des commentaires comme le tien, on comprend très bien pourquoi les responsables informatiques préfèrent ne pas s'engoufrer dans le changement :

Tu as envoyé un document Pages à tes correspondants qui n'avaient pas Pages (sans doute des PC sous Windows). Plutôt que de comprendre la raison pour laquelle tes correspondants ne risquaient pas de pouvoir ouvrir ton document, tu préfères en conclure que c'est Pages qui est un mauvais logiciel et tu l'abandonne !

et voila bien où est le problème : c'est bien beau de dire "80% des gens n'utilisent pas ou très peu Office", il faudrait aussi dire "Oui, mais c'est préférable de rester comme ça parce que pour que ces 80% de personnes commencent à piger un tant soit peu ce qu'ils font, on en a pour des heures et des heures à expliquer des trucs de base (sans compter que certains ne comprendront de toute façon jamais).

Plutôt que de péter les plombs tous les jours à expliquer et souvent ré-expliquer à des gens qui n'ont pas de cervelles, mieux vaut perdre un peu d'argent à payer Office.

avatar Ultranova | 

+ 1000000000

avatar tbr | 

Je confirme ce qui est écrit ici chaque jour : pour mes collègues qui utilisent principalement Outlook et qui m'appellent au secours dès que le moindre bidule a changé dans l'interface — ils sont alors totalement perdus, bonjour les "pros" —, et pour moi... qui préfère et de loin utiliser mon MBP perso au boulot, excepté pour certains softs spécifiques qui ne fonctionnent que sous Windows (non virtualisé. Snif !)

Pas besoin de cette armada, ils ne savent pas l'utiliser du tout, ne connaissent aucun raccourcis, rien. Ça fait peur.

avatar damien.thg | 

Et on ne parle pas de la capacité des utilisateurs a utiliser effectivement celle de ces logiciels..... Excel est un outil tellement puissant !

Je m'en sers plusieurs tous les jours (je bosse dans la finance), je serais incapable de travailler sans tableau croisé dynamique. Et pourtant, j'ai bien conscience d'exploiter excel a moins de 20 % de ses capacités...

avatar bertux | 

C'est à Microsoft qu'il faut le dire car ils ne se gênent pas pour nous harceler au sujet des licences !

Ils ont plus de difficultés à répondre aux questions techniques ...

avatar iRobot 5S | 

Ça ne m'étonne pas.

iWork a l'avantage d'être plus simple d'utilisation, même s'il est assez incomplet je trouve.

avatar joneskind | 

@iRobot 5S

"iWork a l'avantage d'être plus simple d'utilisation, même s'il est assez incomplet je trouve."

Oui.

Il n'est cependant pas question de savoir quelle suite bureautique est la plus complète, mais de savoir si ses fonctions sont réellement utilisées., et donc de savoir si l'investissement en vaut la chandelle.

avatar iRobot 5S | 

@joneskind :
Pour des gens qui n'utilisent chaque app office que 5-10 min, iWork suffirais amplement.

avatar joneskind | 

@iRobot 5S

Absolument !

avatar thg | 

Même s'il faut reconnaître que les logiciels sont sous-employés, il y a d'autres raisons à cela :

- Combien d'entreprises forment leur personnel sur les outils logiciels ? Souvent, l'employé est installé devant son poste de travail et doit se débrouiller, sans être coaché, par manque de temps, de moyens, de volonté.

- Les départements IT qui se comportent en entreprise dans l'entreprise, en intouchables, et qui passent plus de temps à trouver les moyens de justifier leur propre existence qu'à assurer efficacement une partie de leur mission, qui consisterait aussi à former les employés.

Donc, avant de jeter la pierre aux édtiteurs de logiciels, comme MS, faisons un peu le ménage et posons-nous les bonnes questions...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR