Creative Cloud : Adobe pourrait dédommager certains clients

Florian Innocente |

Adobe pourrait dédommager, sous une forme ou une autre, des utilisateurs de son Creative Cloud qui estiment avoir été lésés par l'interruption de son fonctionnement durant 24h. Dans une déclaration à Reuters, l'éditeur invite ses clients à le contacter et chaque situation sera jugée au cas par cas. Il n'y a pas plus de détails sur ce que pourrait proposer Adobe et ses critères d'appréciation.

Tous les utilisateurs n'étaient pas concernés par ce problème. Mais chez certains, les logiciels ne pouvaient plus fonctionner, la vérification mensuelle d'état d'abonnement au Creative Cloud ne pouvant être menée à bien.

Il y a eu des cas de formateurs ne pouvant utiliser la suite avec leurs élèves, ou pour le quotidien anglais Daily Mail, c'est la production de la version numérique du journal sur iPad qui a été complètement empêchée hier.

À la suite de la présentation de ses excuses, Adobe a aussi souligné qu'aucun problème de sécurité et de confidentialité des informations des clients ne s'était ajouté à ce dysfonctionnement du nuage. A la fin février, Adobe a annoncé avoir enregistré 1,84 million de clients à son Cloud.


avatar pat3 | 

Welcome to the hell of Cloud…

avatar Ecliptyque | 

Ca va surement pousser Adobe à revoir son système de vérification d'abonnement. Car pour de grands groupes, dépendre indirectement d'Adobe pour leur propre fonctionnement, c'est risqué quand même !

avatar remi2383 | 

En tant que professionnel, je suis resté à la version disque de la suite Adobe. Et j'hésite vraiment à passer à la CC.

avatar USB09 | 

C'est à croire que les déboire de Sim City ou autres n'ont servit à personne.

avatar mbk28 | 

Ce n'est pas 24, mais 36h où le CC a été indisponible

avatar Ginger bread | 

Gsper que Windows n aura pas la même idée de migration sinon cava être la cata:/

avatar Vaudan | 

Les entreprises, professionnels et même les particuliers doivent avoir des recours possibles a partir du moment ou ils ne savent pas bosser pour une cause technique d adobe ils doivent pouvoir chiffrer leur perte et exiger compensation ! Il ne faut pas se laisser faire...

avatar Dv@be | 

@Vaudan

Et ça va te coûter combien en frais de justice ?
Ok,donc on laisse tomber ...

avatar John Maynard Keynes | 

Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage.

Depuis le début, le passage obligatoire à la CC a généré des logorrhées de propos les plus fantaisistes les uns que les autres.

Et ça continu au moindre éléments semblant donner du grain à moudre.

Pendant ce temps la CC engrange les abonnements avec régularité et constance.

Les chiens aboient ...

avatar Sic transit | 

La majorité à toujours raison, et quand elle a tort, elle a raison d'avoir tort.

Le problème avec les dictons, c'est qu'il y en a toujours un pour dire le contraire de l'autre…

Je trouve que cette histoire est édifiante : pour pas mal de structures, la perte de productivité engendrée par cette panne de 36h est probablement largement supérieure au minuscule avantage financier que procure l'abonnement par rapport à l'achat de licences. Ceux qui disaient que ce genre de problème (plantage du service et désactivation accidentelle des logiciels) en sont pour leurs frais et je ne comprend toujours pas comment les utilisateurs acceptent qu'Adobe les tiennent par les couilles de la sorte…

avatar John Maynard Keynes | 

je ne comprend toujours pas

Ce n'est pas bien grave en fait :-)

C'est une des forces de la CC : Adobe peut sans pb se passer de la masse de ce qui ne comprennent pas et se focaliser sur la clientèle intéressante et lucratif.

avatar L.Fire | 

La solution de Adobe est très bonne, je ne me vois pas revenir en arrière.

avatar Sic transit | 

Moi perso, je roule sans assurance. J'ai jamais eu d'accident, car ma voiture est très bonne.

avatar Madalvée | 

Ceux qui gueulent oublient qu'ils ont encore le choix, la CS6 est toujours vendue et maintenue, et n'est pas encore larguée au niveau technologique, alors si vous avez été dans les choux vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous. Personnellement depuis la CC j'ai dépensé 900 euros en mises à jour de CS5.5 vers CS6 et je pense qu'Adobe n'y a pas perdu au change.

avatar Sic transit | 

Ceux qui gueulent savent en fait que la CS6 ne restera pas en vente pendant des lustres et qu'ils ne disposent que d'un sursis de quelques années avant de passer à leur tour sous la tondeuse de Palo Alto…

avatar esclandre | 

j'ai des clients qui sont encore sous cs 3, 4 ou éléments ...

avatar John Maynard Keynes | 

@esclandre

Et c'est une des raisons qui a fait le passage obligé à la CC ;-)

CONNEXION UTILISATEUR