Thierry Breton somme Mark Zuckerberg de payer ses impôts en Europe

Sabrina Fekih |

Lors d'un entretien vidéo organisé par le Centre on Regulation in Europe, Thierry Breton n'a pas manqué de rappeler Mark Zuckerberg à l'ordre, le sommant de payer ses impôts en Europe en direct.

Ce lundi 18 mai, le commissaire européen au Marché intérieur a profité d’une visioconférence pour appeler le PDG de Facebook à respecter ses obligations fiscales au sein de l’Union européenne. « J’ai été patron moi-même et j’ai toujours dit à mes équipes : n’essayez pas de jouer aux plus malins. Payez vos impôts où vous devez en payer » a-t-il indiqué.

C'est sur les dernières minutes d'un échange de plus d'une heure que Thierry Breton a entrepris de sermonner Mark Zuckerberg en déclarant « n’allez pas dans les paradis fiscaux. Payez vos impôts ! » Le commissaire a également rappelé l'importance d'une concurrence juste et équitable, en demandant au patron de Facebook de « ne pas jouer le rôle de l'acteur dominant ».

Face à un Mark Zuckerberg silencieux, comme pris en porte-à-faux, Thierry Breton a ajouté « si vous comprenez les valeurs sur lesquelles se construit année après année ce continent, alors vous comprenez comment il faut se comporter ». Contexte oblige, Thierry Breton a également souligné l'importance de lutter contre les fake news : « faites attention à la démocratie, anticipez, faites attention à la désinformation. Cela pourrait avoir un impact très négatif sur notre système de valeurs », a-t-il ajouté.

L'échange a pris fin sans réponse du PDG. Toutefois, les deux hommes ont pu discuter de différents sujets au cours de ce débat d'une heure. Mark Zuckerberg a, entre autres, évoqué l'influence de l'Europe en termes de régulations, soulignant que celles-ci « deviennent souvent des standards partout dans le monde.»

Une façon peut-être de préparer le terrain, en vue du nouveau texte législatif sur les services numériques qui devrait être présenté par la Commission européenne à la fin de l'année. Grand enjeu de ce dialogue, cette nouvelle régulation des plateformes numériques est destinée à limiter les pouvoirs des grandes entreprises technologiques américaines.

avatar belrock | 

Zuckerberg n’en a carrément rien à f....., co.......

Il est défoncé ou quoi? Je croise régulièrement des gens qui font le procès à Amazon. Et Facebook donc? Ce seraient des agneaux..?

Faites moi rire!

avatar iftwst | 

@belrock

Facebook a un modèle économique bcp plus caché qu’Amazon.

Et les gens « aiment » Facebook.

avatar 8enoit | 

@iftwst

Sous peu Facebook va devenir concurrent direct d’Amazon. Ils vont permettre la vente depuis leur plateforme.
Suis choqué
Même si pas étonné.

avatar DrStax | 

Il a pas l’air convaincu le Mark ^^

avatar raoolito | 

en même temps, les mettre tous les deux face à face c'était garantir une sortie dans ce sens. spécialement avec la nouvelle crise économique, cette fois il n'y échapperont pas.

avatar Krysten2001 | 

Ça m’a tue son accent 😂🤣

avatar Paquito06 | 

“Something that is not prohibited doesn’t mean it’s authorized”

Well, Thierry, en terme de taxes generalement si c’est pas autorisé tu es sanctionné, si tu es autorisé et que ce n’est pas sanctionné, certes la morale peut te le reprimande, mais va falloir arreter de tenir un double discours et faire plaisir a qq petits copains. On commencera pas donner un coup de balai en Europe avec l’Irlande et le Luxembourg, au hasard, puis dans une seconde mesure la Belgique, les Pays Bas. Y a pas que Monaco et la Suisse 😅

avatar jackWhite92 | 

@Paquito06

+1

avatar armandgz123 | 

@Paquito06

+1

avatar Xap | 

@Paquito06

100% d’accord. Le problème est d’ordre politique: c’est la fiscalité au niveau européen qu’il faut revoir. Mais c’est tellement compliqué qu’on risque de ne jamais en voir le bout.

Le scénario de rêve: une TVA européenne, un taux d’imposition des particuliers et des entreprises harmonisé et l’interdiction des montages fiscaux qui permettent actuellement aux grosses multinationales d’échapper à l’impôt.

Facile a dire mais probablement impossible a mettre en place :(

avatar Paquito06 | 

@Xap

En effet. C’est ce qu’il faudrait. L’Europe a ete faite a l’envers, je le dis toujours, balancer une monnaie commune au peuple et supprimer des frontieres alors qu’il aurait fallu harmoniser economiquement (fiscalement) et militairement celle-ci. Dommage.

avatar jcp25 | 

@Xap
...Le problème est d’ordre politique: c’est la fiscalité au niveau européen qu’il faut revoir. Mais c’est tellement compliqué qu’on risque de ne jamais en voir le bout.
--
On n'est pas prêt d'en voir le bout !
La France veut que les autres pays s'alignent sur les taux français (les plus d'Europe) et les autres le contraire ce que refuse la France.
Bien sûr, un alignement sur une mediane serait possible mais la France refusant de baisser ses dépenses interne ...
Hier soir, j'entendais à la radio que nos politiciens (de tout bords) avaient trouvé une solution géniale et inédite.. Augmenter les impôts.... Bon...

avatar Pipes Chapman | 

paquito
+1000

avatar Le gabian | 

Exactement ce que je me disais, il parle de paradis fiscaux mais ils sont au coeur de l'Europe les paradis... De plus s'ils taxent les GAFAM il y aura une réplique des USA, etc...

avatar YAZombie | 

Ceci dit pour le moment l'Irlande a dû séquestrer les sommes liées aux ristournes accordées à Apple - attendons la fin de la procédure juridique -, il y a des procédures en cours contre le Luxembourg et les Pays-Bas, je crois qu'il y en a aussi contre Malte qui n'est pas mal dans le genre aussi.
Ce n'est pas parfait et ça a duré trop longtemps, on est totalement d'accord, mais attendre la perfection c'est tomber dans une "nirvana fallacy", qui est un argument sophistique.

avatar Paquito06 | 

@YAZombie

"Ceci dit pour le moment l'Irlande a dû séquestrer les sommes liées aux ristournes accordées à Apple - attendons la fin de la procédure juridique -, il y a des procédures en cours contre le Luxembourg et les Pays-Bas, je crois qu'il y en a aussi contre Malte qui n'est pas mal dans le genre aussi.
Ce n'est pas parfait et ça a duré trop longtemps, on est totalement d'accord, mais attendre la perfection c'est tomber dans une "nirvana fallacy", qui est un argument sophistique."

Je suis d’accord. Sans attendre une quelconque perfection cependant, car elle est impossible pas nature, un ideal qui aurait pu etre atteint depuis un moment aurait ete de mettre tout le monde sur le meme pied d’egalite. On pouvait empecher tout ce marasme politico-judiciaire de “payer vos taxes” dès le départ en evitant de faire des faveurs a qq entreprises (on demontre ainsi ici que les politiques ne servent a rien, une fois de plus) lors de la creation de l’UE. Un non sens complet.

avatar pga78 | 

Thierry Breton représente l’Europe un gigantesque marché pour Facebook ...il faut arrêter de dire qu’il s’en fout l’Europe si elle veut peut avoir du poids face aux GAFAMs

avatar Pongo | 

La candeur du Breton ! Il s’imagine quoi ?
Les modèles des GAFAM est sans concurrence possible.
Leurs services rendus, stockage partage de photos/vidéo, mail, recherche d’infos etc sont gratuits et en même temps indispensables pour le grand public.

L’Europe est encore sur des vieux schémas dépassé de taxation de produits industriels sans valeur ajoutée numérique.

Europe is doomed.

Europa delenda est.

avatar deltiox | 

@Pongo

Europe is doomed est un avis

Europa delenda est peut vous conduire en prison, c’est une volonté de destruction

avatar YAZombie | 

"Europa delenda est peut vous conduire en prison, c’est une volonté de destruction"
Tu en as d'autre des âneries comme ça? On n'est pas en Corée du Nord quoi que certains veuillent bien tenter de faire croire.

avatar deltiox | 

@YAZombie

Prends un verre d’eau et relax
Relis au second degré

Ensuite va relire en latin la signification et l’explication d’un datif impératif et de ce que voulait dire l’auteur de cartago delenda est
Cela voulait dire : il faut massacrer tout le monde (ce qui fut fait)
Maintenant en France, fais un appel au massacre des européens ou à détruire l’Europe ou les institutions européennes (j’ai bien dit détruire et non critiquer ou changer ou quitter) et relis bien les lois récemment votées sur l’appel à la haine ou à la destruction des autres

Regarde bien les condamnations possibles

Puis relis encore mon commentaire au second degré

avatar YAZombie | 

En principe le second degré signifie une forme d'humour laissant sous-entendre l'inverse de ce que l'on pense vraiment.
Tu m'expliques donc que c'est du second degré, mais tu fais allusion à une loi (non-promulguée et en attente de revue par le Conseil constitutionnel) en sous-entendant que tu penses vraiment ce que tu dis… et qui soit dit en passant ne semble concerner que les opérateurs mais bon.
Je veux bien que tu aies voulu ton commentaire humoristique, c'était pour moi incompréhensible. Quant au verre d'eau, tu m'excuseras mais des commentaires comme les tiens, sans la moindre volonté humoristique (dont je doute un peu quand même), ce n'est pas comme s'il n'y en avait pas…

avatar deltiox | 

@YAZombie

Ce n’est pas bien grave
Tu n’aimes pas mon commentaire sur une citation latine qui demande une destruction des Européens

Note : pour la loi en question, les effets sont déjà appliqués pourtant mais cela n’a rien à voir

Bon dimanche à toi et détends toi

avatar taxtax | 

@Pongo

Breton n’est pas un agneau né de la dernière pluie.

Le plan Next France Telecom pour écrémer les fonctionnaires, « par la porte ou par la fenêtre », c’est lui... Avec les conséquences dramatiques que l’on connaît...

Mais il n’a jamais été inquiété.

avatar Pipes Chapman | 

@Pongo

faux sur tout la ligne , on ne parle pas des services gratuits mais, entre autre , de vente de pub sous toutes ces formes et là tu te banane complétement. (la vente dans ce cas à une entité européenne est quantifiable.)

pour les GAFAM qui "vendent des produits" à commencer par la hight tech (B2B ou B2C ) c'est encore plus vrai.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR