Le roupilleur Eddy Cue, torpilleur de Siri et Apple Music

Mickaël Bazoge |

Eddy Cue est sans nul doute le dirigeant le plus sympathique d’Apple, mais selon un portrait quelque peu à charge du site The Information (souvent bien informé), le grand manitou en charge des services n’est pas forcément le plus bosseur ou le plus impliqué dans son travail.

L’introduction de l’article ne fait pas dans la dentelle. On y découvre en effet un Eddy Cue volontiers roupilleur durant les réunions : le vice-président devient « parfois silencieux, il ferme les yeux et renverse la tête. Les participants à la réunion se demandent s’il regarde le plafond ou s’il dort », explique le site qui s’appuie sur les témoignages d’anciens employés d’Apple. « Dans au moins deux cas, Eddy Cue a commencé à ronfler », selon une source !

Dans les grandes entreprises, il arrive parfois que les réunions soient particulièrement ennuyeuses et il n’est pas rare que certains participants tentent d’y rattraper un peu de sommeil perdu ! Anecdote mise à part, Eddy Cue est volontiers décrit comme quelqu’un d’intelligent et plein d’empathie… mais il peut aussi se montrer dilettante et il a des problèmes pour trancher dans les situations de conflit.

Il n’a ainsi pas caché son désintérêt du marché du livre numérique après le procès perdu par Apple face à Amazon. Pendant une réunion avec l’équipe en charge des eBooks, Cue aurait ainsi affirmé que « plus personne ne lit de livre maintenant ». Autre exemple : après avoir pris en main les destinées de Siri, Eddy Cue a semblé ne plus vraiment s’en occuper.

Quand les membres de l’équipe Siri présentaient à Eddy Cue des données techniques sur les performances de l’assistant, ce dernier donnait l’impression de s’ennuyer. C’est là qu’il se mettait à roupiller, ce qui a été le cas dans au moins deux réunions, écrit The Information.

Le vice-président rencontre aussi des difficultés pour prendre des décisions. Alors qu’il avait mené à bien la barque de l’iTunes Store et de ses contenus à acheter « à la pièce », le dirigeant aurait renâclé à se lancer dans le streaming de musique et de vidéos. Une inertie qui oblige Apple à investir beaucoup pour rattraper Amazon, Netflix et Spotify.

Pour ce qui concerne la diffusion de musique en streaming, les choses ont été compliquées avant même le développement d’Apple Music. Steve Jobs avait même tenté d’interdire le lancement de Spotify aux États-Unis, allant même jusqu’à menacer Universal de cesser la commercialisation de son catalogue sur iTunes ! Ce n’est qu’après le décès de l’emblématique patron d’Apple que les choses ont pu se décanter. Mais là aussi, Eddy Cue n’aurait pas su bien gérer le projet.

Suite à l’acquisition de Beats, l’équipe chargée de la mise en place d’Apple Music (sur les cendres de Beats Music) a été laissée sans direction alors qu’il était de la responsabilité d’Eddy Cue d’impulser et de superviser la création du service de streaming. Les employés, un cocktail explosif de gens d’iTunes et de Beats, en venaient même aux mains sur la plupart des aspects d’Apple Music, que ce soit le design, les fonctions, l’ergonomie. « Ils se détestaient ».

Un ex-employé estime qu’Apple essaie d’en faire trop avec trop peu de personnes. Ce qui provoque inévitablement des retours de flamme : « Eddy en est le meilleur exemple, il fait toujours trop de choses ».

Ce qui explique pourquoi Cue s’est tenu à l’écart de ces joutes, il voyait rarement l’équipe Apple Music. Selon un ancien lieutenant du dirigeant, « un des défauts d’Eddy comme manager est qu’il n’ira pas jouer le médiateur entre deux factions adverses. S’il y avait des conflits ou des tensions entre groupes, Eddy ne voulait pas s’impliquer ».

Voilà qui explique les choix d’interface étranges des débuts d’Apple Music (les choses sont revenues sur de meilleurs rails par la suite), et les cahots dans certaines fonctionnalités comme le système d’identification des morceaux dans le nuage…

Apple a déchargé Eddy Cue de plusieurs de ses prérogatives : Craig Federighi a ainsi pris les rênes de Siri en septembre 2017, puis les a transmis à John Giannandrea, transfuge de Google. Cue se concentre actuellement sur le développement de contenus vidéo exclusifs ; une de ses propositions serait de ne pas limiter l’app TV (qui sera sans doute le réceptacle de cette nouvelle offre) aux seules plateformes d’Apple : Android pourrait ainsi en bénéficier (comme c’est le cas d’Apple Music), et peut-être même des Smart TV.

Eddy Cue n’a pas voulu donner son point de vue dans ce portrait, qu’on prendra donc avec les pincettes d’usage.

avatar reborn | 

Ok c’est bien ce que je pensais. Pendant des années rien a été fait pour les services dont il avait la charge. Suffit de voir comment Siri et l’appstore ont évolué lorsque ce fut gérer par Federighi et Schiller...

On sait pourquoi ibooks n’a pas évolué.. et dire que cet application c’était son idée à la base ?‍♂️

Bref dommage ?‍♂️

avatar MacGyver | 

un branleur qui touche un max et emmerde probablement ceux qui veulent avancer...

mais il est sympathique alors ca va

(en meme, je roupillerai pendant les reunion sans que personne ose me dire qqchose, aurai un salaire mirobolant et un parachute doré, j'aurai la babane moi aussi)

avatar MerkoRiko | 

Son salaire +les stock options?

avatar Michaël. | 

Tellement pas surpris.

avatar TristamRabbit | 

"Eddy Cue est sans nul doute le dirigeant le plus sympathique d’Apple"
J'avoue avoir une nette préférence pour Craig Federighi aka Hair Force One. dont l'humour et l'énergie réveille un peu les Keynotes.

avatar Mickaël Bazoge | 

@TristamRabbit

Ah, je ne dis pas que Craig n’est pas sympa. Mais Eddy a un petit côté je-m’en-foutiste qui est assez rigolo.

avatar NEWIPHONE76 | 

@MickaëlBazoge

Je préfère de très loin Craig qui se la joue cool mais tu sens qu’il bosse

avatar e2x | 

@NEWIPHONE76

????

avatar e2x | 

@MickaëlBazoge

Moi je n'ai jamais eu confiance en un gars aux si hautes responsabilités qui a toujours les dents dehors ? mais sans donner l'impression de maitriser quoique ce soit de technik. Hypocrite ! Commercial ! Lol.. Trop de certitudes peu de résultats.
Quant à iTunes etc... Ouaih bof

avatar iPop | 

@MickaëlBazoge

Ça peut amuser certain et froisser d’autres

avatar Anakin | 

Euh, qu'est-ce qu'il fait à ce poste. Si les infos sont vrai, il n'a rien à faire à un poste à responsabilité.

avatar Nesus | 

@Anakin

Par le passé il a été très très utile. Il a juste perdu le feu sacré. Ça existe dans toutes les boites. Et comme toutes les boites intelligentes, la direction quand elle s’en est rendue compte la déchargée de ses fonctions lui laissant uniquement ce qui le motive. C’est pas le genre de mec que tu peux mettre dehors comme ça, et puis c’est un juste retour des choses pour le service rendu. Surtout que rien ne dit que ce feu sacré ne reviendra pas. Et rien qu’en conseils, ce gars vaut une fortune.

avatar IPICH | 

@Nesus

Tu le connais personnellement?

avatar marenostrum | 

s'il dort pendant les réunions c'est qu'il a un vrai pouvoir. lui et Ive, étaient les gens les plus proches de Steve. ils sont indéboulonnables chez Apple. ils s'en foutent je pense, si ils partent aussi. ce qu'il fait leur force.

avatar hugome | 

Faut bien avouer que l’ergonomie de l’application musique c’est pas ça. On peut même pas voir les albums possédés d’un artiste depuis un morceau en cours. On est renvoyé sur Apple Music !

avatar Dodo8 | 

@hugome

C’est pour ça que j’ai changé sur Spotify pour le streaming et un lecteur tierce pour ma bibliothèque.
C’est insupportable car même sans abonnement Apple Music l’appli me renvoie sur la page Apple Music au lieu des titres que je possède.

avatar IPICH | 

@hugome

C'est apple qui pousse vers son service Apple Music et c'est leur nouvelle vision pour les clients...

avatar foxweb | 

En gros un glandeur menfoutiste payer une fortune a rien foutre
Juste amusez la galerie en public pour faire croire qu’on est cool et détendu chez Apple .
Ça fait longtemps que ça ne trompe plus personne tant est que ça l’ai fait un jour......
Mais bon quand on est une boîte qui vend du vent et du réchauffé à prix d’or en guise d’innovation et qu’on est assis sur des milliards grâce à ça on peux payer un clown ? juste pour le plaisir de pouvoir le faire .....

avatar Gueven | 

@foxweb

"Mais bon quand on est une boîte qui vend du vent et du réchauffé à prix d’or en guise d’innovation et qu’on est assis sur des milliards grâce à ça on peux payer un clown ? juste pour le plaisir de pouvoir le faire ....."

/clap
Très belle intervention.
Merci de prêcher la bonne parole, j’ai cru qu’Apple était à la pointe de la technologie.

avatar IPICH | 

@Gueven

Faut pas se mentir: apple qui vend 60€ un tout petit dock de recharge pour iphone ça pique. C'est dans ce sens là "vendre du vent" je pense

avatar Brice21 | 

@IPICH

Il contient un DAC qui permet de brancher un casque en mini jack à l’arrière alors que l’iPhone est connecté en lightning pour se charger. 60 euros c’est pas cher pour un DAC.

avatar IPICH | 

@Brice21

Bah désolé mais au bout du compte ça fait cher l'accessoire. Et un DAC comme celui dans l'adaptateur lighting avec l'iPhone 7, se vend à 10€. Puis je ne vous apprend pas que le prix d'un produit ne doit pas être une simple addition du prix de tous les composants.

avatar whocancatchme | 

Toujuours pareil ça dépend quand même grandement de la qualité du DAC... comme dis plus haut dans le lightning il y a un DAC ! 60€ c'est 2x trop

avatar frankm | 

Vous parlez des footballeurs ?

avatar asheden | 

@foxweb

Type de commentaires devenant fatiguant à la longue. Changez de disque

Pages

CONNEXION UTILISATEUR