Mark Zuckerberg veut « faire mal » à Apple

Mickaël Bazoge |

Après avoir été les meilleurs amis du monde1, Apple et Facebook se tapent dessus à bras raccourcis. En cause, la collecte et l'exploitation des données, sur lesquelles les deux entreprises s'opposent radicalement. Quand le constructeur serre la vis sur le suivi des utilisateurs, le réseau social lance une campagne de presse pour « sauver les petits commerces », et menace de lancer une plainte antitrust contre la Pomme.

Crédits : JD Lasica, CC BY 2.0 / DR

En attendant, la guerre des mots s'intensifie. Dans un long résumé des bisbilles entre les deux groupes, le Wall Street Journal explique qu'en privé, Mark Zuckerberg demande à ses troupes de « faire mal » à Apple en raison des mauvais traitements qu'infligerait le constructeur au réseau social. Mais comment s'y prendre ? Les appareils d'Apple sont très populaires et ce n'est pas a priori ce projet de montre connectée qui va changer grand chose.

Le fondateur et patron de Facebook a sa petite idée qui n'a jamais été mise en pratique. Il aurait ainsi proposé à ses équipes de favoriser Android pour le lancement de nouveaux services. Le système d'exploitation mobile de Google bénéficierait ainsi d'une fenêtre d'exclusivité sur iOS. Mais jusqu'à présent, la proposition, réitérée à plusieurs reprises par Mark Zuckerberg, est restée lettre morte.


  1. À tel point qu'entre iOS 5 et iOS 10, il était possible de se connecter à son compte Facebook directement depuis les réglages du système.  ↩︎

avatar pocketalex | 

@ Dziga_Vertox

ah oui alors c'est sur ... si on compare à Tik Tok ...

avatar pat3 | 

@pocketalex

"si l’audience s’étiole, les annonceurs lèveront le pied, la cotation en bourse baisser, et on peut entrer dans un cercle vicieux aux conséquences catastrophiques pour Facebook."

C’est un des points sur lesquels je pense que vous vous trompez: le ROI des campagnes Facebook n’a pas de concurrence actuellement, la preuve en est que ça grince des dents quand Facebook change son algorithme, mais personne ne part, car il n’y a pas d’alternative.
Ensuite comme dit ailleurs, Facebook c’est WhatsApp, Messenger et Instagram, c’est pas tout de suite que Tiktok et Snapchat vont tailler des croupières à ces trois réseaux réunis.
Je ne crois pas au switch massif vers d’autres réseaux : les boomers qui ont mis du temps à se faire à Facebook ne vont pas passer tout d’un coup à un autre réseau. Les habitudes sont ancrées, et créer la plus difficile à perdre parce que ça demande beaucoup plus de volonté.

Je le déplore, mais Facebook , la boîte, et Facebook, le réseau, sont encore là pour longtemps dans le paysage du web.

avatar v_kowal | 

@pat3

Il suffit que des personnes avec un grosse communauté disent j’arrête d’utiliser telle application, je passe sur telle autre et tu verras. DJ Khaled l’avait fait pour passer de Snapchat à Instagram pour les stories.

L’effet escompté a eu lieu, exode massif.

avatar Inconnue 67 | 

Je ne sais pas si c'est un hasard... 🤔 Mais la photo est bien choisie, pour illustrer l'article. 🧐

C'est assez subtil, mais on a l'impression qu'ils sont tous les 2 entrain de montrer les dents ! 😬 😂

Bientôt on assistera à ça 👇 (Mark vs Tim) :

avatar YetOneOtherGit | 

Cela montre qu’Apple tape juste avec son travail sur la confidentialité.

avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

Non ce n’est pas vrai. Ne dites pas de sottises 😜🤪

avatar bibi81 | 

Cela montre qu’Apple tape juste avec son travail sur la confidentialité.

Non, Apple s'en fout de Facebook. Tout comme du respect de la vie privée d'ailleurs.

Apple veut surtout que les développeurs arrêtent de se financer grâce à la publicité (sur laquelle il ne touche pas de commission).

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Non, Apple s'en fout de Facebook. Tout comme du respect de la vie privée d'ailleurs. "

Crois tu ?

Une des choses le plus souvent sous-estimé c’est la nature des motivations des grands patrons de la tech gravitants autour de la valley.

Trivialement on imagine que leur seule motivation est financière, ce qui est caricaturale et passe à côté de l’essentiel de ce qui les fait se lever le matin : ils ont une vision du monde, un désir de pouvoir sur la société, une vision de ce qui est bon ...

TC et MZ ont deux vision de la tech et les deux croient sincèrement œuvrer pour le bien de la société.

La vision superficielle des grandes fortunes intéressées seulement par l’argent cache l’essentiel. On a vite fait le tour de se qu’offre l’argent et cela donne finalement fort peu de sens à une vie.

Par contre le pouvoir de faire changer les choses, de laisser une trace, de matérialiser ses visions...

Et cela ne rend pas moins effrayant le pouvoir que concentre les dirigeant de quelques grandes entreprises.

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Apple veut surtout que les développeurs arrêtent de se financer grâce à la publicité (sur laquelle il ne touche pas de commission)."

Là,encore vision triviale et primaire passant à côté de l’essentiel et au passage peu en ligne avec les réalités même des business évoqués.

Le plus grand danger des patrons des GAFAM c’est qu’ils sont sincères et croient au bien fondés pour la société de leurs visions 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@bibi81

"Apple veut surtout que les développeurs arrêtent de se financer grâce à la publicité (sur laquelle il ne touche pas de commission)."

Et pour compléter sur des enjeux purement économiques.

La bataille ne se passe absolument pas sur ces miettes financières.

D’un point de vue marketing Apple a parfaitement compris que son modèle économique ne reposant pas sur la valorisation de la vie de ses utilisateurs pour vendre des prestations à des tiers au contraire de FB ou Google lui permettait de se poser en parangon du respect de la vie privée.

C’est un argument marketing fort et différentiant auquel une part conséquente des cibles d’Apple est très sensible particulièrement aux USA.

avatar Nexon99 | 

Si demain je devais lâcher Facebook, je le ferais sans aucun soucis. Ça bouffe la batterie, la mentalité du réseau est abominable, ils collectent les donnes pour ce faire de la tune sur ton dos, ...

Aller hop 🚮

avatar DG33 | 

@Nexon99

Pourquoi attendre demain ? C’est comme la clope ?

avatar fendtc | 

@DG33

Exactement!
Les „demain j’arrête“ me font rire!
PS moi je ne me pose pas la question: mon téléphone pro ne me permet pas d’installer WhatsApp! J‘ai pas de compte FB...
Et je vais pas mal pour autant!

avatar pocketalex | 

@ fendtc

"Et je vais pas mal pour autant!"

Généralement on va même beaucoup mieux

avatar oomu | 

jamais utilisé.

et demain, on va me dire qu'Apple est indispensable ou que je meurs si IBM ronchonne ? ha.. mais qui au quotidien pense à IBM ?

bah, les entreprises font leur beurre et moi j'utilise ou non...

avatar rikki finefleur | 

oui enfin très populaire , l'iphone c'est 15% -18% de pdm..
Ce n'est pas 70%.. là on peut dire très populaire.
Quand on voit ce que fait un realme pro 7 a moins de 300 e , on peut dire que la concurrence sort d'excellents phones à petits prix désormais.

avatar YetOneOtherGit | 

@rikki finefleur

"oui enfin très populaire , l'iphone c'est 15% -18% de pdm.."

Aux USA c’est plus de 40% de PDM 😎

Mais bon les USA c’est un marché anecdotique pour le rikiki tout comme pour FB.

Tu peux aussi regarder les PDM des transactions effectuées à partir de l’écosystème iOS et ainsi de suite.

En terme de business iOS est une plateforme incontournable d’où les fort mouvements de bien des acteurs pour casser la main mise d’Apple sur la plateforme.

De même pour les énervements de MZ qui n’aurait pas lieu si la plateforme était économiquement anecdotique.

Ou les dépenses de Google pour être le moteur de recherche par défaut.
...

iOS c’est un coeur de business 😎

Bon je te laisse à tes aigreurs et tes éructations 😎

avatar rikki finefleur | 

Le monde ne se résume plus au USA surtout en matiere de smartphone.
Cela reste 15 a 20% des smartphone vendus.

avatar YetOneOtherGit | 

@rikki finefleur

Le jour où tu comprendras quoi que ce soit aux questions de business 🙄

La PDM globale d’iOS n’est absolument pas l’alpha et l’oméga de l’activité économique du business des usages faits sur smartphone.

iOS reste le cœur de business de pans entiers de cette économie.

Mais bon la subtilité et toi ...

avatar v_kowal | 

@rikki finefleur

Sortie comme ça, cette stat est nulle. Ce qui est important c’est le nombre d’iPhone vendu sur l’année.

S’il s’est vendu X millions de téléphones sur l’année et Apple en a vendu X millions, Apple a réalisé X% de part de marché mais s’il s’est vendu 2x plus X millions de téléphones et qu’Apple en a vendu qu’1,5x fois plus, sa part de marche aura baissé même si elle a vendu plus de téléphones. C’est clair ou pas ?

Avec l’émergence des nouvelles marques chinoises à bas coûts, normal qu’Apple perde des parts de marchés, mais -18%, ça parait gros.

avatar Ajioss | 

Bel esprit venant d’un mec qui gère la vie privée de millions d’utilisateurs.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ajioss

« qui gère »

N’exagèrerons rien quand même 😉

Pour le reste il est assez normal qu’un dirigeant d’entreprise s’élève contre des approches qui peuvent lui couper l’herbe sous le pied en terme de business.

C’est la revanche des « vieux modèles » économiques que joue Apple en mettant en avant les enjeux de confidentialité.

avatar Ajioss | 

@YetOneOtherGit

Qui organise ? Héberge te convient mieux ? Je pense qu’ils font bien plus qu’héberger.

avatar YetOneOtherGit | 

@Ajioss

Je reprend tes termes : « gère la vie  »

Soit tu as une définition peut orthodoxe du verbe gérer, soit ta vision de la vie est assez réduite 😉

Pages

CONNEXION UTILISATEUR