Media-center : l'élégant Squire est de retour

Nicolas Furno |

Squire fait son retour sur le marché des media-center pour OS X. Ce concurrent de Plex ou XBMC était apparu pour la première fois au début de l’année 2011 (lire : Squire, un media-center élégant en préparation), mais la première version en alpha n’avait pas évolué. Trois ans plus tard, ce n’est toujours pas une version finale, mais l’éditeur propose une bêta que l’on peut essayer gratuitement sur son ordinateur.

Contrairement à ses concurrents, Squire fait le pari de la simplicité. Vous n’avez quasiment aucune option et le logiciel doit non seulement détecter les films et épisodes de série pour vous, mais aussi les reconnaître et charger toutes les informations utiles à leur sujet. Ensuite, l’interface est extrêmement dépouillée et joue des transparences, un peu dans l’esprit d’iOS 7. Quand on a l’habitude de l’interface un peu chargée d’un Plex, c’est plutôt agréable et l’ensemble fonctionne bien. Seul point à noter tout de même : les polices fines sont très belles, mais elles ne sont pas toujours faciles à lire. C'est surtout gênant pour les sous-titres et on aimerait pouvoir élargir très légèrement la police.

Au démarrage, on a ainsi deux sections uniquement : l’une pour les films, l’autre pour les séries. Dans les deux cas, un carrousel présente l’ensemble des œuvres présentes sur le disque dur. Le logiciel charge systématiquement l’affiche, mais aussi un fond qui représente le film ou la série et même une musique. En fonction des cas, Squire fera entendre le générique, ou bien un morceau clairement identifié à un film (cela fonctionne bien pour Pretty Woman, par exemple). À défaut d’être utile, c’est une fonction très agréable et qui est plutôt efficace.

Contrairement à ses concurrents, l’interface n’affiche quasiment aucune information sur une œuvre. Ne comptez pas sur le réalisateur, une liste d’acteurs et encore moins sur un résumé. Squire en affiche le moins possible et on aura le classement de l’œuvre sur IMDB et la durée… c’est tout. Les amateurs d’informations supplémentaires seront déçus, mais il faut reconnaître que l’on n’a pas systématiquement besoin d’en savoir plus et l’affiche suffit le plus souvent. Au passage, on note la disparition d'une idée explorée en 2011 : le classement des films selon des humeurs (lire : Squire filtre les films en fonction de votre humeur). L'éditeur nous a toutefois assuré que cette bonne idée fera son retour ultérieurement.

Squire ne manque d’ailleurs pas de bonnes idées pour simplifier l’interface de contrôle et surtout l’ergonomie qu’on l’utilise avec un clavier ou avec une télécommande Apple. Pour les séries par exemple, on a d’abord la liste de toutes les séries, puis les épisodes sont affichés avec une rangée par saison, puis la liste d’épisodes en défilement horizontal. C’est beaucoup plus simple que ses concurrents qui reprennent souvent l’analogie du dossier, et c’est très naturel à l’usage.

Côté réglages, Squire a également fait le choix de la simplicité. Pendant que l’on regarde son épisode ou un film, on peut accéder à des réglages en surimpression qui permettent uniquement de changer la langue de l’audio et des sous-titres. Le cas échéant, on peut décaler les sous-titres par rapport à l’audio, mais c’est à peu près tout. Impossible de décaler l’audio, de modifier la taille de l’image ou d’autres paramètres encore. Bon point en revanche, le logiciel va chercher de lui-même les sous-titres manquants, ce qui vous évite de faire ce travail pénible.

On trouvera malgré tout quelques réglages de plus dans l’assistant qui vient se glisser dans la barre des menus d’OS X. Comme XBMC, Squire est proposé sous la forme d’une application unique et non d’un duo client/serveur. Comme Plex toutefois, on dispose d’un module indépendant du lecteur qui analyse vos fichiers et reconnaît en permanence les œuvres présentes sur vos disques durs. Le menu associé permet d’ailleurs de corriger les films et épisodes mal détectés, avec un moteur de recherche adapté. À l'avenir, un Mac pourra faire office de serveur et envoyer ses vidéos à n'importe quel autre Mac, mais aussi n'importe quel appareil iOS sur le réseau.

L’idée est bonne et l’éditeur de Squire est très sérieux sur le sujet, puisqu’il a même constitué sa propre base de données pour ne pas dépendre d’un tiers. À l’usage, la détection est plutôt bonne, même si on sent bien que l’on est au stade de la bêta. Alors que la majorité des films et épisodes sont parfaitement reconnus, il arrive que le logiciel passe complètement à côté de certaines œuvres et dans ce cas, on a souvent du mal à effectuer la bonne identification. C’est la contrepartie à la base de données en propre : si elle ne contient pas l’information, vous ne pourrez rien faire.

Squire n’est qu’en bêta, et il est clairement en retard sur quelques points. Si vous l’utilisez à un Mac sous une télévision et relié à un amplificateur capable de gérer tous les formats, vous serez déçu de ne pas pouvoir profiter des pistes DTS, par exemple. On note aussi quelques bugs dans l’interface et des fichiers qui passent mal, même si le moteur de VLC utilisé par le logiciel est une garantie de bon fonctionnement. Ajoutons que, dans cette première bêta, les titres seront forcément en anglais, même pour les œuvres françaises. L'éditeur dispose déjà d'une base de données traduite, elle sera disponible avec une future mise à jour.

Malgré ces défauts de jeunesse, Squire reste une alternative prometteuse, surtout si vous cherchez une solution aussi simple que possible. Loin de ses concurrents qui s’apparentent un peu à des usines à gaz, ce nouveau venu pourrait faire un bon successeur à Front Row, du moins si les bugs et limites de la bêta sont corrigés. La version finale sera payante, mais son prix reste encore à déterminer.

avatar Hari-seldon | 

vous avez marque " ne manque pas de mauvaises idées pour simplifier ..."

un lapsus peut être

avatar senze | 

j'avais testé mais laché l'affaire.
Plex est une "Usine à gaz" mais Squire ne l'etait pas assez ;)

par exemple je veux indiquer quel dossier est scanné pour les medias et pas avoir un scan automatique de tous les medias sur mes DD. Visiblement cela a été modifié avec cette version, à tester donc.
faut donner sa chance au produit ;)

avatar Florian36 | 

Très beau logiciel, mais contrairement à Plex, il ne supporte pas encore la Chromecast ce qui est dommage.

avatar nicolas | 

@Florian36 :
Plex supporte le chromecast! Excellent chose !

avatar iPoivre | 

@nicolas :
Et l'Apple TV ! Ce qui pour moi lui donne un net avantage par rapport aux autre ;)

avatar fritz67 | 

Sur xbmc en ce moment c'est pas mal juste un soucis de réglage de définition avec ma Tv et mon Mac

avatar romainB84 | 

Ça ressemble a un front row en moderniser en gros.
Moi j aime vien

avatar romainB84 | 

Moderniser -> modernisé
Vien -> bien
(Pardon pour les fautes)

avatar USB09 | 

@romainB84

Vous êtes pardonnés

avatar Androshit | 

@romainB84

à un FrontRow
j'aime

avatar cecemf | 

Il as l'ère vraiment bien. Je vais essayer

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

Je ne partage pas vos avis sur l'aspect chargé ou d'usine à gaz de Plex.
Il existe des thèmes qui sont très sobres et class si celui par défaut ne convient pas. C'est simple à installer et il y a beaucoup de fonction bien foutues et utiles.

Bref, je ne suis pas prêt de le remplacer.

avatar negaca | 

Excellente nouvelle !

avatar methos1435 | 

Ca à l'air pas mal, mais trop simple pour moi. Quand on regarde ce qu'il est possible de faire avec xbmc...

En plus payant à terme.

avatar romainB84 | 

Et au niveau des performance et des formats vidéo/sous titres reconnus, il se positionne comment face a plex ou XBMC ?

CONNEXION UTILISATEUR