La justice confirme qu'Amazon France ne doit commercialiser que des produits essentiels 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour — Amazon a pris connaissance de l'issue de l'appel et reste « perplexe » face à cette décision. L'entreprise évalue les implications pour ses sites ainsi que pour ses collaborateurs, ses clients, et pour les TPE et PME françaises qui commercialisent leurs produits via Amazon. Les entrepôts français resteront fermés jusqu'au 28 avril inclus.


Article original — Amazon France doit s'en tenir à la vente de produits essentiels pendant l'évaluation des risques que fait peser le coronavirus dans ses entrepôts, a statué la cour d'appel de Versailles. Ce faisant, la cour confirme l'ordonnance du 14 avril du tribunal de Nanterre, un jugement qui a poussé le géant du commerce en ligne à fermer ses centres de distribution français.

Image : Amazon

La cour d'appel exige donc la restriction de l'activité de ses entrepôts aux marchandises essentielles des rubriques suivantes :

  • high-tech, informatique, bureau ;
  • tout pour les animaux (dans la rubrique maison, bricolage, animalerie) ;
  • santé et soins du corps, « Homme », nutrition, parapharmacie (dans la rubrique beauté, santé et bien-être) ;
  • Épicerie, boissons et entretien.

Une liste finalement assez large : bon nombre de produits peuvent entrer dans ces catégories. Amazon France a 48 heures pour mettre en œuvre cette mesure. Au-delà, pour chaque réception, préparation et/ou expédition de produits non autorisés, et ce pendant une durée maximale d'un mois, une astreinte de 100 000 euros pourra être prononcée. C'est moins que le million d'euros décidé par le tribunal de Nanterre, mais il ne fait aucun doute qu'Amazon ne voudra pas tenter le diable.

Le jugement initial exige d'Amazon une évaluation des risques liés à l'épidémie. Le tribunal avait estimé que l'enseigne avait, « de façon évidente, méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé des salariés ». Malgré la mise en place dans les plateformes de mesures sanitaires (distribution de lingettes désinfectantes, gel hydroalcoolique, masques, distanciation sociale), les syndicats à l'origine de cette action en justice ont estimé qu'Amazon n'en avait pas fait assez.

Une partie des commandes passées en France sont traitées en Allemagne.

On suivra de près la réaction d'Amazon France, sachant que la fermeture de ses sites de distribution pour en évaluer la situation sanitaire ne l'empêche pas de prendre les commandes de n'importe quel produit. Ce sont les entrepôts européens du groupe qui ont pris le relais (lire : Il est toujours possible de commander et de se faire livrer sur Amazon France).

avatar Kubusiu | 

justice aveugle? oO

avatar gattuz | 

@Kubusiu

Non, justice communiste

avatar pagaupa | 

@gattuz

« Non, justice communiste »
Il fallait la faire, tu l’as fait! 😂😂😂

avatar lll | 

Pierre Gattuz :D

avatar Switcher | 

@ gattuz
Avec le couteau entre les dents. Au moins...
^^

avatar Derw | 

@gattuz

D’ailleurs ils vont tous finir au goulag !

avatar Pipes Chapman | 

hahaha le point Godwin du goulag ... et crétinerie du mois ! (haut la main)

pour une fois je suis d'accord avec Pagaupa c'est dire le niveau où tu es descendu :)

avatar frankm | 

@Kubusiu

C’est pour se donner bonne impression.
Ils ont oublié la boutique lego en ligne où j’y ai acheté des produits non essentiels.
Une vraie bande de betteraves. Ça justifie les salaires

avatar pocketjpaul | 

Ce serait bien de s’intéresser aux sujets qu’on commente avant de commenter.

La loi « anti-covid » n’interdit pas le e-commerce. Elle n’interdit pas non plus de vendre autre chose que des produits de première nécessité. La seule chose qui est interdite, c’est que monsieur-tour-le-monde SORTE DE CHEZ LUI pour acheter autre chose que des trucs essentiels.

Amazon s’est fait condamner parce qu’ils n’ont pas pris les mesures nécessaires pour protéger la santé de leurs salariés. Pas parce qu’ils vendent des legos. Peut être que si tu as pu commander des legos, c’est parce que Lego, comme la plupart des entreprises en ce moment, s’est adapté tant bien que mal à la crise.

C’est pas une question d’être de gauche ou de droite, c’est une question qu’il y a un code du travail et qu’il s’applique à tout le monde. D’ailleurs je peux même t’argumenter cette décision sur un plan libéral : « Amazon en ne respectant pas le code du travail qui lui impose de s’assurer de la santé de son personnel, profite d’un avantage concurrentiel illégal par rapport à ses concurrents directs qui, soit ferment, soit engagent des frais pour s’adapter à la crise sanitaire ».

En fait la justice est très très clémente avec la décision en leur permettant de continuer à vendre des produits de première nécessité parce qu’en cela elle prend en compte que des gens comptent sur Amazon pour vivre.

Mais si on écoute la majorité des commentaires ici « olololo les méchants syndicats communistes sont copains avec la justice gauchiasse », sérieux on est où ? Dans la zone de commentaires du figaro ?

avatar Steve Molle | 

@pocketjpaul

Donc tous leurs concurrents font mieux niveau sanitaire ?

Je sais que c’est faux. Cf des relations qui bossent chez Boulanger...qui eux on des contacts avec la clientèle d’ailleurs.

Pour le reste, vendre des produits essentiels est une blague....j’ai été chez Leroy merlin il y a 2 jours et personne n’achetait des produits essentiels. Et qu est ce que cela change si un employé Amazon, dans son box, prépare une commande pour de la lessive ou pour un godemichet??

avatar pocketjpaul | 

J'ai pas dit que tous les concurrents faisaient mieux niveau sanitaire.
Mais cela existe. Il y a des milliers d'entreprises qui en ont quelque chose à faire du code du travail et de la santé de leurs employés. Et il n'est pas normal que ces entreprises souffrent plus que les autres de la crise sanitaire sous prétexte que leurs dirigeants ont un minimum de sens moral.

Maintenant ici il n'est question d'amazon que parce que leurs employés ont appelé l'inspection du travail. Encore heureux que les décisions de justice n'acceptent pas l'argument "ouin ouin mais les autres font pareil". Absolument rien n'empêche les salariés d"une entreprise concurrente de faire la même chose.

Après je me fait probablement des films mais il semble que des enseignes comme Leroy-Merlin, Lego ou Décathlon, malgré leur taille, ont des politiques RH nettement plus respectueuses (et j'ai pas dit parfaites) que monsieur "Chantage à l'emploi en CDD renouvelé selon les performances" Amazon.

avatar Steve Molle | 

@pocketjpaul

L’inspection du travail n’est pas intervenue dans cette affaire. A en croire l’article du monde du moins.

avatar Jswat | 

@pocketjpaul

Comment Veux tu qu’Amazon respecte le code du travail alors que le gouvernement ne le respecte plus 😂😂😂

avatar CorbeilleNews | 

@pocketjpaul

Exactement les œillères toujours les œillères des libéraux capitalistes pour qui seul compte le fric quitte à vouloir déformer ou éluder une part de la réalité

Cela n’engage qu’Amazon de vouloir fermer les sites en France, ils auraient pu tout aussi bien s’adapter comme d’autres l’on fait

Mais avec leur mentalité typique des multinationales et des GAFAS du : je décide et comme je crée des emplois "l’état" doit s’écraser, leur ego(isme) en ayant pris un coup pour garder la face et faire perdurer le clivage des clients qui peut-être lui rendra service, ils ont décidé de fermer.

Soit, j’achète plus chez eux de toute façon pour une simple question de civisme en cette période

avatar 8enoit | 

@Kubusiu
« Justice aveugle »…

ou syndicats égaux à eux-mêmes?
ou magistrats encartés au Syndicat de la Magistrature (auteur du fameux Murs des Cons)?
Le résultat est le même. La gauche qui crache sur ceux qui réussissent.

avatar Derw | 

@8enoit
« La gauche qui crache sur ceux qui réussissent. »
🤣🤣🤣

A gauche, comme à droite, il n’y a que les jeunes boutonneux, les philosophes de comptoirs, et les énervés des forums à cracher sur quelqu’un. Pour les autres, ceux qui raisonnent, ils se contentent de dénoncer les abus faits dans le camp d’en face. Sur le sujet de ceux qui réussissent, la gauche ne critique que ceux qui le font au détriment des autres. Je n’ai jamais vu un gauchiste conspuer un entrepreneur riche et équitable ou un gagnant du loto… 🙂

avatar 8enoit | 

@Derw

En gros, la gauche a une tendance dominante : celle d’instaurer des droits, acquis définitivement, ce qui réduit petit à petit le goût de l’effort, du changement, la remise en question.
Je n’ai pas dit que tout cela est négatif, mais comme en tout, l’excès est nuisible.

Évidemment ce schéma est une simplification, cependant il est utile et nécessaire pour comprendre les grandes dynamiques de pensée qui nous animent. On sait bien qu’il y a plusieurs gauches. On parle ici de la gauche syndicale, jalouse, paresseuse, vindicative.

avatar Derw | 

@8enoit

A ba voilà un commentaire rationnel et mesuré de votre part.

Du coup, je n’ai rien à dire puisque je suis d’accord avec vous là-dessus, même si à mon avis on n’en tire pas les même conclusions…

avatar pagaupa | 

@8enoit
« La gauche qui crache sur ceux qui réussissent. »
Mdr...la ritournelle habituelle ! 😂😂😂

avatar 8enoit | 

@pagaupa

Peut-être est-ce un indice de bien-fondé…

avatar Derw | 

@8enoit

Absolument pas. La quantité n’a jamais prouvé la rationalité d’une opinion. Il y a même des études sociologiques qui prouve qu’un être humain est moins rationnel quand il réagit au sein d’une foule, d’un groupe, que quand il est seul.

avatar 8enoit | 

@Derw

1. Je n’ai pas parlé de preuve mais d’indice
2. Nul effet de foule ici. Cette affirmation découle d’une tendance maintes fois observée dans la vie politique.

avatar Derw | 

@8enoit

« 1. Je n’ai pas parlé de preuve mais d’indice »

Par définition, un indice ne prouve rien… il n’a donc pas de valeur.

« 2. Nul effet de foule ici. »

De foule non, mais de masse oui. Une grand nombre de droitistes assument ce discours réducteur.

« Cette affirmation découle d’une tendance maintes fois observée dans la vie politique. »

Observée chez les gauchistes de base, pas chez les théoriciens. Vous faites de la « Synecdoque » en prenant le tout pour une partie. Si je suis la même logique, je peux affirmer que les droitistes sont pour l’écrasement des faibles puisque c’est le discours que tient une bonne partie de la base…

avatar max351 | 

Personne ne réussit tout seul.

avatar 8enoit | 

@max351

La coopération est ce qu’il y a de plus beau. Il y a dans ce domaine une distinction intéressante à faire entre bien et intérêt. Quand la recherche de l’intérêt détruit le bien commun, les tensions apparaissent. L’intérêt n’est pas négatif tant qu’il collabore et édifie le bien commun. Il y a alors une valeur ajoutée non matérielle.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR