Retour sur Chrome et ses plug-ins intégrés

Florian Innocente |
Google livrait cette semaine la première version de Chrome Mac avec le plug-in Flash intégré dans l'application. Le premier acte d'un accord entre Adobe, Google et Mozilla visant à redéfinir la manière dont les navigateurs et les plug-ins interagissent (pour plus de sécurité, stabilité…). La mise à jour de ces plug-ins se fera aussi de manière automatique, une tâche assurée par le navigateur.

Concrètement, au lieu d'utiliser le plug-in Flash fourni par Mac OS X et mis à jour par l'utilisateur, celui logé dans un sous-dossier système accessible à toute application (/Bibliothèque/Internet Plug-Ins/), le module est placé à l'intérieur des ressources de Chrome (Chrome/Contents/Version/5.0.375.29/).

flashinsidechrome


Lorsqu'on lit un contenu Flash, c'est ce module embarqué qui est sollicité. Pour autant, Chrome n'a pas complètement coupé les ponts avec le système, et pour cause, l'essentiel des plug-ins (Picasa, Shockwave, Silverlight, Cooliris…) s'y trouve encore. Si l'on ampute Chrome de son plug-in Flash embarqué, le navigateur se tourne sans ciller vers celui de Mac OS X.

Chrome, dans cette version du moins, offre assez peu de moyens pour gérer ces plug-ins embarqués et ceux à venir. Il faut taper une petite ligne de commande pour obtenir la liste des plug-ins pris en charge (internes ou externes) : "about:plugins".

Ensuite, on a bien une commande pour les activer ou les désactiver à la volée, mais rien pour les désinstaller. Il faudra y aller à la main en plongeant dans les dossiers sus-mentionnés.

chromeflashoff


Pourquoi vouloir désinstaller un plug-in ? Chacun aura ses (bonnes) raisons… Mais ces améliorations arriveront probablement, on l'a déjà vu avec Firefox et son mini gestionnaire (ci-dessous). Dans Safari c'est plus sommaire encore qu'avec Chrome (menu Aide > Modules installés).

firefoxembedplugins


Car dès l'instant qu'un navigateur impose ses plug-ins à son installation, il serait de bon ton qu'il permette tout aussi aisément de les en enlever, ou tout au moins de les désactiver, et plus facilement qu'en l'état.

Il s'agit maintenant de voir si cette nouvelle méthode de distribuer et de faire fonctionner les plug-ins va faire école au-delà de Google. Firefox pour le moment n'arrive pas encore avec Flash dans ses bagages. Mais il ne serait pas surprenant de voir des partenariats se nouer autour de ce principe qui voit le navigateur devenir un moyen de diffuser plus largement et plus facilement un plug-in et sa technologie. Au lieu de ne dépendre que du bon vouloir de l'internaute qui devra le trouver, le télécharger et l'installer…

Sur le même sujet :
Chrome Mac roule avec Flash dans le coffre
Google, Adobe et Mozilla réinventent le plug-in
avatar mediapress | 
ça va devenir un standard à être intégré comme ça ! :-) bonne méthode d'adobe pour diffuser le flash, à part les 3-4 geeks qui voudront le désactiver, ça simplifiera encore plus les utilisateurs...
avatar lukasmars | 
Les geeks qui critiquent flash sur mobile ( bien qu'ils ne l'aient jamais vu en action sous iPhone) et qui désactivent flash sur OS X , ben y'en as pas . C'est vrai que si flash est si pourri, il faudrait mettre en adéquation leur pensée et leurs actes mais non , ils ont toujours flash ...
avatar Superboy58 | 
Je trouve ça bien. Je me souviens notamment qu'à sa sortie Snow Leopard embarquait une version de Flash intégrant une faille de sécurité donc si ça peut se mettre à jour tout seul sachant que c'est le plug in le plus répandu de la planète pourquoi pas.
avatar Rezv@n | 
Le problème c'est que même si flash est pourri il est indispensable à l'heure actuelle.
avatar Lonesome Boy | 
@ lukasmars «Les geeks qui critiquent flash sur mobile ( bien qu'ils ne l'aient jamais vu en action sous iPhone) et qui désactivent flash sur OS X , ben y'en as pas . C'est vrai que si flash est si pourri, il faudrait mettre en adéquation leur pensée et leurs actes mais non , ils ont toujours flash ...» N'importe quoi! Mais alors vraiment n'importe quoi! Moi le premier. ClickToFlash powa! Le jour où Adobe fera un plugin Flash décent (qui ne prend pas 50% de ressource sur mon Core2Duo 2,4Ghz pour une pauvre vidéo en 360p), je changerai d'avis, mais en attendant, ClickToFlash a de beaux jours devant lui. @ les autres C'est un habitué du trollage ce gars? Ou c'est un petit dérapage inhabituel?
avatar Fil de Brume | 
Mais si le plugin est intégré au navigateur, ça veut dire par exemple que si on a 5 navigateurs qui fonctionnent de cette manière, on aura cinq fois le plugin ? Pas très optimisé tout ça ^^
avatar Florian Innocente | 
@ fil de brume Oui c'est l'idée, contrairement à aujourd'hui où il y a un dépôt central pour tout le monde.
avatar Le Vendangeur Masqué | 
Et mieux encore: si un plugin ne te sers à rien et que tu le vires, il sera réintégré automatiquement à chaque mise à jour si Google touche un gros chèque pour l'installer obligatoirement, peu importe si le plugin est une grosse merde plantogène. C'est la liberté façon Google.
avatar Mektoub | 
Bizarre ma version de Flash dans la librairie commune 10.0.43 est plus ancienne que celle de Chrome 10.1.53 ... ClicktoFlash fonctionne avec Chrome, ou uniquement Safari?
avatar Dark Templar | 
Je vois pas l'intérêt. Comme ça a été dis, si t'as 3 navigateurs, ton plug-in Flash est à trois endroits. Et certainement pas à la même version dans les trois. Donc là où avant tu faisais une mise à jour pour tout ton système, tu vas en faire une par navigateur. Et si ça dérive, après tu te retrouveras avec une version de Flash optimisée pour Chrome pas compatible avec ta version de Flash (ou autre) optimisée pour Firefox, dont l'une supporte certaine fonctionnalités et pas l'autre. Bref, pas convaincu.
avatar Manusnake | 
Firefox prévient quand Flash n'est plus à jour, et la mise à jour se fait pour le système entier, pas juste lui. Suffirait que Chrome et Safari fassent pareil, fini les ennuis et une mise à jour suffit. Pas besoin de l'intégrer au navigateur.
avatar Cekter | 
Pas mal cette façon de faire. Au moins ça laisse à l'utilisateur le choix d'avoir ce type de plug in ou non. C'est d'ailleurs ce que j'aime dans FF.
avatar 6ix | 
Ce que je trouve quelque peu idiot avec cette façon de faire, c'est qu'on ramène tout vers les applications elles-même alors que le but était justement de pouvoir centraliser le maximum de choses directement depuis l'OS. Ca commence avec un plug-in ici, puis un autre là, et ensuite pareil pour les librairies, et… ah oui, on finira par avoir tout l'OS dans le navigateur, Google aime bien ça ! ;-)
avatar NicolasO | 
@Le Vendangeur Masqué La liberté selon Google, c'est aussi de distribuer Chromium dont tu peux changer les sources et redistribuer différement. Arrêtons les trolls gratuits du type tout concurrent d'Apple est une ordure.
avatar lukasmars | 
" Le prolème c'est que même si flash est pourri il est indispensable à l'heure actuelle." Va le dire à Ipapy. Il ne semble pas l'avoir compris :)
avatar ouss | 
Un petit message pour tout les utilisateurs de la pre-release Flash GALA, pour dire qu'il faut désactiver le plugin embarqué dans chrome pour bénéificier de l'accélération matérielle. Je me disais bien que je ne voyais plus le carré blanc... Merci pour la news, sans ça je ne m'en serai pas rendu compte; gros inconvénient des mises à jour invisibles... EDIT: Ha non Flash marche plus si on le desactive.. pfff EDIT2: Grace aux infos dans la news concernant l'emplacement des fichiers plug-ins, j'ai pu copier et remplacer le Flash Player de Mac osx (gala) par celui de chrome... J'ai enfin retrouver mon carré blanc, mais pour combien de temps? Pas envie de refaire la manip à chaque MAJ : /
avatar norman | 
Si les mises à jour se font directement dans le navigateur, sans passer par le système, et la validation de ce que l'on installe... je ne suis pas prêt d'installer chrome sachant les failles de sécurité de flash. J'espère avoir mal compris ;-)))
avatar Florian Innocente | 
@ norman : la façon dont Adobe et Google présentent la chose c'est que Chrome mettra automatiquement à jour son plug-in en vérifiant lui-même s'il n'y a pas plus récent dispo en ligne. Ils ne disent pas expréssement que l'utilisateur aura son mot à dire ou en sera informé. Disons qu'on peut supposer que oui - ne serait-ce que pour que l'opération soit menée à son terme - mais à voir...
avatar ouss | 
@innocente: Malheureusement je ne pense pas que Chrome nous informera d'une mise à jour du plug-in, comme l'on est pas informé des mises à jour de Chrome... Ainsi, on est tenu de checker http://googlechromereleases.blogspot.com/ pour savoir si Chrome a changé? Pas très pratique et transparent pour l'utilisateur...
avatar liocec | 
Sur macpro 2010 (i5) lorsque chrome fait tourner flash il consomme 30% de plus que safai avec flash (test youtube 1080p). Contrairement à l'article, c'est hyper simple d'activer/desactiver les plugins (idem sous windows), mais on ne peut pas encore les supprimer.
avatar norman | 
@Innocente Il n'empêche, qu'un logiciel puisse s'installer, totalement ou en partie SANS demander l'autorisation à l'utilisateur, ce qui est la règle sur OSX... c'est plus que gênant. J'espère que ce ne sera pas le cas mais l'expression "automatique" ne laisse pas d'être inquiétante. Pour le coup, une "validation" ne serait pas du luxe ;-)

CONNEXION UTILISATEUR