Microsoft s'empare d'Activision Blizzard pour 69 milliards de dollars 🆕

Stéphane Moussie |

Microsoft commence l'année avec une acquisition exceptionnelle. Le créateur de la Xbox fait tomber dans son escarcelle Activision Blizzard pour la coquette somme de 68,7 milliards de dollars. À côté, l'acquisition de Bethesda en 2020 pour 7,5 milliards apparait toute petite, alors qu'il s'agissait déjà d'un séisme à l'époque.

Activision Blizzard n'est nul autre que l'un des plus grands éditeurs de jeux vidéo au monde, comptant parmi ses franchises Call of Duty, Diablo, Warcraft, Crash Bandicoot, Tony Hawk, Overwatch, mais aussi Candy Crush, puisqu'il en faut pour tous les goûts.

Microsoft précise dans son communiqué de presse qu'Activision Blizzard va continuer de fonctionner de manière indépendante, avec toujours Bobby Kotick à sa tête. Néanmoins, Phil Spencer, le patron de Microsoft Gaming, compte bien mettre en place des synergies très rapidement. Ainsi, il promet qu'autant de jeux que possible seront inclus dans le Xbox Game Pass et le PC Game Pass, des offres stratégiques qui comptent aujourd'hui 25 millions d'abonnés.

Se pose évidemment la question des exclusivités : les futurs Call of Duty déserteront-ils la PlayStation ? « Les jeux Activision Blizzard sont appréciés sur diverses plateformes et nous prévoyons de toujours prendre en charge ces communautés à l'avenir », indique Phil Spencer. À voir ce qu'il en sera vraiment alors que Microsoft va notamment réserver Starfield et Redfall, les prochaines grosses productions de Bethesda, à la Xbox et au PC. Phil Spencer voit aussi dans cette prise de guerre un moyen d'accélérer sur le cloud gaming ainsi que dans le jeu mobile. Bientôt un skin Halo pour Candy Crush ou une rencontre entre Call of Duty et Doom ?

Tandis qu'Activision Blizzard traverse depuis des mois une grave crise sociale sur fond d'accusations de harcèlements et d'agressions sexuels, Phil Spencer assure de son engagement dans « le traitement de chaque personne avec dignité et respect. »

D'un point de vue économique, l'intégration de l'éditeur fera de Microsoft la troisième plus grande entreprise de jeu vidéo en matière de revenus, derrière Tencent et Sony — une troisième place « seulement » qui pourrait servir d'argument quand viendra le moment d'obtenir le feu vert des autorités de régulation.

La somme dépensée, 68,7 milliards de dollars, est bien évidemment un record, même pour cette entreprise qui ne rechigne pas à signer de gros chèques. LinkedIn, qui constituait jusque-là la plus grosse dépense de Microsoft, n'avait coûté « que » 26,2 milliards de dollars. Phil Spencer avait prévenu qu'il avait encore soif de studios alors que les acquisitions s'étaient déjà multipliées ces dernières années — ils seront 30 au total avec la nouvelle opération —, mais il n'en reste pas moins que l'achat d'Activision Blizzard constitue une énorme surprise. Il s'agit tout simplement de la plus grosse acquisition jamais réalisée dans le secteur des nouvelles technologies. Elle dépasse de peu l'acquisition d'EMC par Dell pour 67 milliards de dollars en 2015.

Enfin, un communiqué de presse de 2022 ne serait pas un communiqué de presse de 2022 sans le mot « métavers ». C'est Satya Nadella, le grand patron de Microsoft, qui s'y colle : « Le jeu vidéo est la catégorie de divertissement la plus dynamique et la plus enthousiasmante sur toutes les plateformes aujourd'hui et va jouer un rôle fondamental dans le développement de plateformes de métavers. »

Face à l'ogre Microsoft, Sony ne reste pas les bras croisés. Le créateur de la PlayStation a lui aussi renforcé ses équipes créatives ces dernières années en s'adjoignant les services d'Insomniac Games (Ratchet & Clank, Spider-Man…), Bluepoint Games (responsable des remakes de Shadow of the Colossus, Demon's Souls…) et d'autres studios, mais rien de l'envergure d'un Bethesda et encore moins d'un Activision Blizzard. Après ce deal, tout parait possible. Jusqu'où va aller la consolidation dans l'industrie du jeu vidéo ?

Mise à jour 18h40 — Le sort de Bobby Kotick, le CEO d'Activision, semble scellé. Selon le Wall Street Journal, il sera débarqué (ou il démissionnera) une fois que le deal sera achevé ce qui nous repousse à au moins l'année prochaine.


avatar YetOneOtherGit | 

@narugi

"Pour moi APPLE part avec une grosse difficulté :
• Pas de communauté à proprement parler de joueurs
• Sa clientèle n’est pas forcément une clientèle joueuse."

Le cœur du marché du jeu sur ordinateur personnel, c’est à dire les gamers ayant des dépenses conséquentes et régulière, est sur compatible PC et le restera quoi que fasse Apple.

Essayer de faire bouger cet état de fait est un projet très onéreux avec de très faible chances de retours sur investissement.

Bref : croire que la transition ARM ouvre des perspectives d’évolution majeure relève du fantasme.

Ni Apple ni les acteurs de l’industrie du jeu n’ont d’intérêt sérieux à essayer de réaliser ce fantasme.

avatar Dimemas | 

@flobaj : telleeeeeeement d'accord avec toi
rien que le succès de guerrila games avec HZD est l'exemple typique de ce que Sony est capable de faire.

Et je ne parle pas du succès de la PS5 vs la xbox qui ne se vend presque pas...
ne t'en fait pas ici, tu es sur macdegeneration

avatar daxr1der | 

@iaddiction

ils vont être racheté comme je l’ai dis juste au dessus

avatar iaddiction | 

@daxr1der

Oui enfin, moi j’attends surtout de voir comment va se comporter la Com Européenne qui emmerde tellement Apple pour beaucoup moins que ça

avatar cecemf | 

@iaddiction

Moins de compétition studio = jeux de moins bonne qualité = moins d’innovation

avatar TrollMan06 | 

@xfce

Beurk Xbox 🤢
Bien les tendinites aux poignets avec l’immonde manette? 🤢

avatar Lirche | 

@TrollMan06

C’est la première fois que j’entends ça

Au contraire, je trouve les manettes de Xbox One/series bien au-dessus de toutes les manettes du marché

avatar xfce | 

Don't feed the troll

avatar Dimemas | 

@ trollman : tu porte franchement bien ton nom ...

avatar Balrog | 

@xfce

Pourtant la réputation depuis quelques années sur leur jeux et en interne ternisse beaucoup leur image 🤔

avatar lunastix | 

Bah ça alors !!!

avatar Kisscool80 | 

Il ne leurs reste plus qu'à racheter ubisoft pour 1 000 milliard de dollars et c'est bon...
Le game pass était déjà top, il devient incontournable

avatar MacGruber | 

@Kisscool80

Pas touche à Ubibi !!!!

avatar dark juju | 

Oh bordel ! Tous ces jeux inclus Day one dans le game pass ??? :O

avatar arnaudducouret | 

Le GamePass va clairement devenir un incontournable dans les années à venir.

avatar Fego007 | 

Ça ça c’est de la nouvelle je m’y attendais pas !

avatar Apero | 

Whaaat, c’est la qu’on voit la profondeur du portefeuilles de ces mégas entreprise, capable de racheter des entreprises déjà énormes elles mêmes ! 😨

Je donne pas 2ans à Microsoft avant de se faire scinder, trop de monopole, le capitalisme a ses limites 😜

avatar raoolito | 

@Apero

ou pas.
le secteur est en pleine consolidation, et finalement microsoft fait comme tout le monde.

avatar xfce | 

Monopole ? Regardez les parts de marché de Microsoft sur le jeu vidéo. C'est anémique.
Nintendo est, à la limite, celui qui se rapproche le plus de ce que vous entendez par "monopole".

Et encore une fois, la position dominante n'est pas illicite en droit de l'Union. Seul l'abus de position dominante l'est ;)

avatar Apero | 

@xfce

Microsoft, anémique ?

Vous confondez avec Xbox je suppose.
Car Microsoft, c’est Xbox oui (deja pas ridicule comme marché) mais c’est aussi Windows sur PC, c’est xcloud sur toutes les plateformes, c’est azure pour le cloud PlayStation, c’est des licences à n’en plus finir, le partenariat avec EA, le rachat de Bethesda maintenant celui d’Activision Blizzard, bref Microsoft c’est une machine à cash, pas uniquement jeux vidéo mais la deuxième entreprise la plus riche du monde.
Pour rappelle Nintendo c’est environ 60 milliard de dollars, Microsoft c’est plus de 2 300 milliard de dollars, on est pas dans la même cours.

Quand tu possède les licences de jeux, le système d’exploitation majoritaire sur ordinateur, les consoles de jeux, les infrastructures serveurs etc, la tu commence à parler de monopole.

Ensuite pour revenir au sujet de l’abus de position dominante on va pas débattre du droit français qui n’est fait que de jurisprudence sur l’appellation de position dominante ou pas.

Cependant le terme position dominante est souvent défini par le fait que tu es en position d’en abusé, et le but de la loi est de protéger les personnes de ses entreprises avant qu’elles n’abusent de leurs positions (voir par exemple le rachat d’arm par nvidia qui subit énormément de blocage avant même le rachat)

Après mon message n’est qu’une hypothèse, je suis pas juge, mais je vois que Microsoft devient de plus en plus gros et déjà pour Bethesda c’était pas gagné !

Bonne journée

avatar xfce | 

@Apero

Oui en fait vous avez mal compris mon idée. Je suis plutôt pro-Xbox depuis quelques années car je pense que la marque mérite une nouvelle chance.

Cela étant dit, vous vous trompez de marché pertinent. En droit de la concurrence, pour déterminer si position dominante puis si abus de position dominante il y a, il faut d’abord déterminer le marché pertinent.
Or, vous faites un amalgame qui n’a absolument aucun sens du point de vue du juge : Azure est un service de serveur aux entreprises qui n’a, en soit, rien à voir avec le jeu vidéo.
Le PC : ça correspond à quoi ? Le système d’exploitation ? Donc Windows ? Le matériel physique ? Donc Surface pour Microsoft ?
Xbox : un système de jeu vidéo et de divertissement domestique.

Ensuite, concernant la question de position dominante : elle n’est pas interdite en soi. Seul son abus est illicite. C’est la position du droit de l’Union européenne. Elle est contestable d’un point de vue économique (un acteur unique sur un marché à peu de chance d’innover et risque d’augmenter ses prix tout en baissant sa production) mais c’est comme ça.
Les questions de monopole sont bien définies par le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne, mais la Cour apporte des modifications à travers sa jurisprudence quand cela est nécessaire, en particulier depuis l’arrêt Netscape il y a une vingtaine d’années. Donc la jurisprudence est plutôt claire et stable.

avatar koffinou | 

Je suis sans voix 🤐 (mais manette Xbox en main 😆)

avatar moua | 

69 000 millions de dollars le studio de jeux vidéo.. les montants deviennent de plus en plus pharamineux au fil des ans

avatar Strix | 

"le studio de jeux vidéo".

Ce n'est pas un simple studio, hein, il suffit de voir tous les jeux que ça englobe.

avatar kiddsoso | 

@moua

Milliards !!

avatar moua | 

@kiddsoso

C’est ce que j’ai dit, 69 000 millions :-)

Dur un temps pas si lointain ou l’on comptait ce genre de transactions en millions

avatar kiddsoso | 

@moua

Ah oui désolé haha 😅

avatar YetOneOtherGit | 

Quand j’annonce depuis un moment l’inévitable consolidation d’une industrie économiquement de plus en plus difficile 🤓

avatar Baptiste_nv18 | 

@YetOneOtherGit

Oui ! Et on voit que même Microsoft a suivi vos conseils ❤️

avatar YetOneOtherGit | 

@Baptiste_nv18

"Oui ! Et on voit que même Microsoft a suivi vos conseils ❤️"

C’est fort loin d’être des conseils et c’est fort loin de m’appartenir, les considérations que je partage ici sur l’économie vidéo ludique sont des lieux communs consensuels dans l’industrie.

Il n’est que quelques vrais gamers auto-proclamés qui ne veulent pas accepter des réalités qui vont à l’encontre de leurs désirs, de leur importances, de leurs goûts 😉

avatar Baptiste_nv18 | 

@YetOneOtherGit

« Il n’est que quelques vrais gamers auto-proclamés qui ne veulent pas accepter des réalités qui vont à l’encontre de leurs désirs, de leur importances, de leurs goûts 😉 »

C’est fort possible, n’étant pas gamer je ne saurai vous le dire.

« C’est fort loin d’être des conseils et c’est fort loin de m’appartenir, les considérations que je partage ici sur l’économie vidéo ludique sont des lieux communs consensuels dans l’industrie. »

Ah bah si vous le dite ! Merci à vous

avatar misterbrown | 

Pop pop pop !!!

Bravo Warcraft !
Victory !! ⚔️

avatar Glop0606 | 

Pour le coup, c’est chéquier no Limit 🤩.
Bon en gros Xbox se place comme le Netflix+ du jeu vidéo.
Une stratégie ultra claire et qui s’en donne les moyens.
C’est quand même une énorme annonce et je pense que même Sony vient d’avoir un petit rictus d’effroi. S’ils déboulent sur les TV Samsungs et autres avec le xcloud, ça va être super chaud.

avatar TrollMan06 | 

@Glop0606

Aucun rapport avec Netflix

avatar Glop0606 | 

@TrollMan06

???Enfin bon le plus gros problème qui va poindre à l’horizon c’est que quand MS a coup de milliards aura assis sa dominance, il fera là aussi comme Netflix et augmentera ses tarifs… dommage pour les joueurs!

avatar byte_order | 

@TrollMan06
> Aucun rapport avec Netflix

Netflix vend un abonnement mensuel d'accès à un catalogue de divertissement.
Le GamePass de Microsoft aussi.

Y'a bien un rapport.

Après, c'est pas du streaming de chaque côté. Mais le business model, c'est bien de la location d'un catalogue de biens dématérialisés au forfait.

avatar Strix | 

Pas plus étonné que ça blizzarement...

avatar TrollMan06 | 

@Strix

Pourtant c’était ultrasonyque...

avatar ErickH67 | 

Microsoft va encore augmenté son attractivité dans le domaine des jeux video avec un Gamepass devenu quasiment incontournable. S’ils arrivent à correctement mettre en place leur offre de Cloud Gaming, cela sera tout simplement énorme !

avatar Lameth | 

Bye bye Kotick !!

avatar Strix | 

Ça serait une bonne idée mais bon, à voir comment ça va tourner pour lui.

Wait & See

Bon ben voilà :
“Bobby Kotick will continue to serve as CEO of Activision Blizzard, and he and his team will maintain their focus on driving efforts to further strengthen the company’s culture and accelerate business growth. Once the deal closes, the Activision Blizzard business will report to Phil Spencer, CEO, Microsoft Gaming.”

avatar Lestat1886 | 

La Playstation risque de devenir une machine de niche pour jeux solos - mon type de jeu favori mais pas assez pour rester compétitif 😅

En attendant, a l’instar de Facebook ou Google et leurs acquisitions, si ça se trouve dans dix ans les autorités antitrusts vont se réveiller (toujours tard, comme à leur habitude 😅)

avatar fte | 

Warcraft by Microsoft.

Ça va sans doute améliorer le bordel social et ludique que c’est devenu. J’espère que les cons d’Activision seront débarqués rapidement.

Espoir.

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

69 milliards

Un goutte d’eau pour Apple

Incroyable que la pomme ne s’est pas emparé de ce trésor de guerre avant

avatar debione | 

@ laraigneegypsymontealagouttiere:

Heureusement tu veux dire... Avec Microsoft on peut au moins avoir l'espoir que ça ne tourne pas les jeux en disney avec des talkies-walkies à la place des armes (référence référence???)

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@debione

Tu n’as pas tort
Quand on voit le résultat avec Apple TV+… 😵‍💫

avatar YetOneOtherGit | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

"Incroyable que la pomme ne s’est pas emparé de ce trésor de guerre avant"

Apple tire plus de profits du jeu vidéo que Sony, MS, Nintendo et Activision cumulés.

Aucun intérêt de s’embêter avec un achat de ce type 🤓

avatar minounet | 

" Apple tire plus de profits du jeu vidéo que Sony, MS, Nintendo et Activision cumulés."

Tu es serieux, tu as des pourcentages ou des chiffres à nous communiquer ?

avatar YetOneOtherGit | 

@minounet

« Tu es serieux »

Yep comme toujours. 🥸😉😜

Pour la source : WSJ prenant ses sources dans les documents du procès EPIC vs Apple (Que j’ai vérifié de mon côté)😉

https://www.wsj.com/articles/apple-doesnt-make-videogames-but-its-the-hottest-player-in-gaming-11633147211

Apple raked in more profits from games than Xbox maker Microsoft Corp. , gaming giants Nintendo Co. and Activision Blizzard Inc. and PlayStation maker Sony Corp. —combined—in its fiscal year 2019, according to a Wall Street Journal analysis of figures released as part of the company’s recent antitrust trial.

La part écrasante des profits de l’industrie c’est déplacée depuis des années vers le mobile et les mécanismes F2P et bien évidemment Apple est l’acteur tirant de loin le plus grand bénéfice de cette situation.

Le procès d’EPIC n’existe pas pour rien il y a un beau marché à aller chercher pour eux.

Et même en CA Apple est n°3 de l’industrie derrière Tencent et Sony.

Les réalités du business sont très loin des fantasmes de certains ici 😉

avatar minounet | 

" Les réalités du business sont très loin des fantasmes de certains ici "
J'en ai bien l'impression

Pages

CONNEXION UTILISATEUR