PowerPC : l'architecture POWER est open source

Mickaël Bazoge |

Qui n'a jamais eu l'envie soudaine de créer son propre ordinateur PowerPC ? Personne ?… Allons bon. Sachez tout de même qu'OpenPOWER, la fondation en charge du développement des processeurs POWER d'IBM depuis 2013 (c'était auparavant la mission de la fondation Power.org), s'est placée sous l'aile de la Linux Foundation. Cela signifie que le jeu d'instructions de l'architecture POWER ainsi que les designs de référence matériels sont désormais disponibles en open source.

Bien sûr, Apple a été parmi les principaux promoteurs de cette architecture puisque les processeurs PowerPC ont équipé les Mac de 1994 à 2006. Le constructeur est ensuite passé chez Intel avec armes et bagages, et peut-être qu'une nouvelle transition vers Arm est à nos portes (lire : Comment en 210 jours le Mac est passé du PowerPC aux processeurs Intel).

Mais Apple n'a pas été le seul constructeur à s'intéresser aux puces POWER. C'était le processeur de prédilection pour les consoles : la PlayStation 3, la GameCube, la Wii, la Xbox 360 ont toutes fonctionné avec un PowerPC ! Et 13 des 500 supercalculateurs les plus puissants du monde moulinent toujours avec ce type de processeurs (certes, ils étaient près de 200 à un moment…).

Le courageux qui voudra se lancer dans l'aventure PowerPC n'aura donc pas de licence ni de frais à régler. Ce que les organisations et les particuliers feront avec une architecture POWER libérée des contraintes d'IBM sont « pratiquement sans limites », se réjouit Hugh Blemings, le directeur général de la fondation OpenPOWER.

Désormais entre les mains de la communauté open source, l'architecture POWER pourrait bien trouver de nouveaux débouchés, pas forcément pour le marché grand public (quoique), mais plutôt pour alimenter des projets dans des domaines ciblés (santé, industrie, recherche spatiale…).

Source
avatar bonnepoire | 

Xénon, pas Xeon. Oups...

avatar Aquarius87 | 

c'est une bonne chose , peut être qu'on verra arriver des nano-computers à architecture PowerPc est capable d'émuler les consoles sans soucis.

avatar bugman | 

Ahhh l’architecture RISC... 😍

avatar saoullabit | 

@bugman

Intel est depuis longtemps RISC :-)

avatar bugman | 

@saoullabit

Sont plus CISC ?

avatar Ensearque | 

@bugman

Il s’agit plutôt d’un CISC qui a beaucoup de similitude avec le RISC

avatar saoullabit | 

@bugman

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Reduced_instruction_set_computing

Les micro-ordinateurs de type compatible PC étaient animés jusqu'à la génération 486 par des microprocesseurs de type CISC [...]. Depuis la génération 586, l'architecture CISC est émulée dans les puces d'architecture IA-32 par la microprogrammation d'un processeur RISC sous-jacent.

avatar bugman | 

@saoullabit

Je ne savais pas. Merci.

avatar saoullabit | 

@bugman
J'ai été surpris à l'époque d'apprendre ça d'autant que Je suis fan des purs RISC (j'étais admin Unix)

avatar marc_os | 

@saoullabit

CISC ou RISC, au niveau admin d’un OS, fut-il Linux, ça ne fait aucune différence. Le seul impact visible concerne les performances et la consommation.

Cf. Le passage du PPC à Intel des Macintosh qui s’est faite de manière transparente pour les utilisateurs et quasi transparente même pour les développeurs en langage haut niveau; sauf ceux qui tâtaient de l’assembleur.

avatar BeePotato | 

@ marc_os : « Cf. Le passage du PPC à Intel des Macintosh qui s’est faite de manière transparente pour les utilisateurs et quasi transparente même pour les développeurs en langage haut niveau »

Ce n’était tout de même pas si transparent que ça pour les développeurs. Mais pas à cause d’une quelconque différence CISC/RISC, en effet — juste à cause du passage du big endian au little endian. De ce point de vue, la transition 68k → PPC avait été plus simple.

avatar marc_os | 

@BeePotato

Tu as raison sur le passage big vers littlle endian, une calamité et une sacré régression AMHA malgré les macros de conversion.

avatar melaure | 

@marc_os

Ca c’est clair, le couple Power + AIX est infiniment plus stable quexle couple Linux + x86 !!!

Heureusement l’infra que j’administre est essentiellement en Power ! :D

avatar saoullabit | 

@marc_os

Effectivement ça change pas grand chose pour l'administration, mais un SPARC T2 avec 8 cœurs et 8 threads par cœur alors que les intel decouvraient les 2 Cœurs Hyperthreading.... Ça faisait un peu mal
Et Oracle dépôtaient à mort sur les T2 ;-)

avatar bugman | 

@marc_os

« Le passage du PPC à Intel des Macintosh qui s’est faite de manière transparente pour les utilisateurs »

Non. 😕

avatar marc_os | 

@bugman
J'aurais dû écrire « quasi transparente ».
Ce que voyait l'utilisateur, ce sont des apps "fat binary" ou pas, avec code PPC et Intel ou uniquement Intel ou PPC, et donc problèmes de compatibilité des apps le jour où on ne pouvait plus faire tourner macOS Classic et donc les anciennes apps PPC. (Je simplifie, trop peut-être, dsl).
Donc oui, il y a eu une transition à gérer côté utilisateur malgré le fait qu'Apple ait fait un maximum pour qu'elle soit la plus douce possible.

avatar bugman | 

@marc_os

J’avais acheté le G5 peu de temps avant la transition. Tu te poses beaucoup de question sur tes licences dans ces cas là, et d’après mes lointains souvenirs, ça m’a coûté. Certainement le moment le plus difficile que j’ai passé avec Apple.

avatar CrashMidnick | 

L’Amiga aussi a eu (et a toujours) sont lot de CPU PPC, en parallèle du 68k et ensuite autonomes dans les Pegasos/Amiga one/SAM.

avatar bugman | 

@CrashMidnick

C’était après le Motorola, non ?

avatar lawappe | 

@bugman

Oui

avatar CrashMidnick | 

@bugman
Motorola (la marque de CPU) a réalisé aussi bien des 68K que des PPC (elle a évolué sous le nom de Freescale). Mais cela a été badgé IBM.

avatar bugman | 

@CrashMidnick

Je ne savais pas qu’ils avaient animé l’Amiga. Merci.

avatar melaure | 

@CrashMidnick

Ca pourrait peut-etre aider un peu ce monde. Faut espérer.

Pour ceux qui aiment rien, rendez-vous a l’Alchimie a Tain l’Hermitage le 1er Novembre. Plein d’Amiga en vue et un beau stand de MacPPC (les miens).

avatar bugman | 

@melaure

Je n’y serais pas malheureusement (pas dispo), mais ça donne envie. Si sur Lille à l’occasion, n’hésite pas, fais signe.

avatar CrashMidnick | 

@melaure
C'est la grande ou la micro cette année ? Ca fait un moment que je veux m'y rendre mais je trouve de moins en moins de temps pour les rassemblements. Ca devrait aller mieux d'ici 2 ans quand les petits auront poussés :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR