La confidentialité de l'iPhone placardée dans les rues

Audrey Couleau |
La confidentialité de l

Apple continue de mettre en avant la protection de la vie privée de ses utilisateurs et clients dans une campagne publicitaire à travers les rues de Los Angeles. « Privacy. That’s iPhone. » une phrase simple comme toujours chez Apple, mais efficace vu les progrès apportés avec iOS 14. Le slogan est d’ailleurs accompagné d’un utilisateur dont l’iPhone masque le visage. Tout un symbole vu la situation actuelle…

Ces pancartes font écho aux clips vidéo diffusés depuis le mois dernier sur le même thème de la confidentialité. Vous pouvez voir d’autres photos de la campagne sur le site Daily Billboard.

En France aussi, l'iPhone affiche sa confidentialité. La façade du théâtre de la Ville qui longe les quais de Seine à Paris a aussi droit à son immense panneau :

L'autre côté également !

Merci Christophe !
avatar Sachou | 

Je me suis toujours demandé; quand y a un logo d’un opérateur sur une pub apple, celle ci est financée par qui ? Apple ou l’opérateur ?🤔

avatar r e m y | 

@Sachou

C'est toujours l'opérateur qui doit financer

avatar Saussau083 | 

@Sachou

Toutes les pubs que j’ai vue en ville pour un iPhone étaient des pubs de Free ou SFR... il doit y’avoir un accord pour eux
Par contre, en 2014 à Milan, il y’avait des grands affichages présentant l’iPhone 6, sans opérateur, qui étaient très sympa d’ailleurs !

avatar lmouillart | 

https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/bercy-reclame-485-millions-d-eu...

"3-l'opérateur verse de l'argent à un fonds publicitaire utilisé à la discrétion d'Apple"

avatar Insomnia | 

@Sachou

De mémoire avant c’était le cas mais depuis que Apple et les opérateurs se sont fait épingler c’est Apple qui paie mais qui ajoutera l’icône de l’opérateur...

avatar Sachou | 

Ah ok merci 👌🏻

avatar florian1003 | 

À Paris aussi

avatar djgreg13 | 

Parfois même le système est trop strict.

La dernière fois impossible de me loguer sur un site car son domaine d'authentification était hors du domaine du site. C'est un truc con mais ajouter un système d'exception pour laisser passer ça ce serait l'idéal

avatar Sindanárië | 

@djgreg13

Désactiver l’option « empêcher le suivi intersite » dans Reglages/Safari sur IOS / iPadOS, et ça fonctionnera.

Il n’y a pas de possibilité de liste blanche / exception pour cette option, il faut activer et désactiver au besoin

avatar Tatooland | 

@djgreg13

Tu peux aussi utiliser un gestionnaire de mots de passe digne de ce nom aussi... Bitwarden est vraiment pas cher pour le coup et il est vraiment complet et permet d’ajouter plusieurs noms de domaine pour un login donc ça résout ton problème 😉

avatar djgreg13 | 

@Tatooland

C'est pas ça le soucis

Authentification sur le domaine xxx.com
aaa.fr demande via le client à xxx.com si xxx.com à deja une connexion pour cet user si c'est le cas aaa.fr renvoi direct vers la page d'échange de token du sp de xxx.com au lieu de la page de login de l'idp xxx.com

Avec l'interdiction des intersites tu ne peux pas le faire parce que le cookie et le local storage de xxx.com n'est pas envoyé à xxx.com lors de la requête Ajax initié de aaa.fr pour savoir si on est déjà connecté sur xxx.com

avatar zoubi2 | 

@djgreg13

Merci !

J'ai bien rigolé, votre post m'a confirmé que je suis complètement à l'Ouest... :-)

avatar pocketjpaul | 

@djgreg13

C’est que les devs ont mal fait leur taf. Les méthodes modernes d’authentification sur domaine tiers (par ex OAuth2) n’utilisent pas les cookies de site tiers mais plutôt une redirection HTTP embarquant un jeton unique dans les paramètres de la requête.

Comme ça l’authentification se fait sans créer de jeton exploitable plus d’une seule fois et sans avoir besoin de le stocker (et donc risquer de se le faire voler).

De plus une fois l’authentification validée par le domaine cible, il peut émettre son propre jeton « longue durée » et n’est plus dépendant du domaine authentificateur et n’a pas besoin d’injecter du code qui en proviendrai (ce qui est une excellente chose si les deux domaines appartiennent à deux entreprises distinctes).

Le mieux est quand même de signaler les soucis aux devs de l’appli en question car de plus de en plus de browsers vont bloquer ce genre de pratiques.

avatar djgreg13 | 

@pocketjpaul

En entreprise on a souvent des vieux systèmes se basant sur CAS voire plus vieux et souvent du homemade datant des années 2000. Bien que des migrations vers du modernes sont en cours dans à peine près toutes, on est loin d'avoir fini

Et cette technique est également utilisée dans les applications à multiples fédérateurs, dans ce cas l'application avec une requête suggère d'utiliser ce fédérateur car déjà connecté dessus plutôt qu'un autre.

En grand public Messenger(domaine messenger.com, Auth sur facebook.com), Microsoft avec office 365 (le domaine d'auth est microsoft.com pour un domaine applicatif office.com), et toute la suite gsuite (domaine entreprise et authentication en Google.com) utilise ses techniques et il y a que avec Safari et Firefox que les connexions de ces applications ne fonctionnent pas en one shot.
Ce n'est pas en soit une mauvaise utilisation ça permet de gagner une étape dans la connexion.
Le but avant tout de la requête intersite étant de regarder si la personne est déjà logué, si c'est le cas alors on entame le process Oauth ou saml ou autre sans demander à l'utilisateur de cliquer sur un login

avatar Tatooland | 

@djgreg13

J’ai rien compris.

avatar Sgt. Pepper | 

@djgreg13

Système ? Ou Safari?

Et Avec un autre explorateur ?

avatar pocpoc | 

Ils auraient pu attendre une semaine et mettre les visuels des nouveaux iPhone....

avatar oboulot | 

@pocpoc

Et imaginons si il n’y a pas de nouvel iPhone cette année et que Apple passe sur un cycle de deux ans !? 😌

avatar Sindanárië | 

@oboulot

Ça indique juste qu’Apple va vendre l’iPhone de l’année précédente mais plus cher 😬 et que la nouvelle version se contentera d’un nouveau fond d’écran qui lui est propre 😈

avatar lll | 

Si seulement tu disais vrai... Ce serait un vrai geste vert ! Mais Apple préfère compenser ses émissions carbone, comme si c'était suffisant face à la situation actuelle.

avatar Malouin | 

@lll

Il ne manquait plus que le discours rageux et non fondé de l’écolo Amish du jour.

avatar Sindanárië | 

💭(dit le corbillard qui court après l’ambulance )

avatar taxtax | 

@Malouin

On a déjà en tout cas le discours néo réac de celui qui boit les mots_valise des spins doctors comme du petit lait et qui récite bien sa leçon de dogmatique thatchérisé et fanatisé.

avatar Eyquem | 

@taxtax

C’est bien ça le problème, on a que des extrémistes dans tous les sens... Entre le hippie bobo qui veut pas de sapin car il est « mort » et l’autre qui est ultra libéral, on n’est pas sorti de l’auberge !

avatar Malouin | 

@Eyquem

... je ne suis pas « ultra-libéral » mais cette accusation sans fondement de l’empreinte écologique du numérique me laisse toujours perplexe. Les « 4 % » annoncé par The Shift Project sont une vaste rigolade (par exemple, on compte l’empreinte du tracteur qui creuse le trou pour passer les câbles qui vont jusqu’au pilone...).
Et qui peut juger de ce qui est bien ou pas dans l’usage présent et à venir du numérique.
En ce sens, c’est vrai, je suis libéral !

avatar louisb | 

À Paris aussi

avatar Paquito06 | 

Elle est plutot a tres grande echelle cette campagne de pub, apercu en Californie, en Utah et dans le Colorado.

avatar Grek0497 | 

Ils disaient déjà ça l’année dernière. Et pourtant: Siri : chez Apple aussi des humains écoutent nos conversations https://www.01net.com/actualites/siri-chez-apple-aussi-des-humains-ecout...

avatar Krysten2001 | 

@Grek0497

Même plus d’actualité cette news.

avatar Grek0497 | 

@Krysten2001

Certes. Mais, sans le buzz médiatique à l’époque elle le serait encore. Mon point est qu’Apple se la joue plus catholique que le pape depuis des années alors je ce que n’est (n’était) pas le cas.

avatar Krysten2001 | 

@Grek0497

Ça vous n’en savez rien, on ne peut que supposer 😉 Le problème était les écoutes accidentelles... Maintenant est-ce une simple erreur ou quelque chose qu’ils ont voulu en toute connaissance de cause ? Je ne sais pas. En tout cas elle fait tout l’inverse de la concurrence depuis des années et ça c’est bien pour ceux qui se soucie de la vie privée

avatar Tao | 

@Krysten2001

Tu es employé par Apple pour tenir ce genre de discours ? Évidemment qu’on ne fait pas écouter des extraits audios personnels à des humains par accident

avatar Malouin | 

@Tao

Ben oui hein ! J’ai raison puisque tu as tort...
Ces positions sont fatigantes : Apple dément et, pour autant, ils sont coupables ?
Encore cette fameuse théorie du complot !

avatar Tao | 

@Malouin

Apple n’a absolument pas démenti, ils ont admis avoir fauté. De quoi parles-tu ?

avatar Krysten2001 | 

@Tao

A la base on ne savait pas nous identifier mais est-ce qu’ils avaient prit en compte les déclenchements par erreurs qui le permettait ??? On peut se poser la question.

avatar r e m y | 

@Krysten2001

Les enregistrements ne sont pas associés au compte iCloud, c'est ce qui fait dire à Apple qu'ils sont anonymisés. Par contre les "écoutants" devant vérifier si Siri traite correctement les requêtes, ils ont accès à toutes les infos dont bénéficie Siri. Ils peuvent en particulier accéder au carnet d adresses, aux albums de photos, pour vérifier que quand on demande "dis Siri appelle ma femme" ou en core "dis Siri, trouve moi le trajet le plus court pour rentrer chez moi", la réponse apportée par Siri est bonne. Ces salariés d'Apple ont donc accès à des informations très personnelles.

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Dites-moi où apple a accès aux album photo ? Apple a dit que ces employés ont accès a un nombre restreint de données, juste à lire le panneau de Siri.

avatar r e m y | 
avatar raoolito | 

@Grek0497

Sauf que c tres clairement demande desormais des l’installation, et le valider ou pas est un choix

avatar pagaupa | 

@Grek0497

« Mon point est qu’Apple se la joue plus catholique que le pape »
Autant d’hypocrisie en tout cas! 😜

avatar pagaupa | 

@Krysten2001

Le fait qu’elle ne soit plus d’actualité ne retire en rien sa gravité...

avatar Malouin | 

@pagaupa

Tu nous manquais !

avatar r e m y | 

@Krysten2001

La seule chose qui n'est plus d'actualité c'est le recours à un sous-traitant n'ayant aucun engagement de confidentialité vis à vis des personnes écoutées, mais les requêtes Siri sont toujours écoutées aléatoirement par des humains. Simplement ce sont maintenant des employés d'Apple.

avatar reborn | 

@r e m y

Et l’on peut choisir ou pas la conservation de l’audio par Apple

avatar r e m y | 

@reborn

On peut surtout choisir de ne pas "aider Apple à améliorer Siri" ce qui évite que les requêtes effectuées par Siri soient analysées par qui que ce soit.

avatar r e m y | 

@r e m y

Ah ben non en fait... en vérifiant sur la page Apple dédiée, j'apprends que même en choisissant de ne pas participer à l'amélioration de Siri, les enregistrements sont quand même conservés. 🥺

https://support.apple.com/fr-fr/HT210558

Pourquoi conservez-vous les transcriptions des clients qui n’ont pas choisi de participer ?
Les transcriptions générées par ordinateur nous permettent d’améliorer les performances de Siri. Ces transcriptions sont utilisées dans le cadre d’un apprentissage automatique visant à améliorer Siri, déterminer les modes d’utilisation courants et mettre à jour nos modèles de langue et de compréhension. Les transcriptions peuvent également servir à résoudre des problèmes importants affectant la fiabilité de Siri.

avatar milka | 

@Grek0497

Old.

avatar Bigdidou | 

Merde, si la confidentialité n’est pas confidentielle, comment peut-on y croire ?

avatar reborn | 

@Bigdidou

Tu peux pas.
Il faut choisir de faire confiance. Ou pas.

avatar Bigdidou | 

@reborn

Ou s’en foutre.
Au fond, c’est ce qu’on fait tous, ou en tout cas beaucoup d’entre nous, au delà,de la posture ou de la nécessité quand c’est le cas (pas vraiment dans nos démocraties, soyons-en heureux).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR