L'architecte en chef de Siri travaille maintenant chez Roku

Mickaël Bazoge |

Défection importante dans l'équipe Siri : Brian Pinkerton, qui depuis deux ans était architecte en chef de l'assistant d'Apple, est passé avec armes et bagages chez Roku. Depuis le mois de novembre, il occupe le poste de vice-président senior en charge des développements avancés. Un rôle hautement stratégique puisqu'il supervisera l'innovation logicielle du constructeur de boîtiers de streaming, qui cherche à déployer plus avant sa plateforme de services.

L'app Apple TV, ainsi qu'AirPlay et HomeKit sont disponibles dans certains produits de Roku. Mais le constructeur a manifestement l'ambition d'en faire davantage dans les mois et les années qui viennent, et l'apport de Pinkerton sera sans doute précieux. Avant d'entrer chez Apple, il avait passé une année au sein de la Chan Zuckerberg Initiative en tant que directeur technique, et auparavant cinq années chez A9, le moteur de recherche d'Amazon qui a été désactivé l'an dernier.

Quant à Siri et plus largement à toutes les initiatives d'Apple en matière d'apprentissage automatique, il ne faut pas trop s'en faire. John Giannandrea, vice-président de la stratégie AI, mène la barque (lire : L’intelligence artificielle va transformer iOS et macOS, selon John Giannandrea d’Apple).


Source
Tags
avatar Fennec72 | 

J’imagine qu’il part d’Apple après avoir signé un NDA (un acte de non divulgation des secrets technologiques d’Apple).

avatar Furious Angel | 

@Fennec72

D’un côté, qui veut les secrets de Siri ?

avatar jean_claude_duss | 

@Furious Angel

🤣🤣🤣🤣grave !

avatar ohmydog | 

@Fennec72

Tu n’as pas besoin d’un NDA dans un pareil cas. Personne n’est censé partir d’une entreprise avec ses secrets, c’est de la loyauté. Le gars parti de chez Waymo pour Uver s’en souvient encore !
Les contrats de travail disposent également de clauses spécifiques. Donc non pas de NDA en theorie en pareil cas.

avatar Mrleblanc101 | 

@Fennec72

Généralement on signe le NDA à l'enbauche

avatar Mr Bob | 

Pourvu qu’ils progressent plus rapidement avec Siri…

avatar ech1965 | 

Siri ne comprend rien à ce qu'on lui demande.. jamais.. ou alors c'est du pur hasard.
Ou est tétu: comme par exemple lui demander de "naviguer" vers un lieu dit exemple, une salle de concert, ou un restaurant".
il me dit "il y plusieurs résultats" mais, pour votre sécurité je peux pas vous laisser les choisir parce que la voiture bouge...
WTF il peut pas dicter ce qu'il a trouvé et me laisser lui dire c'est celui -là ? non, il faut que je m'arrête sur la bande d'arrêt d'urgence pour choisir la destination...

enfin je dis IL pour ne pas froisser les sexiste parce que tout le monde sait que Siri c'est "elle"

avatar Derw | 

@ech1965

C’est vrai que c’est super casse-pieds (pour rester poli). Mais là, ce n’est pas Siri le problème (il / elle en a déjà assez comme ça) c’est la couche de sécurité rajoutée par-dessus par les versions successives d’iOS… d’ailleurs, je me suis toujours demandé si ce « problème » était dû à du zèle d’Apple ou à des contraintes légales…

avatar yurt | 

@ech1965

Froisser les féministes plutôt

avatar Salapeche | 

Il doit faire parti de la secte des féminazguls pour sous-entendre que le soucis serait les gens normaux qui n'en ont juste rien à à branler qu'un logiciel/assistant vocal soit il ou elle. :)

avatar vomito | 

Bon débarra! Qu’il se barre avec Siri aussi. Quelle merde cet assistant sérieux. Je suis chez moi, tous mes appareils en wifi et demands « dit Siri allume le salon » et les 3/4 du temps soit les ampoules sont introuvables soit Siri me dit de déverrouiller mon iPhone WTF !!!!

avatar en chanson | 

Dis Siri, ok google

avatar ech1965 | 

Je pense que c'est le français le problème. Parce que mon épouse, elle lui dicte en Hongrois et il fait quasi jamais de fautes c'est incroyable; elle chuchote à son iPhone et la bécane tape tout ce qu'elle dit dans erreur...
BTW Encore un truc pour les féministes ;-)Notre ( enfin votre ) académie française ( je suis belge) devrait s'inspirer du Hongrois: au lieu de nous "c...r" l'écriture inclusive, ils auraient pu supprimer le genre grammatical.... En Hongrois, pas de genre, un une ça n'existe pas, pas d'accord sur le "genre" le concept n'existe pas... cool non ? alors la première qui se plaint que c'est à cause de la règle qui dit que l'masculin l'emporte sur le féminin" que la société est dominée par les mecs... Qu'elle aille voir comment ça se passe en HU.

avatar en chanson | 

@ech1965

En Hongrie, langue moche et Orban ....non merci

avatar ech1965 | 

@en chanson: J'ai pas dit que la Hongrie c'est comme le cochon.(tout y est bon) j'ai juste voulu dire que on devrait plus s'inspirer des bonnes choses qui sont présentes ailleurs au lieu de pondre des inepties entre "nous" ;-)

avatar Salapeche | 

En parlant de s'inspirer des bonnes choses d'ailleurs. On fait comme le Japon et ont fait un très gros tri sur l'immigration et qui a le droit d'obtenir ou non la nationalité ou les progressistes diront que ça c'est pas bien parce que ça ne leur plait pas ?

Quand la hongrie ne sera plus un parasite en UE on en reparle de leurs bonnes choses. En attendant c'est l'équivalent d'un pays du 1/3 qui ne survit que grace à l'argent que la vilaine France, et l'Allemagne, lui permet d'obtenir graçe aux aides de l'UE.

On a aucune leçon à recevoir d'un pays remplit de clodo qui ne branle rien et vie au crochet des autres.

avatar oomu | 

@ech1965

il n'y a pas besoin d'étranger.

Il suffit simplement en français d'en avoir rien à foutre de la règle du "masculin l'emporte sur le féminin" et de conjuguer au féminin ou masculin comme ça chante quand ambiguïté. et c'est tout.

Au lieu d'être traumatisé par des broutilles tel un fasciste, rance ou aigri de la vie, il suffit de décider de vivre sereinement.

-
L'Académie Française n'est pas à l'origine de l'écriture inclusive. Elle y est même hostile. Ho vous savez, moi je suis toujours partisan de la haine. Par exemple, il faut hair le Oomu, mais pour les BONNES raisons.

Pas les fantasmes.

-
l'écriture "inclusive" est pratique si on souhaite être explicite dans son intention d'inclure tous les cas. C'est une graphie pratique.

Pas de quoi se retourner la nuit, pas de quoi en faire une maladie et sachez que oui, la jeunesse, tôt ou tard (tôt) détruira TOUTES les valeurs que vous croyez chère, et écoutera de la musique que vous considérez comme du bruit

alors franchement.. ça vaut le coup de se rendre malheureux pour vos lubies ? sachant que génération après génération les nouveaux gens en auront rien à foutre de vos anciennes vaches sacrées ? bah.

-
L'Académie Française a une longue tradition d'imposer la masculinisation des noms de métiers. Elle plie depuis quelques années en réadmettant qu'on revienne à des noms de métier à nouveau féminiser. Perso, j'utilise autant auteure qu'autrice.

j'utilise l'un ou l'autre selon si je déteste la personne qui n'aime pas ça ou aime la personne qui aime ça.

Faut savoir s'amuser d'un rien :)

-
Je ne vois pas le rapport avec Siri. Ce bidule me comprend quand je lui parle. Pour le peu que j'ai à lui demander (localisation, si j'ai des rendez vous, et minuteur...)

avatar CogipTelematique | 

Pour un système comme Siri je ne dis ni IL ni ELLE, je dis ÇA, parce que c'est un objet ou un service, mais certainement pas une vraie personne.

avatar Salapeche | 

"l'écriture "inclusive" est pratique si on souhaite être explicite dans son intention d'inclure tous les cas. C'est une graphie pratique."

Pourtant beaucoup ne sont pas représenté avec cette écriture bien plus exclusive qu'inclusive. :)

CONNEXION UTILISATEUR