Facebook prépare une plainte antitrust contre Apple

Mickaël Bazoge |

La guerre ouverte entre Facebook et Apple sur le terrain de la confidentialité ne connait pas de répit. Le réseau social prépare une plainte contre le constructeur, qualifié par Mark Zuckerberg « d'un de ses principaux concurrents ». Selon le site The Information, Facebook a travaillé avec des cabinets d'avocats pour mettre au point une plainte antitrust contre Apple, accusée d'abuser de son pouvoir sur le marché des smartphones en « forçant les développeurs à se plier aux règles de l'App Store que les propres applications d'Apple n'ont pas à respecter ».

La future notification adaptée au cas Facebook, imaginée par Apple.

Ces règles réduisent la possibilité de concurrencer Apple dans le secteur du jeu vidéo, de la messagerie et du shopping, selon Facebook. La plainte, si elle voit le jour, va surtout concentrer son tir sur la nouvelle politique de suivi des utilisateurs, qui va leur donner le pouvoir d'autoriser ou pas le suivi publicitaire par le biais d'une notification — à moins d'intégrer un nouveau framework qui évite l'affichage de l'alerte, en échange d'une moisson de données moins complète. Cette nouveauté aurait dû apparaitre l'an dernier dans la foulée de la version finale d'iOS 14, elle sera finalement là avec la prochaine version d'iOS.

Pour le moment, rien ne dit encore que Facebook aille jusqu'au bout de cette initiative. En interne, des employés auraient fait part de leur résistance à ce sujet. Le réseau social n'a pas été avare en attaques dans la presse, en tentant de se mettre les utilisateurs dans la poche. Une campagne qui n'a visiblement pas permis de faire bouger les lignes, sachant la réputation désastreuse de l'entreprise en matière de respect des données privées.

avatar 33man | 

C’est marrant Fortnite et Facebook commencent avec la même lettre....

Va t’on avoir le même résultat ?

avatar MKO | 

@33man

Fuck aussi
Heureusement que je n’ai pas de compte Facebook qu’elle merde cette entreprise

avatar anonx | 

@MKO

Fist aussi 🤨

avatar Woaha | 

@anonx

France

avatar Timmy | 

Fuck you aussi !

avatar Léopold FEZEU | 

Vague de migration de Facebook vers???

avatar Bazogista | 

@DrStrange

Vers Habbo je dirais

avatar Pobla Picossa | 

@DrStrange

Vers MeWe

avatar wataru | 

@Pobla Picossa

Ping le merveilleux réseau social de Apple ! Oh wait…

avatar frascorpion | 

@DrStrange

Dommage qu’il y a pas de concurrents de Facebook

avatar DeaDPooL | 

@frascorpion

Diaspora

avatar pilipe | 

@DrStrange

La vie en société sans avoir à raconter sa vie a des inconnus sur internet ?

avatar CNNN | 

@pilipe

Bizarrement je n’ai pas d’inconnu dans mes amis Facebook...

avatar roccoyop | 

@pilipe

Le rêve ultime ! Ah, tu me fais rêver, mais la lobotomie a bien pris chez certains malheureusement.

avatar moua | 

Pour reprendre une actu de la journée :

Le framework d’Apple leurs permettrait de bloquer un réseau publicitaire si jamais ils le souhaitent (pour des raisons commerciales ou politique).

Après le contrôle des apps & co, Apple pourrait bien contrôler le contenu des publicités (qui seraient signés, comme les apps en gros)

Un bien ou un mal, c’est en tout cas un contrôle supplémentaire de la part d’Apple (en interne ou via requêtes d’états) sur son ecosystem.

avatar oomu | 

@moua

la pub est un message comme un autre, avec un contenu éditorial, et il serait naturel de les faire contrôler pour éviter les abus, les pubs infamantes, etc.

ouais enfin bon en vrai, du moment qu'on m'ajoute une énième administration, intermédiaire, ralentissement, sources de bugs, etc pour compliquer la vie des publicitaires, ça me va :)

avatar byte_order | 

@moua
> Un bien ou un mal, c’est en tout cas un contrôle supplémentaire de la part d’Apple
> (en interne ou via requêtes d’états) sur son ecosystem.

Ce n'est pas *son* ecosysteme puisque ce contrôle s'applique non pas chez elle mais chez l'utilisateur, dans *son* smartphone.

Le plus simple pour régler toutes ces poursuites, c'est que Apple passe les iphones en location, plus de les vendre.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Sur SON système d’exploitation que les utilisateurs connaissent et acceptent.

On peut remercier Apple pour son rôle dans la vie privée car à l’app store notamment.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Sur SON système d’exploitation

Vendu avec du matos sans qui SON système d'exploitation fait absolument rien, zero, que dalle.

SON ecosystème n'existe pas sans du matos qui n'appartient pas à Apple.
Elle n'est pas chez elle sur ce qui existe grâce à ce qui ne lui appartient pas.

De la même manière que Renault n'est pas chez elle dans votre garage, quand bien même le véhicule dedans a été conçu par Renault. Et n'allez pas dire que quand Renault vend une voiture elle vend tout, c'est évidement faux : beaucoup de propriétés intellectuelles restent évidement la propriété de Renault, vous n'achetez que le droit de les exploiter pour votre usage personnel.

Un logiciel, même un OS, c'est exactement pareil : c'est de la propriété intellectuelle.
Celle ci reste à Apple, mais votre iPhone et ce qu'il permet n'est plus sa propriété, elle n'y est plus chez elle, elle n'est chez elle que dans ce qu'elle a conservé exclusivement la propriété.

> On peut remercier Apple pour son rôle dans la vie privée car à l’app store notamment.

Le prix d'achat d'un iPhone et la commission des développeurs, c'est pas assez comme "remerciement" !?

Par ailleurs, vous m'excuserez, mais en ce qui concerne la vie privée, c'est à chacun de décider qui joue un rôle qui lui convient ou pas.

Perso, je ne remercie pas Apple pour son rôle de politiquement correct dans la vie privée des gens. S'ils ont envie de parler de cul, de s'amuser avec des apps ou des jeux vidéo prout prout ou d'échanger autour de produits concurrents de ceux d'Apple, y compris via des apps sur leurs terminaux, je ne vois pas de quel droit Apple décide à leur place que "le cul c'est mal" et "toute évocation de telle marque est mal".

Apple ne se contente pas de protéger pour vous votre vie privée, elle décide à votre place de quelle manière et sans votre accord.

La vie privée des ouïghours, elle s'en soucie comment, déjà ?

avatar Tabouret3 | 

@byte_order

Honnêtement je crois que tu perds ton temps avec Lucas.

avatar byte_order | 

Avec lui, probablement.
Mais avec ceux qui lisent ces commentaires, p'tet un peu moins.

avatar ArnaudB | 

franchement ton ramassi à charge allant dans tous les sens et amalgamant tout et son contraire. Non ça ne m'a pas convaincu. d'autant que la censure n'existe que bien peu en occident. Et si elle existe en Asie et est présente dans TOUS les terminaux en chine c'est bien le fait de l'état. De toute façon le nerf de cette guerre entre apple et Facebook ce n'est pas la pub, ni la liberté d'expression. Ce sont les données. Les données relevées en masse servant au profilage dans tout les sens et pour n'importe quoi, y compris l'innommable. Ça ça rapporte à Facebook bien plus que tout autre source de revenu. parce que c'est avec ça qu'il font tout; fidélisation, pub, jeu, ciblage de contenu, ciblage, profilage. On reparle de Cambridge analytica ?. et tans qu'à parler de liberté de pensée restreinte et de censure en occident. Est-ce que au moins vous seriez capable d'admettre l'innommable censure perpétuel de Facebook qui ne vous montre que ce qui les arrange ? J'en doute. Au final ce combat n'est pas le notre et vous êtes tout aussi instrumentalisé que les autres.

avatar byte_order | 

@ArnaudB
> Et si elle existe en Asie et est présente dans TOUS les terminaux en chine c'est
> bien le fait de l'état.

Mais pas avec la même complaisance des acteurs américains. Google et Facebook sont bloqués en Chine, ils n'ont pas "arrondi" les angles pour aider la Chine a censurer afin de pouvoir faire des profits avec le marché chinois, alors même que l'exploitation des données personnelles est pourtant directement leur modèle économique.

Tandis que Apple, elle, a choisi de collaborer à la censure afin de pouvoir avoir le droit de tirer profit du marché chinois.

> De toute façon le nerf de cette guerre entre apple et Facebook ce n'est pas la pub,
> ni la liberté d'expression. Ce sont les données.

Nope. C'est l'argent.
Ce qui change c'est la façon d'en faire, c'est tout.
Soit en monétisant l'exploitation des données et des usages des gens, soit en monétisant le contrôle sur les données et les usages des gens.

> Les données relevées en masse servant au profilage dans tout les sens et
> pour n'importe quoi, y compris l'innommable.

Et pourtant, Ni FB ni Google ne collabore avec la Chine, alors que Apple si.
Comme quoi...

> Est-ce que au moins vous seriez capable d'admettre l'innommable censure perpétuel
> de Facebook qui ne vous montre que ce qui les arrange ? J'en doute.

Si si. Mais je ne vois pas en quoi cela efface le fait que Apple participe tout autant, y compris de son propre chef et pour son propre intérêt tout autant. Interdire les apps qui parlent des plateformes concurrentes de celle d'Apple. Interdire l'usage de gros mots sur votre propre terminal ?

> Au final ce combat n'est pas le notre

Sans consommateur, ce combat n'existe pas. En tant que consommateur, bien sur que ce combat nous concerne, nous implique et doit nous intérroger sur nos choix de consommateur.

> et vous êtes tout aussi instrumentalisé que les autres.

Probablement.
Mais n'étant ni consommateur de FB ni d'Apple, je ne le suis pas par les acteurs directement impliqués.

avatar Krysten2001 | 

@Tabouret3

Déjà je ne vois pas pourquoi vous me nommez « Lucas » car ce n’est pas mon prénom et de plus j’ai fais ce commentaire pour répondre à l’absurdité de ce que certains pensent ou écrivent.

avatar lufffy447 | 

@Krysten2001

Celui qui est absurde depuis bien trop longtemps et qui joue contre son propre intérêt c’est bien vous.
En effet il perd son temps vous ne comprendrez jamais. Mais il a raison de l’écrire car la plupart des gens ont ce qu’on appelle la raison qui est souvent plus fort que le déni dont vous faites preuve.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR