Adieu Pentium ! On a adoré te détester !

Christophe Laporte |

Une page se tourne dans l’histoire d’Intel ! Le géant des semi-conducteurs a fait savoir qu’il allait cesser d’utiliser les marques Pentium et Celeron. Place à la marque Intel Processor qui co-habitera à partir de l’année prochaine avec les marques Intel Core, Intel Evo et Intel vPro.

Voici le badge qui remplacera les badges Pentium et Celeron à partir de l'année prochaine

Techniquement, le lancement de cette marque, qui sera utilisée pour les ordinateurs portables, coïncidera avec l’arrivée des processeurs Core de 13e génération connus en interne sous le nom de Raptor Lake. Intel motive cette décision par une volonté de « rationaliser son offre de marques dans tous les segments du PC, à faciliter la communication de sa proposition de valeur par ses clients et à simplifier l’expérience d’achat des consommateurs ». On se permettra d’avoir deux ou trois doutes sur la capacité d’Intel à atteindre ses objectifs, du moins en matière de simplicité et de compréhension de gamme.

Au total, la marque Pentium aura subsisté pendant 30 ans. On se souvient qu’à la fin de l’année 90, à l’époque où Apple faisait la promotion du PowerPC, la marque à la pomme n’hésitait pas à tirer à vue sur le Pentium II, avec des publicités beaucoup plus agressives qu’aujourd’hui.


 

Ce dernier spot avait particulièrement marqué les esprits et avait donné lieu à un joli clin d’œil de Paul Otellini . Quand Steve Jobs présenta en 2006 ses premiers Mac équipés de processeur Core Duo, le regretté patron d’Intel était alors apparu sur scène dans une tenue très proche du personnage d’Intel moqué dans la réclame quelques années auparavant.


Alors que dans les années 90, c’était Apple qui était agressive vis-à-vis d’Intel, c’est désormais le contraire. La société de Santa Clara multiplie les comparatifs assez souvent douteux pour dénigrer son ancien partenaire…

Apple M1 : Intel se défend en utilisant de grosses ficelles

Apple M1 : Intel se défend en utilisant de grosses ficelles

Mais dans les deux, celui qui attaque est celui qui fait un léger complexe d’infériorité vis-à-vis de son concurrent.


Tags
avatar Adodane | 

@debione

Moi le zx81, avec l'extension de mémoire siouplê

avatar xavierlc | 

@debione

Le Motorola 6502 qui équipait notamment l'Apple //e.
Ma première machine Apple, qui a dû tourner pendant quelque-chose comme 10 ans. La deuxième fut le MacBook Pro Retina 15" inaugural.
Entre les deux, je ne vous dirai pas !

avatar XiliX | 

@debione

"Perso mon premier ordi possédait un MOS 6502...."

Qu'est-ce que c'était fun l'assembleur du 6502 comparé au Z80 et les Intels

avatar TotOOntHeMooN | 

C'était surtout plus accessible aux débutants

avatar Valiran | 

Je me souviens de Cyrix aussi!

avatar Dim 242 | 

@Valiran

Oooh oui 😵‍💫

avatar JohnWalker | 

« Mais dans les deux, celui qui attaque est celui qui fait un léger complexe d’infériorité vis-à-vis de son concurrent. »

👍

avatar MarcMame | 

Moi j’ai commencé par un boulier.

avatar vicento | 

@MarcMame

🤣

avatar DrArchy | 

Moi je me rappelle avoir rêvé du 486 DX 4 100mhz comme premier PC !

avatar melaure | 

On aurait aimé des pubs comparatives de ce genre entre ARM et Intel …

Et des logos rigolos comme Inhell Pentium 666 ;)

Enfin bon autre époque, j’attends rien d’un financier comme Cook qui a rien dans les tripes et zéro instinct combatif (époque de bobos) …

avatar lepoulpebaleine | 

J’ai eu un Pentium II, je suis vieux 😢 !

avatar p@t72 | 

Informatiquement...
Oui.
Enfin c'est ce que je me dit.
Je pense rester jeune. Quand même.

avatar melaure | 

@lepoulpebaleine

Je bossais dans un site de production HP à l’époque du PII ;)

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Ados, on overclockait nos cpu jusqu’à leur limite pour essayer de gratter le plus longtemps possible avant de changer nos configs. La dernière bécane j’avais cassé ma tirelire pour m’offrir un watercooling, c’était une époque sympa de bidouiller son propre PC et d’aller chercher chaque composant rue Montgallet

Une époque peuplée de superbes jeux d’aventure… Monkey island, Sam & Max, Indiana Jones, Maniac Mansion

Et aussi les simulations star wars x wing vs tie fighter

quelle nostalgie et quel bonheur d’avoir connu cette époque à percer les disquettes de 3.5 » pour doubler la capacité :p

avatar xavierlc | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

C'était des 5"1/4. Les 3"1/2 n'étaient pas réversibles.

avatar BeePotato | 

@ xavierlc : « C'était des 5"1/4. Les 3"1/2 n'étaient pas réversibles. »

Il parlait bien de disquettes 3,5 pouces, quand on ajoutait un trou aux disquettes double densité pour les faire passer pour des haute densité (les vrais disquettes HD coûtant bien trop cher).
Sur les PC, ça doublait effectivement la capacité, puisqu’on passait de 720 ko à 1,44 Mo.
Sur Mac, le gain était un poil moins spectaculaire puisque les DD contenaient 800 ko, mais ça restait très rentable (quand ça marchait).

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@xavierlc

Non je parle bien des 3.5

Tu avais un trou de base en bas à gauche et si tu perçais un trou en bas à droite, tu pouvais formater au double de la capacité

avatar Biking Dutch Man | 

Fier de n’avoir jamais acheté de PC en 35 ans d’informatique. Le game changer a été pour moi le PowerBook 170. Je n’ai plus jamais acheté de desktop depuis.

avatar melaure | 

@Biking Dutch Man

J’en ai acheté pour d’autres mais pas pour moi en 40 ans de micro !

avatar LIFEPROD | 

Pentium existait encore ??

avatar pocketalex | 

oui, le pentium N4000 est un CPU extrêmement populaire auprès des configs entrée de gamme (en dessous du core i3 ... normal qu'on ne connaisse pas trop sur Mac ou avant les Silicon, l'entrée de gamme était le core i5, majoritairement)

La majorité des laptops PC vendus en dessous de 500€ sont dotés d'un Pentium (N4000)

avatar p@t72 | 

Détester pour quoi...
Ma jeunesse.

avatar Boboss29 | 

Pentium 200 MMX, avec ses 16 go de ram, que j'ai monté ensuite à 32 plus tard... Avec Windows 95 puis 98SE. Où j'ai pu m'initier sur Photoshop 4.0 entre autre 😊 le lecteur de disquette, et même un graveur de cd scsi que j'avais monté dedans et qui coûtait une blinde. Après les pc suivants c'était du Amd, sauf pour le boulot où j'avais pris un pentium 4.

avatar OuaisVoilaQuoi | 

Mon premier proc, dans une tour montée à la mano comme il se doit, a été un pentium (4 je crois, pas sûr) qui chauffait à mort, une vraie déception qui throttlait de partout et tout le temps... suivit bien plus tard par un génial - oui génial - Core 2 Quad 9550 qui marche toujours parfaitement et fait tourner Win 7 et aussi Win 10 (une des premières versions) comme une horloge... Aucun ralentissement, j'ai même fait (en plus de la MAO Pro) de l'encodage avec, une merveille...

C'est sûr cette même config (CM Asus P5KR avec chipset Intel) que j'ai installé... mon premier Hackintosh !!!

Après avoir passé des mois à lire les forums et autres blogs techniques pour commencer a y comprendre quelque chose (cet OS était exactement comme un extraterrestre pour moi, très difficile à saisir), c'était absolument incroyable d'arriver à faire marcher OSX sur un simple PC, de la pure magie ! :)

Magie qui me semble avoir totalement disparue depuis que macOS s'échine à ressembler comme deux gouttes d'eau à iOS... Il a complètement perdu son côté "UNIX / LINUX" très techno, très geek, qui me plaisait bien... ...dire que je créais mes propres scripts, et faisais même de la compilation (de progs et libs Linux) avec !

avatar Insomnia | 

Cela changera pas grand chose j’ai mis du temps pour trouver un core i5 tellement il y a de version par génération 😢

Pages

CONNEXION UTILISATEUR