Microsoft s'empare d'Activision Blizzard pour 69 milliards de dollars 🆕

Stéphane Moussie |

Microsoft commence l'année avec une acquisition exceptionnelle. Le créateur de la Xbox fait tomber dans son escarcelle Activision Blizzard pour la coquette somme de 68,7 milliards de dollars. À côté, l'acquisition de Bethesda en 2020 pour 7,5 milliards apparait toute petite, alors qu'il s'agissait déjà d'un séisme à l'époque.

Activision Blizzard n'est nul autre que l'un des plus grands éditeurs de jeux vidéo au monde, comptant parmi ses franchises Call of Duty, Diablo, Warcraft, Crash Bandicoot, Tony Hawk, Overwatch, mais aussi Candy Crush, puisqu'il en faut pour tous les goûts.

Microsoft précise dans son communiqué de presse qu'Activision Blizzard va continuer de fonctionner de manière indépendante, avec toujours Bobby Kotick à sa tête. Néanmoins, Phil Spencer, le patron de Microsoft Gaming, compte bien mettre en place des synergies très rapidement. Ainsi, il promet qu'autant de jeux que possible seront inclus dans le Xbox Game Pass et le PC Game Pass, des offres stratégiques qui comptent aujourd'hui 25 millions d'abonnés.

Se pose évidemment la question des exclusivités : les futurs Call of Duty déserteront-ils la PlayStation ? « Les jeux Activision Blizzard sont appréciés sur diverses plateformes et nous prévoyons de toujours prendre en charge ces communautés à l'avenir », indique Phil Spencer. À voir ce qu'il en sera vraiment alors que Microsoft va notamment réserver Starfield et Redfall, les prochaines grosses productions de Bethesda, à la Xbox et au PC. Phil Spencer voit aussi dans cette prise de guerre un moyen d'accélérer sur le cloud gaming ainsi que dans le jeu mobile. Bientôt un skin Halo pour Candy Crush ou une rencontre entre Call of Duty et Doom ?

Tandis qu'Activision Blizzard traverse depuis des mois une grave crise sociale sur fond d'accusations de harcèlements et d'agressions sexuels, Phil Spencer assure de son engagement dans « le traitement de chaque personne avec dignité et respect. »

D'un point de vue économique, l'intégration de l'éditeur fera de Microsoft la troisième plus grande entreprise de jeu vidéo en matière de revenus, derrière Tencent et Sony — une troisième place « seulement » qui pourrait servir d'argument quand viendra le moment d'obtenir le feu vert des autorités de régulation.

La somme dépensée, 68,7 milliards de dollars, est bien évidemment un record, même pour cette entreprise qui ne rechigne pas à signer de gros chèques. LinkedIn, qui constituait jusque-là la plus grosse dépense de Microsoft, n'avait coûté « que » 26,2 milliards de dollars. Phil Spencer avait prévenu qu'il avait encore soif de studios alors que les acquisitions s'étaient déjà multipliées ces dernières années — ils seront 30 au total avec la nouvelle opération —, mais il n'en reste pas moins que l'achat d'Activision Blizzard constitue une énorme surprise. Il s'agit tout simplement de la plus grosse acquisition jamais réalisée dans le secteur des nouvelles technologies. Elle dépasse de peu l'acquisition d'EMC par Dell pour 67 milliards de dollars en 2015.

Enfin, un communiqué de presse de 2022 ne serait pas un communiqué de presse de 2022 sans le mot « métavers ». C'est Satya Nadella, le grand patron de Microsoft, qui s'y colle : « Le jeu vidéo est la catégorie de divertissement la plus dynamique et la plus enthousiasmante sur toutes les plateformes aujourd'hui et va jouer un rôle fondamental dans le développement de plateformes de métavers. »

Face à l'ogre Microsoft, Sony ne reste pas les bras croisés. Le créateur de la PlayStation a lui aussi renforcé ses équipes créatives ces dernières années en s'adjoignant les services d'Insomniac Games (Ratchet & Clank, Spider-Man…), Bluepoint Games (responsable des remakes de Shadow of the Colossus, Demon's Souls…) et d'autres studios, mais rien de l'envergure d'un Bethesda et encore moins d'un Activision Blizzard. Après ce deal, tout parait possible. Jusqu'où va aller la consolidation dans l'industrie du jeu vidéo ?

Mise à jour 18h40 — Le sort de Bobby Kotick, le CEO d'Activision, semble scellé. Selon le Wall Street Journal, il sera débarqué (ou il démissionnera) une fois que le deal sera achevé ce qui nous repousse à au moins l'année prochaine.


avatar a_y | 

Wow 🙀

avatar PommePommePidou | 

@a_y

= World of Warcraft !
😅🏃🏃🏃💨

avatar NicolasVCT | 

Espérons que les jeux sortent toujours sur PlayStation a l’avenir!

avatar MacGruber | 

@NicolasVCT

Pour Call of sans aucun doute. Trop d’argent en jeu puisque marché mondial majoritaire

avatar Classic160 | 

@MacGruber

Ne soyez pas si sûr, call of duty malgré 2 derniers épisodes décevant, reste un system seller, on disait la même chose pour les jeux bethesda, résultat, leur plus gros projet sont exclu à Microsoft désormais

avatar minounet | 

Tout a fait d'accord

avatar Classic160 | 

@minounet

Oui et puis Microsoft s’en fout de vendre des jeux, ils veulent que les gens s’abonnent’

avatar p@t72 | 

@Classic160
Genre....
Le type qui s'achète un iphone/ipad/imac/.. ou Mac
ITunes/apples tv/apple pay...

avatar Classic160 | 

@p@t72

Rien à voir avec Apple qui a besoin de son hardware pour vendre son software et ses service. Microsoft s’en fout de vendre des jeux, sinon ils ne les mettrais pas dans le gamepass

avatar foxot | 

@Classic160

Non, Call of vit aussi sur le fait d’être multiplateforme, notamment depuis l’introduction du crossplay, et est une trop grosse licence au sein d’Activision.
Par contre je les vois plus jouer leur coup sur le gamepass, soit tu payes tes 70€ annuel pour jouer à CoD, soit tu t’abonnes au gamepass et le jeu y sera inclus, et sur le long terme ça leur sera bien plus profitable que de le rendre exclusif 👌🏻
Peut-être aussi des modes exclus temporaires, et une meilleure optimisation sur Xbox.

avatar Classic160 | 

@foxot

Tout le monde se fout du crossplateforme, les joueurs console n’ont pas envie de jouer avec des joueurs Pc et l’inverse est aussi vrai. Microsoft a compris que le futur de gaming est dans le service et non dans l’achat de jeu à 70 boules (80 pour certains). Tout le monde à dit que elder scroll ne serai jamais une exclu Xbox au vue de l’intérêt de la série, et POUF, exclu Microsoft. Je ne suis pas devin, mais ça ne serai absolument pas improbable que Microsoft veuille garder son exclu, à 70 milliard de dollars, ils vont faire ce qu’ils veulent (et leur but est surtout de surpasser Sony)

avatar madzed73 | 

@Classic160

Faux j’adore pouvoir jouer à destiny avec mon frère… moi sur pc lui sur ps5 😊

avatar foxot | 

@Classic160

Non.
Les gens se plaignent à la limite qu’il ne soit pas paramètrable dans certains jeux (genre Call of c’est activé ou rien, pas d’option pour jouer en fonction du périphérique clavier/souris ou manette… pour les jeux où le choix est laissé ça ne pose aucun problème)
Perso j’suis content de pouvoir jouer avec mes amis quelque soit leur plateforme.
Ah et faut pas oublier que c’est Microsoft qui a poussé en premier le crossplay via Minecraft.

Ensuite tu ne peux pas comparer un TES à un Call of, on parle d’une licence annuelle comme Fifa, un jeu multijoueurs qui est en plus dans le top des jeux vendus chaque année. C’est pas le même publique ni les mêmes attentes.
Rendre les prochains COD xbox et pc only, c’est aussi pertinent que de retirer Minecraft du playstation store, surtout qu’ils n’auront pas besoin de ça pour vendre des consoles et leur abonnement par palette, juste mettre le jeu dans le gamepass suffira 👌🏻

Car virer Call of du Playstation Store, ce serait juste prendre le risque que la licence tombe en désuétude (déjà qu’elle a pas la cote en ce moment), et soit simplement remplacée chez les joueurs par une autre licence populaire multiplateforme.

De plus Microsoft semble confirmer dans ses dernières déclarations que la licence ne deviendra pas une exclu Xbox.

P.S. Je ne faisais pas parti des personnes qui pensent que Microsoft a besoin de vendre ses jeux sur la plateforme concurrente pour être rentable, et j’ai même toujours cru que TES6 sera une exclu Xbox, mais pour CoD ce serait juste achever la licence que de virer son côté multiplateforme.
À la limite ils pourraient porter COD mobile sur Xbox et le rendre exclusif à celle-ci en plus d’iOS et Android, mais je les vois clairement pas toucher à la saga principale dans un proche avenir.

avatar fte | 

@Classic160

"Tout le monde se fout du crossplateforme, les joueurs console n’ont pas envie de jouer avec des joueurs Pc et l’inverse est aussi vrai."

Surtout l’inverse. Qui voudrait comme poto un joueur sur console ? Idée révulsante !

PC Master Race!

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Qui voudrait comme poto un joueur sur console ?"

Tu en connais toi ? 😳😄😉

avatar p@t72 | 

Même sur pc un type comme toi j'en voudrais pas...

avatar YetOneOtherGit | 

@p@t72

“Même sur pc un type comme toi j'en voudrais pas...”

Merci pour l’hommage, déplaire à certaines engeances est une reconnaissance triviale mais toujours sympathique 👏👏👏

avatar p@t72 | 

@lydia
Pitié...
Ne me reponds john...
Utilise ton pouvoir d'abonné !

avatar p@t72 | 

Pc
La base...

avatar nova313 | 

Oh pu**in !
Ca commence bien l’année. Take2 a côté qui achète Zynga, c’est des petits joueurs.

avatar Mickaël Bazoge | 
😱 wow
avatar IceWizard | 

@MickaelBazoge

« 😱 wow »

Wow² !

avatar koko256 | 

@MickaelBazoge

Classic...

avatar Hasgarn | 

😶
Purée…
Je l’ai pas vu venir

avatar Yama | 

Déjà que Blizzard proposait moins de jeu sous Mac. Et maintenant ?

avatar draco1544 | 

@Yama

"Déjà que Blizzard proposait moins de jeu sous Mac. Et maintenant ?"

Vu qu’ils restent indépendants ils font continuer à en proposer

avatar roccoyop | 

@draco1544

« Indépendants »…

C’est pas Google qui disait la même chose de Nest ?

avatar Hasgarn | 

@roccoyop

Google n'est pas le porte parole de Microsoft. Donc, on va attendre avant de tirer des conclusions ;)

avatar roccoyop | 

@Hasgarn

Attendre, mais surtout espérer oui.

avatar Hasgarn | 

@roccoyop

Alors il y a de l’espoir.
On trouve la suite bureautique de Microsoft chez Apple depuis bien des années

avatar xfce | 

Lors du rachat de Minecraft, Microsoft avait assuré qu'il resterait dispo sur PS4. Ce qui est toujours le cas aujourd'hui.

avatar byte_order | 

@Hasgarn
> On trouve la suite bureautique de Microsoft chez Apple depuis bien des années

Microsoft ne vend pas vraiment des ordinateurs. Sa suite bureautique lui rapporte nettement plus, et depuis longtemps.

Par contre Microsoft vend en effet des consoles de jeux vidéos.

Donc on pourrait craindre qu'ils s'en servent pour rendre exclusif ce nouveau catalogue de jeux vidéos qui tombent dans leur escarcelle afin de diminuer l’attractivité des consoles de jeux vidéo concurrentes

On pourrait, mais en fait je pense que non.

Microsoft a déjà communiqué que sa vision était déjà post-console.
Ils misent désormais, je pense, sur l'accès au forfait à un catalogue de jeux vidéo. L'important est dans ce cas c'est pas exclusivité à une plateforme mais l'exclusivité à un catalogue, à l'instar des exclusivités des programmes d'Apple TV+ ou, en terme de jeux vidéo, à Apple Arcade.

Je pense qu'on pourra donc continuer d'y jouer sur autres choses que du matos Microsoft, mais p'tet pas encore très longtemps sans devoir payer un abonnement GamePass à Microsoft...

avatar debione | 

@ byte_order:
Microsoft avec les surfaces et la Xbox c'est comme Google avec ces pixels.
Des éditeurs de software qui font des démonstrations matérielles. Et cela à plus pris qu'ils ne le pensaient, au point ou on en oublie que se ne sont que des vitrines.
Sur une Xbox ou sur une PS5, vu le prix, la marge doit pas être loin de 0, par contre sur le catalogue jeu, les abonnements et autres, c'est une poule aux oeufs d'or!

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Microsoft ne vend pas vraiment des ordinateurs."

Ils sont fort d’arriver à faire des B$ de CA avec des produits qu’ils ne « vendent pas vraiment » 🤯😳

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
Vous savez très bien ce que je veux dire : les recettes qu'ils tirent de la vente de matériel ne sont pas stratégiques pour eux comparés à ceux qu'ils tirent d'autres branches d'activités nettement plus rentables et, surtout, d'avenir, y compris de l'usage massif de leur suite bureautique (en particulier la complète, celle pour les entreprises), qu'ils ont d'ailleurs converti dans une offre par abonnement.

Etant moi même propriétaire d'une Surface Pro, je sais bien qu'ils vendent des ordinateurs, hein. Mais la disponibilité de leur suite bureautique leur rapporte plus en étant dispo partout, y compris sur mac, qu'en tentant de forcer l'achat de *leurs* ordinateurs pour pouvoir accès à la suite.
Si Microsoft avait 90% de part de marché des ordinateurs compatibles Windows, je dis pas. Mais c'est loin d'être le cas.

Leur activité principale n'est pas la vente d'ordinateurs. Ils en vendent, ils en tirent de joli profit depuis quelques années, mais c'est pas leur activité principale et ils ne sont pas le vendeur dominant ce marché des ordinateurs, loin de là, donc le levier de l'exclusivité logicielle de leur suite bureautique pour vendre plus de matos me semble faible.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"Vous savez très bien ce que je veux dire"

Nope, ce n’était pas vraiment clair avec : “Microsoft ne vend pas vraiment des ordinateurs." 😉

Même si je me doute bien que cela ne voulait pas exprimer ce que tu as écrit 😎

Une maladresse dans ton propos rien de plus et donc c’était juste un clin d’œil de ma part 😉

avatar byte_order | 

@YetOneOtherGit
> Nope, ce n’était pas vraiment clair avec : “Microsoft ne vend pas vraiment des ordinateurs."

C'est le problème avec l'expression "pas vraiment" : elle laisse bien trop d’ambiguïté.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

"C'est le problème avec l'expression "pas vraiment" : elle laisse bien trop d’ambiguïté."

C’était vraiment un clin d’œil je sais bien que tu sais que MS est un acteur sérieux du marché avec des propositions intéressantes 😉

avatar p@t72 | 

@byte_order
Pitié... Le lui réponds pas...

avatar byte_order | 

@p@t72

Ben pourquoi ?
Mon expression "pas vraiment" était pleine d’ambiguïté, alors que j'assumais qu'elle serait comprise forcément dans le même sens que ce que à quoi je pensais réellement.

avatar cuco | 

« Microsoft ne vend pas vraiment des ordinateurs »

Un peu quand même…

https://www.microsoft.com/fr-be/store/collections/surfacelist?icid=MSCOM_QL_Surface&headerid=department-surface

C’est en fait pour tous les possesseurs de Mac une bonne nouvelles : tous ces jeux seront jouables via le game pass ultimate…

avatar oomu | 

@Hasgarn

j'ai déjà tiré les conclusions. Rendez vous 2024.

(sans avoir des certitudes absolues en marbre, vous avez le droit d'extrapoler à partir du comportement historique de l'entreprise sur 40 ans, c'est permis. et ça laisse pas beaucoup de doute. et on a l'exemple récent de Bethesda hein)

avatar iPop | 

@draco1544

Indépendant ? Oui mais…Regarder qui fabrique Halo, Gear of war, Minecraft aujourd’hui.

avatar oomu | 

@iPop

confituresoft ?

avatar oomu | 

@draco1544

indépendant le temps qu'ils ne le soient plus. On a le passif de ces rachats et déclarations hein, plusieurs décennies de passif de rachats et déclarations.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@draco1544

Oui ils achètent une boîte 69M boules pour les laisser vivre de leur côté comme avant….

Logique, hein?

Peut-être, je dis bien peut-être qu’ils ne veulent pas déclencher un vent de panique qui pousserait leurs meilleurs éléments à la démission….?

avatar Bounty23 | 

@Yama

Moins de jeu ? WoW dispo Apple silicon day one et à part overwatch sur lequel ils ont ouvertement communiqué en accusant le changement d’API graphique pour la performance ils ont toujours été présent sur l’OS Apple.

Et maintenant qu’Apple silicon et les bien meilleurs performances en jeux sont présentes ça va encore amener + de monde.

avatar Yama | 

@Bounty23

J’espère que vous avez raison.

avatar martikreut | 

@Bounty23

Et Diablo II: Resurrected, qui est le dernier jeu sorti par Blizzard.

Ca sent le sapin pour le Mac, et c'est probablement pas le M1 qui va changer la donne.

avatar minounet | 

J'ai bien rigolé, merci

Pages

CONNEXION UTILISATEUR