Sony poursuit le développement de la VISION-S, sa voiture électrique et intelligente

Nicolas Furno |

Dévoilée par Sony lors du CES 2020 il y a tout juste un an, la VISION-S n’était pas qu’un concept destiné à vendre ses technologies. Cette voiture électrique et autonome avait été présentée à l’époque comme un concept conçu avec plusieurs partenaires pour montrer ce que Sony pourrait offrir dans le domaine. Un an plus tard, le constructeur japonais a publié une nouvelle vidéo qui prouve que son développement est toujours en cours.

La VISION-S a effectué ce mois-ci des essais sur les routes autrichiennes. L’Autriche n’a pas été choisie au hasard, c’est le pays de Magna Steyr, un fabricant de voitures pour d’autres constructeurs que Sony a choisi comme l’un de ses partenaires sur ce projet. Dans une autre vidéo publiée par Sony, on découvre les noms d’autres partenaires, comme Bosch, Continental et Valeo, des poids-lourds dans l’industrie automobile. Mais aussi l’opérateur mobile Vodafone et de nombreuses start-up dans l’intelligence artificielle ou la conduite autonome.

Est-ce que la VISION-S sera un jour une voiture de série commercialisée ? Cela paraissait peu probable en 2020, mais Sony semble mettre des moyens importants pour créer un véhicule fonctionnel et pas un simple concept. Les capteurs dédiés à la conduite autonome ont été revus et il y en a sept de plus. Comme on peut le deviner dans cette autre vidéo, toutes les fonctions ont été testées dans l’année qui vient de s’écouler, de la possibilité de jouer (avec une manette Dual Shock, évidemment) sur l’immense écran qui sert de tableau de bord au son diffusé par les sièges, en passant par la batterie et la réaction de la voiture aux chocs.

Sony se garde bien toutefois de s’avancer sur une date de commercialisation et encore moins sur des caractéristiques précises ou un ordre de grandeur pour le prix de vente. Il n’est pas question à ce stade de capacité de batterie et d’autonomie, on est encore dans le domaine de la recherche. Par bien des aspects, la VISION-S rappelle les rumeurs autour d’une voiture Apple, mais avec une transparence et une ouverture diamétralement opposées.

Est-ce que Sony deviendra un constructeur automobile à part entière ou est-ce que tout ce projet ne sera qu’une manière de vendre ses capteurs et son logiciel aux autres constructeurs ? Il est sans doute encore trop tôt pour le savoir.

avatar newiphone76 | 

Ils sont vachement avancés du coup. C’est bien pour la concurrence.

avatar Dimemas | 

J’adore ce concept, il a fait sensation au CES l’an dernier !
Entre ça et polestar ça sent bon la concurrence vis-à-vis de tesla.
Le seul point faible c’est qu’elle utilise Android il me semble

avatar newiphone76 | 

@Dimemas

Rajoute Lucid et on est bons pour qu’Apple se décide 😉

avatar Brice21 | 

@newiphone76

Et la NIO ET7.

avatar newiphone76 | 

@Brice21

Ok connaissais pas 🤷‍♂️

avatar victoireviclaux | 

Une idée du nommage des voitures ? Genre GT-AUTO XM1 ? Oui je suis mauvaise langue 😇

avatar iftwst | 

@victoireviclaux

Presque.

Ce sera la SSR4000ZXM GTO.

avatar victoireviclaux | 

@iftwst

Pas mal pas mal, on dirait un numéro de série

avatar abalem | 

Mais ?

avatar raoolito | 

bon et les google cars, on en a plus de nouvelles ?
Ca sent clairement la ruée dans les 10 prochaines années. Finalement c’est cool, on va bientot avoir enormement de choix en voitures electriques

avatar Thib-76 | 

Et même, d’ici là, avec la manette DualSense ou une autre encore haha
J’imagine faire du circuit avec réalité augmentée sur les vitres pour nous projeter dans Gran Turismo 😅

avatar Bigdidou | 

C’est super.
On voit une voiture qui roule.
Comment ils ont fait ça ?

avatar Nicolas Furno | 

@Bigdidou

Ils ont inventé un truc pas mal, qu’ils nomment « roue ». Je ne sais pas si ça a de l’avenir, mais c’est pas bête sur le principe.

avatar Bigdidou | 

@nicolasf

« qu’ils nomment « roue ». »

Maintenant on dit : « dont le nommage est roue ».
C’est bien plus joli.

Eh bien, c’est formidable cette voiture qu’on voit rouler avec des roues.
Par contre, j’ai dû passer vite, mais en dehors d’une route absolument vide l’exploit montré sur la vidéo m’a échappé...

Sinon, c’est beau l’hiver autrichien.

avatar Nicolas Furno | 

@Bigdidou

Euh, ben je crois pas avoir parlé d'exploit… 🤔

C'est juste le signe qu'on est passé du concept de salon pas homologué, à un véhicule que tu peux faire légalement rouler sur les routes. Ça avance dans le développement de la voiture, voilà tout.

avatar Bigdidou | 

@nicolasf

« Euh, ben je crois pas avoir parlé d'exploit… 🤔 »

Jamais dit ça.
Rien de dirigé contre toi, juste que Sony communique mais ne montre rien...

avatar ancampolo | 

@Bigdidou

Je suis daccord avec toi tesla doit trembler 🤣🤣🤣

avatar max intosh | 

Les constructeurs traditionnels ont du souci à se faire pour n’avoir pas vu plus tôt que le vent tournait, on a même vu récemment le boss de PSA dénigrer la transition vers l’électrique, maintenant ils doivent rattraper leur retard au galop... Les boîtes d’informatique ou d’électronique sont finalement mieux placées vu que l’important dans les futurs véhicules ne sera plus le moteur, relativement facile à fabriquer, ni les batteries fournies par des constructeurs tiers (même si Tesla veut produire une partie des siennes), mais la puissance du calculateur et surtout le logiciel pilote.

avatar Den | 

Il ne faut pas s'en faire pour les constructeurs traditionnels. Une voiture, c'est pas qu'un moteur électrique, c'est aussi des trains roulants, des chassis, des habitacles, des freins des roues, etc... Le moteur n'est qu'une partie. Effectivement, avec cette vague de nouveaux constructeurs, on se croirait revenu à l'avant 1ere guerre mondiale lorsqu'il y avait pléthore de constructeurs. L'électrique est l'avenir, pour autant le tout électrique est un mirage (autant l'autonomie est désormais correcte, autant le temps de recharge est toujours problématique). Et pour pérenniser la construction de voitures, comme pour l'électronique, la clé est le volume de production, ce qui implique de gérer non pas un véhicule mais une game entière avec des lignes prod immense, un cout capitalistique très lourd, et une concurrence exacerbée. Si purge il y aura, elle fera mal à certains constructeurs historiques mais ce sont surtout les néo-instructeurs qui en paieront le prix pour ne pas avoir réussi à passer ce step. C'est pour ça que je ne serais pas étonné que l'apple car ou la Vision S soient un modèle basé comme une version d'un modèle existant proposé par un constructeur, mais intégrant toute la techno (IA, Autopilot, batterie) et vie à bord Apple ou Sony.

avatar Matlouf | 

Il me semble que pour qu'un modèle de voiture devienne rentable il faut en vendre au moins 2 millions d'exemplaires. Donc ceux qui espèrent rentrer de manière durable dans ce marché ont intérêt à avoir les reins très solides.
D'un autre côté, les constructeurs traditionnels étant de plus en plus coincés par les normes environnementales, et disposant de peu de temps, se voient contraints de prendre dans leur gamme des modèles électriques venus d'ailleurs.

avatar cortex | 

@Matlouf

Je pense que le problème des constructeurs historiques est qu’ils ont un passif, des stocks à écouler.
Que vont ils faire de leurs véhicules à énergie fossile qui attendent d’être vendu ?
Plus le temps passe, plus ils en fabriquent, plus ils créent du stock.

Une entreprise partant de zéro mettra du temps à devenir rentable mais elle n’a pas un boulet attachée au pied.

Si je devais faire une analogie; il est parfois préférable de détruire une maison et de repartir de zéro si le coup n’est pas prohibitif; sinon on ne fait que de la rénovation, on se traîne l’existant, avec ses qualités et ses défauts.

Peut être que je me trompe et quelqu’un m’en fera la démonstration mais bon, Tesla a galéré mais n’a toujours pas touché le fond comme le prédisaient tout les Cassandre.

avatar seraphinmi | 

@Den

Techniquement parlant, le temps de recharge n’est plus un problème non plus. Le souci ce sont les points de charge pas suffisamment nombreux pour les gens qui ne peuvent pas charger à la maison. Les parking des lieux de travails devraient s’équiper de chargeur, et des lents suffiraient car il ne faudrait recharger que la consommation de la veille, soit 5-20%, pas 100% de la batterie!
Et sur route pour longs trajets, les temps de charge sont déjà en dessous de 20min, soit grosso modo une pause pour vider la vessie et la reremplir avec un café!

avatar Dziga_Vertox | 

Qui a envie d’une voiture qui se conduit toute seule ? En réalité pas grand monde.

avatar Matlouf | 

Pas sûr. Moi, franchement, conduire me gonfle.

Mais l'intérêt de la voiture autonome n'est pas dans l'automobile individuelle mais dans l'automobile partagée. J'appelle une voiture à toute heure, elle me conduit où je veux, et après la voiture vit sa vie.

Enfin, comme dit le sage, "La voiture intelligente se déplacera sans conducteur. Le conducteur intelligent se déplacera sans voiture."

avatar Mast | 

J’ai l’impression de devenir rabat-joie mais est-ce dans le futur les voitures électriques seront indistinguables les unes des autres tout comme les smartphones d’aujourd’hui ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR