Les produits high-tech plus chers en France qu'ailleurs en Europe

Sabrina Fekih |

Selon une étude récente d'Eurostat sur les disparités en matière de prix à travers l'Europe, lorsqu'il s'agit de produits électroniques, la France enregistre les tarifs les plus élevés.

Chaque année Eurostat, cabinet de statistiques de l'Union européenne, analyse les prix de plus de 2 000 biens et services à travers le continent en prenant en compte les parités de pouvoir d'achat. Les enquêtes sont menées dans les 27 États membres ainsi que dans cinq pays candidats (Albanie, Monténégro, Macédoine du Nord, Serbie et Turquie) et d'un pays « potentiel candidat » (Bosnie-Herzégovine). Facture énergétique, habillement, nourriture, tabac… tout est analysé.

Concernant les produits électroniques grand public, qu'il s'agisse d'ordinateurs, de smartphones ou encore de téléviseurs, c'est en France que figurent les prix les plus élevés au sein de l'Union. Les tarifs sont 10,6 % plus élevés par rapport à la moyenne européenne.

En comparaison, en Italie (6,4 % en dessous de la moyenne) et au Royaume-Uni (4,8 % en dessous de la moyenne), les produits high-tech reviennent moins cher aux citoyens. Même chose en Autriche où le panier électronique est inférieur de 3,8 % par rapport à la moyenne européenne.

Graphique Eurostat

Parmi les autres pays qui, comme la France, ont des prix supérieurs à la moyenne, il y a Malte (+ 9,6%), le Portugal (+ 8,7 %) ou encore la Suède (+ 8,5 %). En dehors de l'Union, les chiffres explosent. En Islande, le panier électronique est près de 34 % plus cher par rapport à la moyenne européenne. Enfin, niveau prix bas, la Pologne ferme la marche de ce classement et propose le panier le moins cher de la liste, à 9,5 % en dessous de la moyenne.

Ces écarts de prix s'expliquent en partie par les différentes mesures de taxation propre à chaque état. En France, cette première place découle directement de l’application des 20 % de TVA et de la redevance sur la copie privée.

Eurostat note que l'électronique grand public est l'un des groupes de produits où les écarts de prix sont les moins importants, allant donc de 91 % de la moyenne en Pologne à 111 % en France. Les prix de l'alcool et du tabac varient beaucoup plus au sein de l'Union (de 62 % de la moyenne en Bulgarie jusqu'à 188 % en Irlande).


avatar vince29 | 

> Quant à la redevance sur la copie privée, cette broutille ne change en rien la balance nettement en défaveur de l'hexagone

Ca "ne change rien" sur les smartphones haut de gamme. Sinon ça fait souvent 5 à 10% du prix.
Et 75% pour les CDs

avatar Léopold FEZEU | 

@flux_capacitor

Une bière pour lui, une!!
C'est moi qui paie.

avatar supermars | 

@flux_capacitor

Parfaitement résumé

avatar ClownWorld 🤡 | 

Les mecs qui défendent les taxes sont vraiment lobotomisés

avatar feketesas | 

c'est pour financer les SAV, les français râlent tellement 😂

avatar smog | 

Quand je pense qu'un Mac est quasi à la même valeur numérique en $ et en €, je me dis aussi que ce n'est pas qu'une histoire de taxes ;-)

avatar corben | 

On le voit bien déjà pour monter un ordi, les composants sont vraiment chers en France

avatar IRONMAN65 | 

Faut bien que nos technocrates aient de quoi bouffer au bord de leur piscine olympique

avatar ataredg | 

Je n'ai pas l'impression de payer vraiment plus cher les appareils electroniques en France. Je compare souvent et parfois, j'achete en Italie ou en Allemagne, mais globalement, les prix avec promos sont equivalent. On fait tous pareil non?

avatar pagaupa | 

Tout est plus cher en France...
Ce n’est pas un scoop...

avatar mabtaker | 

@pagaupa

Pas le vin ! 🍷

avatar BordelInside | 

Nan - les poncifs et les clichés, à mon avis, y sont même en prix négatifs vu comment tout le monde en a plein...

avatar max351 | 

Le titre n'est pas correct car l'Islande et la Norvège, qui sont au-dessus de nous, sont bien en Europe. En lisant l'article, on parle tantôt d'Europe, tantôt d'Union Européenne mais il ne faut pas confondre les deux et les utiliser comme s'ils étaient interchangeables.

avatar La Bulle | 

@max351

"Le titre n'est pas correct car l'Islande et la Norvège, qui sont au-dessus de nous, sont bien en Europe. En lisant l'article, on parle tantôt d'Europe, tantôt d'Union Européenne mais il ne faut pas confondre les deux et les utiliser comme s'ils étaient interchangeables."

C’est normal : l’Islande et la Norvège, avec le Liechtenstein, font partie de l’Espace économique européen aux côtés de l’Union européenne. Pour faire simple, l’EEE est un truc qui permet aux États européens qui ont refusé de faire partie de l’UE de bénéficier d’une grande partie de ses avantages (libre circulation, SEPA, TVA intracommunautaire, assurance maladie, protection civile, espace de sécurité, de liberté et de justice...) en se faisant imposer la décision par les 27, puisque le fait de n’être pas membre de l’UE ne leur donne pratiquement pas voix au chapitre. C’est pour cela qu’on voit souvent ces trois États dans les documents Eurostat, considérant qu’ils font partie de fait du système.

avatar max351 | 

@La Bulle

Le problème ne vient pas du document mais de l'ARTICLE qui fait croire que "Europe" et "Union Européenne" sont des concepts interchangeables. En bref, le titre est faux car dans le cas du sujet présenté ici, la France n'est pas le pays le plus cher d'Europe, c'est le pays le plus cher de l'Union Européenne, et ce n'est pas la même chose. Europe ≠ UE.
C'est tout en fait.

avatar dtb06 | 

Ouin ouin ouin le retour des pleurnicheuses !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR