It’s show time : Apple présente Apple TV Channels et Apple TV+

Anthony Nelzin-Santos |

« C’est l’heure du spectacle ». Après avoir écoulé toutes les nouveautés matérielles en réserve, et distillé des clins d’œil au monde de l’audiovisuel toute la journée, Apple a enfin levé le voile sur son offre de streaming vidéo. Apple TV Channels intègre les bouquets de nombreux fournisseurs dans l’application Apple TV, qui devient the place to stream, tandis qu’Apple TV+ propose les premières productions signées Apple. Mais la firme de Cupertino a aussi présenté Apple News+, un kiosque à magazines numériques, Apple Card, une carte de crédit, et Apple Arcade, avec cent jeux originaux et exclusifs.

Apple News+ : Apple recrée le kiosque à journaux

Depuis trois ans, la firme de Cupertino insiste sur le rôle de la « rédaction » d’Apple News, tenue par la journaliste Lauren Kern. Alors même qu’Apple News est devenu l’agrégateur d’actualités le plus utilisé dans le monde, avec cinq-milliards d’articles consultés chaque mois, Apple veut maintenant prendre le temps de sortir du flux d’actualités. Avec Apple News+, elle veut recréer le kiosque — et le Kiosque — en intégrant trois cent magazines.

Apple News+. Image Apple.

Rolling Stone, Wired, GQ, Vogue, Billboard, Popular Science, National Geographic, The New Yorker… Apple propose un bouquet varié (et très américain). Loin d’être de simples PDF, les magazines sont adaptés au format des iPhone et des iPad, avec des couvertures animées et des mises en page très aérées. Outre les magazines, Apple News+ intègre les contenus payants de quelques journaux (WSJ, LA Times…) et sites (Vox, TechCrunch…).

Sans hyperbole aucune, Apple fait remarquer que pris séparément, les abonnements compris dans Apple News+ vaudraient 8 000 $ par an. Mais ce bouquet ne coutera que 9,99 $ par mois, après un premier mois gratuit, avec le partage familial sans surcoût. Apple News+ est disponible aux États-Unis et au Canada (en anglais et français, avec trente magazines locaux et The Star), et le sera cet automne en Australie et au Royaume-Uni.

Revenir sur les annonces :

Revenir sur Apple News :

Apple Card : la carte de crédit d’Apple

Apple Pay est probablement le succès le plus discret de la firme de Cupertino — plus de dix-milliards de transactions Apple Pay devraient être effectuées cette année. Apple veut maintenant faire le prochain pas avec Apple Card, une carte de crédit au sens original du terme, émise par Goldman Sachs. En première intention, Apple Card est une carte Mastercard virtuelle, conçue pour être utilisée avec Apple Pay.

Apple Card. Image Apple.

Dans ce cadre, elle « génère » un cash back de 2 %, et même 3 % pour les achats réalisés chez Apple ou sur l’App Store. Versé immédiatement après la transaction sur la carte Apple Cash, il peut être utilisé pour payer des achats dans les applications, envoyer de l’argent à ses amis par le biais de Messages, ou bien rembourser les traites du crédit. Mais Apple Pay est disponible dans quarante pays seulement — partout ailleurs, il faudra bien une carte physique, et celle d’Apple est taillée dans un bloc de titane.

Comme la plupart des banques en ligne, Apple insiste sur l’absence de frais et la clarté des relevés, dopés à l’intelligence artificielle pour localiser les transactions et catégoriser les dépenses. Son ambition ? Proposer les taux parmi les plus bas de l’industrie, ne jamais pénaliser un client qui rate le remboursement d’une traite, et fournir tous les outils pour mener « une vie financière plus saine ». Mais uniquement aux États-Unis, et seulement à partir de l’été prochain.

Revenir sur les annonces :

Apple Arcade : cent jeux originaux et exclusifs en illimité

Apple aime répéter que les jeux forment la catégorie la plus populaire de l’App Store, et que l’iPhone est la « console » la plus populaire de la planète. Après quelques années de flottement et la quasi-disparition du Game Center, la firme de Cupertino présente Apple Arcade, « le premier service de jeux par abonnement pour appareils mobiles, ordinateurs et téléviseurs ».

Apple Arcade. Image Apple.

Lors de son lancement cet automne, Apple Arcade comprendra cent jeux originaux et exclusifs, regroupés dans une nouvelle section de l’App Store. Annapurna Interactive, Bossa Studios, Cartoon Network, Finji, Giant Squid, Klei Entertainment, Konami, LEGO, Mistwalker Corporation, SEGA, Snowman, ustwo… la liste des partenaires compte autant de gros studios que des développeurs indépendants.

Mais Apple Arcade ne sera pas seulement un catalogue de jeux : c’est aussi un programme de soutien de l’industrie vidéoludique. Apple contribuera directement aux couts de développement, et collaborera « étroitement » avec les créateurs de jeux vidéos. Les jeux seront disponibles sur iPhone et iPad, mais aussi Apple TV et Mac. Si l'on ne parle de streaming, mais bien de jeux que l'on télécharge, la progression sera synchronisée d’un appareil à l’autre. Apple Arcade sera disponible dans 150 pays, pour un prix encore inconnu (mais le partage familial sera inclus sans surcout).

Revenir sur les annonces :

Apple TV Channels : l’Amazon Channels d’Apple

Tout cela est bel et bon, mais tout le monde était venu pour enfin découvrir les ambitions d’Apple en matière de streaming vidéos. Pour mettre toutes les chances de son côté, Apple progresse sur deux fronts. Premier front : Apple TV Channels, qui transforme les bouquets tiers en « chaînes » disponibles dans l’application Apple TV, parmi lesquels ceux de HBO aux États-Unis ou de Canal+ en France.

La nouvelle application Apple TV, qui ressemble beaucoup à l’ancienne application Apple TV. Image Apple.

Certes, Apple a complètement redessiné l’application Apple TV. Certes, elle a réussi à nouer des partenariats avec une vingtaine de fournisseurs. Certes, elle mêle intelligence humaine et intelligence artificielle pour fournir des recommandations sur-mesure. Mais cette stratégie n’est que le prolongement de l’offre « Apple TV » actuelle.

Apple TV Channels sera disponible au mois de mai. D’ici là, la nouvelle application Apple TV sera sortie sur iOS et tvOS, dans quatre-vingt-dix nouveaux pays, et sur les téléviseurs Samsung. Un peu plus tard dans l’année, elle sera aussi disponibles sur les télés Sony, LG et Vizio, ainsi que les boitiers Roku et Fire TV. Enfin cet automne, c’est-à-dire dans la prochaine version de macOS, elle sera disponible sur Mac.

Revenir sur les annonces :

Apple TV+ : le Netflix d’Apple

Deuxième front : Apple TV+, le bouquet de contenus produits par Apple, présenté par un parterre de stars. La firme de Cupertino a levé le voile sur six productions originales : Amazing Stories de Steven Spielberg ; The Morning Show avec Jennifer Aniston, Reese Witherspoon et Steve Carell ; See avec Jason Momoa et Alfre Woodard ; Little America avec Kumail Nanjiani ; Sesame Workshop ; et enfin Little Voice de JJ Abrams et Sara Bareilles.

Apple TV+

En lieu et place de bande-annonce, Apple a diffusé quelques extraits très courts. Et pour cause : Apple TV+ ne sera pas disponible avant cet automne. Les détails techniques et tarifaires attendront, mais on sait déjà que ce service sera disponible non pas seulement aux États-Unis, mais dans une centaine de pays. Comme Apple Music, Apple TV+ ne sera pas financé par la publicité, et permettra de télécharger les contenus en local.

Revenir sur les annonces :

Revenir sur les projets de séries d’Apple :

avatar simnico971 | 

Le keynote le plus chiant de l'histoire.

avatar Nesus | 

@simnico971

Parfaitement résumé.

avatar ahmed kaba | 

@simnico971

Je te rejoins, qu’est ce que je me suis ennuyé 😑

avatar MerkoRiko | 

@simnico971

Yep, j'ai décroché quand ils ont commencé à parler d'Apple card...c'est dire. Les mecs n'ont plus que le pognon dans la bouche.

En plus, si c'est pour me vendre des séries passées à la moulinette/ censure d'Apple, avec leur morale de faux culs...bof...

avatar Domiino9 | 

@ MerkoRiko

+1000 tout à fait d'accord.

avatar max351 | 

@ simnico971

C'est clair !!! Je crois que c'est nul parce qu'en fait ça part dans tous les sens.

avatar jeepspirit38 | 

Dire que j’attendais énormément cette keynote ! Vraiment déçu. Il n’y a rien pour la France.

avatar vlsf1 | 

Trop peu d’infos... zéro tarif. Pareil pour Apple Arcade. Le seul lancement concret est Apple News+ mais on ne l’aura peut-être jamais en France.

Sinon l’app TV copie plein de trucs de Netflix.

avatar malos | 

Si seulement on avait l’application Apple News en France, pour commencer.

avatar Domiino9 | 

@Malos

Si tu es sur SFR tu peux avoir gratuitement SFR news et SFR Presse avec les forfaits power. Ca fait plus de 2 ans que je l'ai. C'est top.

avatar Nirkoz | 

Apple News prévu en Europe cette année, a voir si on l’aura en France 👍🏻

avatar ludmer67 | 

Apple célèbre la journée mondiale de la procrastination en renvoyant à plus tard le lancement de la plupart des annonces de ce soir...

avatar byte_order | 

@ludmer67

:-)

C'est symptomatique d'Apple ces dernières années, ces annonces de trucs qui ne sortiront pas tout de suite, au tarif pas connu.

avatar bonenza | 

Je rejoins les autres, l’événement était d’un intérêt très moyen... très americano centré.

avatar Thom80 | 

J’y comprend rien 😂

avatar AppleFan29 | 

LA grosse erreur c’est d’annoncer tout ça maintenant pour tout sortir à l’autonome... fallait lancer ces services ce soir ou faire la Keynote cet automne d’ici là la hype se sera effondrée.

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@AppleFan29 : « ou faire la Keynote cet automne d’ici là la hype se sera effondrée » : 100 jeux, 300 magazines, 6 ou 7 séries, ça fait des dizaines de milliers de personnes extérieures qui savent tout, et peuvent tout fuiter (et ça avait déjà commencé). Un keynote, c'est aussi contrôler comment l'information sort, et comment elle est présentée. L'iPhone aussi avait été présenté six mois à l'avance, on a tendance à l'oublier…
avatar byte_order | 

Sauf que l'iPhone, personne d'autre ne proposait quelque chose de similaire, et personne n'a été capable de proposer une chose similaire dans les 6 mois de patience après l'annonce initiale.

Ici, des kiosques de presse dématérialisé, de la SVOD, du gaming au forfait, une carte bancaire complètement en ligne, y'en a déjà.

Cela fait une sacrée nuance sur la patience des gens.

avatar fransylvie | 

@AppleFan29

Entièrement d’accord avec toi !!
C’est comme le chargeur sans fil annoncé et jamais sortie. Comprend pas cette façon de faire

avatar Thom80 | 

Apple est devenu suiveur, mais mauvais suiveur comme Microsoft il y a quelques années. Ils bâtissent toute leur stratégie uniquement sur la puissance de leur nom.

Bref j’ai rien retenu a part Apple Card dispo aux usa et des services « + ».

Aussi les avalaible « now », « tomorow » ou « fridays » c’est bien fini...

avatar Brice21 | 

@Thom80

Alors ils suivent qui avec Apple Card, Apple News+, Apple Channels, Apple TV+ et Apple Arcade?

MICROSOFT, Google, Xiaomi Ou Huawei?

avatar Dimemas | 

le mec qui n'a pas de cerveau quoi !
Tu connais quoi en dehors de la sphère Apple dit moi ?
Parce qu'il va falloir sortir de ta bulle un peu hein

le kiosque... inutile, pas besoin de m'abonner pour lire 2-3 journaux et magazines
Apple channels : je te laisse chercher
Apple TV+ : c'est une blague ???
Apple arcade : pareil tu as vu l'offre google qui est mille fois plus alléchante, et dit toi que le partenariat entre MS et nintendo va faire très mal
Quand à Apple card : tu as vraiment besoin d'avoir une CB apple ou c'est pour montrer que tu es branché ? tu es tant en manque de considération que ça ?

avatar Brice21 | 

@Dimemas

Toi tu as tout compris.

PS a propos Stadia c’est pas encore pour demain, plutôt pour après demain. S’il n’abandonnent pas avant.

avatar Dimemas | 

merci !
Qu'en sais-tu à propos de Stadia ?
Monsieur fait son connait-tout mais concrètement, si tu as des informations plus pertinentes que Apple et macg à nous fournir, on t’écoute !

Au delà de Stadia qui ne m'intéresse pas mais qui dépasse deja de loin ce que propose Apple avec Apple arcade, il y a depuis 6 ans des plateformes de streaming, PSnow depuis 3 ans, et xCloud qui arrive, c'est pas leurs jeux kikoolol qui vont démocratiser le jeu vidéo sur iOS, ce projet est mort-né d'avance.
Et lorsque le partenariat entre nintendo et micromou sera officiel, ils deviendront ridicules.

Mais dans ce cas, on peut dire pareil à propos de Disney et son service de streaming.

Que tu le veuilles ou non, Apple est complètement à la masse...

avatar Brice21 | 

@Dimemas

"merci !
Qu'en sais-tu à propos de Stadia ?’

J’ai regardé la Keynote et c’est ce que Google annonce.

« Monsieur fait son connait-tout mais concrètement, si tu as des informations plus pertinentes que Apple et macg à nous fournir, on t’écoute ! »

Je me contente d’écouter attentivement ce que dis Google, plus je lis tout ce que publie Unity 3D parce que nous sommes partenaires avec eux (on développe des jeux vidéos).

« Au delà de Stadia qui ne m'intéresse pas mais qui dépasse deja de loin ce que propose Apple avec Apple arcade, « 

M’enfin, ça n’a rien à voir. Apple Arcade est un programme de soutient à la production de jeux originaux non mainstream, que l’on peut jouer off line sur les devices Apple.

Google propose une solution infrastructure de jeux AAA dans le cloud, avec de nouveaux type de serveurs dédiés qui tournent sous Linux avec le framework Vulkan (et uniquement Vulkan) supporté par des outils de développement bien connus (Unity et Unreal).

« Il y a depuis 6 ans des plateformes de streaming, PSnow depuis 3 ans, et »

Je suis abonné. Je joue aussi avec PS Remote sur Mac et iPad Pro avec une manet.

« xCloud qui arrive, c'est pas leurs jeux kikoolol qui vont démocratiser le jeu vidéo sur iOS, ce projet est mort-né d'avance. »

Tu confonds tout. C’est pas le même genre de jeux pour le même genre d’usé case pour le même genre de joueurs.

« Et lorsque le partenariat entre nintendo et micromou sera officiel, ils deviendront ridicules. »

Ça on s’en fou. C’est juste que Nintendo est trop nul pour gérer sa propre infrastructure et va la sous traiter à Microsoft. Ça changera rien pour les joueurs sauf que leur services réseaux seront moins pathétiques. Je précise que j’ai aussi une Switch :)

« Mais dans ce cas, on peut dire pareil à propos de Disney et son service de streaming. 

Que tu le veuilles ou non, Apple est complètement à la masse..."

Mais bien sur. T’as tout compris monsieur l’analyste en chef.

Rendez vous ici dans 18 mois pour constater le justesse de tes prévisions.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR