Comment Facebook vous piste sur le net

Félix Cattafesta |

À la suite des modifications des conditions d’utilisations de WhatsApp au printemps, de nombreux utilisateurs se sont tournés vers la messagerie Signal afin de mieux tenir à l'écart leurs données personnelles de Facebook. Si c’est une bonne initiative, il faut bien comprendre que le réseau social est omniprésent sur le web et qu'il vous piste même en dehors de son cadre pour personnaliser ses pubs.

Une identification par cookies

Facebook récupère des informations sur les internautes de multiples façons. Il y a les données fournies de manière volontaire (quand on partage une photo ou un statut sur la plateforme) et une multitude d’autres que vous pouvez laisser sans forcément vous en rendre compte. Il y a les cookies notamment, des petits documents texte stockés en local qui permettent entre autres choses de vous garder connecté sur les sites. S’ils ont été initialement créés pour améliorer le confort de navigation, ils sont aussi utilisés par Facebook afin de suivre les internautes.


avatar DahuLArthropode | 

Une question que je me pose: en quoi le traçage est-il gênant? Pourquoi recevoir des publicités ciblées est-il pire que des publicités non ciblées? J’ai réagi comme tout le monde comme si on avait violé mon intimité, mais est-ce le cas? Ma liberté est-elle mieux respectée si je reçois des publicités pour les motoculteurs alors que je n’ai pas de jardin? Et si on me propose des chaussures quand je cherche des chaussures, est-ce du flocage?
Je trouve beaucoup plus dommageable qui biaise l’information proposée selon les préférences de chacun, qui fait qu’on se croit majoritaire et qu’on est renforcé dans ses croyances, quelles qu’elles soient. Je suis tout à fait sensible aux risques que font courir les réseaux sociaux.
Mais où est le problème avec le ciblage publicitaire.

Merci pour vos éléments de réflexion.

avatar Kainam | 

@DahuLArthropode

Et bien sans collecter toutes ces donner sur toi il ne pourrait pas facilement t’influencer… C’est la le problème une fois un profil établis il est beaucoup plus facile d’influencer voire manipuler quelqu’un…

avatar romainB84 | 

@DahuLArthropode

Tout à fait.
C'est un peu la même chose avec google en fait. "On" s'en plaint parce qu'ils collectent des données et tout... mais pour avoir essayé (par curiosité) de passer par un autre moteur de recherche, c'est assez édifiant de voir à quel point les résultats que me propose google sont beaucoup plus "en regard avec ce que je cherche" par rapport aux autres. Surement justement parce que Google me connait mieux.
Alors Ok, il y aura toujours ceux qui te diront "ouiiii mais ca biaise et influence ce qu'ils veulent que tu vois".... bah écoute moi pour le moment ce que je vois c'est que lorsque je fais une recherche via duckduckgo ou autres... je galère à devoir chercher les articles en fond de 1ere page là ou google me le propose en 1er ou 2eme lien (donc au final... je vais quand même voir les mêmes refs 😅).

avatar thefutureismylife | 

@romainB84

Je suis dans le même cas pour les recherches poussées. Mais je ne sais pas si mon profil y est pour quelque chose. C’est plutôt la capacité de Google à répondre à une requête qui a dû être demandé de multiple fois.

A l’inverse j’en suis a être dégoûter de ces entités qui se font de l’argent sur la pub et le profilage. Je prône les modèles payants ;)
Mais avec plein de contradiction (je boycotte Allociné qui ne me laisse pas accéder à son site qui je refuse les cookies 🙃)

avatar romainB84 | 

@thefutureismylife

Apres sur le fond.... y'a une logique aussi !! on n'est toujours plus satisfait d'un service parce qu'il nous connait justement.
C'est pour ça que l'on apprécie les entreprises qui ont un bon service client etc etc...
Google me connait bien et du coup me propose des résultats qui me correspondent +. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre lol. 😋😊

avatar Kainam | 

@romainB84

Oui, il y a des bons et des mauvais côtés. Ce qui est dérangeant c’est le comportement de Facebook qui vends ces données ou donnes accès à des outils qui peuvent permettre à des entreprises comme Cambridge Analytica d’influencer des profils d’utilisateurs.

avatar bbibas | 

@romainB84

Le droit voisin, tu connais...j'utilise DDG depuis quelques années et j'en suis très satisfait et si je recherche un article bien précis je consulte les sites dédiés...et effectivement avec GG ou FB il n'y a plus de libre arbitre

avatar romainB84 | 

@bbibas

🥰😉

avatar abalem | 

@DahuLArthropode

Ça va bcp plus loin que le motoculteur. Le problème, c’est que toutes ces données sur nous s’échangent et se vendent très cher pour créer des profils détaillés des utilisateurs, qui finissent par regrouper des informations que personne ne devrait posséder sans notre consentement : nos soucis de santé, nos positions politiques, notre état psychologique, nos préférences sexuelles, etc. Et à terme, ca fout les boules si on peut retrouver ça sur nous aussi facilement… Un jour le banquier ou l’assureur te dira qu’il ne peut pas te faire un prêt ou t’assurer parce que tu as eu un cancer, on donnera le job à un autre parce que tu étais syndiqué. De la parano ? Si tu creuses un peu le sujet, c’est tout simplement effrayant.
Cash d’ailleurs a fait un numéro la dessus cette année : https://www.france.tv/france-2/cash-investigation/2450927-nos-donnees-personnelles-valent-de-l-or.html

avatar Kainam | 

Au faite, juridiquement est-ce légal de faire cela ?
Si on est inscrit sur aucun de leur services peut on porter plainte ?

avatar CostaDelSol | 

.

avatar fendtc | 

@Kainam

Je me suis posé exactement la même question !
J’ai demandé la fermeture de mon compte FB il y a 8 ans… c’est justement parce que je ne veux pas qu’ils c collectent mes données ! S’il le font quand même c’est pas vu une forme d’espionnage/ harcèlement ???
On fait comment pour s’en débarrasser ?
- A l’école : création d’un groupe WhatsApp par classe… moi j’ai pas WhatsApp ! Et j’en veux pas…
- Un resto dans le coin à une carte numérique… sur son site FB…

Comment est il possible qu’une plateforme de messagerie chiffrée, gratuite, sans publicité puisse dégager plusieurs dizaines de milliards de bénéfices par an ???
Qui paye ? Et surtout, que vend WhatsApp ? Que vendent ils qui a autant de valeur ?
Car oui, une telle plateforme coûte beaucoup d’argent en développement, maintenant, serveurs, hébergement…

avatar Oracle | 

Merci pour cet overview du sujet et pour les différents liens d’extensions.

avatar Spinaker | 

Et avec Safari, on se protège comment ?
(A moins qu’il n’y ait besoin de rien …)

avatar Soubsoub | 

@Spinaker

Je serai curieux de savoir si des extensions sont dispo sur iPhone, depuis qu’ios15 le permet

CONNEXION UTILISATEUR