Après un accident mortel de Model X, Tesla et Apple dans la ligne de mire des autorités américaines

Mickaël Bazoge |

Avec ou sans pilotage automatique, mieux vaut rester les yeux sur la route, prêt à reprendre le contrôle du véhicule en cas de problème. En mars 2018, un accident de la route a coûté la vie à Walter Huang, ingénieur chez Apple et développeur de jeux. Il roulait dans sa Model X près de Mountain View, en Californie, et tandis que l'Autopilot du véhicule était activé, le conducteur jouait à un jeu sur son iPhone. La voiture, qui roulait à 114 km/h, a mal interprété une ligne sur la route, et n'a pas détecté la chaussée centrale en béton. Au lieu de freiner, le véhicule a accéléré et s'est crashé.

Photo GabboT, CC BY-SA 2.0.

Le Conseil national de la sécurité des transports américain (National Transportation Safety Board, NTSB), l'autorité qui enquête entre autres sur les accidents de la route, a tenu une audition ce mardi durant laquelle elle a vilipendé Tesla… et Apple. Même si le conducteur était distrait, le système de prévention de collision de la Model X aurait dû l'alerter, rapporte CNBC.

Le vice-président du NTSB, Bruce Landberg, a qualifié le système Autosteer, à l'époque en version bêta, de « complètement inadéquat ». Et pour cause, cette technologie est censée maintenir la voiture dans sa ligne sur autoroute. Le président du Board, Robert Sumwalt, a prévenu les automobilistes que « si vous possédez une voiture équipée d'une automatisation partielle, vous ne possédez pas une voiture autonome. Pas la peine de prétendre le contraire ».

Sumwalt a également rappelé qu'en 2017, sur six constructeurs automobiles, seul Tesla a ignoré les recommandations du NTSB visant à améliorer la sécurité de ses véhicules semi-autonomes. L'organisme veut que Tesla s'engage à améliorer son système qui permet au véhicule de savoir si le conducteur est bien en mesure de reprendre le contrôle. La concurrence utilise des caméras, Tesla des capteurs sur le volant.

Apple aussi est dans le collimateur de l'agence. Le NTSB lui reproche de ne pas avoir mis en place une politique stricte visant à interdire à ses employés l'usage de l'iPhone au volant, sauf en cas d'urgence. Apple a déclaré à CNBC que l'entreprise s'attend à ce que ses employés respectent la loi. Depuis iOS 11, l'iPhone bascule automatiquement en mode « Ne pas déranger en voiture » qui éteint l'écran lorsque l'appareil détermine que l'utilisateur est en voiture. Avec des résultats plutôt encourageants.

Mais cela ne suffit pas, et le NTSB veut que les employeurs serrent la vis sur le sujet : ils devraient ainsi purement et simplement interdire l'utilisation d'appareils électroniques quand un salarié conduit.

Tags
avatar victoireviclaux | 

Je ne vois pas en quoi Apple est responsable...

avatar romainB84 | 

@victoireviclaux

Hier je le faisais cuire dés steak haché et pendant que ça cuisait, je jouais sur mon iPad ... j’ai oublié de les retourner ... BREF : c’est de la faute d’Apple si mes steaks sont cramés 😁
Ma femme a crevé un pneu en allant au boulot l’autre jour, elle m’a appelé pour que je vienne l’aider mais j’avais mis mon iPhone en mode « avion » ... du coup j’ai pas pu voir son message tout de suite ... : bref c’est la faute d’Apple 😁
C’est trop marrant en fait la vie d’un rageux anti apple 🤣🤣🤣

avatar victoireviclaux | 

@romainB84

C'est clair 🤣

avatar mapiolca | 

@victoireviclaux

Pareil, je comprend pas non plus.

avatar mouahahaha | 

"a coûté la vie à Walter Huang, ingénieur chez Apple [...] tandis que l'Autopilot du véhicule était activé, le conducteur jouait à un jeu sur son iPhone."

Sans iphone laisser utiliser n'importe comment par le seul humain dans la voiture, yaurait pas eu d'accident. :)

Quand on passe son temps à vouloir contrôler tout ce que fait le propriétaire de l'appareil, faut savoir assumer quand le laxisme cause la mort. :)

avatar Brice21 | 

@mouahahaha

Heureusement qu’il ne lisait pas la bible, ils auraient reproché à GUTENBERG l’invention de l’imprimerie.

avatar mouahahaha | 

Est-ce-que gutenberg tente d'imposer SON contrôle sur la façon dont peuvent être utiliser les bouquins qu'achètent les gens? :)

avatar bonnepoire | 

@ mouahahaha
Avec toi, zéro libre arbitre. Un vrai communiste.

avatar Fanoo | 

Un état qui nous force a nous protéger contre nous-mêmes est totalitaire.

avatar DahuLArthropode | 

@Fanoo

Un conducteur n’est pas dangereux que pour lui-même. La liberté d’écraser les piétons ou de rentrer dans un autre véhicule ne me semble pas mériter d’être défendue.
Ceci dit, dans le cas présent, la loi ordinaire devrait suffire. Ce n’est pas à Apple d’interdire à ses employés le meurtre ou le lancer de bombes, par exemple.

avatar Ginger bread | 

@DahuLArthropode

👍

avatar macfredx | 

@DahuLArthropode

Entièrement d'accord 👍

avatar hugome | 

@DahuLArthropode

La liberté d’écraser les piétons existe, puisqu’il suffit de donner un coup de volant. C’est illégal, mais tu es libre de décider de le faire. Rien ne t’enchaîne. Avec des raisonnements qui déresponsabilisent les gens, on finit par vivre dans des prisons dorées avec protection en mousse.

avatar Pascal-007 | 

DahuLArthropode n'a jamais dit que cette liberté n'existe pas. Il a pas contre souligné avec justesse que cette liberté ne mérite pas d'être défendue.

avatar bonnepoire | 

@ hugome
Et la loi est parfois laxiste. Des gens tuent des piétons en fumant au volant et ne sont pas inquiétés par la justice.

avatar mapiolca | 

@Fanoo

Ou c’est un asile.

avatar Karamazow | 

Je crois que nous n’avons pas idée du nombre d’accidents (mortels ou non) qui seraient évités si les conducteurs n’étaient pas distraits par leur smartphone...

avatar raoolito | 

@Karamazow

Tout a fait
Ce qui me choque ici c'est qu'on demande a une société d'imposer a ses employés de suivre les regles de la conduite quand ils ne travaillent pas au bureau
C'est assez original

avatar Hideyasu | 

@raoolito

C’est assez incroyable en effet. Bientôt tout sera de la faute de l’employeur à ce rythme, ça me rend dingue c’est société d’assisté qui se créer

avatar SyMich | 

Sur un chantier la loi (le code du travail) impose le port d'équipements de protection individuels (casque, chaussures de sécurité...). Et pourtant si l'employeur n'impose pas dans son règlement intérieur et sa politique de sécurité le port de ces équipements et s'il ne met pas en place un contrôle adapté, en cas d'accident sa responsabilité (y compris la responsabilité civile individuelle des dirigeants) sera engagée. Il ne suffit pas de dire, mes employés sont censés respecter la loi.

avatar raoolito | 

@SyMich

Oui au travail et dans le cadre de son activité
Pas en dehors de ses heures dans son véhicule personnel...

avatar SyMich | 

S'il était sur son trajet domicile/travail (ou travail/domicile), l'accident est considéré comme accident du travail et la responsabilité de l'employeur est engagée s'il n'a pas une politique de prévention suffisante.

Je pense qu'on est dans ce cas de figure, sinon je ne vois pas en quoi Apple pouvait être concerné en tant qu'employeur de la victime.

avatar raoolito | 

@SyMich

C'est bien la la question, on en sait rien. Ensuite, meme dans ce cas, que peut faire l'employeur ? Si demain un type se rend a son boulot complètement saoul et percute une vieille dame c'est la faute de l'employeur?
Je doute FORTEMENT que la loi française s'applique en ce sens et pourtant ce SERAIT peut-être un cas semblable ici.
Si encore le gars testait un programme quelconque pour son boulot...

avatar SyMich | 

Je suis retourné lire les articles de l'époque (2018)
"... Le drame a eu lieu le vendredi 23 mars 2018 à Mountain View alors que l’homme était en route pour aller travailler." https://www.fredzone.org/accident-mortel-a-bord-dune-model-x-tesla-met-l...

avatar raoolito | 

@SyMich

Dinc il etait bien sous l'assurance de Apple. Maintenant sa conduite était-elle injustifiée ou pas? La question est chez Tesla, pas Apple. Je refuse de croire qu'une loi oblige un employeur à couvrir n'importe quoi chez un employé en route vers son boulot.
Deja qu'au boulot c pas le cas...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR